ALTER INFO

Les indiens du Nordeste brésilien en Campagne de Paix en France et en Europe


Dans la même rubrique:
< >

La Maison des Droits de l'Homme, coordonne en France, du 24 septembre au 28 octobre 2008, l'accueil d'une délégation d'indiens du Nordeste (Brésil) composée de trois leaders des nations Pankararu, Kariri-Xoco et Tupinamba en partenariat avec l'ONG Thydewa « Espoir de la terre », avec le soutien du Ministère de la Culture du Brésil et de la Région Limousin. Un livre, réalisé par cinq communautés du Nordeste traduit en français, sera présenté lors cette campagne.


guillaumebertrand@free.fr
Mardi 23 Septembre 2008

Les indiens du Nordeste brésilien en Campagne de Paix en France et en Europe
Les indiens seront accueillis dans différentes régions de France et en Belgique grâce à la mobilisation de forums sociaux locaux, de lieux interassociatifs ou de centres de ressources sur la solidarité internationale.

Les indiens du Nordeste furent les premiers du Brésil à voir débarquer les colons portugais en l'an 1500. Ceci représente 5 siècles de domination, d'acculturation, de massacres, d'occupation des terres. Depuis plusieurs décennies, ces différentes communautés se mobilisent pour récupérer leur terre, leurs droits et retrouver leur culture.

Cette campagne consiste, en premier lieu, à faire connaître du grand public les problèmes auxquels ils sont confrontés et les actions qu'ils mènent : Leur lutte pour défendre leur droit à la terre, le respect de la nature, l'accès à l'eau, la question de la souveraineté alimentaire, la reconnaissance de leur culture et de l'éducation différenciée.

Elle permettra aux indiens de développer des liens internationaux par des rencontres avec des responsables politiques français, européens, collectivités territoriales et divers acteurs sociaux.

Cette action s'inscrit dans le prolongement d'un partenariat entre la Maison des Droits de l'Homme de Limoges et l'ONG brésilienne Thydewa pour la mise en œuvre d'une Campagne de paix entre 2006 et 2007 de la communauté des Pataxo Hãhãhãe dans le sud de l'Etat de Bahia avec le soutien financier de la Région Limousin.

Pour en savoir plus sur la composition de la délégation et leur programme
http://mdh.limoges.free.fr/spip/spip.php?page=actualites&id_article=251


Mardi 23 Septembre 2008


Commentaires

1.Posté par rinaldo le 23/09/2008 17:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'est bien de recevoir ces AMERINDIENS et d'écouter leurs doléances.Nous des ANTILLES NOUS RAPPELONS QUE LA FRANCE OFFICIELLE A "EXTERMINE"et VOLE LES terres des ANTILLES, DE GUYANE,DE LA REUNION ,DE LA NOUVELLE CALEDONIE ,DE POLYNESIE FRANCAISE....
.QU'il est grand temps qu'un TEST ADN SOIT REALISE POUR REPERTORIER LES DESCENDANTS DE CES AMERINDIENS ET QU'ELLE SE PREPARE A LEUR VERSER DES LOYERS IMPAYES DEPUIS 1635 ET QU'ELLE SOIT SANCTIONNEE JUDICIAIREMENT POUR CET ACTE DE BARBARIE ET AUSSI POUR LA MISE EN ESCLAVE EN TERRE FRANCE DE 5000 ANTILLAIS CITOYENS LIBRE EN 1802 PAR LE BOURREAU BONAPARTE!
ON RAPPELLE QUE LE PREMIER MINISTRE ITALIEN SILVIO BERLUSCONI A DEJA FAIT UN PAS DECISIF DANS CE SENS DE LA REPARATION REELLE ENVERS L'ETHIOPIE ET LA LIBY.
LA FRANCE DES DROITS DE L'HOMME DOIT REPONDRE POSITIVEMENT A CETTE QUESTIONS AUX DESCENDANTS DES AFROAMERINDIENS DES ANTILLES POUR LA CONFIANCE S'INSTALLE DANS TOUTES LES COMMUNAUTES AMERINDIENNES DES AMERIQUES.

