Palestine occupée

Les hommes de la résistance palestinienne attendent avec impatience le combat terrestre

L'holocauste sioniste continue contre les civils en faisant 400 martyrs et plus de 2000 blessés


Les forces sionistes sauvages poursuivent, pour la 5ème journée consécutive, leurs raids et guerre ouverte contre les palestiniens civils innocents, en violant d'une façon très flagrante, les droits de l'homme, ainsi que les lois, chartes et règles internationales.

"Les avions de guerre sionistes ont assassiné, avec sang froid, plus de 400 citoyens palestiniens dont la majorité sont des civils, et des dizaines d'enfants, de femmes, des personnes âgées, ainsi qu'un médecin qui a été massacré, aujourd'hui, lors d'un raid aérien qui a ciblé une ambulance", a souligné une source médicale et des témoins oculaires à Gaza.

"Plus de 2000 citoyens ont été grièvement blessés au cours de la 5ème journée de la guerre sauvage et ouverte menée par l'entité sioniste", a déclaré le ministère de la santé, Bassem Naïm en condamnant les crimes de l'occupation qui cible des civils innocents, notamment les équipes de secours et les médecins, tout en appelant à l'arrêt immédiat des crimes sauvages contre l'humanité.

"Le médecin a été ciblé par les avions sionistes au moment où il tentait de sauver la vie des blessés", a révélé un ami au médecin.

"La situation est très désastreuse, et le nombre des martyrs et des blessés est très étonnant, alors qu'on ne sait quoi faire pour sauver tous ces blessés qui arrivent par dizaines à chaque minute", ont souligné des sources médicales.


Jeudi 1 Janvier 2009

Les hommes de la résistance palestinienne attendent avec impatience le combat terrestre
Pour le cinquième jour consécutif, l’armée israélienne continue son agression contre la bande de Gaza. Des centaines de tonnes de bombes ont été lâchées en un court laps de temps sur des centres de sécurité, des mosquées, des maisons résidentielles.

Cependant, des milliers de combattants palestiniens, bien entraînés, attendraient les soldats israéliens, si ces derniers avaient le courage de s’engager dans un combat terrestre. Ils sont prêts à donner à ces soldats des leçons qu’ils ne seront pas prêts d’oublier de si tôt.

Victoire ou martyre

Un réel climat de guerre règne sur la bande frontalière que les forces israéliennes d'occupation avaient déclaré zone militaire fermée. Les combattants palestiniens ne connaissent toutefois pas la peur. Ils sont bien équipés et prêts à se donner dans ce combat stratégique, comme dans tous les combats d’ailleurs.

Des combattants de toutes les factions palestiniennes se trouvent dans des positions secrètes, en attendant l’heure H. Chacun d’entre eux sait ce qu’il devra faire. Ils feront à l’armée de l’occupation israélienne des pertes considérables.

Quartier général commun

Pendant ce temps, un quartier général, une cause tant plaidée par les factions palestiniennes, a été enfin mis en place par les combattants qui défendent le peuple palestinien.

Abou Abir, éminent leader des brigades Alwiyat An-Nasser Salah Ad-Dine, branche militaire des Comités de la résistance palestinienne, dit que les factions palestiniennes possèdent un plan complet pour faire face à l’agression militaire terrestre.

Si l’occupant avait eu la capacité d’entamer une opération terrestre, il l’aurait fait. L’opération aérienne a montré ses limites ; elle est en échec totale ; la résistance palestinienne est indemne.

Si on fait le compte, deux pour cent seulement sont la perte de la résistance palestinienne. Les roquettes défient davantage l’aviation israélienne.

Abou Abir est persuadé que l’armée israélienne investit quelques zones inhabitées de la bande de Gaza. Elle pourrait pousser un grand nombre de ses soldats dans une zone de deux kilomètres seulement pour qu’elle puisse dire qu’elle aurait effectué son opération terrestre.

Si ce sont de vrais hommes, qu’ils descendent de leurs avions et s’engagent avec nos soldats. « Nous savons que la mort d’un seul soldat israélien suffit pour que l’occupation israélienne perde le moral et quitte la scène du combat », dit-il.

Les factions et leurs rôles

Abou Abir affirme que dans le quartier général commun, les factions palestiniennes travaillent avec acharnement. Chaque faction connaît parfaitement son rôle, selon un plan bien étudié et des manœuvres effectives.

Le leader des Alwiyat An-Nasser Salah Ad-Dine précise que le travail de la résistance palestinienne n’est plus comme avant. Aujourd’hui, elle utilise des plans, des cartes, des techniques bien élaborées. Elle connaît également les plans de l’occupant israélien.

Surprises

Abou Abi confirme que les occupants israéliens verront de nouvelles surprises. Ils donneront beaucoup de prisonniers.

