Propagande médiatique, politique, idéologique

Les fausses agressions antisémites, délits, crimes ou vulgaire propagande sioniste ?

Une affaire type RER D en Allemagne (sans RER)


Dans la même rubrique:
< >

Lundi 21 Avril 2014 - 12:34 Vers la fin de la propagande états-unienne


Texte initialement publié le 15 novembre 2008


Lundi 4 Juin 2012

Les fausses agressions antisémites, délits, crimes ou vulgaire propagande sioniste ?
L’antisémitisme, au sens qu’on lui donne en Europe de haine anti juive basée sur des stéréotypes est un sentiment condamnable au même titre que toutes les formes de racisme.
Comme la plupart d’entre vous, je ne pense pas qu’il y a un racisme avec un grand R et d’autres racismes avec un r minuscule. Il y a le racisme qui cible telle ou telle catégorie de population.
S’agissant de l’antisémitisme (au sens d’hostilité aux Juifs), il semble que toutes les démarches médiatiques, éducatives et politiques pour en faire un racisme d’exception aboutit à son contraire, c’est-à-dire l’exacerbation de sentiments anti juifs chez ceux qui les éprouvent déjà et facilitation de la manifestation de ce genre de sentiments chez ceux qui en étaient indemnes (personnellement je pense que c’est le but de la manœuvre). Et puis ça aboutit aux
résultats dramatiques voire simplement navrants (affaire dite du RER D) que vous connaissez déjà, auxquels celui relaté ci-dessous vient s’ajouter.

Une jeune femme condamnée pour mensonge sur une svastika
BBC (UK) 14 novembre 2008 traduit de l’anglais par Djazaïri

Une jeune Allemande qui s’était vue décerner une récompense pour « courage citoyen » pour avoir prétendument défendu un enfant immigré contre des néo Nazis a été reconnue coupable d’avoir inventé cette histoire.
La jeune fille âgée de 18 ans – nommée Rebecca K – avait taillé une svastika sur sa propre cuisse, a conclu la cour, rejetant ses dires selon lesquels c’était l’œuvre de néo Nazis.
Elle avait reçu en février une récompense d’une association berlinoise qui milite contre la violence d’extrême droite.
Elle avait affirmé que quatre hommes l’avaient agressée dans la ville de Mittweida.
Dans sa décision de vendredi le tribunal de Hainichen dans l’est de l’Allemagne lui a infligé 40 heures de travaux d’intérêt général.
Les médecins qui l’ont examinée ont attesté que la svastika s’avérait relever de l’auto mutilation. Elle avait 17 ans – mineure – au moment où elle avait rapporté les faits à la police.
Elle affirmait être venue à l’aide d’un enfant immigré que quatre néo Nazis qui l’avaient jetée au sol et gravé la svastika sur sa peau.
L’enquête n’a pu trouver aucun témoin pour corroborer son récit, indique la presse allemande.
Son histoire avait fait la une des journaux dans toute l’Allemagne à l’époque, conduisant à la multiplication des enquêtes d’opinion sur la montée de la violence néo nazie.

Source http://mounadil.blogspot.com/

  La fausse agression du RER-D .
9 Juillet 2004.



Article original : http://www.acrimed.org/article1717.html

                           http://www.arabesques.org/lien1.php?Cdoss=24&Cart=3
Une jeune femme se plaint d'une agression "raciste" et antisémite dans le RER .
Ses déclarations présentent des incohérences, et son passé ne plaide pas pour elle .
Nous sommes un vendredi,et ce sont les vacances .
De nombreux "responsables" sont injoignables,et l'actualité est creuse .
Il est impossible de recouper les informations en quelques heures .
L'affaire tombe "on ne peut mieux" pour "certains" : le sujet est "porteur",les "ténors" ne sont pas là, l'actualité est "creuse" ,l'indignation est "légitime" ,le sujet est "facile" et "sans danger " ...
Une histoire qui devait au départ rester strictement "intrafamiliale, prend un superbe envol politique et médiatique ....

Lees incohérences de son récit la traillissent .
Elle avoue .
Une perquisition à son domicile confirme ses aveux .


Cette jeune femme,psychologiquement dérangée (un psychiatre prétend néanmoins le contraire ...) n'est liée à aucune association ,ni à aucun mouvement politique particulier .
Elle a agit "seule",sans aide extérieure et sans conseils extérieurs,mais son histoire est tellement bien montée qu'elle va ravir bien des gens .

Pour commencer, les “néonazis”( fantômes ) sont « d’origine maghrébine », caractéristique " idéale"
pour dégager la responsabilité de la « collectivité nationale »...



D'un fait divers (par ailleurs entièrement inventé),on en arrivera selon les horizons politiques et sociaux de chaque interlocuteur aux condamnations de :

. les "maghrébins" ,allègrement associés aux antisémites .
. les "voyous de banlieue" à la sauce de droite :"la carrence de la justice et de la police" .
. les mêmes "voyous de banlieue" mais à la sauce de gauche : "les ghettos sociaux des cités défavorisées" .


Ce qui est effrayant dans cette affaire est de voir comment un fait divers peut en l'espace de quelques jours remplir complètement l'espace politique et médiatique sans qu'aucune vérification ne soit faite par des gens qu'il convient pourtant d'appeler "responsables" ...


A titre subsidiaire,l'affaire dévoile à tous comment un appareil d'état censé ne parler et agir qu'à bon escient et à tête réfléchie, sait devenir lui même une caisse de résonance capable de relayer toute rumeur .



Résumé des faits .

Le vendredi 9 juillet 2004, une jeune femme de 23 ans,Marie L, déclare à la police avoir été victime d’une agression à caractère antisémite dans le RER-D entre les stations Louvres et Sarcelles .
Les faits se seraient déroulés dans un wagon de RER à 2 étages,un vendredi à 09h30 .

Dès le lendemain soir, son témoignage, parvenu au cabinet du ministre de l’intérieur, et relayé par l’Agence France Presse (AFP) déclenche une vague d’indignation dans le milieu politique et associatif, et bénéficie d’une impressionnante couverture médiatique.
Trois jours plus tard, la jeune femme reconnaît avoir tout inventé....

