Palestine occupée

Les forces du 14 mars préservent la majorité au parlement


Dans la même rubrique:
< >


Lundi 8 Juin 2009

Les forces du 14 mars préservent la majorité au parlement
Les forces du 14 mars appuyées par l'Occident au Liban ont préservé la majorité au parlement, alors l'opposition est restée opposition.
 
Selon un bilan fourni par la coalition du 14 mars, ils devraient obtenir 70 sièges au Parlement qui en compte 128, contre 58 au camp de l'opposition.
 
Le quotidien proche du 14 mars, "Annahar" a expliqué que le Patriarche Sfeir a été le "parrain" de la victoire du "14 mars". Samedi, il avait mis en garde contre un danger qui menace l'identité du Liban, en allusion à l'opposition.
 
Le chef du Courant Patriotique Libre (CPL), le député Michel Aoun a préservé sa victoire au Mont-Liban, notamment à Jbeil, Kessrouan, et le Metn. Les candidats du CPL ont également remportés tous les sièges à Baabda et Jezzine.
 
Au sud et à Baalbek-Hermel, deux fiefs du Hezbollah, les élections étaient un referendum pour la voie de résistance. Les électeurs ont voté en masse pour le bloc de la résistance.
 
De son coté, le député du Hezbollah, Hassan Fadlallah, a affirmé que le général Aoun est toujours le représentant de la majorité chrétienne, et nous représentons la majorité chiite avec le mouvement Amal.
 
Il a précisé que les élections étaient gagnées d'avance au Liban-Sud, et il n'y avait pas de vraie bataille mais plutôt un référendum pour le Hezbollah et le mouvement Amal.
 
Il a aussi jugé nécessaire la coopération entre les formations politiques en vue de diriger le pays. "La spécificité du Liban réside dans sa diversité, il n'y a ni majorité ni minorité, a dit M. Fadlallah.
 
Quant au chef de la majorité parlementaire, Saad Hariri, "c'était un grand jour pour l'histoire du Liban démocratique". "Il n'y a ni vainqueur ni perdant dans ces élections, les seuls vainqueurs sont la démocratie et le Liban", a dit M. Hariri.
 
 
REACTION DE LA PRESSE LIBANAISE ET ARABE
 
La presse a estimé ce lundi que les deux camps font face désormais au défi d'éviter une nouvelle crise politique.
 
"La majorité de retour", titrait le quotidien libanais Al Akhbar. "Les premières réactions n'augurent pas d'une poursuite de la crise mais indiquent que le pays est à un tournant: soit l'accord (interlibanais) de Doha est renouvelé, soit on se dirige vers une confrontation que personne ne peut prédire", selon Al Akhbar.
 
Pour As Safir, quotidien proche de l'opposition, "les élections reproduisent un Parlement de division nationale". "Quel gouvernement va être issu de ces élections?", demande le journal. "L'opposition va-t-elle insister encore une fois sur une minorité de blocage et la majorité va-t-elle de nouveau refuser de le lui accorder", s'interroge encore As Safir. "Doit-on se préparer dès maintenant à une nouvelle crise politique?".
 
Quant au quotidien Al Moustaqbal de Saad Hariri, chef de file de la majorité parlementaire appuyée par Washington et Ryad, c'est "une victoire historique".
 
"Ils ont été battus... victoire du Liban", titrait le quotidien à capitaux saoudiens basé à Londres Asharq al Awsat, en référence à l'opposition.
 

Victoire de l'opposition en vue, les Israéliens crient au danger iranien


Leila Mazboudi

Insidieusement, c'est en se focalisant sur "le danger iranien" que les responsables israéliens ont préféré lire les élections libanaises. A l'issue d'une réunion ministérielle, deux des trois ministres qui se sont prononcés sur le scrutin libanais ont penché pour cette approche.
- "L'Iran est en train de tenter de prendre le contrôle du Liban, ce qui constitue un développement très négatif", a affirmé le ministre des Finances Youval Steinitz.
- "le Hezbollah constitue la tête de pont de l'Iran au Liban" a quant à lui signalé le ministre sans portefeuille Youssi Peled, un ancien général commandant de la région nord, qui comprend la frontière avec le Liban.
 
Bien entendu prétendre à un exploit iranien au Liban, grâce à la victoire de l'opposition ne trompe personne. Il s'agit de placer cette échéance dans le contexte de la concurrence entre l'Iran et certains Pays arabes, ceux tournant autour de l'axe américain, et qui trouve sur la scène libanaise un terrain propice. Un face-à-face exacerbé insidieusement par l'entité sioniste. Question de rallier ces Arabes à la cause sioniste.
  D'ailleurs, le ministre des finances israélien et membre du Likoud ne s'en cache pas : "Cette menace iranienne gagne du terrain et nous contraint avec les pays arabes modérés et les Etats-Unis à agir", a-t-il déclaré à la radio.
 