Les occupants israéliens ont tiré des leçons de la guerre du Liban. Si la résistance palestinienne envoie des missiles Grad, elle possède certainement des armes efficaces contre les tanks.

Le leader dit en résumé : « Que les soldats de l’occupation israélienne sachent que ce qu’ils avaient vu dans les villages libanais de Bint Jbail, Ayta Al-Chaab et Maroun Ar-Rass ne serait qu’une simple incursion en comparaison à ce qu’ils verront ici à Gaza ».

Le journal hébreu Haaretz : Nos pilotes sont des héros contre des civils faibles

Les hommes de la résistance palestinienne attendent avec impatience le combat terrestre
Les pilotes israéliens bombardent des civils faibles, sans armes ni défense, dit le journal hébreu Haaretz.

Dans un article publié aujourd’hui mercredi 12 décembre 2008, le journal dit que ces pilotes ont commis d’affreuses actions. Pourtant, les médias locaux vantent leurs mérites.

Qu’est-ce qu’ils ont fait, ces pilotes ? Ils ont tué des dizaines de jeunes policiers qui fêtaient la fin de leur stage. Ils ont bombardé une mosquée et tué cinq fillettes, des sœurs, dont la cadette âgée de quatre ans seulement.

En quatre jours, ils ont tué 375 personnes, sans distinction entre homme, femme, enfant, policier de circulation, ou résistant. Ils frappent sans faire aucune distinction entre un dépôt de munitions, un cabinet médical, un étage d’un bâtiment résidentiel abritant des dizaines d’enfants. Le journal explique que plus de la moitié de ces victimes sont des civils.

Il est vrai que ce sont les décideurs qui doivent être jugés, mais les pilotes sont également complices.

Le journal hébreu se pose des questions sur la réflexion de ces pilotes lorsqu’ils laissent derrière eux des milliers de blessés qui seront handicapés toute leur vie, dans une zone du monde où aucun hôpital digne de ce nom n’existe.

S’ils voient de leurs yeux les résultats de leurs œuvres, ils seront certainement déprimés. Qu’ils partent voir cette fillette handicapée à vie qui reçoit un traitement dans le centre médical Eylin dans la ville d’Al-Quds ! C’est dans la bande de Gaza qu’elle avait reçu une bombe d’un pilote de l’armée israélienne.

Hamas : la position des ministres arabes des affaires étrangères est très honteuse

Les hommes de la résistance palestinienne attendent avec impatience le combat terrestre
Le Hamas a fortement critiqué, aujourd'hui mercredi 31/12, la position des ministres arabes des affaires étrangères envers les crimes et l'holocauste des néo-nazis sionistes, en la qualifiant de très faible et honteuse, tout en considérant que leur appel au conseil de sécurité international pour l'arrêt immédiat de la guerre ouverte et continuelle contre Gaza représente une dénonciation à leurs responsabilités.

Lors d'une déclaration de presse, le porte-parole du Hamas, Dr. Sami Abou Zouhri a qualifié les déclarations des ministres arabes des affaires étrangères de position très faible et très honteuse".

"La position des arabes est très faible que celle de l'Union Européenne, et que leur appel au conseil de sécurité international pour débattre le dossier de la guerre sioniste contre les habitants innocents de Gaza montre que les pays arabes ont délaissé leurs responsabilités envers les crimes continuels contre les palestiniens", a dit Abou Zouhri en protestant contre cette position arabe.

Le dirigeant du Hamas a critiqué également les déclarations de certains ministres arabes soutiennent un côté palestinien contre l'autre, tout en exprimant ses regrets envers l'ignorance arabe à la situation très catastrophique à Gaza à cause de la continuation du blocus arbitraire et inhumain, ainsi que la fermetures des passages, notamment le point de Rafah.

http://www.palestine-info.cc http://www.palestine-info.cc



Jeudi 1 Janvier 2009


Commentaires

1.Posté par Marie- Th鲨se le 01/01/2009 15:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler


" une grande tribue Yemenite prete pour combattre a côté des Palestiniens a GAZA "

l'une des plus grandes tribues au Yemen a annoncé que 10mille combattants Yëmenites sont prêts
pour combattrent aux côté de leurs frères dans la bande de Gaza lire la suite sur

http:// news.stcom.net /modules .php?name=News &file=print&sid=3327

La voix des opprimés le 30/12/08 /

Vous ne serez pas seul ,et nousqui pouvons pas vous aidez isolés au fin fond de nos campagne ,nos

prières n'aurons jamais été aussi intence pour votre victoire sur la barbarie dont vous êtes victime ,vos

bourreaux ne leurre plus personne grâce a internet (un petit clin d'oeil et merci a alter info )

2.Posté par isaLoL le 01/01/2009 17:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Une amie d'Iran m'a appeler il y a peu.
Il parait que 1 ou 2 figures importants du Hamas a été tuer à Gaza !
Mais le plus inquiétant, l'attaque terrestre est imminente !
Aujourd'hui plus de 10 enfants ont étaient tués, c'est immonde ce que l'etat hébreu fait !
Mon amie avait commencer a me dire quelque chose sur la pseudo réunion d'hier a Paris, malheureusement sa coupée ..
Ce qui est normal, je m'en inquiète pas.
Avec touts mes amies de là bat, les communications téléphoniques via les portables se coupent régulièrements.
Dès que j'en serai plus, je ferai un poste.

