ALTER INFO

Les services secrets turcs auraient retrouvé le général iranien Asghari (TV turque)


Dans la même rubrique:
< >

Jeudi 8 Décembre 2016 - 13:05 Formidable reprise économique aux USA

Jeudi 8 Décembre 2016 - 12:40 Fidel et le Che : deux politiques différentes



RIA Novosti
Jeudi 15 Mars 2007

Les services secrets turcs auraient retrouvé le général iranien Asghari (TV turque)
Les services spéciaux turcs auraient retrouvé l'ex vice-ministre iranien de la Défense récemment disparu, le général Ali Reza Asghari, rapporte jeudi la chaîne de télévision turque TGRT, l'endroit où il se trouverait n'a cependant pas été dévoilé.

"Les services de renseignement turcs (MIT) ont retrouvé Asghari, qui avait disparu au mois de décembre à Istanbul. Il se trouve à l'étranger, mais son pays d'accueil n'a pas été mentionné pour des raisons de sécurité", indique TGRT, se référant à une source au sein du Renseignement turc.

L'ex-général se trouve sous surveillance, et n'a aucun problème de santé. Les services de renseignement turcs tentent d'établir les raisons exactes de sa disparition, ajoute-t-on.

Selon les données officielles turques, l'ex vice-ministre iranien de la Défense avait disparu sans laisser de traces à Istanbul en décembre dernier, quelques jours après être arrivé en Turquie avec un visa touristique.

"Selon les données dont nous disposons, l'individu en question est arrivé en Turquie par avion le 7 décembre 2006. L'Iran a informé Interpol de sa disparition le 26 décembre. Seulement le 4 février 2007, soit deux mois après, les autorités iraniennes nous ont informées de la disparition leur concitoyen", a indiqué aux journalistes mercredi le porte-parole du ministère turc des Affaires étrangères, Levent Bilman.

"Les services spéciaux, des douanes et de police turcs font tout leur possible pour déterminer les conditions de la disparition du général Asghari. Ils travaillent sur ce plan en coopération avec l'Iran", a précisé le diplomate, ajoutant que les autorités turques ne menaient sur cette question aucune négociation avec des pays tiers, notamment avec les Etats-Unis.

La disparition d'Asghari a donné lieu dans la presse iranienne et occidentale à de nombreuses versions faisant état d'un possible enlèvement par la CIA ou le Mossad, le général étant supposé être en possession d'informations sur le programme nucléaire iranien. On n'exclut pas non plus que le général Asghari ait pu "passer à l'Ouest" de son propre gré.


Jeudi 15 Mars 2007


Commentaires

1.Posté par KACH le 15/03/2007 12:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ce qui prouve bien que ce n'est pas un enlevement en Irak comme le disait Al Manar

2.Posté par NESS le 15/03/2007 12:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Mieux vau attendre avant de tiré des conclusion KACH !

3.Posté par visiteur le 15/03/2007 12:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Voici une autre info et qui infirme cette source et dit le contraire publié sur ce site aujourd’hui.
Toujours aussi vicieux le sioniste !

Ankara ne sait pas où est Asghari

4.Posté par MINOU99 le 15/03/2007 20:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ce qui prouve que cet enlevement aurait pu tout de même être réalisé par la CIA et le Mossad, ces deux paires de tourtereaux étant soucieux d'en découdre avec leur prochaine cible. En prenant pour exemple l'enlevement et l'assassinat de tous les savants irakiens qui ont été à l'origine du programme nucléaire de ce pays, il ne serait pas du tout exclu que les conspirateurs de ce bas monde visent cette fois-ci l'élite scientifique iraniene y compris les généraux afin de leur extorquer toutes les informations concernant le programme civil et militaire iranien de défense afin de mieux le décapiter. Si l'information concernant l'issue de ce général est fausse, elle aurait pu être véridique puisque la CIA et le Mossad sont des spéciacistes chevronées, voire des ténors indétronables sur ce terrain particulier. Il ne faudrait pas se voiler la face car demain en cas de déterioration des relations entre Pyong Yang et Washington, les médias véhiculeront un transfuge, un enlevement d'un haut dignitaire Nord Coréen qu'on retrouvera plus tard dans la banlieue d'Istanbul.
Mieux vaut ne pas attendre avant que le déluge annoncé ne s'abatte sur ceux qui se réjouissent de pulvériser l'IRAN. Demain, ce sera l'ensemble du monde musulman, y compris la Turquie qui en feront les frais, et peut importe les courants confessionnels de quelques obédiences auquelles ils puissent appartenir (complot juif mondial).

L'HEURE EST A LA MOBILISATION GENERALE POUR DEFERER LE PLUS GRAND TERRORISTE DE LA PLANETE ET SES COMPARSES CONNUS DEVANT LA PLUS GRANDE JURIDICTION PENALE INTERNATIONALE. On pourra de facto esperer vivre dans un havre de paix.
Minou99

5.Posté par vince93 le 15/03/2007 20:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

le jour ou buch les tortionnaires sionistes et leurs comparses seront juger la paix reignera, je comprend mieu maintenant ce qu est le sionisme , c est du racisme et du fachisme au plus haut degré. les anciennes victimes sont les nouveaux bourreaux;

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS

Publicité

Brèves



Commentaires