Palestine occupée

Les palestiniens : Obama n'est qu'un usurpateur israélien



Jeudi 24 Juillet 2008

Les palestiniens : Obama n'est qu'un usurpateur israélien
Le candidat démocrate américain à la Maison blanche, Barak Obama a mis terme à sa tournée dans la région, en effectuant aujourd'hui jeudi à l'aube, 24/7, une visite comédienne surprenante au Mur des lamentations(Al-Bouraq), avant de se rendre en Allemagne.

Obama avait toutefois déclaré qu'il soutient indéfectiblement l'état de l'entité sioniste, notamment lors de sa récente visité à Jérusalem (Al Qods occupée) a réaffirmé mercredi, le 23/7, que la ville d'Al Qods est la capitale éternelle de l'état hébreu, tout en déclarant :"J'apporte ici un soutien indéfectible à la sécurité d'Israël".

Il a continue de provoquer les colères du peuple palestinien, tout en poursuivant une déclaration inacceptable et injuste, en dépassant tout engagement et serment des ses précédents américains en ce qui concerne le conflit israélo-palestinien que historiquement tout le monde connaît que l'entité sioniste a basé son occupation par les violations des droits palestiniens, car Obama a qualifié la création de l'état de l'occupation d'un miracle.

Il a également rendu visite à Sdérot, puis à Ramallah ou il a promis l'autorité palestinienne d'oeuvrer ensemble s'il remporterait les élections présidentielles américaines, pour la création d'un état palestinien (alors qu'il avait énoncé devant la Knesset qu'Al Qods est capitale d'Israél).

Il a jouté en camouflant ses déclarations au profit de l'entité sioniste qui provoquaient la colère de tout palestinien, en disant :" Je n'attendrai pas quelques années de mon mandat ou de mon second mandat si je suis élu pour faire avancer le processus. Je pense qu'il existe actuellement une fenêtre (d'opportunité) que nous devons exploiter".

Il a notamment qualifié le président palestinien Mahmoud Abbas lors d'une rencontre à Ramallah, un "acteur important et entier dans le processus de paix", car il savait d'avance qu'Abbas refuse régulièrement de négocier avec le Hamas, en refusant la reprise immédiate de l'entente nationale palestinienne à cause de son respect illimité au veto israélo-américain qui empêche tout rapprochement entre les palestiniens.

Dans ce contexte le porte-parole du Hamas, Ismaïl Radwane, a condamné, depuis Gaza, les déclarations d'Obama, tout en insistant que son mouvement ne reconnaîtra jamais cet "usurpateur israélien".

Des observateurs bien informés ont jugé que la venue d'Obama en état de l'occupation avait avant tout pour objectif de séduire les électeurs juifs américains, en tentant de réussir à les rallier derrière lui.

Les palestiniens : Obama n'est qu'un usurpateur israélien

Al-Bardawil: Hamas ne reconnaît pas Abbas après la fin de son mandat

Le mouvement du Hamas a affirmé son attachement aux lois qui organisent le travail politique dans le pays en déclarant qu'il n'accepte pas les mesures qui s'opposent avec la loi palestinienne pour prolonger le mandat du président de l'autorité palestinienne, Mahmoud Abbas, pour une autre année afin d'organiser des élections présidentielles simultanément avec les élections législatives.

Il a précisé que le président du conseil législatif palestinien, Dr. Aziz Dweik captif actuellement dans les prisons sionistes ou le président par intérim, Dr. Ahmed Bahr, sera le président de l'autorité palestinienne juridiquement au 9 janvier 2009.

Le porte-parole du bloc parlementaire du Hamas, Dr. Salah Al-Bardawil a dit dans des déclarations à Qods presse, que le mouvement du Hamas s'attache à la loi palestinienne et qu'il ne reconnaît pas le président après la fin de son mandat.

Il a appelé le président de l'autorité palestinienne, Mahmoud Abbas, à respecter la loi et à travailler pour réaliser l'accord national nécessaire aux élections prévues en disant que le président doit annonce la campagne électorale ou appeler la commission centrale des élections à se préparer pour les élections prévues.

Les palestiniens : Obama n'est qu'un usurpateur israélien

Haniyeh appelle l'Égypte à ouvrir le passage de Rafah pour faciliter le voyage de la députée Farhat

Le premier ministre au gouvernement de l'entente nationale, Ismail Haniyeh a appelé la direction égyptienne à ouvrir le passage de Rafah d'une façon exceptionnelle et urgente, pour faciliter le voyage de la députée palestinienne "Oum Nidhal" Farhat qui a été frappée mercredi, 23/7,par une grave crise cardiaque.

