Diplomatie et relation internationale

Les propos interventionnistes Sarkozy/Merkel contre l'Iran


Dans la même rubrique:
< >

Lundi 28 Novembre 2016 - 00:17 Analyse: L’impuissance de la Ligue Arabe



Mercredi 2 Septembre 2009

Les propos interventionnistes Sarkozy/Merkel contre l'Iran
Le président français et la chancelière allemande ont réaffirmé leur intention d'imposer de nouvelles sanctions à l'Iran. Par ailleurs, ils ont demandé à l'Iran de donner une réponse claire à la proposition de la reprise des pourparlers nucléaires, dans le cadre du groupe 5+1. Sarkozy, s'exprimant lors d'une conférence de presse, à côté de Merkel, à Berlin, a prétendu que les dirigeants européens étaient les messagers des valeurs de la démocratie et du respect de l'honnêteté de l'homme, et que l'Europe ne pouvait, dans la foulée, fermer les yeux sur les événements qui étaient récemment survenus en Iran.

"En ce qui concerne les sanctions contre l'Iran, il y a beaucoup d'idées et Paris croit à l'efficacité des sanctions contre l'Iran, à condition que la Communauté internationale soit persuadée de la nécessité de nouvelles sanctions contre l'Iran.", a déclaré le Président de la République française. Dans son rapport d'il y a deux jours sur le programme nucléaire iranien, le Directeur général de l'Agence internationale de l'Energie atomique, l'AIEA, a réfuté l'existence d'une quelconque preuve établissant la nature militaire des activités nucléaires iraniennes.

 "L'Occident a prétendu que l'Agence censurait certaines informations sur le programme nucléaire iranien, tandis que de telles allégations n'ont aucun fondement réel.", avait, auparavant, affirmé le nouveau porte-parole de l'AIEA, dans son communiqué. Les Etats-Unis et certains pays européens ont tout fait, jusqu'à présent, pour dissuader la nation iranienne de faire valoir ses droits inaliénables, tentatives qui ont, bien entendu, avorté. Bien qu'ils aient échoué dans leurs démarches hostiles, à l'égard de l'Iran, ils tentent, néanmoins, aujourd'hui, de fomenter un renversement en douceur du gouvernement iranien.

Les dirigeants européens et américains s'imaginent que l'adoption de positions interventionnistes, à l'égard de l'Iran, accompagnée d'une tentative visant à suggérer que le fossé se creuse entre la nation iranienne et l'Ordre de la République islamique, de même que l'intensification des sanctions contre l'Iran, pourraient les aider à camoufler leurs échecs.

Mais, le vrai, dans cette histoire, c'est que les immixtions de l'Occident, dans les affaires d'autres pays, sont toujours allées à leur détriment, politiques qui leur ont fait perdre tout prestige auprès de l'opinion publique mondiale. Ce sont, en vérité, les super-puissances du monde, les Etats-Unis à leur tête, qui décident du sort des nations, ceux-là même qui instrumentalisent le Conseil de sécurité pour adopter des résolutions injustes et des sanctions illégales contre les pays qu'ils qualifient d'ennemis.

Sarkozy et Merkel adoptent des positions anti-iraniennes, au moment où les 5 membres permanents du Conseil de sécurité des Nations unies doivent se réunir, demain, mercredi, dans le cadre du groupe 5+1, à Frankfort, pour négocier sur le dossier nucléaire iranien. Il en ressort que les récentes positions hostiles de Sarkozy et de Merkel, à l'encontre de la RII, se situent dans le prolongement de cette approche interventionniste.

http://french.irib.ir http://french.irib.ir



Mercredi 2 Septembre 2009


Commentaires

1.Posté par Alif le 02/09/2009 17:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler


A quoi joue Mr Sarkozy ?.............dieu seul le sait et ses mauvais conseillers .

Sarkozy a appelé aujourd'huit son staff à une réuinion qui n'etait pas inscrite d'ailleurs dans l'agenda de l'élysée -ce qui est important à retenir- pour discuter des menaces terroristes qui pesent sur la france de la part d'Alqaïda - qui n'existe pas d'ailleurs- aprés l'intention de de l'élysée d'interdir le port de la burqua .

quand le port du foulard a été interdit dans les lieus public,aucun incident mineur ou majeur en lien avec la sécurité du pays n' a été signalé,les musulmans de France comme à leurs habitude se sont contenté de d'encaisser le coup ,et c'est pas l'interdiction de la burqua qui va engendré des réactions demesurées de la part de la comunauté musilmane,puisque elle n'est que rarement portée,300 et quelques femmes selon la police ,de plus son port est considéré comme non conforme avec les enseignements de l'islam par bon nombre de musulman,donc l'interdiction de son port ne represente ni un danger ni une menace à la sécurité de la France à moins que...