Détails de la plainte,et de ce qui tourne autour ... :

Vendredi 9 juillet 2004 - 09.30 :

Le vendredi 9 juillet, Marie L., une jeune femme de 23 ans se présente pour porter plainte, au commissariat d’Aubervilliers (Seine-Saint-Denis).
Elle affirme avoir été victime dans la matinée d’une agression à caractère antisémite, dans la ligne D du RER, entre Louvres et Sarcelles, alors qu’elle voyageait avec son bébé.
La jeune femme ne présente que des blessures légères, mais semble « sous le choc »,et elle est en outre en possession d'un certificat médical  lui délivrant 12 jours d’interruption de travail temporaire (ITT).
Après un passage dans une unité médico-judiciaire, qui lui délivre cette fois une ITT de 10 jours, la plainte de la jeune femme est enregistrée par la police d’Aubervilliers.
La plainte de 3 pages ,bourrée de détails, est remise au Procureur de Pontoise,qui la relaye immédiatement à la Chancellerie ,tandis que le dossier est transféré  dans la soirée à la police judiciaire de Versailles, laquelle entend la jeune femme le lendemain après midi.
Elle leur raconte être entrée dans l’un des wagons à deux étages du RER D en gare de Louvres, vendredi vers 9h30.
« Dès que je suis montée dans ce train, j’ai aperçu six jeunes âgés d’environ 15-20 ans s’approcher de moi.
Ces derniers se trouvaient au deuxième étage... un de ces jeunes en descendant les marches et en s’approchant de moi a dit : "la poussette serait bien pour ma petite sœur". »
Elle précise aux enquêteurs que ses agresseurs étaient « d’origine maghrébine » ou « maghrébine et africaine ».
Selon une version plus précise , elle aurait déclaré qu’ils étaient « quatre d’origine maghrébine et deux d’origine africaine »... ou encore « trois d’origine maghrébine et trois d’origine Africaine » (Libération, 12.07.2004).
Nouvelles précisions : il s'agit cette fois de " six garçons, dont trois armés de poignards".
Ils l'ont bousculée, volé son sac à dos, pris sa carte d’identité et voyant qu’elle habitait dans le XVIe, ont indiqué qu’il y n’avait que "des riches et des juifs", ont lacéré ses vêtements, coupé ses cheveux, dessiné au feutre noir trois croix gammées sur son ventre et renversé la poussette avec son bébé, avant de partir en courant en gare de Sarcelles "...


Samedi 10 juillet 2004 :

Les médias sans vérification aucune matraquent l’information présentée comme un fait avéré.

De son côté,la note de la PJ remonte jusqu’au cabinet du ministre de l’intérieur, Dominique de Villepin,où semble-t-il on ne fait aucune vérification de l'information .


Dimanche 11 juillet 2004 :

Déjà dans l'après midi (selon le "Canard Enchainé")  : La police judiciaire des Yvelines s'interroge sur plusieurs points :
a) absence de témoins .
b) non confirmation d'un "problème" quelconque sur les bandes videos du RER .

c)non confirmation d'un quelconque "problème par le personnel de la SNCF embarqué ou en gare .
d)un témoin affirme avoir vu la jeune femme "monter dans le train" avec ses vètements déjà déchirés .
e)La jeune femme a déjà à 6 reprises fait état de plaintes imaginaires (agressions,tentatives de viol ....) .

Vu la gravité de la situation,ils préviennent le cabinet de Villepin et le parquet de Versailles, chargé de l’enquête.
Pour l'une ou l'autre raison,cette information pourtant capitale n'est pas répercutée dans l'appareil politique, et tout au long de la journée, les réactions de nombreuses personnalités politiques et de responsables associatifs se succèdent, sans qu’il ne soit jamais fait état du moindre doute sur la réalité de l’agression. L’indignation et la condamnation sont unanimes.
Des manifestations sont annoncées.
Les grands mots sont lachés :

L' indignation s’étend des « barbares » qui ont commis l’agression aux témoins qui sont restés sans réaction.
On  n’hésite pas à évoquer les « heures noires » de la seconde guerre mondiale et la résurgence d’une idéologie de type néo-nazi.
Suivent les habituelles surenchères de demande de plus de fermeté, plus de sévérité, plus de « moyens », plus « d’action ».

L'étape suivante est vite franchie,associant la condamnation de l’antisémitisme à la stigmatisation des « jeunes maghrébins » des banlieues.
Pour un certains nombre de responsables politiques, le combat contre la résurgence de l’antisémitisme est l’occasion de réactiver tous les fantasmes réactionnaires et sécuritaires.

Lundi 12 juillet :

Le lundi 12 juillet, la plupart des journaux consacrent leur « une » à cette affaire .
A chaque fois, des reportages retracent, avec une indignation non dissimulée, l’histoire de la jeune femme (pour la plupart à l’indicatif, et sans préciser qu’ils sont entièrement basés sur ses seules déclarations ).


Du côté des enquêteurs, « tout est mis en œeuvre » pour retrouver des témoins ;  30 agents de la police ferroviaire, des patrouilles de la police nationale et de la gendarmerie circulent pour interroger les passagers à l’heure de l’agression ». (AFP, 10h52)
Selon "Marianne" du 17.07.2004, les doutes pourtant se précisent.

Le même journal soutient que dès le lundi 12 juillet au matin , le préfet du Val d’Oise  se serait entretenu au téléphone avec un représentant de la communauté juive qui évoquait une éventuelle "affabulation"...
En fait, le lundi, en fin de matinée, conclut l’hebdomadaire, alors que les communiqués enflammés continuent de pleuvoir, on sait déjà que l’affaire ne tient pas debout.. »


Mercredi 13 Juillet 2004 :

La police perquisitionne à son domicile.
« Sur les indications de Marie, 23 ans, les policiers ont retrouvé les ciseaux avec lesquels elle s’est coupé elle-même les cheveux, et le feutre marqueur qui a servi à dessiner les croix gammées qu’elle portait sur le ventre .
La police a également retrouvé une carte bleue que la jeune femme avait déclarée volée. »

Selon la police, la jeune femme a évoqué « plusieurs raisons » pour expliquer son affabulation

Version 1 :Elle devait de l'argent à un ami,et elle a inventé cette agression pour expliquer la perte de son argent à cette personne . (AFP, 14.07.2004, 11h55).

Version 2 : Elle a fait ces déclarations pour que son concubin fasse plus attention à elle .

