Palestine occupée

Les scénarios présumés des manœuvres israéliennes



Mercredi 3 Juin 2009

Les scénarios présumés des manœuvres israéliennes
Les manœuvres israéliennes en cours révèlent les scénarios d guerre présupposés par les stratèges militaires israéliens. Sachant que les attaques  de missiles et de roquettes provenant de l'Iran, de la Syrie, du Liban et de la Bande de Gaza sont les plus simulés, elles surviendraient selon l'un des scénarios suite à   une incursion militaire israélienne au cœur des territoires syriens.
 
La chute de têtes chimiques à Haïfa, et à proximité du réacteur Dimona, à Offar au sud, figurent parmi les ripostes prévues. Les exercices ont mis l'accent sur les évacuations des habitants de ces régions.
Un autre scénario, plus insolite imagine l'accueil de quelques 500 milles israéliens vivant dans les territoires de 1948 dans les colonies de la Cisjordanie occupée. 

Turning Point 3: Israël en danger, grands tournants dans sa stratégie militaire




Leila mazboudi




Pour la première fois depuis son implantaion dans la région, l'entité sioniste se prépare à l'éventualité d'une guerre globale bien plus longue que les précédentes.
 Pour la première fois, le front intérieur est particulièrement concerné dans tous les scénarios imaginés par les stratèges militaires israéliens. Dans les manœuvres "Turning Point" en cours, on le voit  bien: toute la société israélienne  est impliquée:"  l'objectif des manœuvres est de faire sentir à tout Israélien qu'il est concerné et de l'amener à prendre les mesures de préventives adéquates", a explique le vice-ministre de la guerre israélien, Mati Felnaï.
 
À la lumière de ces manœuvres, il est bien clair que l'idéologie militaire israélienne a vraiment opéré un remaniement de taille. Celui-ci a été entamé au  lendemain de la défaite israélienne dans la guerre de juillet 2006, et puis, plus tard,  en fonction des recommandations émises par la Commission Winograd, chargé par l'ancien cabinet israélien d'évaluer les raisons des failles du système militaire israélien.
 
Fortement dépendante de la supériorité des forces aériennes dans toute la région, cette stratégie baptisée" bras long", après avoir fait ses preuves durant toutes les guerres menées contre les pays arabes, en 1967, et en 1973, s'est avérée incapable de faire de même en 2006, face au Hezbollah. De surcroît, ce dernier est parvenu durant les 33 jours de combat à frapper de ses roquettes sans arrêt, au cœur de l'entité sioniste, obligeant plus d'un million d'Israéliens à rester dans les abris. Cela ne s'était jamais vu auparavant.
 
Du coup, c'est la stratégie "des bras entrecroisés " qui est mise au point: premier tournant, elle inclut le front intérieur, pendant longtemps épargné. Il faut le consolider, en élevant le niveau d'urgence, et en maximalisant la coordination entre les différents organismes israéliens, en cas de frappe.  
 
Deuxième tournant, ce sont les missiles à longue et moyenne portée, pouvant provenir de l'Iran ou de la Syrie et les roquettes de courte portée, aux mains du Hezbollah et du Hamas, qui sont considérés comme étant la principale menace, surtout pour le front intérieur.
 
Présentés comme étant l'antidote à la supériorité aérienne israélienne, leur menace  est d'autant plus importante qu'ils exploitent un point de faiblesse israélien: l'exiguïté géographique de la superficie de l'entité sioniste, qui rend facile le bombardement des positions militaires de par le pays.
 
Les manœuvres montrent bien que malgré le développement et le déploiement de systèmes anti missile, Patriot et Hitz 2, la menace de ces missiles n'est pas déracinée pour autant.
 
