Palestine occupée

Les raids continuent alors que la trêve au Liban approche



Les forces israéliennes ont continué de frappé au sud du Liban, moins de 24 heures avant qu’un cessez-le-feu ne soit convenu par les deux côtés comme devant prendre effet.


Al-Jazeera
Dimanche 13 Août 2006

Les raids continuent alors que la trêve au Liban approche

Dans les raids de la nuit par les forces de l’occupation israéliennes, des officiels libanais ont dit qu’au moins sept civils avaient été tués et plusieurs autres blessés.

D’autres attaques ont continué dimanche matin, frappant des maisons, des ponts et des stations de pétroles, alors que les troupes israéliennes se sont opposées aux combattants du Hezbollah près de la ville portuaire de Tyre.

L’offensive étendue au sol israélienne implique quelques 30.000 soldats descendus au sud du Liban dans ce que des officiels militaires disent être la plus grande opération aérienne jamais effectuée par Israël.

Les raids israéliens ont été suivis dimanche matin par une série de roquettes tirées par le Hezbollah au nord d’Israël. Des rapports locaux ont dit qu’au moins un Israélien avait été tué et six blessés.

Les attaques de roquettes sont venues alors que le cabinet israélien s’est retrouvé pour donner son approbation au plan de cessez-le-feu.

Samedi, Kofi Annan, le secrétaire général des Nations Unies, a annoncé que les premiers ministres du Liban et d’Israël avaient convenu à une cessation des hostilités à 5h00 GMT de lundi 14 août.

L’accord parvenu semble offrir un espoir de fin au conflit de quatre semaines qui a tué plus de 1.000 Libanais et plus de 130 Israéliens.

« Je suis très content d’annoncer que les deux leaders ont convenu que la cessation des hostilités et la fin des combats entreront en vigueur le 14 août, à 5h00 GMT », a dit Annan dans un communiqué.

Il a appelé les deux côtés à arrêter les combats immédiatement, et leur a assuré que la force des Nations Unies au sol travaillera avec eux pour surveiller l’observation de la résolution du Conseil de Sécurité approuvée vendredi pour arrêter les hostilités.

L’accord prépare le chemin à l’ONU pour préparer le déploiement de 15.000 soldats pour aider à faire valoir le cessez-le-feu.

Article tiré d’Al-Jazeera

Traduction : manar-fr.com



http://www.manar-fr.com/article.php3?id_article=94 http://www.manar-fr.com/article.php3?id_article=94



Dimanche 13 Août 2006


Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES

Publicité

Brèves



Commentaires