PRESSE ET MEDIAS

Les médias se laissent avoir par le groupe haineux pro-israélien 'Pétrole sans terreur'


Dans la même rubrique:
< >

Mardi 29 Novembre 2016 - 08:00 LIVRE: Le Manifeste de la Raison Objective


Récemment, la radio publique nationale et la BBC, parmi d'autres innombrables médias, ont fait une énorme publicité à un organisme qui se nomme lui-même "Pétrole sans terreur" (Terror Free Oil – TFO), qui se targue d'avoir organisé, dans plusieurs villes des Etats-Unis, un réseau de stations-service qui affirment ne pas vendre de pétrole venant du Moyen Orient.

Par Ali Abunimah


Ali Abunimah
Mercredi 14 Février 2007

L'essentiel de la couverture a consisté en la lecture de communiqués de presse de l'organisme, ou l'a traité comme un joli fait divers, acceptant pour argent comptant les dires de son porte-parole. La nature fondamentalement raciste des déclarations faites par TFO, le long passé de diatribes anti-musulmanes et les activités des fondateurs ont été totalement ignorés.

L'Initiative Pétrole sans Terreur déclare, sur son site web, qu'elle a pour but "d'encourager les Américains à acheter du pétrole venant de pays qui n'exportent ni ne financent le terrorisme". Elle insiste : "Nous éduquons la population en promouvant les compagnies qui acquièrent la fourniture de pétrole brut auprès de nations hors Moyen Orient et en dénonçant celles qui ne le font pas."

Pourtant ils ne donnent nulle part de précisions autres que "Moyen Orient" sur ces pays. De plus, le site web propose des slogans que les propriétaires des stations-service sont encouragés à afficher, comme "Notre pétrole ne vient pas du Moyen Orient, Vos dollars ne finance PAS le terrorisme."

Un autre slogan qui démontre la nature aveuglément raciste de la campagne, dit : "Cette station-service fait partie de l'Initiative Pétrole sans Terreur – nous n'achetons pas notre pétrole aux pays dont les régimes ou les populations sont hostiles aux Etats-Unis."

Les pays ne faisant pas partie du Moyen Orient et dont les "régimes ou populations" sont jugés hostiles aux Etats-Unis, comme le Venezuela, ne sont pas visés par l'initiative. Le logo de TFO montre les Tours Jumelles et un tracé du Pentagone, avec les numéros de vol des avions utilisés pour les percuter par les pirates de l'air le 11 septembre 2001.

D'autres éléments de la propagande de TFO montrent l'image d'Osama Ben Laden, le visage barré par une croix, renforçant ainsi le message que la population du Moyen Orient toute entière doit être assimilée à Ben Laden.

En bref, l'Initiative Pétrole sans Terreur est aussi manifestement raciste que si quelqu'un ouvrait une "Banque sans Usure" et proclamait "Nous ne prêtons pas d'argent juif."

Les déclarations de TFO sont également un non-sens d'un point de vue économique. Ils ont été obligés d'admettre que leurs fournisseurs achètent bien du pétrole aux pays du Moyen Orient. Comme le pétrole est un produit facilement remplaçable, TFO ne peut rien faire pour réduire les revenus des exportateurs de pétrole moyen-orientaux, sauf à réduire le montant total de pétrole consommé.

Il ne faut pas longtemps pour découvrir que le porte-parole de TFO, Joe Kaufman est le fondateur du groupe appelé "Les Américains contre la haine", dont la principale activité est le soutien aux extrémistes israéliens de droite.

Sa principal production semble être un flot incessant de déclarations sur les principaux organismes américains musulmans qu'il qualifie de Front terroriste, et quiconque ose critiquer Israël est étiqueté d'"islamiste radical" ou de "soutien du terrorisme". L'Initiative Pétrole sans Terreur aussi bien que son site web s'avèrent n'être qu'un stratagème pour attirer les gens vers "Les Américains contre la Haine", dont la boîte email, Coral Springs, Floride, sert d'adresse aux deux organismes.

Le 4 janvier, dans un article diffusé sur le site web d'extrême droite Frontpagemag.com, Kaufman déclarait que Keith Ellison, membre du Congrès nouvellement élu au Minnesota, "était un porteur de valise islamiste radical" et il se réfère aux groupes musulmans américains comme "ennemis intérieurs de l'Amérique".

En décembre dernier, Kaufman a traité Barbara Boxer, sénatrice californienne, de "sénateur pour la terreur" parce qu'elle accordait une récompense de service public à un militant social américain musulman qui avait auparavant critiqué les abus israéliens des Droits de l'Homme. Sous la pression de l'organisme de Kaufman, Boxer, soutien convaincu d'Israël, a annulé la récompense ("Le sénateur Boxer abroge une récompense à un militant islamiste", Los Angeles Time, 6 janvier 2007).

L'initiative "Pétrole sans Terreur" est un coup de pub réussi, racoleur, monté par un groupe de racistes et de démagogues suffisants. Auraient-ils réussi à capter autant d'attention bienveillante et servile si leur message de haine avait visé tout autre population ?

Source : Electronic Intifada
Traduction : MR pour ISM


Mercredi 14 Février 2007


Commentaires

1.Posté par Halim le 14/02/2007 19:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

ça en devient de la science fiction...Et les gens sont hypnotisés à ce point aux usa ?

2.Posté par ARMAGEDON le 14/02/2007 20:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Comment peut-on encore aimer les USA , les americains n ont rien compris à ce qu il leur arrive et quand sortiront-ils de cette léthargie par la faute de Busch

3.Posté par Eva-luna le 14/02/2007 21:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

On va finir par croire que les Américains sont des arriérés mentaux. On a résisté, mais bon, faut s'y faire. Ils sont cons.

4.Posté par al akl le 27/02/2007 12:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

rien ne sert de voir la paille dans l'oeil du voisin...
nous sommes aussi "cons' qu'eux. ils font face aux memes mécanismes qui sont très pointus et complexes. rien ne sert d'insulter nos amis que sont les peuples.
les insultes empechent le dialogue et il est plus que temps de dialoguer avec tous les peuples contre ceux qui mettent en place les outils, c'est a dire les "élites" corrompues. il n'y a ni race ni frontières, ce ne sont que des élements des pièges mis en place par les diviseurs. et avant de pouvoir dire que les ricains sont cons il vaut mieux que nous ayons fait le ménage dans nos médias nos politiques et nos finances. ce qui est loin d'etre le cas. les états unis permettent encore que l'on parles de choses qui sont interdites en europe, alors qui est con ?

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS

Publicité

Brèves



Commentaires