Lors de sa visite à cette malade pour se rassurer de son état de santé, Haniyeh a appelé à l'importance d'ouvrir immédiatement le passage de Rafah pour que des dizaines de malades de cas d'urgence puissent se bénéficier d'un traitement légal et adéquat, également la situation à Gaza est très désastreuse lors de la continuation du blocus injuste qu'avait frappé tous les secteurs et domaines de la vie palestinienne.

Il a jouté que plus d'un million et demi de citoyens palestiniens continuent à souffrir énormément sous un blocus illégal, arbitraire et inhumain, tout en insistant que ni la dignité humaine, ni magnanimité, ni la religion et non plus la fraternité permettent la poursuite de cette pire situation imposé par l'occupation et ses alliés.

Haniyeh a fait rappelé que plus de 215 citoyens malades dont des petits enfants, des femmes et des vieux sont morts à cause du blocus injuste .

Pour sa part, le bloc parlementaire du Hamas a également exhorté l'Égypte à ouvrir le passage de Rafah pour sauver la vie de cette députée palestinienne surnommée "Al- Khansaa de Palestine"qu'avait présenter trois fils martyrs dans la résistance nationale et pour la libération de sa patrie confisqué par l'occupation sioniste, alors que son quatrième fils Wissam a purgé onze années dans les prisons sionistes.

L'URNWA affirme que le blocus contre Gaza cause des réelles tragédies

Le ministre palestinien de la santé, Dr. Bassem Na'im a rencontré le directeur du bureau sur le terrain de L'UNRWA, John Ging, en lui expliquant l'ampleur très désastreuse de la situation, au moment ou un million et demi de citoyens palestiniens souffrent extrêmement, notamment des centaines de malades à cause de la poursuite du blocus sioniste injuste.

Le ministre de la santé a dit lors d'un communiqué de presse dont le centre palestinien d'information a reçu une copie mercredi, 23/7, en informant la responsable de l'URNWA que l'occupation continue à violer ses obligations, également après l'entrée en vigueur de la trêve d'un mois, tout en précisant que l'entité sioniste empêche l'entrée des médicaments, des instruments et appareils médicaux, ainsi qu'elle prive la bande de sa livraison du carburant ce qui influe directement et fortement sur le secteur sanitaire.


Il a ajouté que l'occupation interdit aux médecins palestiniens d'aller s'entraîner pour améliorer leurs compétences, selon des programmes ratifiés avec les pays donateurs et en amitié avec le peuple palestinien.

Pour sa part, Ging a fortement ébranlé par la pire situation qui continue à frapper la bande de Gaza, surtout au secteur sanitaire, économique et social, tout en exprimant ses inquiétudes des pratiques de l'occupation qui viole ses serments, malgré après un mois de l'entré en vigueur de la trêve, mais les passages ne sont pas encore ouverts et le blocus n'a pas ainsi été levé.

Jon Ging a promis qu'il va transmettre la vérité des souffrances des citoyens de Gaza à l'ONU pour attribuer des mesures immédiates et urgentes pour sauver les citoyens de Gaza étouffés complètement par ce blocus injuste qui a transformé leur vie en un enfer continuel, tout en espérant un soulagement, dans les prochains jours, de cette crise qui continue à frapper les palestiniens à cause de la politique raciste de l'occupation et ses alliés.

Les palestiniens : Obama n'est qu'un usurpateur israélien

L'occupation transforme la ville occupée d'Al-Qods en une caserne militaire

La police de l'occupation sioniste a augmenté ses mesures sécuritaires dans les alentours de la ville occupée d'Al-Qods, après l'opération effectuée par le conducteur palestinien d'un bulldozer qui a blessé, hier mardi 22/7, plus de 19 colons sionistes dans la ville.

La police sioniste a déployé ses forces dans le village d'Oum Touba au sud-est de la ville occupée d'Al-Qods, où se trouve la maison de Ghassan Abou Tair, celui qui a effectué cette opération, et a augmenté les mesures de surveillance pour les ateliers de la ville.

Un groupe d'étudiants d'un institut religieux juif avaient attaqué et blessé, la nuit dernière, deux Palestiniens d'entre les habitants du quartier de Mikour Baroukh, à l'est de la ville d'Al-Qods.

Le chef de la police de l'occupation dans la ville occupée d'Al-Qods a publié une annonce interdisant toute cérémonie pour présenter des condoléances dans la maison du martyr.

