Palestine occupée

Les navettes consécutives des responsables US dans la région, quels objectifs?


Dans la même rubrique:
< >


Lundi 7 Avril 2008

La plupart des analystes politiques croient que l'objectif des responsables américains de leurs dernières navettes au Moyen-Orient, notemment en Palestine occupée, était de venir en aide au parti républicain, au seuil de la présidentielle 2008. « Les tentatives de clôturer en beauté le mandat présidentiel de George Walker Bush et maintenir la place des alliés américains dans la région faisaient parties des objectifs que cherchent les hommes politiques US dans la région », a déclaré le chef de file de la liste arabe unifiée, Talab El-Sana. Par ailleurs, il a ajouté qu'au risque de voir ses intérêts mettre en danger, l'Amérique tient à entrer directement sur la scène pour soutenir ses intérêts intérieurs. Selon lui, le calendrier des navettes des Autorités américaines en Palestine occupée n'a surpris personne, mais aussi, il était à l'avance prévisible. Il n'a pas également exclu la multiplication de telles fréquentations dans la région, d'autant que les dirigeants de Washington s'efforcent de camoufler les problèmes internes. C'est donc qu'ils ne tiennent pas du tout à voir les conflits arabo-israéliens toucher à sa fin. Il a souligné que peu de cas dont a ces dernières années fait l'Amérique aux crimes commis par le régime sioniste contre les Palestiniens était bel et bien un feu vert, donné par elle à Israël pour qu'il agit face au peuple palestinien que bon leur semble. Le chef de file de la liste arabe unifiée a indiqué que du fait de l'échec des décisions du sommet d'Annapolis sur la Palestine d'un compromis arabo-israélien et de la formation jusqu'à la fin de 2008 deux Etats israélien et palestinien dans les territoires occupés et du non-respect par les Sionistes des règles internationales et des résolutions onusiennes, on était témoin de la multiplication de telles visites dans la région. Au demeurant, El-Sana a mis en garde ceux qui tentent de creuser le fossé entre l'Autorité autonome et le peuple palestinien, avant de poursuivre que l'Autorité autonome ne serait puissante que lorsqu'elle reste aux côtés de son peuple et prend en compte les desiderata de ses citoyens, faute de quoi, elle serait affaibli et discréditerait partout dans les territoires occupés. Il a fait valoir que tous les pourparlers, effectués au nom du compromis, étaient tous voués à l'échec et que les dialogues qui ne soient pas soutenus par la résistance palestinienne, seraient tout à fait inefficaces. "Concernant la formation d'un Etat palestinien dans les territoires occupés", a-t-il ajouté, il y a des différends et les Américains et les Sionistes s'efforcent de démarquer par avance les frontières de cet Etat palestinien." El-Sana en a tiré cette conclusion que les pourparlers de compromis n'auront pas du tout de résultat concret et l'Amérique est le seul pays à bénéficier de la poursuite des affrontements dans la région, notamment en Palestine

http://french.irib.ir http://french.irib.ir



Lundi 7 Avril 2008

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES

Publicité

Brèves



Commentaires