J’ai pensé alors à simuler une agression,car je pensais qu’il allait prendre une journée pour s’occuper de moi..
J’ai commencé à me griffer le visage au niveau des joues, assez fortement pour me laisser des traces au moyen d’un couteau de cuisine. J’ai continué en me griffant au niveau du ventre, toujours avec le même couteau.
Je me suis arrêtée et me suis regardée dans la glace, mais j’ai trouvé que cela était insuffisant si je voulais vraiment attirer leur attention »
Puis j'ai pensé que si je me dessinais des croix gammées sur le ventre, il  prêterait davantage attention à moi.
Je voulais qu’il y ait quelque chose en plus d’une agression normale, un truc qui puisse attirer l’œeil,et j’ai donc décidé de simuler une agression antisémite.
J’ai trouvé un marqueur bleu avec lequel je me suis dessinée moi-même trois croix gammées sur le ventre .
J’ai ensuite cherché des ciseaux, et je me suis coupée une mèche de cheveux .
J’ai également donné un coup de couteau dans le haut du landau de ma fille ainsi que sur son sac à langer.
J’ai lacéré mes vêtements .
Mon intention était d’attirer par mes gestes l’attention de ma famille et de Christophe. »

A 16h30, la jeune femme, est placée en garde à vue pour « dénonciation de délit imaginaire ».


Alex Moïse le lyncheur de Dieudonné s'envoyait
des messages antisémites à lui-même pour porter plainte !

jeudi 6 mai 2004


Sources : http://nantes.indymedia.org/article.php3?id_article=3242
                    http://membres.lycos.fr/comitesoutiendieudo/article.php3?id_article=138
                    http://www.paixjusteauproche-orient...


Le trublion Axel Moïse, qui s'était publiquement flatté, ces derniers mois, d'avoir obtenu l'annulation de plusieurs spectacles de Dieudonné, en multipliant les menaces contre l'humoriste, vient d'être condamné par le tribunal correctionnel de Paris, pour .. fabrication de messages antisémites adressés à lui-même !
La 17ème chambre du tribunal correctionnel de Paris l'a ainsi condamné à une amende de 750 euros.

Axel Moïse revendique haut et fort ses responsabilités au Likoud de France, ainsi qu'à la Fédération Sioniste de France (et non à la  Fédération des Organisations Sionistes de France,détail qui a son importance car les deux associations non seulement ne sont ^pas les mêmes ,mais aussi semblent se quereller,puisqu'ells se retrouvent devant les tribunaux ...

Axel Moïse a connu son « heure de gloire », en invitant publiquement ses ouailles à menacer les loueurs de salle de spectacles ayant mis Dieudonné à l'affiche.
Ces menaces ont notamment été suivies de passage à l'acte à Lyon, où des voyous ont tenté de saboter le spectacle de Dieudonné aux cris de « Dieudo, Négro, les Juifs auront ta peau ».
L'un des assaillants, un certain Michel Bensoussan, avait jeté un engin incendiaire dans la salle, blessant une enfant de 13 ans.

Alex Moïse a participé à une émission de télévision, et multiplié les déclarations dans la presse.

Dans la foulée, il s'est rendu au commissariat de police, pour se plaindre des menaces et injures antisémites qu'il disait avoir reçues à son domicile,mais les investigations policières ont assez rapidement montré que le dossier était bancal.
Interrogé, Moïse a vite été confondu, et a avoué qu'il était lui-même l'auteur des messages en question.

Les poursuites ont alors été engagées, qui ont connu leur épilogue mardi.

"TRIBUNAL DE GRANDE INSTANCE DE PARIS
17ème Chambre .
Audience du 9 mars 2004

Comparant, assisté de Me BARBOLOSI

Prévenu d'avoir à Paris et sur le territoire national, le 9 janvier 2004 et depuis temps non prescrit dénoncé mensongèrement à l'autorité judiciaire ou administrative, en l'espèce le commissariat de police du 18ème arr., des faits constitutifs d'un crime ou d'un délit, en l'espèce des menaces de mort réitérées ainsi que des injures non publiques à caractère raciste, qui ont exposé les autorités judiciaires à d'inutiles recherches, faits prévus par l'article 434-26 du CP et réprimés par le même article.

À l'audience du 9 mars 2004, les débats se sont ouverts en présence du prévenu assisté de son conseil. Débats tenus en audience publique.

MOTIFS M. MOISE Alexandre se présentant comme secrétaire général de la fédération sioniste de France, Président de la synagogue sus rue Saint Isaure et porte parole du Likoud en France a déposé plainte le 9 janvier 2004 au commissariat du 18e, en déclarant avoir été l'objet de 2 appels téléphoniques anonymes, la veille au soir, lesquels renfermaient les menaces et propos à caractère raciste suivants : « sale youpin » et « tu vas crever, sale sioniste, tu vas crever » ; Le prévenu a expliqué que cela a été suscité par le rôle qu'il avait joué dans la controverse faisant suite à un sketch de Dieudonné puisque a œuvré pour l'annulation des spectacles de ce dernier et avoir polémiqué avec lui lors d'émission de radios ;

Les investigations menées notamment auprès d'opérateurs téléphoniques, permettaient d'établir qu'en réalité, l'auteur des messages en question n'était autre que leur dénonciateur en question, M. MOISE Alexandre ;

Ce dernier a reconnu les faits lors de son audition et confirmé à l'audience qu'il s'était bien adressé à lui-même ces messages expliquant avoir voulu par ces moyens rendre crédibles les menaces et risques qu'il estime encourir du fait de son action publique ;

Il résulte que les éléments de l'infraction qui lui est reprochée sont réunis et qu'il convient d'entrer en voie de condamnation ;

Il y a lieu d'observer que la commission de ce délit est de nature à affaiblir la lutte nécessaire contre les propos ou menaces à caractère raciste et antisémite, à rendre plus difficiles les poursuites engagées de ce chef et à discréditer les intérêts protégés par les incriminations correspondantes ;

PCM : Il convient de condamner à la peine de 2 mois d'emprisonnement, intégralement assortie du sursis ainsi qu'au paiement de 750 € d'amende ;

Déclare A. MOISE coupable de dénonciation mensongère à une autorité judiciaire ou administrative entraînant des recherches inutiles.

Condamnation d'un droit fixe de procédure de 90€. "


Communiqué de la FOSF à propos de M. A. Moïse
(Fédération des Organisations Sionistes de France).

COMMUNIQUÉ

Suite aux condamnations de M. Alex Moïse dans ses procès contre la Fédération des Organisations Sionistes de France, et suite à sa condamnation à 2 mois de prison avec sursis pour plainte mensongère, la FOSF précise, afin d'éviter toute confusion, que son secrétaire général est M. Norbert Lévy.