2.Posté par n'dikitolè le 23/09/2008 17:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Mon Dieu ! c'est quoi ce folklore ( aspect pittoresque sans signification précise ) ! tout simplement dégoûtant ! on se croirait encore à l'époque des exposicions coloniales ! Franchement on n'a pas besoin de déplacer ces personnes pour attirer l'attention des populations europénnes sur la précarité de leurs vies ! ! !

3.Posté par Victor le 23/09/2008 18:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je suis d'accord avec ce post, sauf sur le teme "descendants AfroAmérindiens des antilles" .

Il restait très peu d'Amérindiens aux Antilles quand la traite négrière a commencé, pour cela il suffit de lire les ouvrages des Père Du Tertre et Labat.

Ce même mythe de l'antillais AfroAmérindien existe chez les Dominicains (République Dominicaine) , le problème c'est que la quasi-totalité des Tainos de l'île d'Hispaniola avait déjà été décimés par les Espagnols par la guerre, les maladies et l'esclavage. Le peu d'indiens qu'il y avait à Santo Domingo étaient des esclaves importés d'Amérique du Sud après les conquêtes espagnoles.

Dans les grandes antilles ( Cuba , Haiti, Santo Domingo, Porto Rico, Bahamas etc) le métissage AfroAmérindien fut infime, dans les petites antilles le constat est le même les Caribs et autres Arawaks avaient pour la majorité étaient décimés. Dans l'île de Grenade lpar exemple, es Indiens caribs ont commis un suicide collectif suite à la conquête Française ( Leapers hill ou Morne des sauteurs).

Le metissage AfroAmérindien s'est fait sur le continent dans les pays tels que le Mexique, le Surinam, la Guyane , le Brésil et l'Amérique du Nord.

S'il y a eu metissage avec les "Indiens" dans les antilles ( Cuba , Jamaique, Trinidad et Tobago, Guadeloupe, Martinique etc) c'était avec les "engagés" importés d'Inde après l'abolition de l'esclavage afin de travailler dans les champs de canne à sucre.

Le metissage des arawaks ou tainos avec les esclaves Africains dans les Antilles a été très faible.

Cependant le crime contre l'humanité vis à vis de ces populations disparues et génocidées (Amérindiens) et les Africains doivent être réparées il n'y a aucun doute....


4.Posté par godard le 01/10/2008 09:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

il manque kelke chose

5.Posté par OTHILY Daniel le 22/04/2009 01:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Pour être convaincu qu'il y avait encore des amérindiens en Martinique en 1645 bien avant le Code noir de Colbert il suffit de lire les lettres adressées par les colons blancs français établis sur l'île dans lesquelles ils demandaient au roi de France de leur envoyer des femmes , oui des femmes; Les pauvres n'en pouvaient plus , les amérindiennes et les négresses ne leur suffisaient plus .Ils n'en pouvaient plus .Alors le bon roi de France , que fit-il?Eh bien il ordonna des razzias de prostituées dans les ports de Nantes de Brest de Quimper .Même les jeunes filles de 16 ans quii ne faisaient pas de prostitution furent embarquées sur des navires affrêtés par le bon roi.Voilà la preuve que les premiers flibustiers et autres voleurs de biens espagnols et portugais pour le compte du bon roi de France durent se mélanger aux amérindiennes pour satisfaire leurs envies sexuelles puis qulques uns pour fonder une descendance métisse.Nombreux furent les premiers conquérants qui durent affronter la solitude sexuelle.Les afro amérindiens étaient ceux que la fuite de l'esclavage avaient conduit à préférer l'alliance avec les Amérindiens contre les blancs à une remise en esclavage.Les amérindiens et les nègres durent composer avec leurs différences.Quant aux blancs face aux affres sexuels il fallait bien faire avec ce que l'on pouvait se mettre sous la dent...Voilà pourquoi le métissage est partout et de tous les temps aux Antilles que ça plaise ou pas aux pseudo puristes premiers occupants de Jonnacaira , " l'île aux femmes".Ceux qui ont des yeux bleus aujourd'hui ont de nombreux gènes amérindiens et africains.Ils n'ont que l'esprit de blanc!

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS

Publicité

Brèves



Commentaires