3.Posté par bledmiki-99 le 01/01/2009 17:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Non IsaLoL,

bien au contraire s'ils s'aventurent dans Gaza ils vont morfler, parceque ces chiens sont courageux quand ils sont bien protégés dans leurs avions ou dans leurs tanks. Et encore, les tanks c'est pas sûr, il existe des armes contre.
Et merci du mal que tu te donnes.

4.Posté par akira le vrais le 01/01/2009 23:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

HA ! ces israeliens ils commence a pisser dans leurs froques a l'aproche de l'ataque térestre, malheureusement les résistants peuvent pas encor désouder leurs avions, mais ça viendra surment...

5.Posté par Mohammed le 02/01/2009 00:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'est fou ! On dirait que les soldats israéliens ont la peur au ventre pour un combat au sol. C'est facile de tirer à partir des avions des cibles au sol. Je me réjouies déjà de la victoire divine du HAMAS. Que Dieu leur viennent en aide.

6.Posté par stopgenocide le 02/01/2009 00:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Les nazisionistes sont des êtres sans coeur, les américains les soutiennent car les Etats-Unis d'Amérique se sont crées sur le COLONIALISME et le MASSACRE des INDIENS D'AMERIQUE, donc pas etonnant de voir que des CRIMINELS soutiennent d'autres CRIMINELS !

Ces mauviettes de chiens de Tsahal massacre un grand nombre de civils via les largage de bombes vu leur lâcheté légendaire, qu'ils se battent à ARMES EGALES et que les USA distribuent les mêmes armes au hamas pour avoir un combat équitable entre soldats et non civils comme ces chiens de Tsahal génocide, et là on va bien rigoler !

7.Posté par Ghislain Bédard le 02/01/2009 02:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Assez, c'était assez!!!
Ils ont voté pour le Hamas..tant pis pour eux!!
Ne touchez pas à la prunelle du Saint Béni soit-Il , l'Éternel!!

8.Posté par Ghislain Bédard le 02/01/2009 02:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

On n'en finira jamais de débattre autour de ce conflit israélo-palestinien, et ce jusqu'au retour de Jésus...

La désinformation et la mauvaise foi systématiques qui entourent ce conflit, entretenues par les médias occidentaux, ne serviront jamais les ennemis d'Israël. Plus ceux-ci s'en prendront à Israël, plus ils tomberont irrévocablement dans la malédiction de Genèse 12:3. Dieu est Dieu et Sa Parole ne varie pas de l'ombre d'un iota.

Il suffit de constater l'état de chaos, de misère, de ruine et de mort qui prévaut dans ces "territoires palestiniens" pour constater la réalisation implacable des promesses de Dieu quant à ceux qui maudissent le Peuple élu. Les Palestiniens reçoivent pourtant autant de subsides en dollars et euros de la Communauté internationale qu'Israël en reçoit des Américains. Cherchez l'erreur ! Qu'en font-ils ?

Evidemment, on ne peut pas à la fois remplir les poches et les comptes en banques pleins à craquer des caïds du Hamas, recycler ces subsides internationaux dans les trafics d'armes et les infrastructures terroristes, et, assurer le minimum vital pour les populations, dont ces caïds se moquent comme de leur premier turban...

Seulement le misérabilisme humaniste très en vogue dans les salons bobos du centre parisien cherche a exonérer la population palestinienne de toutes responsabilités. C'est oublier un peu vite que c'est cette population qui a porté le Hamas au pouvoir, lors d'une consultation électorale pluraliste que les observateurs internationaux on constaté dénuée de fraudes majeures... Il y avait d'autres sensiblités politiques que le Hamas qui ont participé à ces élections. Alors, là aussi, arrêtons les larmes de crocodiles. Les Palestiniens savent parfaitement bien ce qu'ils veulent et ce qu'ils font ! ILS ONT FAIT DÉLIBÉRÉMENT LE CHOIX DE LA MALÉDICTION. Qu'ils en paient le prix fort aujourd'hui n'est que la conséquence logique de ce choix.

Eh bien, prions qu'Israël débarrasse radicalement et sans la moindre faiblesse ni compromis d'aucune sorte les territoires palestiniens de l'engeance du Hamas. Et c'est à l'annexion pure et simple de Gaza par Israël qu'il faudrait procéder. Les populations auraient tout à y gagner. Et vous verrez aussitôt Israël tendre la main, pour la énième fois, à ces populations pour les sortir du chaos. Cela d'autant plus facilement qu'ils seraient sur place pour conduire le redressement économique de ces territoires.