Les autorités de l'occupation israélienne ont enlevé, durant les six premiers mois de cette année 2008, plus de 70 Palestiniens d'entre les habitants des régions situées à l'est de la ville occupée d'Al-Qods, sous prétexte qu'ils participeraient à des activités affiliées à des partis ennemis, selon les données de la police sioniste.

Al-Qassam : Les opérations d'Al-Qods représentent une Intifada contre les crimes sionistes

Les brigades d'Al-Qassam, la branche militaire du mouvement du Hamas, ont salué les opérations de la résistance palestinienne dans la ville occupée d'Al-Qods. Elles ont affirmé que c'est un droit naturel lorsque l'occupation tue nos fils, arête nos femmes et jeunes enfants, judaïse notre sainte mosquée d'Al-Aqsa et démolit nos maisons dans la ville occupée d'Al-Qods.

Dans un communiqué dont le Centre Palestinien d'Information a reçu une copie, les brigades d'Al-Qassam ont dit que ces opérations viennent dans le cadre du droit légal du peuple palestinien à la résistance et au Djihad contre les Sionistes qui occupent nos territoires et touchent à notre mosquée sainte d'Al-Aqsa.

Elles ont ajouté que n'importe quelle force du monde ne pourra empêcher notre peuple de lutter contre l'occupation pour reprendre ses droits et sa liberté, et qu'en conséquence, l'occupation israélienne et ses dirigeants de malheur doivent reconnaître les droits du peuple palestinien.

Le communiqué a souligné que malgré l'escalade des crimes sionistes contre notre peuple palestinien dans la ville occupée d'Al-Qods et en Cisjordanie, ainsi que la continuation du blocus imposé contre la bande de Gaza, notre peuple a dit son mot aux Sionistes et par tous les moyens possibles, dont l'Intifada d'Al-Qods contre l'occupation.

Les palestiniens : Obama n'est qu'un usurpateur israélien

L'occupation enlève le Cheikh Qadah après avoir été libéré par les services de sécurité préventive

Les forces de l'occupation israélienne ont enlevé le Cheikh Ahmed Soubhi Qadah (40 ans) du village de Shabka, à l'ouest de la ville de Ramallah, au milieu de la Cisjordanie, et l'ont emmené vers une direction inconnue, deux jours seulement après sa libération des prisons des services de sécurité préventive qui appartiennent au président de l'autorité palestinienne, Mahmoud Abbas.

Des sources locales et des témoins oculaires ont dit que plusieurs blindés militaires sionistes ont envahi, aujourd'hui à l'aube, mercredi 23/7, le village de Shabka (30 km à l'ouest de Ramallah) et ont enlevé le Cheikh Qadah, chez lui, et l'ont emmené vers une direction inconnue.

Le Cheikh Qadah a été arrêté le 1er mai dernier par les services de sécurité préventive et il a été exposé aux tortures pendant 70 jours, sous prétexte qu'il appartient au mouvement du Hamas. Il a ensuite été libérer, lundi dernier, après la mort de sa mère.

De son côté, le ministère des captifs et libérés au gouvernement d'unité nationale dirigé par Ismaïl Haniyeh à Gaza a dit que l'occupation sioniste porte toute la responsabilité de la vie des captifs, notamment de ceux emprisonnés dans la prison du désert de "Rimoun", après que les autorités sionistes ont nommé un nouveau directeur connu pour son hostilité contre les captifs palestiniens.

D'autre part, les services de sécurité d'Abbas ont poursuivi leurs campagnes d'arrestations contre les cadres et partisans du mouvement du Hamas en Cisjordanie et en ont arrêté 14 durant les dernières 24 heures.

Les palestiniens : Obama n'est qu'un usurpateur israélien

Les députés captifs de Tulkarem appellent à la libération des détenus par tous les moyens possibles

Les députés captifs de Tulkarem ont fortement condamné l'enlèvement de la député palestinienne Mouna Mansour ainsi que de marchands et d'étudiants universitaires dans la ville de Naplouse.

Les députés ont considéré que cette campagne n'est qu'une tentative visant à briser la volonté du peuple palestinien à travers la démolition des organisations économiques et l'enlèvement des députés, sous un silence ferme du monde entier.

Le député Abdel Rahman Zaïdane, Fathi Qarawi et le Cheikh Riad Radad ont dit, dans une lettre envoyée depuis la prison de Majdo, par le biais de leur avocat qui leur a rendu visite, mardi 21/7, que l'Etat de l'occupation adresse un message au monde pour indiquer qu'il ne respecte pas la démocratie des peuples, servant ses objectifs sionistes seulement.