Or pour des observateurs, les récentes manœuvres ne sont que la partie immergée de l'iceberg. Et c'est là que réside le troisième tournant. Elles couvrent celles qui impliquent les brigades de l'infanterie, notamment la réputée unité Golani, complètement déroutée pendant le conflit de juillet face aux combattants du Hezbollah. La désignation comme chef d'état-major d'un militaire d'infanterie, le  général Gabi Ashkénazi, alors que son prédécesseur Dan Haloutz, était issu des forces militaires aériennes, a été le prélude à des entraînements intensifs organisés régulièrement dans un environnement simulant les régions libanaises et palestiniennes.
 
D'autres exercices impliquant les bombardiers et les avions de chasse étaient à l'ordre du jour le mois dernier. La distance expérimentée est celle qui sépare l'entité sioniste de l'Iran
 
Naturellement, en parallèle à ces manœuvres, une question s'impose: celle de savoir si ces exercices s'inscrivent dans un cadre offensif,  défensif, ou alors préventif.
 
Une première lecture de ces manœuvres, perçoit une volonté belliqueuse chez l'entité sioniste. À la lumière de son sentiment d'être réellement mise en danger existentiel, par une coalition quadripartite: l'Iran, la Syrie, le Hezbollah et le Hamas. Et à la lumière du refus américain de s'adosser cette tâche.
 
Avec l'avènement au pouvoir du duo israélien Netanyahou-Liebermann particulièrement engagé pour mettre fin à  tout ce qui menace l'entité sioniste, cette lecture prend de plus en plus le devant par rapport à celle qui soutient l'objectif défensif, au motif que les conséquences d'une offensive qui a de forts risques  de dégénérer en un conflit régional, ne sont pas garanties pour  l'entité sioniste. Et bien entendu, elle minimise la lecture  qui entrevoit une dimension préventive à ces exercices, à caractère politique: question d'influer sur le cours des élections législatives au Liban ( 7 juin), sur celui des élections présidentielles en Iran ( 12 Juin), voire sur le cours des pourparlers américano-iraniens prévus après le scrutin.
 
Selon des observateurs, il ne s'agit plus pour les Israéliens  d'appliquer le sacro-saint crédo militaire: "empêcher la guerre en la préparant". Mais d'aller vraiment vers la guerre, même si celle-ci est hautement riquée.
 
 A l'instar de toute entité belliqueuse qui, après avoir tout essayé, ne peut plus voir de chemin de salut, que celui du suicide collectif.
 



http://www.almanar.com.lb http://www.almanar.com.lb



Mercredi 3 Juin 2009


Commentaires

1.Posté par redo le 03/06/2009 13:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

quelle bande de maboules ! c est une honte cet etat proclame, un mauvas exemple pour tous

2.Posté par mega le 03/06/2009 13:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

En route pour la 3 ème guerre mondiale

3.Posté par émile zozo le 03/06/2009 14:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

il est fort peu probable qu'une offensive d'Israël sur la Syrie déclenche une guerre totale des ennemis d'israël....

La seule cause qui pourrait provoqué une guerre totale des voisins d'Israël, mais aussi des arabes israèliens, d'où le front intérieur, est la destruction programmée de la mosquée du mont du temple...

l'exercice montre clairement que c'est pour bientôt...

4.Posté par belh le 03/06/2009 16:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Eh bien si c'est cela, je pense que cette destruction sera l'élément unificateur qui nous manque.

5.Posté par anna le 03/06/2009 17:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@belh.Je pense que vous avez raison.

6.Posté par dany le 03/06/2009 21:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Quelque chose me dis que les dix prochaines années ne ressembleront pas aux 65 dernières passés!!!