Voyez la Jordanie (qui a d'ailleurs fort mollement réagi à l'intervention israélienne). Elle a compris depuis plus de 10 ans qu'il était plus malin de répondre à la main tendue d'Israël que de lui balancer des roquettes. Résultat, tout est vert à perte de vue au-delà de la frontière, et Israël lui a ouvert un corridor économique jusqu'au port de Haïfa. Et son économie a décollé de manière spectaculaire. C'est ça répondre à la main tendue d'Israël ! Espérons que Gaza et la Cisjordanie suivront l'exemple de leurs "frères" jordaniens...


9.Posté par BRIGADEQODS le 02/01/2009 07:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@Ghislain Bédard
Tu trouves sa normal le massacre de tant d'innocents ?
Et au nom de quoi ?
Tu crois réellement que les sionistes ont le droit de colonisés des terres qui ne leur appartiennent pas,et de cherché à éradiqué toute résistance ?
Tu devrais regardé les choses en face,et remettre en question ta manière de voir.
Parce que le sionisme diparaitra forcement,vu son injustice.

10.Posté par ptzhot le 02/01/2009 10:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

La FRANCE profonde observe dans ses campagnes les événements
avec beaucoup plus d'attention que certains ne pourraient le penser.
Aujourd'hui il nous revient à l'esprit les vers écrits au 19ème siècle
par le Poète Leconte de Lisle : dans
""Les Siècles maudits ""

Soufflant dans toute chair, dans toute âme vivante,
L'angoisse d'être au monde autant que l'épouvante
De la mort, voue au feu stupide de l'enfer
L'holocauste fumant sur son autel de fer!
Dans chacune de vos exécrables minutes,
Ô siècles d'égorgeurs, de lâches et de brutes,
Honte de ce vieux globe et de l'humanité,
Maudits, soyez maudits, et pour l'éternité!

11.Posté par riyuma le 02/01/2009 10:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@Ghislain Bédard "Les Palestiniens reçoivent pourtant autant de subsides en dollars et euros de la Communauté internationale qu'Israël en reçoit des Américains"


Je me suis arrété la, c'etait trop enorme comme ineptie....

12.Posté par Ghislain Bédard le 02/01/2009 11:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

La terre de Palestine appartient aux juïfs depuis des millénaires mais en l'an 70 ils s'y sont fait chassés par les romains. C'est un miracle de Dieu qu'il y soient revenus.

http://www.dailymotion.com/playlist/xn6zg_yossef77_israel-a-la-lumiere-des-prophetie-b

En 1947 , les juïfs étaient d'accord avec la partition décidée par l'ONU. Pourquoi pas les Arabes???
S'ils n'avaient pas attaqué, on en serait pas rendus là.
Shalom!!

13.Posté par biloute de gaza le 02/01/2009 12:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ ghislain Bedar le faux chretien

je me suis dit la meme chose en pensant a l'armee allemande qui rentre en france.....
IL EST CLAIRE que niveaux resistance cest pas ce pays quil faut prendre comme exemple.....2 % DE resistant cest pas des masse.... MAIS BON
j'en suis sure que toi GHISLAIN BEDAR A LEPOQUE t'aurais était le premier suce boule a les aider avec toute ta petite doctrine a baisser le pantalon..... cest dur de voire que tout le monde n'est pas comme toi et ta clique.....si la terre de palestine appartiens aux juifs alors l'espagne apartien aux maroc ,l'amerique aux indiens l'amerique latine aussi et l'alsace lorraine aux allemand....est l'egypte au faraon ....ET ta mentaliter aux sionniste.....
VA MA GRANDE AILLEUR ya des sites pour des gens comme toi mais pas ici.....mais bon tu peut toujours en parler a un psy

14.Posté par said ftouh le 02/01/2009 14:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Voici les raisons pour lesquelles il est absolument impossible de faire la paix avec les sionistes. Ils ne méritent qu'une chose

"Les anciens dirigeants de notre mouvement nous ont laissé un message clair : donner à Eretz Israël la terre qui va de la mer au Jourdain, et ce pour les générations futures, pour une "Aliya" (immigration) massive et pour les Juifs, tous ceux qui seront rassemblés dans ce pays ." Déclaration de l’ancien Premier Ministre Yitzhak Shamir lors d’un mémorial à Tel Aviv pour les anciens responsables du Likud, Novembre 1990. Jerusalem Domestic Radio Service.


“Nous devons expulser les Arabes et prendre leur place ." David Ben Gurion, futur Premier Ministre d’Israel, 1937, Ben Gurion and the Palestine Arabs, Oxford University Press, 1985.