M. Alex Moïse n'a aucun lien avec le mouvement sioniste mondial.

M. Alex Moïse est secrétaire général d'un groupuscule dénommé « Fédération Sioniste de France », sans rapport aucun, lui aussi, avec l'Organisation Sioniste Mondiale de Jérusalem.

La FOSF est le seul organisme en France, reconnu par l'Organisation Sioniste Mondiale de Jérusalem.

Dr Robert Zbili Président de la FOSF

Fédération des Organisations Sionistes de France 140, bd Malesherbes 75017 Paris Tél. : 06 61 78 92 92 - E-mail : fosf-paris@wanadoo.fr

Mis en ligne le 14 mai 2004 sur le site http://www.upjf.org

L'agression du rabbin Fahri :
Paris XI° arrondissement .
3 janvier 2003 .


Sources :http://www.in-nocence.org/pages/parti/communiques/communique12.html
                   http://fidesjustice.free.fr/html/rabbin2.html


Version initiale :

M. le rabbin Gabriel Farhi, vient d'être victime d'une agression antisémite dans sa synagogue du XIe arrondissement de Paris.
Il a été sérieusement blessé d'un coup de couteau.
L'auteur,un agresseur casqué, a pris la fuite au cri de "Allah ou' Akbar" .

Les faits tels que constatés :


Dans sa synagogue, située 23 rue Piéton dans le 11ème arrondissement, le rabbin Gabriel Fahri a été agressé vendredi 3 janvier à l’arme blanche. Transféré à l’hôpital St Antoine en urgence, il est sorti le soir même, il a une blessure étalée mais peu profonde.
L’agression est survenue vers 16 h 30, peu avant le début de l’office du shabbat prévu à 18h30, alors seul à ce moment dans la synagogue.
Il déclare « Quelqu'un a sonné à la porte. J'ai ouvert, un homme un peu plus petit que moi - environ 1,75 mètre -, la tête couverte d'un casque de moto intégral avec la visière opaque rabaissée a prononcé "Allahou Akbar" -Dieu est grand- et m'a donné un coup de couteau. Son accent était très français ». 

Gabriel Fahri a précisé, en outre, avoir reçu des menaces le matin même de l’agression « avec des références au djihad et à la guerre contre tous les ennemis des Palestiniens ».

Le battage médiatique :

Suite à l'agression ,des assemblées de prière sont organisées à la synagogue du XVème.
On y retrouve "du beau monde",et entr'autres  :

. Bertrand Delanoë, le Maire de Paris,
. Le Ministre de l'intérieur, Nicolas Sarkozy,
. Quatre anciens Premiers ministres :  Edouard Balladur, Alain Juppé, Laurent Fabius, et Lionel Jospin.
. Jack Lang,
. Le chanteur Guy Béart
. L'archevêque de Paris Mgr Jean-Marie Lustiger,
. Le recteur de la Mosquée de Paris Dalil Boubakeur

L'article se termine p&ar ces mots :
cette cérémonie empreinte d'émotion qui a duré près d'une heure et qui s'est terminée par le "chant de la paix" entonné le 4 novembre 1995 à Tel-Aviv par Yitzhac Rabin juste avant qu'il soit assassiné par un extrémiste juif.

Chaude ambiance dans la communauté juive :

l’UJFP (l’Union Juive Française pour la Paix)(tendance "gauche")  dénonce la Ligue de Défense Juive (LDJ) (tendance droite) , qu'elle qualifiede " groupe para militaire d’extrême droite israélienne":

Dans un communiqué de presse, l’Union des Juifs Français pour la Paix dénonce l’agression. Une agression qui s’attaque avant tout à « l’engagement du rabbin en faveur de la paix, du dialogue et de la tolérance » affirme l’UJFP. Précisant que cet acte peut aussi bien trouver son origine des extrémistes juifs que des extrémistes islamiques.

 Le communiqué accuse, cependant la Ligue de Défense Juive et le Bétar, deux associations paramilitaires d’extrême droite israélienne. « Au moment d’enfoncer le couteau, son agresseur, portant un casque de moto, aurait prononcé les mots : " Allah Akbar. On aura ta peau ! ".
Or,les musulmans intégristes qui scandent ce célèbre cri de ralliement de l’Islam, qui se veut louange à Dieu, n’ont pas pour habitude d’y accoler le rajout profane " On aura ta peau ". C’est par contre la menace préférée de la " Ligue de défense juive ", organisation d’extrême-droite sioniste (interdite en Israël mais encore tolérée en France), objet de nombreuses poursuites judiciaires pour actes de violence » affirme l’union.  


Le rapport de la brigade criminelle :

Le rapport de la brigade criminelle sur l'agression le 3 janvier dans sa synagogue du rabbin Gabriel Fahri, responsable du mouvement juif libéral de France, est arrivée fin juillet sur le bureau de la juge Marie-Antoinette Houyvet.
Les conclusions sont accablantes:

1° Les vêtements :  l'expert spécialisé dans le textile s'oriente vers la piste de l'automutilation,car l'agression racontée par la victime ne correspond pas aux déchirures constatées sur sa chemise.

2° L'arme du crime : le couteau, un "Laguiole" de table qui ne se replie pas,est identique à un lot de six couteaux offerts par un des membres du Mouvement juif libéral de France à la synagogue où officiait le religieux,et les cinq autres couteaux ont disparu.

3° les lettres de menace : L'étude graphologique des "lettres de menace", a permis de remonter jusqu'au corbeau ;c'est un des membres du mouvement juif libéral de France, mouvement dirigé par le rabbin Fahri. Le suspect été entendu et  a nié.

Faux incendie d'un centre social juif.
Rue Popincourt - Paris XI°
21 Aout 2004 .


Sources : http://fr.news.yahoo.com/040901/5/417h8.html
                http://www.humanite.presse.fr/journal/2004-09-01/2004-09-01-399705
                http://www.mercure5s5i.com/lenouveaumonde/article.php?art=211&gro=2


PARIS (AP) - Dix jours après l'incendie du centre social juif de la rue Popincourt (XIe arrondissement) à Paris, Raphaël Benmoha, un homme de confession juive âgé de 52 ans, a été mis en examen mercredi soir par un juge d'instruction parisien et écroué pour avoir mis le feu à l'immeuble.