7.Posté par coucoumani le 03/06/2009 22:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

aucune guerre ne sera declenchée, le proche orient est entrée dans une phase d'equilibre des puissances et de la peur. Les manoeuvres israelienne ne sont destinées qu'aux israeliens eux meme pour entretenir leur sentiment d'insecurite et ce sentiment permetera au gouvernement israelien de ne rien ceder aux palestiniens.
Le gouvernement israelien ne trouve plus d'appui aupres de ses alliers, n'a pas de vision pour l'avenir et il finira par perdre confiance en lui meme. ça sera tres tot car ne joue en sa faveur

8.Posté par VIRGILE le 03/06/2009 23:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'est du cerveau de ces malades qui pissent sur tous les Commandemants de Dieu (dont ils sont censés nous "illuminer"), que proviennent tous les fléaux actuels (communisme-Marx-Trosky-Lénine- Bolchévisme, etc) et l'abominable doctrine(s) de Léo-Strass (juif-allemand admirateur du nazisme d'Hitler). C'est de ce satanique Léo-Strauss, grand spécialiste du Platon occulte, qu'on été formé tous les chiens de guerre actuels (Kissinger, Wolfovich, Cheney, Perle, Bolton, etc........) et qui ont pondu le PNAC (hégémonie mondiale par la force armée où tous les coups sont permis). Juifs-Américains, fanatiques sionistes, crypto-juifs israéliens (90 % d'origine Khazars Turco-Mongols non Sémite !!!), tout cela n'est qu'une effroyable imposture menée depuis le fond des âges par ce qu'on appelle génériquement les Illuminati (Le Lucifer déchu biblique).

La solution idéale (mais impossible) serait qu'Israël se repente et accueille son unique Roi et Seigneur que YHWH leur a donné, à savoir Christ et cesse d'agresser, Talmud babylonien en tête (falsification abominable de la Torah !) leurs voisins et le monde des "goyim", qu'ils ne cessent de ruser, de piller et de meurtrir. Le génocide programmé de Gaza est la goutte de trop. Netanyaou, au bleuf, veut un Etat Juif ! Aucun Israélien ne peut respecter la Loi (mosaïque). Et sans Christ, les Juifs sont bibliquement déchus de la grâce et sous la "colère de Dieu" (bibliquement parlant). Dans tous les cas, la fin sera tragique car selon l'Evangile, c'est le "monde" qui va se retourner contre cet état voyou, imposteur et criminel, pas les "Arabes" !!! qui n'ont rien à voir avec la crucification du Seul Juste !

9.Posté par AS le 03/06/2009 23:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

les israeliens controlent mubarak, l'assassin veritable de Saddate... en pleine manoeuvre militaire sioniste, netanyahu liquide obama, c'est pas un bon scenario ca ? et israel se permet d'attaquer ces voisins... Egypte comprise... ca se serait un bon scenario si le tocard de netanyahu avait des bonbons mais comme sarkosy il a rien dans le froc

10.Posté par fyoul le 04/06/2009 02:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

ET oui... israel prépare son armée et son peuple à une guerre contre ses voisins et notamment contre l'Iran. Elle est inévitable rien que sa. En effet admettons que l'état sioniste recherchant la paix laisse ses pays voisins et musulmans se développer, progresser vers une économie et une société forte, le meilleur exemple est celui de l'Iran (centrales nucléaires....) et des réserves énergetiques importantes lui assurant une croissances économiques pendant des dizaines d'années...En gros l'état sioniste peut-il regarder ses voisins musulmans progresser, se développer, se mondialiser....? C'est juste inpensable pour l'état hébreux, la paix n'est possible avec les musulmans que s'ils reste MATERIELLEMENT inférieure. Les sionistes par peur de l'avenir ont toujours une longueur d'avance. Voilà accrochez vous parsque sa va commencer...

11.Posté par guliver le 04/06/2009 02:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Entre le grand empire Perse de Cyrius qui délivra les Juifs de captivité et les autorisa à rentrer en Israël en 500 avant JC et la pauvre sous-puissance Iranienne d'aujourd'hui, que s'est il passé ?
Et bien l'Islam est passée par là.
N'ayez aucune inquiétude, les musulmans n'ont besoin de personne pour se pourrir la vie. Quand ils ont le choix entre enrichir leur peuple ou leur uranium, ils choisissent l'uranium. Pov gens, je les plains mais bon, on a la religion qu'on mérite.

