ALTER INFO

Les services secrets sont visés par une plainte pénale


Dans la même rubrique:
< >

Les révélations de Claude Covassi, la taupe du Service analyse et prévention (SAP) infiltrée au Centre islamique de Genève, n’ont pas fini de susciter des remous. Le directeur du Centre islamique de Genève, Hani Ramadan, s’est finalement décidé à saisir la justice, estimant que les informations fournies par l’ancien agent du Service analyse et prévention étaient « extrêmement probantes ».

par Alain JOURDAN


Alain JOURDAN
Samedi 9 Décembre 2006

Les services secrets sont visés par une plainte pénale
Claude Covassi a expliqué qu’il devait introduire dans le système informatique du Centre islamique des fichiers attestant de l’existence de liens entre les Moudjadines engagés en Irak et Hani Ramadan. « Il y a une somme d’informations qui n’ont toujours pas été démenties par les autorités. Il y a trop de zones d’ombre. On ne peut pas rester dans le doute », explique Hani Ramadan. Une plainte pénale a été déposée, le 8 décembre 2006, auprès de Daniel Zappelli, procureur général de Genève, par Me Rhida Ajmi pour violation des articles 303, 304, 312 et 317 du Code pénal. Autrement dit, pour dénonciation calomnieuse, manœuvres visant à induire la justice en erreur, faux dans les titres commis dans l’exercice de fonctions publiques et abus d’autorité. Hani Ramadan et son avocat ont choisi de déposer une plainte contre inconnu pour ­atteindre les fonctionnaires qui ont commandité l’opération et les responsables administratifs et politiques qui ont pu la couvrir. Une demande en réparation a été déposée auprès du Département fédéral des finances. Le préposé fédéral à la protection des données a été également saisi de l’affaire.

(JPEG)
Vue de la façade du centre islamique de Genève

Me Rhida Ajmi insiste sur les conséquences « d’une affaire fabriquée de toutes pièces » par le Service analyse et prévention, si elle avait abouti. « Cela aurait été catastro­­­phi­que. D’abord pour Hani Ramadan lui-même, qui aurait pu se retrouver en prison pour avoir soutenu des terroristes. Mais aussi pour les musulmans qui auraient dû faire face à une nouvelle vague d’islamophobie en Suisse », explique l’avocat. Et d’insister : « On a sciemment voulu provoquer la condamnation pénale du directeur du Centre islamique en essayant d’induire la justice en erreur avec de fausses preuves. »

(GIF)
Hani Ramadan

Hani Ramadan se demande si des membres des Services de renseignement n’ont pas essayé de jouer les apprentis sorciers pour pouvoir peser sur la politique de la Confédération, le pouvoir politique s’appuyant sur les rapports du Service analyse et prévention pour définir certaines de ses orientations. « Si les informations sont données de telle sorte qu’elles induisent des erreurs, c’est très grave. Je veux juste qu’on clarifie les choses. Ma démarche est citoyenne. Nous sommes dans un état de droit et le droit doit être respecté », se justifie Hani Ramadan. D’abord réticent à l’idée de devoir engager une procédure en justice, le directeur du Centre islamique s’est résolu à déposer plainte après avoir constaté les difficultés rencontrées par Claude Covassi pour se faire entendre des autorités. « Si nous avons décidé d’engager plusieurs actions simultanément, c’est pour faire bouger les choses », explique Rhida Ajmi. Hani Ramadan et son avocat expliquent vouloir, dans l’intérêt de tous, exclure de l’administration suisse les « James Bond et les cow-boys ». Avec cette conviction que si l’opération a été couverte, c’est peut-être bien le ministre fédéral de la Justice et Police, Christoph Blocher, qui devra finalement rendre des comptes.

(JPEG)
Christoph Blocher

Avec l’audition dans les tout prochains jours de Claude Covassi par la Commission de gestion en charge des affaires de renseignement à Berne, l’affaire de la taupe est donc sur le point de prendre un tour nouveau.

Alain JOURDAN

http://www.interet-general.info http://www.interet-general.info



Samedi 9 Décembre 2006

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS

Publicité

Brèves



Commentaires