Raphaël Benmoha, qui a nié les faits tout au long des 48 heures de garde à vue à la brigade criminelle, est désormais poursuivi pour "destruction de biens appartenant à autrui par l'effet d'un incendie de nature à créer un danger pour des personnes".

Raphaël Benmoha était en passe d'être expulsé d'un studio qui lui avait été prêté par le biais «d'un rabbin» .
Le «nécessiteux» de confession juive qui prenait ses repas casher gratuitement au centre social et rendait de menus services, fulminait contre «les rabbins» et se serait vengé par le feu.
L'homme qualifié de «benêt» nie en bloc.
On relève à son encontre des faits "troublants" :

  a)  le double des clés du local a été découvert chez lui (alors qu'il ne devait pas posséder ses clefs),
  b) son écriture ressemble à celle laissée sur les lieux,
  c) le marqueur noir trouvé dans ses affaires présente les mêmes défauts que le feutre ayant servi à tracer les inscriptions sur les murs.
  d) l'encre du marqueur est la même que celle servant dans le centre .

Une information judiciaire a été ouverte dans l'après-midi et confiée au juge Marc Sommerer.
Le caractère antisémite de l'action n'a pas été retenu par le parquet, l'auteur de l'incendie encourt donc dix ans de prison.

Le suspect se serait  inspiré d'un épisode de la série télévisée "PJ" tourné l'an dernier au centre de la rue Popincourt.
Cet épisode, qui n'a pas été diffusé dans un contexte tendu à la demande de la communauté juive, montre un feu dans le centre social juif provoqué par un employé licencié,ce qui était pratiquement son cas : il n'était pas licencié (puisqu'il ne travaillait pas au centre),mais était sur le point de devoir remettre son logement social au centre .

Jacques Chirac avait fermement condamné cet acte.
Le Premier ministre Jean-Pierre Raffarin, ainsi que le ministre israélien des Affaires étrangères Silvan Shalom, s'étaient rendus sur les lieux.

Le président du Consistoire israélite Moïse Cohen a appelé mardi la classe politique et les dirigeants de la communauté juive à prendre un "minimum de précautions" avant de condamner des "actes faussement antisémites". AP


SOURCE http://palestine1967.site.voila.fr/discorde/D.discorde.fausseagressionantisemites.htm








Lundi 4 Juin 2012


Commentaires

1.Posté par hélène le 15/11/2008 15:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

il se passe la même chose aux usa, au canada, en australie, en grande bretagne etc...
la culture du mensonge est une constante chez ces gens là.

2.Posté par adzo le 15/11/2008 16:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

"chez ces gens là" ça c'est du racisme...si tu ne précises pas que tu parles des gens des groupes de pression, lobbies et hommes proches du pouvoir et non des juifs. ;)
Et justement ça tombe bien avec ce qui est dit en début d'article et avec quoi je suis tout à fait d'accord :
à force d'en faire du battage médiatique sur l'antisémitisme et de réagir au quart de tour surtout quand il s'agit d'histoires inventées ou manipulées pour servir la culture de la culpatilité européenne face à la communauté juive, on en arrive à l'effet contraire.

Le traitement médiatique qui n'est pas le même selon que ce soit raciste ou antisémite met en colère les gens et atise pour le coup l'antisémitisme.
Et comme l'auteur de l'article (qui est d'ailleurs très bien fait) je pense qu'il est possible que ce soit fait exprès, peut-être justement pour faire augmenter les crimes antisémites et avec cela avoir plus d'arguments pour faire passer la communauté comme victime et demander plus de soutient international pour la défense des intérêts israéliens.
On sait bien que l'amalgame entre la confession juive et la nationalité israélienne marche à fond pour ainsi tirer profit de l'histoire de l'antisémitisme mais ça me paraît tordu quand même...

3.Posté par ciborg le 15/11/2008 16:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler


il est etabli qu' en 1995 dejà on a surpris les services du MI6 anglais se livraient a des actes de profanations . En tout cas il est aussi etabli que
sur 100 actes ''antisemites'' 80% ne sont jamais expliquer parceque leurs
auteurs ne seront jamais arreter . ceci est verifiable dans les statistiques
de polices .mais bien sur , ce qui fait le plus de bruit c'est bien les medias
mal intentionés et surtout interessés a rajouter de l'huile sur le feu
pour faire tourné leurs commerces

4.Posté par Aigle le 15/11/2008 16:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

message supprimé

5.Posté par Farid Y le 15/11/2008 20:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Et ben ! dis donc !

ça en fait !

Merci pour l'article

6.Posté par loup bave vite le 15/11/2008 23:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ Adzo,
c'est exactement ça ! C'est tordu comme un sioniste.

7.Posté par al akl le 16/11/2008 01:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Y a t il des analyses du mécanisme par lequel ils ont imposé ce concept ? Des articles des livres, même censurés. une analyse historique, des livres et articles qui ont ponctué la conception de ce mot qui ne veut rien, dire serait utile, encore faut il que la personne n'ai pas des lunettes en bois.
Pas plus les sémites que les juifs ne constituent une race. Des tribus tout au plus. Des ethnies ?
Puisque d'après le mythe les juifs sont pourchassés avec la régularité d'une horloge, pourquoi n'a t on pas appelé ça judéophobie, mot qui renvoi lui à la religion, comme l'islamophobie. Puisque ce qui leur est reproché est d'ordre doctrinal et non racial. Ils peuvent cracher sur les deux autres monothéismes, et il est impossible de mettre quelques mots après les autres sur leur doctrine sans avoir l'inquisition qui s'enclenche.
les mécanismes du racismes sont posés à la même époque. la première race acceptée comme telle était le mythe de la race juive.

à marcher sur la tête...