Les députés ont également dit dans leur lettre que l'enlèvement de la député Mouna Mansour exprime l'échec des Sionistes devant la volonté de notre peuple, notamment de la femme palestinienne.

Les députés captifs ont ajouté qu'ils comprennent bien que cette volonté montre l'attachement des Palestiniens à leurs principes, face à l'occupation sioniste qui vise à frapper le peuple palestinien et à casser sa volonté.

Ils ont appelé tous les blocs parlementaires au conseil législatif palestinien, dont celui du Fatah, à travailler sérieusement pour discuter de la question des députés captifs, en exprimant leur étonnement envers le silence suspect de la communauté internationale.

Des colons sionistes en protection de l'armée envahissent le village de Balata à Naplouse

Un groupe de colons sionistes a envahi le mi-nuit dernier, le siège du tombeau du prophète" Youssef" (le salut et la paix d'Allah soit sur lui), dans la ville de Naplouse , au nord de la Cisjordanie.

Des témoins oculaires ont affirmé que sionistes sur leur voiture qui avait pénétré dans la ville de Naplouse, à travers le boulevard d'Al Hisba, en s'orientant vers le tombeau du prophète (Youssef), au moment ou l'armée sioniste les avait protégé dans cette acte de crime.

http://www.palestine-info.cc http://www.palestine-info.cc



Jeudi 24 Juillet 2008


Commentaires

1.Posté par Allain Jules le 24/07/2008 14:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Attendons encore un peu. Ne dit-on pas souvent qu'on juge un maçon au pied ndu mur ? Alors, qu'il soit d'abord élu, ce n'est pas évident en plus, avant de le juger pour de vrai, pour de bon.

2.Posté par Hijack le 24/07/2008 15:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Hum ! Je vous conseille de lire l'article dont lien ci-dessous ... avant de conclure !
Certains devraient se poser la question de savoir ... si Obama a le choix ou non de vouloir être président des Etats Unis ... ou pas !


Obama et les juifs

Voilà un article édifiant qui montre ce que les sionistes pensent d'Obama. Il est inutile qu'il aille s'applatir devant l'AIPAC parce que ce sont des hypocrites et des menteurs. Et nous savons de quoi nous parlons. Il ferait mieux de s'en méfier.



Obama et les Juifs


Par Marc Zell


Cet article est paru dans l'édition du 21 février 2008 du Jerusalem Post. L’auteur est co-président de l’association Republicans Abroad in Israel.

http://barackobama.activblog.com/article-243717-6.html

3.Posté par Jean le 24/07/2008 15:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il va être élu,
pour ça , il n ya aucun doute
Mais dites vous une chose que s,il est là, c'est parce qu'il a donné toutes les garantis au lobby sionistes et sans ça il n'aurait eu aucune chance.



4.Posté par Moukawama le 24/07/2008 16:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler


Bonjour,

Avec un pays en faillite - en considérant qu'il soit élu - Obama ne pourra ni ne fera quoi que ce soit pour l'entité usurpatrice. Ces paroles ne sont que des paroles de campagne auxquels les dirigeants sionistes ne peuvent se rattacher. Comme le disait Charles Pasqua, les promesses n'engagent que ceux qui les croient.
Sans aucun doute, l'Israèl disparaitra.

5.Posté par Moi le 24/07/2008 17:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Allain jules tu risque d'etre dessus comme tu l'as été pour siné O_o

Moi je pense que ce mec va jouer son role de bon "nègre" a merveille...

6.Posté par cyrilou le 24/07/2008 18:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

message supprimé

7.Posté par jen le 24/07/2008 19:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Les musulmans savent tous qui se cachent derrière les états-unis, les candidats que l'ont voit médiatisé ont leur campagne financé par l'oligarchie qui dirige les USA et qui reste dans l'ombre, un groupe d'hommes travaillant dans la finance et la politique tiennent les rennes de cet etat et exploitent le monde, leur marionnette médiatique sont a genoux devant eux puisque c'est eux qui leur finance ses campagnes sans ça ils ne seraient pas connu et ne passerait pas a la télé. Ces crapules soutiennent cet etat fachiste qui est Israel et ferme les yeux sur l'apartheid qu'ils font subir aux palestiniens depuis des années avec la complicité de cet élite crapuleuse mondiale.

8.Posté par Has659 le 24/07/2008 21:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

jen a tout resumé

9.Posté par spaguetty le 25/07/2008 00:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

de plus il serait cousin de dick cheney le nazi par sa mère.....
la presidence zunienne ; une histoire de famille ^^

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES

Publicité

Brèves



Commentaires