"Chassez la population pauvre au-delà de la frontière en lui refusant du travail.
Le processus d'expropriation et de déplacement des pauvres doit être mené discrètement et avec circonspection ." Theodore Herzl, fondateur de l’Organisation Sioniste Mondiale, en parlant des Arabes de Palestine,Complete Diaries, note du 12 Juin 1895.


"Nous devons tuer tous les Palestiniens, à moins qu'ils ne soient résignés à vivre en tant qu’esclaves ." Président Heilbrun du Comité pour la Ré-élection du Général Shlomo Lahat, le maire de Tel Aviv, Octobre 1983.

"Nous sommes sortis, accompagnés par Ben Gourion. Allon a répété sa question : "Que devons-nous faire avec la population palestinienne?"
Ben Gourion a levé sa main dans un geste qui voulait dire : ‘Chassez-les’” Yitzhak Rabin, version censurée des Mémoires de Rabin, publiée dans le New York Times, 23 Octobre 1979.

"Nous devons utiliser la terreur, les assassinats, l'intimidation, la confiscation des terres et l'arrêt de tous les services sociaux afin de débarrasser la Galilée de sa population Arabe ."
Israel Koenig, "The Koenig Memorandum"

Description par Rabin de la conquête de Lydda, après l’achèvement du Plan Dalet. "Nous réduirons la population Arabe à une communauté de coupeurs de bois et de serveurs "Uri Lubrani, conseiller spécial aux Affaires Arabes de Ben-Gurion, 1960. Tiré de "The Arabs in Israel" par Sabri Jiryas.

"La colonisation Sioniste doit être exécutée contre la volonté de la population autochtone.
C'est pourquoi cette colonisation doit continuer seulement sous la protection d'une puissance indépendante de la population locale, tel un mur de fer capable de résister à la pression de la population locale.
Ceci est notre politique à l'égard des Arabes..." Vladimir Jabotinsky, Le Mur de Fer, 1923.


"Une réconciliation volontaire avec les Arabes est hors de question, que ce soit maintenant ou dans le futur. Si vous souhaitez coloniser un pays dans lequel une population vit déjà, vous devez fournir une armée pour le pays ou trouver quelque riche personne ou bienfaiteur qui vous la fournirait. Sinon, abandonnez la colonisation, parce que sans une force armée, qui rendrait physiquement impossible toute tentative de détruire ou d'empêcher cette colonisation, la colonisation sera impossible, pas difficile, pas dangereuse, mais IMPOSSIBLE.
Le Sionisme est une aventure de colonisation et c'est pour cela qu'elle est dépendante d'une force armée. Il est important... de parler Hébreu, mais, malheureusesement, il est encore plus important d'être capable de tirer - ou bien je termine le jeu de la colonisation ."
Vladimir Jabotinsky, fondateur du Sionisme Révisioniste (précurseur du Likud), Le Mur de Fer, 1923.

"Il y en a qui croient que la population non-Juive, même dans un pourcentage élevé, à l'intérieur de nos frontières sera plus efficacement sous notre surveillance ; et il y en a qui croient le contraire, c.-à-d., qu'il est plus facile de surveiller les actions d'un voisin que celles d'un locataire. J'ai tendance à soutenir la dernière opinion et j'ai un argument complémentaire : … la nécessité de soutenir le caractère de l'Etat qui sera dorénavant Juif… avec une minorité non-Juive limitée à 15% .J'étais déjà arrivé à cette position fondamentale dès 1940 (et) c'est écrit dans mon journal ." Joseph Weitz, chef du Département Colonisation de l’Agence Juive. Tiré de Israel : un Etat Apartheid de Uri Davis, p.5.

"Des villages Juifs ont été construits à la place des villages Arabes. Vous ne connaissez même pas le nom de ces villages et je ne vous le reproche pas, car les livres de géographie n'existent plus. Et non seulement les livres, mais les villages n'existent plus . Nahahal a remplacé Mahahul, le Kibbutz Gevat a remplacé Jibta, le Kibbutz Sarid a remplacé Hanifas et Kafr Yehoushua celle de Tel Shamam.
Il n'y a pas un seul endroit contruit dans ce pays qui n'a pas pas une ancienne population Arabe ." Moshe Dayan, discours au Technion, Haifa, repris dans Haaretz, 4 Avril 1969.

En 1899, Davis Triestsch écrivait à Herzl :
"Je vous suggère d'en arriver au programme de la "Grande Palestine" avant qu'il ne soit trop tard.
Le "Programme de Bâle" doit contenir le mot "Grande Palestine" ou "Palestine et ses pays voisins" autrement cela n'a pas de sens.
Vous ne pouvez pas faire venir 10 millions de Juifs dans un pays de 25.000 km2".