8.Posté par mohalefou le 16/11/2008 01:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'est une marque de fabrique du Mossad les flase flag, le plus souvent ces operations on pour but de semer la zizanie, de creer des tensions ou entre 2 communautés ou entre 2 pays ( operation Suzanna ) ou carrement entre 2 civilisations ( 9/11 ), souvien toi la france de cimetieres musulmans qui on été vandalisés, cette operation est classique du mossad, elle vise a creer une tention entre les musulmans et les chretiens de france ( un peu comme au liban ), je suis francais et marocain et je suis sur a 90 % qu'aucun francais ne ferait une chose pareil, Le peuple Francais a heureusement encore des valeurs, mais pour le mossad il est imperatif de detacher la france du monde musulman afin de mieux l'engager dans cette croisade universel que mene israel contre le monde musulman sous couvert de se defendre contre un enemis ??? l'affaire des caricatures du prophete et plein d'autres rentrent dans ce schema, israel veut un monde en guerre, car comme Rome elle n'aura la paix que si elle exporte la guerre et les machine de mort ou excelle tellement l'industrie israelienne, le mort pour vous l'argent pour eux

9.Posté par Abu'Issa le 16/11/2008 04:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le mensonge et la trahison fait partie de leur histoire

10.Posté par loup bave vite le 16/11/2008 12:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler



@alAkl
Le terme d'antisémite existait avant mais celui qui va l'imposer c'est le preux chevalier de la vérité de l'affaire Dreyfus : Bernard Lazare. Un an avant l'Affaire, ça tombe bien, il sortira un livre : " L'antisémitisme " Et quand on lit ses écrits il n'y a pasplus antisémite que lui, il voue va savoir pourquoi une haine coriace aux Juifs de l'est qui, plus les sionistes prendront de l'ampleur, plus ils seront stigmatisés comme obscurantistes, pouilleux, loqueteux, bons à rien, usuriers, en vérité c'est surtout qu'ils sont beaucoup plus pauvres que les Juifs d'Europe occidentale, Lazare tout anar qu'il se prétende est un fils de gros bourgeois qui à une haine coriace envers les petites gens. Ne pas oublier que le sionisme ne consiste pas seulement à conquérir la Palestine et au-delà mais surtout à créer un Juif nouveau, fort, guerrier, fier de l'être, un tarzounet avec des gros biscottos d'où le Juif ancien est voué à la disparition, qui est imputée à tout le monde surtout aux protestants évangéliques, au serfveau lavé par qui on sait, à tout le monde sauf à ceux qui en ont vraiment l'intention.

C'est la raison pour laquelle Hélène soit plus mesurée dans tes propos. Je sais qu'ils sont exaspérant, je sais que l'on peut se dire une bonne claque dans la G... ça ne leur ferait pas de mal, mais attention c'est justement là où les sionistes veulent en venir. S'ils se comportent comme ça aux USA, Canada, Australie, GB, Belgique, Hollande, France.... ce n'est pas par hasard, ce sont des pays où il y a une forte diaspora juive. Après l'épuration des Juifs d'Europe, des Juifs du monde arabo-musulman, c'est au tour des Juifs de l'Amérique nord- sud et Europe occidentale. Ils jouent l'exaspération en jouant les deux poids deux mesures,en faisant mine de faire grand cas des Juifs pour mieux lyncher Arabes et Africains et mettre tout sur le dos ou des Français, des Américains, des Canadiens ou des Suédois pourquoi se gêner. Après avoir encensé les Américains, matraqué les Russes, somptueux retournement de veste, rien de plus civilisé qu'un Russe de barbare qu'un Américain, avoir magnifié le judéo-christianisme comme la civilisation comme telle, volte face, je vous fais du gringue aux Musulmans après les avoir trainés dans la boue en vantant les charmes du monde judéo-musulman celui d'Espagne et ses mâts de Cocagne, le ladino, l'Andalousie et Saragosse où tout le monde vivait en bonne harmonie quand bien même les archives historiques prouvent qu'il n'y a rien de plus faux. Peu importe on n'est pas là pour dire ce qui a été ni ce qui est , on est là pour refaire l'histoire, convoquer telle ou telle période dès lors qu'elle est bonne pour la Cause, je clamerais haut et fort le grand oecuménisme des trois religions monothéistes, quand bien même par le centre Zahra je n'en convoquerai que deux, Judaïsme et Islam, et la troisième à titre de décoration les popes orthodoxes, comme une russe provocation, chacun sachant que l'orthodoxie en ex-doux pays de France est de toutes les églises chrétiennes la plus représentée et représentative de l' indigène population.

Quant à l'article, se souvenir que l'affaire Marie Léonie, où il était plus qu'évident que c'était une affabulation, est intervenue après la monstrueuse et calamiteuse cabale du voile, il fallait que les Sarkozy, Badinter, Caroline Fourest et toute la clique sionistico-médiatique prouvent qu'ils avaient raison, pas plus monstrueux que les Arabes et les ... noirs, c'était la première fois que les Africains allaient avoir le droit au même traitement de faveur que les Arabes, ça n'allait pas être la dernière, en ayant manipulée une pauvre dingue, bien connue des services de psychiatrie, ce que ni les flics, ni les journalistes n'étaient censés ignorer, ce qu'ils ont fait !

11.Posté par NAKBA le 17/11/2008 20:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler


@el akl . Piste de réflexion.
Pub : « Le Monde contre soi », Anthologie des propos contre les Juifs, le judaïsme et le sionisme.
Editions : Blanche
Paru le : 09-2009 Prix : 33.5 €
Paul-Eric Blanrue a eu l’idée de grouper en un même livre tous les propos tenus
« contre les juifs, le judaïsme et le sionisme » par des célébrités politiques, littéraires, etc. Cette anthologie de fleurs fanées s’organise par ordre alphabétique d’auteurs. Pas toujours très juste mais instructif.
''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''
La notion du mot " sémite" est d' ordre géographique, ehnique, linguistique. Etaient ou sont " sémites" les Cananéens, les Araméens, les Hébreux, les Arabes et les Ethiopiens. J' en oublie peut-être. Pour ce que j' en sais.
"""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""
Pour la petite histoire, voilà une déclaration de Dayan, fort instructive. Les conclusions des paroles de Dayan sont claires :
" Israël n'a pas d'obligations internationales, et pas de problèmes économiques. La question de la paix n'existe pas. Le glaive doit être l'instrument principal, sinon unique, d'Israël pour maintenir son moral élevé et garder sa tension morale. Dans ce but, Israël doit inventer des dangers en adoptant la méthode "provocation-et-revanche". Et, par-dessus tout, souhaitons une nouvelle guerre avec les pays arabes, de manière à ce que nous nous débarrassions de nos problèmes et acquérons notre espace. Comme l'a dit Ben Gourion, cela vaudrait le coup de payer un million de livres à un Arabe juste pour lancer une guerre." (26 mai 1955, 1021)


12.Posté par Kalix le 18/11/2008 00:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

La logique derrière semble être celle-ci :

1 – On entretient un climat mondial d’anti sémitisme = Cet action équivaut à : on sensibilise la masse sur le fait que nous sommes un peuple (juifs) toujours et de plus en plus persécutés, victimes = on culpabilise cette même masse

2 – On justifie donc notre droit à Israël par tous les moyens les plus atroces et impunément (de toutes façon vous en êtes responsable par votre haine antisémite).

