PRESSE ET MEDIAS

Les « opérations spéciales » de Jean-Claude Narcy


Dans la même rubrique:
< >

Mardi 29 Novembre 2016 - 08:00 LIVRE: Le Manifeste de la Raison Objective


Double « carrière » ou « changement de carrière » ? Des « ménages » qui n’en seraient pas quand le salarié est un pigiste... de luxe.


acrimed
Mardi 9 Janvier 2007

Les « opérations spéciales » de Jean-Claude Narcy
On a lu ça dans Marianne


«  TF1 coach Miss Sarkozy Révélation du magazine Challenges  : c’est le journaliste de TF1 Jean-Claude Narcy qui a pour mission de former la future porte-parole de l’UMP, Rachida Dati. Joint par le journal, la chaîne précise que Jean-Claude Narcy n’est pas salarié mais n’intervient que comme pigiste pour couvrir certains événements. Ce qui explique sans doute pourquoi il a besoin de se faire quelques extras... » (04/01/06)

Comme si un pigiste n’était pas un salarié... Comme si « n’intervenir que pour couvrir certains événements » - en d’autres termes : des « opérations spéciales » - dédouanait TF1.

Acrimed se souvient...

-  Ce même Jean-Claude Narcy avait « préparé » Hervé Gaymard avant son interview au JT de Claire Chazal (au moment de sa démission du gouvernement pour cause d’appartement de fonction manifestement trop grand...) Lire ici-même : « Gaymard : Narcy (TF1) le prépare, Chazal (TF1) le reçoit »

-  Ce même Jean-Claude Narcy (directeur adjoint de l’information de TF1) avait également « coaché » le ministre de la Santé Jean-François Mattei lors de la canicule en août 2003. Lors du passage à l’antenne, le ministre portait un ravissant polo Lacoste. Cela faisait un peu touriste... Jean-Claude Narcy devait être absent ou en petite forme le ce jour-là...

-  Jean-Claude Narcy, n’était pas encore simple pigiste quand, alors directeur adjoint des informations et l’un des présentateurs des journaux télévisés de TF1, il animait pour TF1 une émission de 40 minutes (qui n’a jamais été diffusée sur la chaîne), enregistrée en septembre 1996, lors de la visite officielle en France du président turkmène Saparmourad Niazov. Lire : « TF1-Bouygues au service du dictateur du Turkménistan »

-  Mais Jean-Claude Narcy était simple pigiste, quand, sous la direction de Robert Namias et en compagnie de Charles Villeneuve, il présentait « Les obsèques de Jean-Paul II » (08/04/2005 ), « Les obsèques du Prince Rainier » (18/04/2005), « Le sacre d’Albert II de Monaco » ou « Le défilé du 14 juillet » (25/07/2006 ) . Mais aussi : « Le 60ème anniversaire de la Libération des camps » (28/04/2005)

Quand, sur le site de TF1, on demande à Jean-Claude Narcy : «  Selon vous, le couronnement du prince Albert est-il un événement exceptionnel ? », le pigiste répond  : «  Une succession royale ou princière n’a rien d’extraordinaire en soi puisqu’il s’agit d’un événement naturel [sic]. Mais, pour nous, Français, chaque couronnement est un moment d’exception, un moment rare qui fait rêver. Plus singulièrement, quand il s’agit de la famille Grimaldi, nous nous sentons proches d’elle et vivons presque au jour le jour le roman de cette famille princière, avec ses moments de bonheur, ses drames. Elle nous fait rêver, rire ou pleurer, comme si c’était un peu la nôtre... »

La carrière de Jean-Claude Narcy aussi ?



Mardi 9 Janvier 2007

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS

Publicité

Brèves



Commentaires