"La carte actuelle de la Palestine a été dessinée sous le Mandat britannique.
Le peuple Juif possède une autre carte que les jeunes et les adultes doivent s'efforcer de mener à bien : celle du Nil à l'Euphrate ." Ben Gurion

"La population doit se préparer à la guerre, mais il revient à l'armée israélienne de poursuivre le combat avec l'objectif ultime qui est la création de l'Empire Israélien ." Moshe Dayan (Ministre israélien de la Défense et des Affaires Etrangères), le 12 février 1952. Radio "Israel."

"La seule solution est Eretz Israël (Grand Israël) ou au moins Eretz Israël Ouest (toutes les terres à l'ouest du Jourdain), sans les Arabes. Il n'y a pas de place pour un compromis sur ce point. Nous ne devons pas laisser un seul village, pas une seule tribu ." Joseph Weitz, Directeur du Fond National Juif, l'agence Sioniste chargée d'acquérir les terres de Palestine, Circa 194. Machover Israca, 5 janvier 1973 p. 2

"Entre nous soit dit, il doit être clair qu'il n'y a pas de place pour deux peuples dans ce pays. Nous n'atteindrons pas notre but si les Arabes sont dans ce petit pays.
Il n'y a pas d'autre possibilité que de transférer les Arabes d'ici vers les pays voisins - tous.
Pas un seul village, pas une seule tribu ne doit rester ." Joseph Weitz, chef du Département Colonisation de l'Agence Juive en 1940. Tiré de "A Solution to the Refugee Problem"

"Nous devons tout faire pour nous assurer qu'ils (les Palestiniens) ne reviennent pas ." Et en rassurant ses copains Sionistes que les Palestiniens ne reviendraient jamais dans leurs maisons : "Les vieux mourront et les jeunes oublieront ." David Ben-Gurion, dans son journal, 18 Juillet 1948, cité dans le livre de Michael Bar Zohar : "Ben-Gourion : le Prophète Armé", Prentice-Hall, 1967, p. 157.

L'un des slogans les plus persistants et trompeurs du Sionisme a été inventé par Israel Zangwill, il y a près de 100 ans : La Palestine était "une terre sans peuple avec un peuple sans terre.”Après avoir visité la Palestine en 1891, l'essayiste Hébreu Achad Ha-Am a commenté :"A l'étranger, nous sommes habitués à croire qu'Israël est presque vide; que rien n'y pousse et celui qui veut acheter de la terre peut aller là-bas et acheter les terres qu'il désire. En réalité, la situation n'est pas ainsi. Dans tout le pays, il est difficile de trouver une terre cultivable qui ne soit pas déjà cultivée ."

"Comment pourrions-nous rendre les territoires occupés ? Il n'y a personne à qui les rendre." Golda Meir, 8 Mars 1969.

"Il n'y a jamais rien eu de tel puisque les Palestiniens n'ont jamais existé." Golda Meir, Premier Ministre Israélien, 15 juin 1969

"...si les gens s'habituent à cette donnée et que nous soyons réellement obligés d'accepter le retour des réfugiés, il pourrait être difficile pour nous, quand nous serons confrontés à des hordes de plaignants, de convaincre le monde qu'ils ne vivaient pas tous sur le territoire israélien. Quoi qu'il arrive, il serait souhaitable de réduire au minimum leur nombre… sinon ." Arthur Lourie, responsable israélien, dans une lettre à Walter Eytan, directeur général du Ministère des Affaires Etrangères israélien (ISA FM 2564/22). D'après Benny Morris, "La Naissance du Problème des Réfugiés Palestiniens 1947-49", p. 297

"C'est le devoir des leaders israéliens d'expliquer à l'opinion publique, clairement et courageusement, un certain nombre de faits qui ont été oubliés avec le temps. Le premier de ces faits, c’est qu'il n'y a pas de Sionisme, de colonisation ou d'Etat Juif sans l'éviction des Arabes et l'expropriation de leurs terres." Yoram Bar Porath, Yediot Aahronot, 14 Juillet 1972

"Nous devons nous préparer à l'offensive. Notre but est d'écraser le Liban, la Transjordanie et la Syrie. Le point faible est le Liban, parce que le régime Musulman est artificiel et facile pour nous à déstabiliser. Nous devons y établir un Etat Chrétien, puis nous écraserons la Légion Arabe, nous éliminerons la Transjordanie et la Syrie tombera. Ensuite nous bombarderons et prendrons Port Saïd, Alexandrie et le Sinaï." David Ben-Gurion, Mai 1948, à l'Etat major général. Tiré de "Ben-Gurion, A Biography", par Michael Ben-Zohar, Delacorte, New York, 1978.