3 – On provoque dans le monde, des dissensions, des conflits, pour deux raisons : diviser pour mieux régner et homogénéiser les niveaux conflictuels des états afin de minimiser celui d’Israël.

Aujourd’hui, à l’heure où nous parlons, une famille palestinienne, en guise de diner, doit se partager une tomate en six, et bien d’autres peuples crève la dalle dans le monde ( que Sarkozy a taxé d’état voyou ; le comportement de ces pays est tout a fait relatif vu leur condition )… Nous ne réagissons pas ou nous ne pouvons pas, la récession annoncée fait guise d’avertissement (de s’occuper de notre propre condition).

Dans l’immédiat, il n’existe aucun anti gouvernement, aucun mouvement politique capable de contrecarrer, aucune force suffisamment catalyseur pour solidariser une masse critique et faire contre poids (hormis la religion de l’Islam, le processus de désagrégation de cette dernière fonctionne d’ailleurs à plein pot, vous êtes au courant de la dernière, des talibans « islamistes » ont menacé d’attaquer Paris…).

La seule réponse résistante et efficace à tout ceci c’est la Paix, la Paix, la Paix, si nous réussissons à nous maintenir dans la paix malgré l’étau de feu qu’on ressert en chacun de nous, c’est équivalent, dans l’image des grenouilles dans la marmite, à y rajouter de l’eau glacée lorsque cette dernière arrive à ébullition. Un travaille très difficile qui nécessite une abnégation ultime de chaque individus, elle est certes tout à fait envisageable chez les vrais et bons croyants, pour les autres, l’affaire n’est pas simple…


Amicalement.

13.Posté par Kalix le 18/11/2008 01:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

IMPORTANT j’ai oublié :

Dans mon post 12 : Antisémitisme = Haine raciale exclusive envers les juifs sionistes. Ces derniers ont certes réussi à amalgamer les esprits en incluant également les judaïques malgré eux (les pauvres, ceux qui sont diamétralement opposé à la politique sioniste). Pour les arabes c’est à la tète du client, pour un tunisien, ou un égyptien, ou un saoudien agressé, il aura le droit au cirque médiatique, par contre pour un algérien, un iranien ou un syrien, même si il crève, cela montera pas plus haut que le commissariat…

Paix à vous


14.Posté par cocobaye le 18/11/2008 01:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Incendie "antisémite" dans une école juive SAMEDI 15 novembre 2003. à Gagny (93). Enorme campagne de presse aussitôt appuyée par les politiques.

L'incendie s'est déclaré dans une ancienne usine acquise par l'association juive orthodoxe Merkaz Hatorah, qui souhaitait s'agrandir. Les élèves travaillent actuellement dans le bâtiment mitoyen qui n'a pas été atteint par les flammes.
Plus de deux mois après l'incendie, aucun indice permettant d'étayer le caractère antisémite de l'incendie n'a été rendu public. Le journal Le Figaro a publié le 10 décembre un reportage, avec déclarations de policiers locaux disant que la piste antisémite n'était guère plausible, au vu des investigations effectuées. Le reporter du Figaro suggérait de son côté des motivations criminelles plus banales de la part du ou des auteurs de l'incendie. Mais depuis, plus rien .
Par la suite, on apprenait que le terrain contigu, qui venait d'être racheté, s'était avéré pollué et qu'un coût très important de remise en état était nécessaire. En outre des instructions avaient été données de procéder à une généreuse indemnisation de l'assurance…

15.Posté par Muku le 18/11/2008 10:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Les médias tentent de nous faire croire qu'une agression "à caractère antisémite" serait plus grave qu'une autre agression, personnellement je ne vois pas ce que ça change.

16.Posté par Muku le 18/11/2008 11:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Les mêmes médias oublient de nous révéler que la plupart de ces agressions sont bidons. Comme je le rappelait tantôt, le mot "antisémite" ne décrit aucune opinion, ni aucun comportement ; il sert simplement à disqualifier les personnes qui cherchent à comprendre l'histoire récente au-delà des explications superficielles et incohérentes de la version officielle.

Les médias relèvent des quantités d'agressions "antisémites" bidons, sans jamais noter qu'elles sont bidons ; mais mentionnent très peu d'actes "racistes" à l'encontre des Noirs, des Arabes ou des Asiatiques (pourtant il existe une vraie discrimination). Les médias entretiennent le caractère pseudo-exceptionnel de la "shoah", mais ignorent totalement les autres massacres... Ce favoritisme crée bien entendu un sentiment d'injustice chez ceux qui s'estiment oubliés, et ce sentiment est assimilé à de "l'antisémitisme".

Les médias et les mondes du spectacle et de la politique sont submergés de Juifs sionistes, inutile d'en faire la liste : elle serait trop longue ; mais on s'interdit de le remarquer car cela serait "antisémite".

Les banques et l'empire financier mondial sont dominés par les Juifs sionistes : Rothschild, Rockefeller (converti), Kuhn & Loeb, Warburg, Solomon Brothers... mais le souligner serait un acte abominable d'antisémitisme, quasiment nazi.

Les Juifs polonais, russes, marocains... ne sont pas chez eux en Palestine, ils sont totalement étrangers à cette terre ; et même si leurs ancêtres en étaient originaires (ce qui est impossible à prouver), ça ne leur donne pas le droit d'en exterminer les habitants légitimes pour s'y installer. Ce serait une fois de plus de l'antisémitisme que de le constater.

Aux USA, des lobbies sionistes comme l'AIPAC (American Israeli Public Affair Comittee) ou "Israel Project" militent publiquement pour une agression contre l'Iran. Ils ne s'en cachent même pas ; mais il est tout de même antisémite de le noter.

On nous fait passer Israël pour un bien légitime, en compensation de la "shoah" (dont le sionisme est au moins en partie responsable ; mais c'est certainement antisémite de le dire). En fait, en 1917 le gouvernement anglais promet à Rothschild d'offrir la Palestine aux Juifs, et en échange Rothschild (pourtant d'origine allemande) promettait de faire perdre l'Allemagne. Les faits historiques eux-mêmes sont antisémites.