La même approche a été favorisée par le quotidien israélien Haaretz, dans son analyse des élections libanaises: mettant l'accent sur le rôle égyptien et saoudien en faveur d'une victoire des forces du 14 Mars, "les rivaux du Hezbollah". Faisant état de sommes faramineuses dépensées par Riad, révélant ente autre que "plus d'un milliard de dollars ont été dépensés au Liban pour acheter des voix, en moyenne de 5 millions par candidat".   
 
Pour la direction israélienne de Benjamin Netanyahou, l'échéance électorale libanaise est une occasion de plus pour façonner le front contre l'Iran, devenu idée fixe de la politique du duo Netanyahou-Libermann.
 
Elle servira aussi à attiser les sensibilités nationales, entre iraniens et arabes, confessionnelles, entre sunnites et chiites, interarabes, entre l'Arabie Saoudite et l'Égypte d'un côté, la Syrie et le Qatar de l'autre, voire même religieuses, entre Chrétiens et Musulmans.
Le tout pour y transposer le conflit arabo-israélien, intervertir sa réelle nature. Et surtout dissimuler que la victoire de l'opposition est une nouvelle défaite que le Liban inflige à l'entité sioniste

http://www.almanar.com.lb http://www.almanar.com.lb



Lundi 8 Juin 2009


Commentaires

1.Posté par opposition le 08/06/2009 10:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ces pourritures ont gagné au Liban. Mon Dieu, j'ai honte d'être libanais ! Car pour les pays arabes comme l'Egypte ou la Jordanie, il est toujours possible de dire " les gouvernants sont responsables et non les peuples" mais dans le cas du Liban, c'est bien le peuple le responsable, en particulier les chrétiens qui n'ont pas su évoluer et qui n'ont pas saisi la formidable opportunité de voter pour le général Michel Aoun qui proposait un vrai projet de réforme. Eh bien, ma foi, que le peuple libanais assume ses actes ! Mais la Résistance ne désarmera pas pour autant.

2.Posté par AS le 08/06/2009 12:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

apparement ca ete negocie en sous main par Biden... tnat mieux... netnayahu en profitera- -til pour declencher une nouvelle guerre dans 15 jours... apparement oui ... bien joue l'opposition libanaise ! strategiquement c'est bien fait car il es tdifficile de diriger un pays et de manoeuvrer les israeliens a la fois, laissez donc les corrompus mener le pays comme ils ne peuvent plus le faire... et gardez le role de resistant et d'opposant... savant melange... pour qui connait l'analyse strategique et militaire... en esperant que netnayahu tombe dedans les pieds et mains en premier !


3.Posté par fadi le 08/06/2009 16:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

tout d'abord je tiens à apporter mon soutient a Alterinfo contre les attaques qu'il subit des
uns et des autres.
les resultats des elections au liban prouvent que la masse populaire arabe et musilmane n' a pas encor atteint la maturité requise pour affronter les dangers qui les guettent,
l'emotionel l' a emporté sur le rationel encor une fois, et on l' a bien remerqué aprés le discour d'obama.
le bloc du 14mars, les zéros d'hiers sont devenus les heros d'aujourd'hiut, au moment ou
les jeunes resistants libanais et palestiniens donnaient leurs vies pour defondre le liban
contre l'envahisseur israelien,les elites du 14mars fesaient du commerce et fumaient des
chichas dans les palaces Parisiens Dubaiens,les oportinistes.
LES ARABES SONT VICTIMES D'EUX MEMES AVANT D'ETRE LES VICTIMES DES AUTRES.

4.Posté par Habakuk le 08/06/2009 18:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Beyrouth, le 8 juin – Au lendemain du scrutin et alors que les résultats officiels font part d’une victoire de la coalition majoritaire dite du 14 Mars, diverses sources indiquent que le CPL s’achemine vers une contestation devant le Conseil Constitutionnel des résultats dans le Metn, le Koura, le caza de Zahlé alors que certains évoquent également une contestation possible dans la 3ème circonscription de Beyrouth. Ces sources indiquent que le dirigeant du CPL pourrait s’exprimer ce mercredi à ce sujet, alors qu’est attendu un discours du secrétaire général du Hezbollah à 20h30 ce soir sur la chaine Al Manar proche du mouvement chiite. Des incidents auraient également éclatés dans différentes régions du Nord Liban. La victoire de la coalition du 14 mars est un grand malheur pour le Liban, qui restera décidément toujours un sujet de grande tristesse...