à moins que les politistes populistes de droite,Sarkozy en tête, ne sauhaitent le contraire et que la reunion d'aujourd'huit à l'élysée ,mensioné en haut,ne soit un un voeux à ce que quelque chose se passe que je crains qu'il soit exocé,que peut espérer de mieux un UMPiste qu'un faux ou vrai attentat pour etre reconduit à la tête du pouvoir et camoufler un mondat plus que deçevant à la tête de l'etat .

Sarkozy et les siens sont à surveiller de trés trés prés .


2.Posté par claudio le 02/09/2009 17:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je suis presque convaincu que ni les États-Unis, ni l'entité sioniste ne déclencheront les hostilités avec l'Iran. Il ne sont pas fous et compte de l'aubaine qu'ils ont trouvée en la personne du demeuré nabot, c'est à lui que va échoir le sale boulot !
Sarkozy est capable des pires inepties et sûr de lui, il n'est pas exclu qu'il ouvre le feu en premier, en notre nom !
Ce type est malade de son sionisme. Il ne voit ni jure que par Israël au point de nous sacrifier pour prouver son amour et sa déférence à ce pays qui ne devrait même pas avoir le droit d'exister.
Les deux années qui lui restent à profiter de notre constitution vont être dures pour nous. Il nous entraine vers un gouffre sans fond, il va abattre la France avant d'aller se réfugier chez ses amis.
Pourquoi cette obsession et cette focalisation sans précédent sur un pays et un peuple qui ne nous ont rien fait ? Parce qu'il s'est fait élire uniquement pour promouvoir la suprématie du plus grand état criminel de l'histoire et pour anéantir les musulmans, tant en France que dans le monde.
Mais qu'il fasse attention, nous savons aussi utiliser le « Karsher »(1) pour nettoyer la « racaille »(2) qui nous gouverne !
Avoir choisi un israélien comme Président de la République est la plus grande faute que nous ayons commise et nous aurons à en répondre devant les générations futures.
(1)-(2) : Les termes ne sont pas de moi !

3.Posté par taipan le 02/09/2009 18:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

bien dit claudio.
sarko president et cochner (karcher) en ministre des affaires etrangere
qeulle aubaine pour israel, c'est pas moi qui le dit.
regarder plutot le lien si desous.
http://cat.novopress.info/1592/georges-freche-discours-sur-israel/

4.Posté par VIRGILE le 03/09/2009 10:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le pays d'I.G. Farben se donnant la main avec l'ex-pays des collabos. Nazis pour asphyxier les iraniens qui n'ont strictement rien à voir avec les génocides, Révolutions et guerres mondiales, initiés et financés par les talmudo-sionistes...

Parfums de hautes perversions sous odeurs pétrolifères. Il est vrai que les "Lumière", à l'instar d'un Goethe ou d'un Robespierre, avait besoin de "d'huile de pétrole" pour éclairer leurs nuits agitées.

Mais contrairement au Kosovo, etc., ils ne semblent pas si pressés de se prendre une raclée en s'attaquant à l'Iran pacifique mais déterminé à défendre sa souveraineté. Il est vrai également que, Francs saliens, saxons britishes et autre saxons américains (australiens, etc.), proviennent de la même souche-mère, à savoir l'espace germanique. Le Dieu Odin/Watan est de retour et "mauvais sang" ne saurait se repentir.

Stratégies d'intox. et d'étouffement, conforment aux procédés du Serpent anaconda, en terme de blocus géopolitique et économique. Mais l'histoire nous apprend qu'il y a toujours un choc en retour. Sans un arsenal atomique dissuasif, de toute façon, l'Iran serait condamné comme l'Irak et l'Afghanistan, à son pillage et dévastation au profit des milliardaires sionistes et francs-maçons qui violent toute loi et toute éthique tout en affichant leur sourire radieux et civilisé.

Le diable à toujours su s'habiller en Ange de Lumière, pour notre perdition. Dommage que l'Homme ne sache pas tirer les enseignements de l'Histoire et de répéter inlassablement les mêmes tragédies, sur fond de "sagesse" talmudique.



Nouveau commentaire :

Géopolitique et stratégie | Diplomatie et relation internationale

Publicité

Brèves



Commentaires