"Un Etat Chrétien devrait être établi (au Liban), avec sa frontière Sud sur le fleuve Litani. Nous ferons une alliance avec lui. Quand nous écraserons les forces de la Légion Arabe et que nous bombarderons Amman, nous éliminerons aussi la Transjordanie, et puis la Syrie tombera. Si l'Egypte ose toujours continuer à se battre, nous bombarderons Port Said, Alexandrie et Le Caire… Et de cette façon, nous mettrons fin à la guerre et nous règlerons les comptes de nos ancêtres avec l'Egypte, l'Assyrie et Aram "David Ben-Gurion, l’un des pères fondateurs d'Israel, décrivant les objectifs Sionistes en 1948

"Israël aurait dû exploiter la répression des manifestations en Chine, lorsque l'attention du monde s'est focalisée sur ce pays, pour mettre à exécution des expulsions massives parmi les Arabes des Territoires." Benyamin Netanyahu, alors Député israélien au Ministère des Affaires étrangères, ancien Premier ministre d'Israël, s'exprimant devant des étudiants à l'Université de Bar Ilan, Tiré du journal Israélien "Hotam", 24 novembre 1989

"Chacun doit bouger, courir et s'emparer d'autant de collines qu'il est possible pour agrandir les colonies, parce que tout ce que l'on prendra maintenant restera à nous… Tout ce que nous ne prendrons pas leur restera ." Ariel Sharon, Ministre israélien des Affaires étrangères, s'exprimant lors d'un meeting des militants du parti d‘Extrême-Droite Tsomet, Agence France Presse, 15 novembre 1998.

"A-t-on vu un seul peuple abandonner son territoire de sa propre volonté ?
De la même façon, les Arabes de Palestine n'abandonneront pas leur souveraineté sans l'usage de la violence." Vladimir Jabotinsky (fondateur et partisan des organisations terroristes Sionistes), cité par Maxime Rodinson dans "Peuple Juif ou Problème Juif" (Jewish People or Jewish Problem).

"Si j'étais un leader Arabe, je ne signerais jamais un accord avec Israël. C'est normal, nous avons pris leur pays. C'est vrai que Dieu nous l'a promis, mais en quoi cela les concerne ? Notre dieu n'est pas le leur.
Il y a eu l'antisémitisme, les Nazis, Hitler, Auschwitz, mais était-ce de leur faute ?
Ils ne voient qu'une seule chose : nous sommes venus et avons volé leur pays.
Pourquoi devraient-ils l'accepter ?" David Ben Gourion, le premier "Premier ministre israélien", cité par Nahum Goldmann dans Le Paradoxe Juif, p. 121.

"Les Palestiniens" seront écrasés comme des sauterelles… leurs têtes éclatées contre les rochers et les murs." Yitzhak Shamir,Premier ministre israélien, dans un discours aux colons Juifs, New York Times, 1er avril 1988.

"Lorsque nous aurons colonisé le pays, il ne restera plus aux Arabes que de tourner en rond comme des cafards drogués dans une bouteille." Raphael Eitan, Chef d'Etat-Marjor des Forces de la Défense Israélienne, New York Times, 14 Avril 1983.

"Si nous avions pensé qu'au lieu de 200 morts palestiniens, 2.000 morts auraient mis fin au combat, nous aurions utilisé beaucoup plus de force…."Premier Ministre Israélien, Ehud Barak, cité par Associated Press,
16 Novembre 2000.

"La thèse du danger d'un génocide qui nous menaçait en juin 67 et qu'Israël se battait pour son existence physique était seulement du bluff, créé et développé après la guerre." Général israélien, Matityahu Peled, Ha'aretz, 19 Mars 1972.

"Nous déclarons ouvertement que les Arabes n'ont aucun droit de s'établir sur ne serait-ce un seul centimètre du Grand Israël… La force est l'unique chose qu'ils comprennent. Nous devons utiliser la force absolue jusqu'à ce que les Palestiniens viennent ramper devant nous." Rafael Eitan, Chef d'Etat-Marjor des Forces de la Défense Israélienne - Gad Becker, Yediot Ahronot ,13 Avril 1983, New York Times ,14 Avril 1983

"Il y a une énorme différence entre nous (Juifs) et nos ennemis. Pas seulement dans la capacité, mais dans la morale, la culture, le caractère sacré de la vie et la conscience. Ils sont nos voisins ici, mais c'est comme si, à quelques centaines de mètres, il y avait un peuple qui n'appartenait pas à notre continent, à notre monde, mais qui appartenait véritablement à une autre galaxie." Président israélien, Moshe Katsav. Jerusalem Post, 10 Mai 2001.

"Les Palestiniens sont comme les crocodiles, plus vous leur donnez de viande, plus ils en veulent.“... Ehud Barak, alors Premier Ministre israélien, 28 août 2000. Repris dans le Jerusalem Post le 30 août 2000

"(Les Palestiniens) sont des bêtes qui marchent sur deux jambes." Menahem Begin, discours à la Knesset, cité dans Amnon Kapeliouk, "Begin and the Beasts". New Statesman, 25 juin 1982.

