ALTER INFO

Les multiples casquettes des chefs d’Etat !


Dans la même rubrique:
< >

Jeudi 8 Décembre 2016 - 13:05 Formidable reprise économique aux USA

Jeudi 8 Décembre 2016 - 12:40 Fidel et le Che : deux politiques différentes


Bill Clinton a négocié un accord entre les firmes pharmaceutiques et les pays en voie de développement sur le prix des rétroviraux qui traitent du virus du SIDA. L’aboutissement des négociations avec la baisse des prix entre 25°/° et 50°/° a été annoncé par l’ancien président des Etats-Unis.


david.hoarau@hotmail.fr
Mercredi 23 Mai 2007

Les multiples casquettes des chefs d’Etat !

Il y a une vie après la politique.

A l’instar de l’Américain, Gerhard Shroeder a oeuvré pour aboutir à la construction du gazoduc entre la Russie et l’Allemagne. D’abord, il a présidé le gouvernement politique allemand qui est un des deux partenaires dans l’affaire. Par la suite, et c’est plus rare, il a joué de ses relations pour mener à bien la construction en tant que consultant privé : il fut donc rémunérer par Gazprom. D’ailleurs, les rumeurs sur la possible présidence de la Banque mondiale par Tony Blair font jour depuis le 07 mai 2007 en prévision du possible départ de Paul Wolfowitz.


Les contacts de tes contacts sont mes contacts.

Les reconversions dans le secteur privé des grands fonctionnaires de l’Etat ne sont pas illégales. Ces phénomènes montrent juste que les anciens présidents et premiers ministres monnayent comme les autres leur carnet d’adresse rempli de personnalités utiles pour de nombreuses causes. Chaque parti trouve son avantage : les uns s’attachent les interlocuteurs parmi les plus puisssants du monde et les néo-retraités mettent "du beurre dans les épinards". D’ailleurs, ces pratiques sont devenues tellement courantes que l’actualité s’emballe : Tony Blair est toujours Premier ministre et les rumeurs parlent déjà de lui à la présidence d’une organisation internationale. S’exprime-t-il encore en tant que Premier ministre ou comme futur président de la Banque mondiale ? Parfois, l’activité de l’un peut jouer en faveur de l’autre comme c’est le cas avec les époux Clinton. Hillary Clinton doit bénéficier électoralement dans la course aux primaires démocrates des actions altermondialistes de son mari.

Ces remarques valent aussi pour le nouveau président de la France , qui à la suite de son élection du 6 mai, est allé retrouver ses amis "people" et s’est offert une croisière autour de Malte. Il revendique le droit d’avoir un réseau auquel il ne veut pas renoncer pour de mauvaises raisons. Il sera plus facile à Nicolas Sarkozy de retrouver sa liberté après son mandat de président.

D.hoarau


Mercredi 23 Mai 2007

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS

Publicité

Brèves



Commentaires