Politique Nationale/Internationale

Les objectifs de la visite, en Irak, de Tony Blair




Lors de sa visite, en Irak, le Premier ministre britannique, Tony Blair, s’est entretenu avec les responsables irakiens des évolutions actuelles et de la politique des occupants de l’Irak. Lors d'un point de presse séparé du Président et du Premier ministre irakien, Blair a rappelé que Londres soutenait l’établissement de la "Démocratie" et de la sécurité, en Irak, et la lutte contre le terrorisme et le communautarisme. Blair a indiqué, ensuite, que la nouvelle stratégie de Bush pour l’Irak s'expliquait par les menaces qui existent, en Irak, et les tergiversations, dans les activités du gouvernement, alors que les occupants de l’Irak, dont et avant tout, les Etats-Unis, eux-mêmes, se trouvent à l’origine des entraves mises devant les prises de décision et les programmes du gouvernement irakien.


IRIB
Mardi 19 Décembre 2006

Les objectifs de la visite, en Irak, de Tony Blair
S’exprimant sur les politiques britanniques, en Irak, Tony Blair a prétendu que la stratégie de Londres avait été, dès le début, basée sur l’établissement de la "Démocratie", en Irak. Le bilan des forces anglaises, au sud de l’Irak, notamment, dans la répression des Irakiens, et les ingérences répétitives de ce pays, dans les affaires intérieures irakiennes, contredisent, cependant, les allégations de Blair, lequel estime, tout comme les Américains, que la situation chaotique irakienne était le résultat des violences inter-ethniques et inter-confessionnelles. Des propos, par lesquels, ils cherchent, en fait, à détourner l’attention de l’opinion publique du rôle et des interventions anglo-américaines, dans l’insécurité de l’Irak. Les experts politiques estiment que la récente position des responsables américano-britanniques, sur l’Irak, témoignent du changement de leur stratégie pour ce pays, stratégie, qui vise, rappelons-le, à créer un climat de méfiance, parmi les groupes irakiens. La semaine dernière, le Premier ministre, Tony Blair, a rappelé aux membres du gouvernement britannique que la lutte contre le terrorisme, en Irak, n’était plus efficace. Et dans la foulée, une guerre de nerfs a été déclenchée, par les médias américains et britanniques, contre les Chiites irakiens. Des rapports et nouvelles ont été diffusés, parlallèlement, sur des pourparlers et des contacts entre les occupants et les Baathistes, pour leur faire réintégrer la scène politique irakienne. Il semblerait que Londres et Washington s’efforcent, par leur nouvelle stratégie, d’une part, à dresser les Irakiens, les uns contre les autres, et de l’autre, à intensifier les pressions, sur le gouvernement de Nouri Al-Maliki, pour qu’il accepte les exigences des occupants. En effet, la visite, en Irak, de Tony Blair, et ses propos, lors de ses entretiens avec les responsables irakiens, visent à inaugurer une nouvelle étape, dans la politique des occupants, en Irak, politique qui consiste à multiplier les interventions anglo-américaines, dans le processus politique et les affaires intérieures irakiennes.


Mardi 19 Décembre 2006


Commentaires

1.Posté par moncef le 19/12/2006 10:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le gouvernement de l'Irak n'est que le prolongement de l'administration US et, l'effusion de sang dramatique et inqualifiable est l'oeuvre du tristement celebre NEGROPONTE spécialiste des crimes de masse. Tony Blair dans la region n'est là que pour chercher les moyens d'etendre le conflit a la Syrie et a l'Iran Encore une fois, ou les arabes sont naïfs ou ils ignorent les plans criminels des classes politiques dirigeantes des USA. IL faut vous réveillez camarades car le but des sionistes et des amercains c'est la guerre totale et generalisee de tous les peuples de la région . Et la Syrie, l'Iran et le Liban ne sont que la prochaine étape de leurs plan machiavélique . Par contre les pays arabes et musulmans qui croient être a l'abri pour l'instant , ils oublient que le projet de démence-cratisation du moyen orient leurs sera aussi appliquer et que ce n'est peut être qu'une question de temps !!! :: Les marchands d'armes sont tres interessés de voir fleurir un marché intarissable et pour l'instant c'est le moyen orient qui est un marché potentiel..


VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences

Publicité

Brèves



Commentaires