"Le sang Juif et le sang des "goys" (non-Juifs) ne sont pas les mêmes"Le rabbin israélien Yitzhak Ginsburg, concluant que tuer n'est pas un crime si les victimes ne sont pas Juives. Jerusalem Post, 19 juin 1989

"Si l'Assemblée Générale devait voter par 121 voix contre une le retour aux frontières de l'armistice (frontières d'avant juin 1967), "Israël refuserait de se plier à cette décision." Aba Eban, Ministre israélien des Affaires Etrangères. New York Times,
9 juin 1967.

"Chaque fois que nous faisons quelque chose, vous me dites que l'Amérique fera ceci ou fera cela… Je vais vous dire quelque chose de très clair : Ne vous préoccupez pas de la pression de l'Amérique sur Israël. Nous, les Juifs, contrôlons l'Amérique, et les Américains le savent." Le Premier Ministre israélien, Ariel Sharon, 3 octobre 2001, à Shimon Peres, cité sur la radio Kol Yisrael..

"Parmi les phénomènes politiques les plus inquiétants de notre temps, il y a l'émergence, dans l'état nouvellement créé d'Israël, d'un Parti de la Liberté (Herut), un parti politique très proche, dans son organisation, ses méthodes, sa philosophie politique et son appel social, des Nazis et des partis fascistes." (Begin et Yitzhak Shamir qui étaient membres de ce parti sont devenus Premiers Ministres). Albert Einstein, Hanna Arendt et d'autres Juifs Américains célèbres, ont écrit dans le New York Times, pour protester contre la visite en Amérique de Begin, en décembre 1948.

"Nous devrons affronter la réalité qu'Israel n'est ni innocent, ni rédempteur. Et que lors de sa création et de son expansion, nous, les Juifs, avons créé ce dont nous avons souffert historiquement : une population de réfugiés dans une Diaspora." Martin Buber, Philosophe Juif, s'adressant au Premier Ministre Ben Gurion sur le caractère moral de l'Etat d'Israel en faisant référence aux réfugiés Arabes en Mars 1949

"Quand nous (disciples du Judaïsme prophétique) sommes retournés en Palestine… la majorité des Juifs ont préféré apprendre d'Hitler plutôt que de nous." Martin Buber, au public de New York, Jewish Newsletter, 2 Juin 1958.

"Le pouvoir légal d'Hitler était basé sur le "Décret de Loi", qui était voté tout à fait légalement par le Reichstag et qui permettait au Fuhrer et à ses représentants, en langage simple, de faire ce qu'ils voulaient, ou en langage juridique, de publier des décrets ayant pouvoir de Loi. Exactement le même type de loi votée par la Knesset (le Parlement Israélien) juste après la conquête de 1967, accordant au gouverneur israélien et à ses représentants le pouvoir d'Hitler, qu'ils utilisent d’une façon Hitlérienne." Dr. Israel Shahak, Président de la Ligue israélienne pour les Droits de l'Homme et les droits civiques, survivant du camp de concentration de Bergen Belsen, commentant les Lois d'urgence de l'armée israélienne suite à la Guerre de 1967. Palestine, vol. 12, Decembre 1983.

"Si nous devions admettre des réclamations suite aux conquêtes de milliers d'années, le monde entier serait sens dessus dessous." Lord Sydenham, Hansard, Chambre des Lords,
21 Juin 1922.

15.Posté par Darazi le 02/01/2009 17:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

( A Said ftouh )

Cher ami,

Bravo pour votre réponse claire et précise.

c'est des hommes cultivés comme vous qu'il nous faut, capables de répondre avec des arguments à cette pauvre Ghislain Bédard, qui pour se cultiver, doit probablement lire des revues comme Paris Match et j'en passe.....

Il est désolant qu'en Europe, tout comme aux USA, l'information est filtrée par le lobby juif.
Depuis les événements de Gaza, tout comme la guerre du Liban, alors que la télévision passait les films des atrocités de l'armée Israélienne, pas une chaine européenne, n'a passé les photos de ces enfants massacrés par l'excellente armée juive!!!!.

Quelle armée au monde peut se venter d'avoir gagné une guerre avec seulement son aviation contre des civils, des hopitaux, des écoles et des abris. Pas un soldat israélien n'a osé frôlé le sol Libanais et durant la guerre civile, ces vaillants combattants, ont fui comme des poules.

Ghislaine nous parle de la terre promise !!! elle oublie que ce peuple a erré durant 40 ans dans le désert et qu'aucune civilisation ne l'a accepté. Alors pour la promesse, elle n'a qu'à se plaindre à Moïse.

Merci, merci mille fois pour votre réponse.





Nouveau commentaire :

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES

Publicité

Brèves



Commentaires