5.Posté par Kestadi ? le 08/06/2009 19:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

3. Posté par fadi le 08/06/2009 16:33
" Les resultats des elections au liban prouvent que la masse populaire arabe et musilmane n' a pas encor atteint la maturité requise pour affronter les dangers qui les guettent, ".

PAS D'ACCORD :
1 / La "masse" libanaise, arabe et musulmane a voté massivement pour l'opposition Aoun-Nasrallah.
2 / Le discours bla-bla d' ô-bama a été couvert et applaudi par les médias arabes pro-occidentaux et autres intellos "collabeurs" et seulement . Le peuple, lui, n'est pas dupe. Une tape dans le dos, une caresse par-ci, un sourire par là, ne suffiront pas à faire oublier aux "masses" arabes et aux Musulmans en général, les fleuves de sang que les USA ont fait couler et continuent de faire couler au moment où tu me liras !
3/ La résistance libanaise sort renforcée à l'occasion de ces eléctions et entre au parlement avec un nombre de sièges plus que confortable.

6.Posté par fadi le 08/06/2009 19:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ Kestadi :
on est plus au moins d'accord,ce qui me pose probleme ce sont pas les gens comme vous qui comprennent parfaitement les enjeu de la politique internationelle mais ceux qui ne comprenent pas et ne veulent pas comprendre malgré les signes claires qui nous montre que les etanusiens ne sinteressent qu' leurs propres interets,malheuresement ils sont majoritaire dans les societé arabo-musilmane.
ces profiteurs,oportinistes nous empecherons de prendre notre libérté car c'est sur eux que compte l'occident pour nous asservir .

7.Posté par ROGSIM le 08/06/2009 19:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

OUF !
le Hezbollah n'a plus de légimité pour prendre le pouvoir au Liban. il est battu démocratiquement et dois négocier la répartition des responsabilités, sans ingérance de l'Iran. Sinon ...l'histoire se répêtera

8.Posté par cerna le 08/06/2009 23:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ rogsim

va te faire voir sioniste de merde

9.Posté par Habakuk le 09/06/2009 00:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ouf pour vous, Rogsim, et les intérêts morbides que vous défendez...! Ne poussez pas trop vos soupirs de soulagements, car sait-on jamais ce qui attend vos sordides espérances... Et méfiez-vous de la colère du Dieu qui vous regarde.

10.Posté par soravardi le 09/06/2009 00:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Cet élection prouve qu'israel n'est pas le seul pays démocratique de la région .Attendons encore celle de l'iran dans quelque jours .

woooooh encore un mythe qui vient de s'éffondré . UN

11.Posté par ROGSIM le 09/06/2009 07:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le Hezbollah doit accepter le verdict des urnes.
Un risque subsiste, se serait que le Hezbollah prenne le pouvoir par la force, ou une minorité de blocage. De nouveau le Liban irait à la catastrophe.
Les 2 partis doivent trouver un accord pour coexister.

12.Posté par Habakuk le 09/06/2009 07:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

On se demande bien comment les phalanges et le Hezbollah trouveraient un terrain d'entente, Rogsim. Personnellement, je ne souhaite pas mais comme c'est parfaitement impossible, je n'y pense même pas. Vous avez le chic Rogsim de proposer des "solutions" qui n'en sont pas... Et quand vous faites preuve de mansuétude, je me méfie.

13.Posté par ROGSIM le 09/06/2009 10:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

au message 12

alors vous souhaitez la confrontation avec toutes ses conséquences: (au conditionnel) le Liban pourrait passer sous la coupe de l'Iran, l'Iran continuerait à y installer des bases militaires, un avant poste stratégique, guerre civile avec toutes ses conséquences, les chrétiens continueraient à partir, perte de l'indépendance du Liban, c'est la population qui en soufrirait.

Et la résolution 1701 n'est toujours pas appliquée.

Voilà votre souhait ! !