12.Posté par -*REZ le 04/06/2009 06:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

En route pour la 3 ème guerre mondiale

7-3 Noam Chomsky : Pourquoi l’OTAN devrait-elle exister ?

Extrait d'une interview accordée par Noam Chomsky à Michael Dranove, pour Wikinews, le 13 mars 2009.

Noam Chomsky : [...] la question qui me vient est pourquoi l’OTAN devrait-elle exister ? Et de fait vous pourriez même vous demander pourquoi a-t-elle été créée, mais maintenant pourquoi elle existe. Ce que je veux dire c’est qu’en théorie, que vous ne le croyiez ou non, elle était censée être une alliance défensive contre une agression soviétique potentielle, ça c’est l’idée de base. Eh bien il n’est plus nécessaire de se défendre contre une agression soviétique, si bien que quoi que vous pensiez de cette doctrine, c’est du passé.

Quand l’Union soviétique s’est effondrée un arrangement a été conclu, un arrangement récent, entre Gorbatchev et le gouvernement des États-Unis et la première administration Bush. L’arrangement stipulait que Gorbatchev faisait une concession remarquable : il acceptait que l’Allemagne réunifiée rejoigne l’alliance militaire de l’OTAN. Et cela est remarquable à la lumière de l’histoire, l’histoire du siècle passé, l’Allemagne seule avait quasiment anéanti la Russie, deux fois, et l’Allemagne se retrouvait soutenue par la puissance militaire la plus phénoménale de l’histoire, cela représentait une véritable menace. Il donna cependant son accord, mais il y eut du donnant-donnant, c’est-à-dire que l’OTAN ne devait pas s’étendre plus à l’est, afin que la Russie puisse conserver une zone tampon de sécurité. Et George Bush et James Baker, Secrétaire d’État, furent d’accord pour ne pas étendre l’influence de l’OTAN d’un pouce supplémentaire à l’est. Gorbatchev proposa aussi une zone d’exclusion des armes nucléaires dans la région, mais les États-Unis ne prirent pas en compte cette demande.

Bon, ça c’est comment la situation se présentait juste après l’effondrement de l’URSS. Bon, Clinton arriva aux affaires et que fit-il ? Eh bien l’une des premières choses qu’il fit fut de revenir sur la promesse de ne pas étendre l’OTAN vers l’est. Cela représente une menace significative pour l’Union soviétique, pour la Russie, maintenant que l’Union soviétique a disparu, c’était une menace significative et de manière prévisible ils répondirent en renforçant leurs capacités offensives, pas énormément mais quand même. Ils annulèrent l’engagement qu’ils avaient pris de ne pas utiliser l’arme atomique en première frappe, l’OTAN n’avait jamais annulé son engagement, mais ils le firent et commencèrent à se remilitariser. Avec Bush, le militarisme agressif de l’administration Bush, comme prévu, conduisit la Russie à pousser encore plus loin sa remilitarisation ; et ça continue de nos jours. Quand Bush se proposa d’installer un système de missiles en Europe de l’est, Pologne et Tchécoslovaquie, c’était une vraie provocation à l’égard de l’Union soviétique. D’ailleurs cela fut débattu dans les publications de l’agence de contrôle des armes (Arms Control and Disarmament Agency), qu’ils devraient se préoccuper de cette menace potentielle envers leur stratégie de dissuasion, en tant qu’arme de première frappe. Ils prétendirent que cela était en rapport avec les missiles iraniens, mais oubliez ça.

