ALTER INFO

Les pilotes de la RAF invités à envisager des missions suicides


Dans la même rubrique:
< >


Lee Glendinning
Mardi 3 Avril 2007

Les pilotes de la RAF invités à envisager des missions suicides


The Guardian, Lee Glendinning, le 3 avril 2007


​​​​Un officier supérieur de la RAF a demandé aux pilotes de chasse s'ils envisageraient des missions suicides en dernier recours pour arrêter des terroristes si leurs armes étaient hors service ou manquaient de munitions.


​​​​Lors d'un exercice d'entraînement, le général de division aérienne David Walker a suggéré aux pilotes récemment diplômés qu'ils devraient réfléchir aux missions de vol suicides dans un « cas de pire scénario » quand une attaque terroriste est imminente.


​​​​On rapporte que le chef du Groupe Un d'élite de la RAF qui est au contrôle de l'exploitation des Typhoons, Tornados, Jaguars et Harriers de chasse et bombardiers, a demandé aux pilotes : « Penseriez-vous déraisonnable si je vous ordonnais de jeter votre avion au sol afin de détruire un véhicule transportant un commandant Taliban ou d'Al-Qaida ? »


​​​​Selon des rapports du Sun d'aujourd'hui, il leur a dit qu'ils savaient quand ils se sont engagés qu'ils devraient risquer leur vie.


​​​​Le ministère de la défense a confirmé la nuit dernière que l'exercice d'entraînement avait eu lieu mais a fait ressortir que c'était une question hypothétique pour provoquer des réflexions sur ce que les pilotes feraient s'ils étaient confrontés à une situation dans laquelle ils pourraient mourir.


​​​​« Le général de division aérienne Walker n'a pas dit qu'il ordonnerait à ses équipages des missions suicides, » a dit le ministère de la défense dans un rapport. « En tant qu'élément d'un exercice d'entraînement il a voulu qu'ils réfléchissent à la façon dont eux, et leurs commandants, pourraient réagir face à une décision de vie et de mort de la plus extrême urgence -- par exemple, des terroristes essayant de jeter un avion sur une ville britannique, qui sont poursuivi par un chasseur de la RAF en panne d'armement. »


​​​​« Ce sont des décisions, cependant peu probables et atroces, que les gens de service peuvent devoir exécuter et c'est l'une des nombreuses raisons pour lesquelles les britanniques les tiennent en si haute estime. »


​​​​Un porte-parole du ministère de la défense a ajouté que le général de division aérienne Walker, qui a vu l'action en Irak, essayait de préciser qu'il peut être demandé à tout le personnel de service de sacrifier sa vie.


​​​​Ces commentaires ont affligé les pilotes qui étaient présents à la conférence.


​​​​« L'idée que des officiers puissent ordonner au personnel de commettre des suicides est répugnante, » a dit un officier anonyme au Sun.


​​​​D'autres ont dit : « Son idée de la fonction de chef suggère qu'il est dans son pouvoir d'autoriser le premier exemple d'ordre d'attaque kamikaze des 89 ans d'histoire de la RAF. Il suggère subtilement que s'il le souhaitait il pourrait donner à quiconque l'ordre de mourir. »



http://www.guardian.co.uk/military/story/0,,2048967,00.html

Traduction de Pétrus Lombard pour Alter Info




Mardi 3 Avril 2007

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS

Publicité

Brèves



Commentaires