14.Posté par Aigle le 09/06/2009 11:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

En plus des menaces ouvertes de Joe Biden a l'endroit des Libanais s'ils ne votaient pas dans le sens des interets des Sionistonazis de la Planete , 320 Millions de Dollars ont été depensés avant et pendant le Vote , par leqs Barils de petrole ambulants d'Arabie seoudite et leurs maitres de l'Union Europeenne ( Billets d'avions a des milliers d'expatriés en Occident et sejours hebdomadaires dans les hotels libanais sans compter les "Accessoires"..........
Ainsi , les Libanais continueront a vivre sous la coupe des CLANS Maffieux des Hariri , des Gemayel , des Forces libanaises , des Joumblatt , ET DU PLUS DANGEREUX D'ENTRE EUX , LE CAPO DE TUTTI CAPI j'ai nommé le Cardinal SFEIR qui continuera a persifler sur les dangers des "sauvages " libanais musulmans ,......, au lieu de se liberer et vivre sous la protection de l'Etat.de tous les Libanais ..........Ils continueront de vivre avec 3 Heures de consommation d'eau au Robinet , 2 à 3 Heures d'electricité par jour , contrairement aux chefs des Clans et deleurs nervis qui sautent de l'un a l'autre en fonction de la Bourse offerte

@ opposition , je suis d'accord avec toi mais qui a dit que l'avenir leur appartient ??

Quant à la Puanteur ambulante qui se soucie du bien etre des libanais comme le Scorpion qui se soucie de la capacité de sa queue à pouvoir inoculer son venin , t'inquietes pas , les Hommes libres ne vous lacherons pas ....vous serez balayer comme tout detritus
Quant au coincé qui qualifie l'Entité sionistonazie de Democratie pour faire la "jiustification " de la democratie au Liban ou l'IRAN et croire ainsi faire accorder l'Onction "approbatrice " des Puanteur ambulantes du genre Rogsim , les Hommes libres libanais , Iraniens , Palestiniens , arabes chretiens , musulmans , juifs , athees , sont à un niveau superieur de celui des DECHETS VENENEUX pour justifier quoique ce soit

15.Posté par La Souris de la Nuit le 09/06/2009 11:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Absolument ROGSIM le Nazi , la resolution 1701 n'est toujours pas appliquee par... 'ISRAEL".D'autre part, ne te soucie pas desChretiens libanais et regarde plutpt lesort des Chretiens en Palestine occupee quisont massivement voictimes de leur enemis naturels que sont les talmudistes babylonniens d'ascendance Khazare... pauvre judeo-sioniste.tout ton probleme est de diviser pour regner.Avant hier c'etait la Libye, hier la Syrie et l'Iraq, aujourd'hui l'Iran, qui sera le prochain demain?

16.Posté par AS le 09/06/2009 11:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

bien sur t'as tout compris a mon post.. post 7... ouai on veut que l'histoire se repete pour que tu sortes de ton trou a rat definitivement, maintenat qu'il ya des garabnti que les US ne te soutiendront pas cette annee... il faut bien que tu montre ton courage au monde... alllez les puceuz de tel aviv et de l'elysee sortez de vos trous a rats, bandes de lopettes sionistes... t'arrives pas a tenir un front tu vas resister a plus de trois fronts seul ?

on t'attend... toi et ta clic de puceaux

17.Posté par ROGSIM le 09/06/2009 14:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

La victoire des pro-occidentaux dérange ici !

les urnes ont parlé,le peuple est souverain

La défaite du Hezbollah ne règle rien. Son désarmement reste une question sensible. Il était prévu avec la résolution 1701.( C'était une des conditions pour que Israël se retire. Leur signature n'a aucune valeur. D'ailleurs une autre condition n'a pas été respectée: la force d'interposition prévue de 30 000 hommes est actuellement de 2 000 hommes).

"Alliance du 14 mars" a obtenu 71 des 128 sièges du parlement. Le Hezbollah, parti chiite soutenu par la Syrie et l'Iran, associé à un autre mouvement chiite, Amal, et au Chrétien courant patriotique libre du général Michel Aoun, n'a glané que 57 sièges.

Le Hezbollah et le mouvement de Michel Aoun appellent déjà à un gouvernement d'union national.
Comment ?
La démocratie libanaise est vivace, mais reste très fragile.
Le leader druze Walid Joumblatt en a conscience: "Il faut éviter d'isoler le camp adverse ".

En 2006 le blocage avait miné le pays et les affrontements intercommunautaires du printemps 2008 sont encore dans les mémoires.

18.Posté par Marie Adélaïde.Duglan le 13/06/2009 09:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler



UNE DEUXIEME GRANDE VICTOIRE POUR LA RESISTANCE PALESTINIENNE !!!

Nous attendons avec impatience les commentaires du LIBAN !

Le Peuple Persan a parlé dès le premier tour !
C'est une très grande victoire contre le sionisme !
Le reste de la Politique Politicienne Persane ne nous concernent pas !
L'ouverture Internationale de l' Iran encore moins !
Que Vive la Perse !

Marie Adélaïde.Duglan
marie.adelaide.duglan@hotmail.fr


Nouveau commentaire :

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES

Publicité

Brèves



Commentaires