Prenons les propos d’Obama, le conseiller à la sécurité d’Obama James Jones, ancien commandant des marines, a déclaré être favorable à une extension de l’OTAN au sud et à l’est, une plus grande extension de l’OTAN, et d’en faire une force d’intervention. Et le chef de l’OTAN, Hoop Scheffer, a expliqué que l’OTAN doit prendre ses responsabilités pour assurer la sécurité des pipelines et des routes maritimes, que l’OTAN doit être garant de l’approvisionnement en énergie de l’ouest. Eh bien cela ressemble à une guerre sans fin, alors voulons-nous que l’OTAN existe, voulons-nous qu’il existe une alliance militaire occidentale qui prenne en charge ces opérations, sans même prétendre défendre qui que ce soit ? Eh bien je pense que c’est une très bonne question ; je ne vois pas pourquoi cela devrait exister. Ce que je veux dire c’est qu’il se trouve qu’il n’existe aucune autre alliance militaire qui lui soit comparable, et s’il devait y en avoir une, je m’y opposerais également. Donc je pense que la première question à se poser est, à quoi tout cela rime-t-il, pourquoi même devrions-nous discuter de l’OTAN, existe-t-il une seule raison pour laquelle elle devrait exister ?

[...]

N. Andersson

vendredi 6 mars 2009

13.Posté par Habakuk le 04/06/2009 07:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Vous devez vous tromper de cible, Guliver, mais ce doit être volontaire... Pour mémoire, sachez que l'enrichissement d'uranium dont vous parlez relève de la propagande sioniste et yankee sans que rien ne vienne le corroborer, que l'appauvrissement des pays arabes et musulmans est imputable à l'impérialisme occidental, qu'Israël par contre a déjà "enrichi" depuis longtemps, possède en conséquence la frappe nucléaire et qu'il est de notoriété que sa population est largement appauvrie par une existence toute entière vouée à la guerre d'agression et ne vit plus que par les subsides de la diaspora et de l'Amérique, notamment... Renverser la réalité à ce point relève d'une intention volontairement malveillante...

14.Posté par Habakuk le 04/06/2009 07:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

PS: Vous ne dites pas en quoi l'Islam est un handicap et aura été un agent de régression après être "passé par là"... L'Histoire vous dément formellement. Vous devriez préciser plus avant le fond de votre pensée, Guliver, que l'on puisse déterminer si vos affirmations relèvent de votre ignorance ou de la plus pure malveillance...

15.Posté par Snejana Onopka le 04/06/2009 09:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Votre flux rss sous igoogle ne fonctionne plus.
Est-ce normal, ou ya t-il que moi qui suis concernée?
Il est écrit à la place "chargement en cours..."

Sinon, avez-vous entendu parler de la vidéo "La noce de Rebecca"?
http://www.livevideo.com/video/8E641962588848CA8A3A2CA254EF455D/la-noce-rebecca.aspx
Le BNVCA a déposé plainte contre dailymotion et l'auteur de cette vidéo...
http://www.juif.org/blogs/9654,communique-du-bnvca.php

16.Posté par belh le 04/06/2009 09:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Gulliver, vous n'êtes q' un jaloux, dis moi quel est votre civilisation?
Vous en avez aucune, et tu viens toi, pauvre minable qui détale au premier coup de pétard, donner des leçons.
En vérité, vous les sionistes avaient une peur bleue de l'Islam véridique.
Votre courage est à l'image de vos usurpations.
Dieu a affaibli vos coeurs, rien ne pourra les changer.
Vous ne serez jamais des seigneurs, ni de vrais combattants.
Quel est votre civilisation?
Aucune, Allah vous en a dépourvu.
Alors, continue à errer, sur terre ou dans ton esprit, les choses se font et se font bien.
N'entends tu pas les trompettes, n'entends tu pas la colère qui gronde?
Bientôt les cailloux parlerons et vous ferez moins les malins bande de démons.

17.Posté par fyoul le 04/06/2009 22:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

lorsque les cailloux indiquerons aux musulmans la cachéte de leurs ennemis...lol

Nouveau commentaire :

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES

Publicité

Brèves



Commentaires