Conspiration

Les menaces - de mort - contre Obama se précisent



Dimanche 9 Novembre 2008

Les menaces - de mort - contre Obama se précisent
Différents articles publiés dans la presse britannique après l’élection de Barack Obama confirment la mise en garde lancée par Lyndon LaRouche le 30 octobre sur le risque d’assassinat du président élu des Etats-Unis.
 
Le Daily Express du 6 novembre

Le 6 novembre, le Daily Express titrait sur toute sa une « La cible Obama » et évoquait « la crainte qu’Obama n’atteigne jamais la Maison Blanche ». L’article était précédé d’un chapeau expliquant « une opération de style militaire pour garder Obama vivant, était en cours hier, dans les heures suivant sa victoire ». « Beaucoup craignent qu’une tentative d’assassinat ne soit qu’une question de temps », averti l’article, avant de rapporter en détails le dispositif de protection du Secret Service sur la famille Obama et le refus du président élu, contre l’avis des responsables de sa sécurité, de porter un gilet pare-balles.

L’article a été repris dans de nombreux journaux du Royaume-Uni et du Commonwealth.

« Ce genre de comportement, venant de la presse britannique, ne me surprend pas du tout », a déclaré Lyndon LaRouche. « Les Britanniques exultent publiquement sur leurs plans d’assassinat contre le président élu des Etats-Unis. Ceci doit être arrêté à tout prix. »

Le 30 octobre, LaRouche mettait en garde :« Il est vrai que récemment, Obama a reçu le soutien apparemment enthousiaste de la presse de l’establishment britannique, dont le Financial Times et le magazine virulemment anti-américain, The Economist. Mais il serait fort imprudent d’oublier cette tradition ancestrale du baiser de la mort. »

« En plein effondrement du système financier et monétaire international, il n’y a rien que l’establishment financier anglo-hollandais puisse désirer davantage que de détruire la souveraineté constitutionnelle des Etats-Unis. (…) le plus grand danger reste que les Britanniques, ayant réussi à mettre leur homme à la Maison blanche, décident que leur cause sera mieux servie en l’assassinant. » [*]

Il concluait sa déclaration en disant : « Face à cette menace, les républicains et les démocrates sensés doivent se rassembler en une force nationale qui défende l’intégrité du pays et adopte les politiques qui la sauveront. »



Notes:

[*] L’objectif stratégique d’un tel assassinat est sans aucun lien avec le mobile raciste qui pourrait l’inspirer, la haine raciale réciproque étant justement utilisée comme ferment de déstabilisation des Etats-Unis. Dans ce contexte, la « propagande par le fait » instiguée par la presse britannique contribue à créer le climat d’un assassinat.



Lundi 10 Novembre 2008


Commentaires

1.Posté par joszik le 09/11/2008 14:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Si Barak Obama était assassiné,
Ce serait pour ecarter définitivement l'élite noire américaine des postes du pouvoir.
Le contexte dans lequel il pourrait être tué sera certainement lors d'un mouvement populaire contre les décisions qu'il aura déjà prises.
Mais si toutefois cela devait advenir, il aura alors déjà accompli une grande partie de la mission qui lui a été assignée par ses mentors. C'est à dire l'avènement d'un gouvernement militaire américain.

2.Posté par podium le 09/11/2008 18:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

L'assassinat EVENTUEL,provoquerait a mon avis des emeutes sans precedent en Amerique et de part le monde.Enclencherait egalement un processus de repression sans precedent.

3.Posté par claudio le 09/11/2008 19:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Est-ce qu'un joueur est disposé à détruire sa manette de jeux (ou joystick pour les pro US) et se priver ainsi de jouer à son jeu vidéo favori ?
A moins qu'il ne soit totalement idiot, il fera tout pour préserver son "outil de commande".
Il suffit de remplacer joystick par Obama et joueur par "anglo-sionito-neoconso-racisto-alquaïdato-mossado" et tout devient clair.

4.Posté par agent orange le 10/11/2008 04:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Tant qu'Obama se pliera aux exigences de Rahm Emanuel, il ne risque pas grand chose.
A moins bien sur que les neocons, rivaux des ziocons, l'élimine pour activer le NSPD 51 et perpétuer ainsi leur pouvoir.

5.Posté par antineocons le 10/11/2008 06:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Obama , la poupée des neocons sionistes


Je ne crois pas qu’Obama sera assassiné : il est bien trop couché devant les neocon-sionistes

Et ce que l’on constate en Occident c’est que les seul hommes ou femmes d’Etat assassinés sont ceux qui rechignent à baisser la tete devant les petits sionistes :

- Olof Palme premier ministre suedois ami d’Arafat ,
- Anna Lindh ,ministre des affaires étrangères suedoise et militante propalestinienne,
- Jorg Haider chef du parti de droite en Autriche

Sans parler de cas plus lointain des Kennedy, John et Robert , catholiques donc hais en tant que tels par les sionistes d’alors qui, en plus, haissaient John car il s’opposait à l’acquisition de la bombe atomique par Israel .

Pour Obama , les neocon sionistes n’ont aucune raison de l’éliminer : il s’est bien trop mis à leur service et les sert bien mieux vivant que mort ... c’est comme la noire Condoleezza Rice ou la crapule noire Colin Powell , qui ont joué le role de marionnettes entre les mains des sécrétaires d’Etat juifs sionistes ( Perle , Wolfowitz , Faith , Abrams ...) et ont massacré 1 Million et demi d’Irakiens et en ont envoyé 5 Millions en exil en volant au passage l’un des plus beaux musées du Monde , celui de Bagdad en sus du pétrole de tout un peuple .

Obama ne serait tué que s'il rechignait à appliquer la politique que lui prescriront sont Rahm , secrétaire d'Etat , son Rubin ,ministre au trésor ... bref toute la neocon sionisterie qui l'entoure .

En bref ! Obama est bien trop le monsieur Loyal des neocon-sionistes pour qu’il lui arrive quoi que ce soit et tant qu’il restera couché devant eux il n’aura rien à craindre et nous, rien à espérer à part le pire


6.Posté par bleep le 10/11/2008 17:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Intéressant à voir, surtout à partir de la 45 ème minute environ :
http://www.zeitgeistmovie.com/add_french.htm

Nouveau commentaire :

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS

Publicité

Brèves



Commentaires