Conflits et guerres actuelles

Les manœuvres des forces armées iraniennes ne constituent aucun danger pour les pays de la région



IRIB
Dimanche 5 Novembre 2006



Le commandant des forces des gardiens de la Révolution islamique, le général Seyyed Yahya Rahim Safavi, a déclaré que les manœuvres militaires du corps des Gardiens de la Révolution islamique (Pasdaran) ne constituent aucune menace pour les pays de la région. Il a déclaré que l'objectif de ces manœuvres qui s'effectuent dans 14 provinces iraniennes est de renforcer les forces défensives de la République islamiques d'Iran. Lors d'une conférence de presse, le général Rahim Safavi a déclaré aux journalistes que ces manœuvres dureront jusqu'au 11 novembre et réuniront les forces populaires (Bassidji) de 1' provinces, tandis que les opérations les plus importantes des manœuvres s'effecuteraient dans la zone du golfe Persique et du golfe d'Oman. Le général Rahim Safavi a ajouté que les unités spéciales des forces aériennes, maritimes et terrestres du corps des Gardiens de la révolution islamique participent activement aux manœuvres générales des Pasdaran. Pour le commandant des Pasdaran, a déclaré que des missiles balistiques Chahab 2, Chahab 3 munis de charges à fragmentation avec une porte supérieure à 1000 Km, ainsi que des missiles de Fateh 110, Zolfaghar 103 et d'autres types de missiles balistiques avec une portée supérieure à 150 Km ont été testés lors des manœuvres des forces du corps des Gardiens de la révolution islamique, manœuvres qui portent le nom du grand prophète de l'Islam, le vénéré Mohammad (que le salut de Dieu soit sur lui et sur ses descendants).


Dans une autre partie de ses propos, le général Rahim Safavi a déclaré que des avions sans pilote et des drones de reconnaissances ont également été utilisés lors des opérations menées dans les zones du golfe Persique et du golfe d'Oman. Le général Seyyed Yahya Rahim Safavi a ajouté que des appareils cargo du type Youshing 51 et des hélicoptères Mac 17 participent également aux manœuvres des forces des Pasdaran. Le général Rahim Safavi a anonncé que les unités aériennes des Pasdaran effectuent une mission de soutien aux forces terrestres dans la province de Hormozgan. Le commandant des Pasdaran a ajouté que dans les opérations offensives des manœuvres, plus de 1800 équipes de forces spéciales participeront à la deuxième étape des manœuvres. Selon le commandant du corps des Gardiens de la révolution islamique, lors de la seconde étape des manœuvres, des unités blindées, mécanisées et des forces spéciales participeront aux opérations menées dans 1à provinces du pays pour utiliser plusieurs types de nouveaux armements conçus et fabriqués par les industries militaires de la République islamique d'Iran. En ce qui concerne la participation des forces terrestres du corps des Gardiens de la Révolution Islamique, le commandant des Pasdaran a déclaré que 787 bataillons d'Achoura ainsi que 132 bataillons d'al-Zahra participent aux manœuvres dans 14 provinces iraniennes. Quant aux opérations des forces maritimes du corps des Gardiens de la révolution islamique, le commandant des Pasdaran, le général Seyyed Yahya Rahim Safavi a déclaré que des opérations spéciales seront effectuées dans une zone située au nord du golfe Persique, non loin du port de Djask et l'île de Sirik. Le général Rahim Safavi a déclaré que dans ces manœuvres maritimes, les unités spéciales de la marine des Pasdaran réaliseront des manœuvres tactiques dans trois zones maritimes de Mahshahr, de Bouchehr et de Bandar Abbas, toutes les trois situées dans le golfe Persique, mais aussi dans la zone maritime du golfe d'Oman. Le commandant des forces du corps des Gardiens de la Révolution islamique a déclaré que lors de la seconde étape des manœuvres, les forces des Pasdaran testeront pour la première fois des missiles, des roquettes, des torpilles et des dizaines de missiles du type FL10 et HY2.


Le général Seyyed Yahya Rahim Safavi a déclaré aux journalistes que les manœuvres des forces du corps des Gardiens de la Révolution islamique ne constituent aucune menace pour les pays de la région et les voisins de l'Iran dans la région du golfe Persique. Il a souligné que l'Iran et les pays arabes du golfe Persique doivent s'efforcer d'assurer ensemble la sécurité de la région névralgique du golfe Persique. Le général Rahim Safavi a déclaré que l'objectif des manœuvres était de renforcer la capacité défensive des forces des Pasdaran et des forces populaires (Bassidji) pour faire face à toute menace étrangère. Le général Safavi a souligné que lors de ces manœuvres, les forces des Pasdaran utiliseront les armements sophistiqués et une technologie de pointe dans le domaine de l'industrie de défense, sans aucune dépendance aux puissances étrangères. "Les forces du corps des Gardiens de la Révolution islamique ne permettront pas aux puissances extrarégionales de menacer les intérêts vitaux de la république islamique d'Iran.", a déclaré le commandant des Pasdaran, le général Rahim Safavi, avant de déclarer que les Pasdaran poursuivront leurs efforts pour avoir accès aux armements plus sophistiqués et à une technologie militaire plus moderne. Interrogé sur le point de vue des commandant militaires iraniens quant aux manœuvres militaires des Etats-Unis et certains pays arabes du golfe Persique, le général Rahim Safavi a estimé que les manœuvres conjoints des Etats-Unis et de certains pays de la région n'avaient pas une grande importance militaires, et qu'elles étaient plutôt une démarche propagandiste.


Dimanche 5 Novembre 2006

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences

Publicité

Brèves



Commentaires