Les Juifs possédaient jusqu'au siècle dernier des cultures et des langues très diverses qui ont aujourd'hui toutes disparu sous l'impulsion du sionisme. Le sionisme est plus ou moins directement responsable de la "shoah". Le sionisme, en prétendant défendre les Juifs, met ces derniers dans une position très inconfortable, puisqu'on les assimile aux banques, aux médias et à la destruction du moyen-orient.

Le sionisme n'est-il pas le véritable antisémitisme ?

17.Posté par Kalix le 18/11/2008 13:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Merci Muku pour ces précisions !

Le seul faite de s’autoproclamer peuple élu est une différenciation arrogante, haineuse et génératrice d’antisémitisme….

18.Posté par Aigle le 18/11/2008 14:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Nakba merci pour ton post 11 car je cherchais depuis longtemps le discours criominel DE CE DECHET mais non moins instructif sur la preuve supplementaire que le Sionisme a été l'inspiration unique et fondamentale du NAZISME . Je n'arrivais pas à le re situer ...Merci

19.Posté par Al Damir le 04/06/2012 11:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ces agression fausse ou pas ne peuvent et ne doivent être jamais qualifiés d'antisémite. Car une religion quelle qu'elle soit ne peut être assimilée d'une manière ou d'une autre à une race. C'est carrément une insulte ignoble à l'intelligence humaine et une escroquerie de haut niveau.

20.Posté par hélène le 04/06/2012 18:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

il doit y avoir une enquête impartiale sur cette dernière affaire" d'attaque antisémite" qui vient à point, alors que les membres agresseurs de la ldj on l'extraordinaire culot de se présenter au tribunal comme "victimes" de gens q'ils ont eux même agressés!!l
la shutspa sioniste dans tout sa spendeur!!

l'expérience" passée nous a appris combien de "cas" dans ces agressions se sont révélés ..faux et auto-effectués!!

je ne crois plus leurs mensonges désormais.

le chantage par "l'acte antisémite" est une arme de destruction massive contre les palestiniens et ceux qui réclament leurs droits, contre toute dénonciatpon des crimes odieux de l'Etat d'israel.

jusqu'à preuve absolue du contraire je ne crois pas du tout à la "réalité" de cette "agression"telle qu'elle a été rapportée par les médias
je cois plutôt à une provocation et à une inversion des rôles comme la plupart du temps pour ne pas dire toujours

l'expérience de ce genre de faits nous enseigne que nous avons à faire à de terribles pervers.

21.Posté par hélène le 04/06/2012 19:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

j'ajoute que les médias hier déclaraient que les personnes "agressées" étaient très légèrement bléssées et étaient sortie tès vite de l'hopital(infomations nationales)

selon les "instances communautaires" ce soir, nous en sommes à une" nouvelle affaire mehra," (citation)
a une" tenta&ive de meurtre"(citation)
à une" bonne occasion de tester le nouveau president de la république"(citation)
etc....

ils sont très déterminés à faire une affaire d'Etat de cette "agression"

c'est donc à lévidence une telle AUBAINE communautaire qu'on en est naturellement conduit à en conclure que c'est probablemen une inversion des faits sinon une arnaque de plus.

on en est presque à une tentative de shoa!!

22.Posté par loulou le 04/06/2012 20:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

comme par hasard ca tombe pile avec la livraison des sous marins nucléaires ou en Allemagne lhistoire donne une mauvaise image du comportement de merkel qui a toujours nié que ces sous marins puissent faire partie de l'arsenal israélien

23.Posté par loulou le 04/06/2012 20:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

http://www.lemonde.fr/proche-orient/article/2012/06/04/israel-deploierait-des-tetes-nucleaires-sur-des-sous-marins-allemands_1712070_3218.html

24.Posté par Censure le 04/06/2012 21:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

je l'ai toujours dit, mais malheureusement j'ai été censuré plusieurs fois sur ce site, le problème est purement juif (ça n'a rien à voir avec le sionisme) ... je ne dis pas tous mais la majorité (90%) des juifs aiment jouer à la victime, ils ont ça dans le sang :)

25.Posté par VIRGILE le 04/06/2012 23:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Que peut-on attendre d'un peuple mythique qui a fait assassiner son Roi, Yeshua de Nazareth, sur des mensonges? Nous devons hélas constater objectivement que ce peuple errant s'est toujours comporté en convoiteur cupide et que leurs principales armes sont la ruse et le mensonge. Ils méprisent tout le monde sous un voile de séduction, utilisant les goyim les uns contre les autres...Rien n'a changé depuis 2000 ans sauf les ADM !

26.Posté par Saber le 05/06/2012 00:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Et si tout ce cinéma n'est en fait que pour cacher la vérité sur le risque probable d'un effondrement économique et financier et ainsi empêcher tout débat public sur le comment s'en sortir en expliquant aux gens ce que sont les conséquences réelles d'une banqueroute universelle.

27.Posté par Wary le 07/07/2012 00:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

b[5/07/2012
Un lycéen juif agressé dans un train

6/07/2012
Caractère antisémite "pas avéré"

Les deux suspects, arrêtés et placés en garde à vue jeudi matin, expliquent que s'ils s'en sont pris au jeune homme, c'est parce qu'il ne cessait de téléphoner et parlait très fort dans le wagon, dérangeant les autres voyageurs et notamment un bébé qui dormait. Ils assurent qu'ils ne savaient pas que la victime était juive et soutiennent ne pas avoir tenu de propos antisémites.

Les premiers témoignages de voyageurs recueillis par les enquêteurs vont dans le sens des deux jeunes agresseurs présumés, indique la police. Personne n'a entendu d'insultes à caractère antisémite.

les enquêteurs ont réussi à déterminer que c'est la "victime du passage à tabac" qui a en fait porté le premier coup. Le lycéen explique avoir donné un coup de tête
]b.

Voila le type de phrase qu'on retrouver dans cette article et tout est fait pour excuser et prendre le parti du véritable agresseur. Il parle fort avec son portable dans le train, dérange tout le monde, on lui fait remarquer, il balance un coup de boule, mais c'est lui la victime, magnifique non ?

Source:
[http://www.europe1.fr/Faits-divers/Agression-deux-versions-deux-plaintes-1160457/-&gt;http://www.europe1.fr/Faits-divers/Agression-deux-versions-deux-plaintes-1160457/]

Nouveau commentaire :

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences

Publicité

Brèves



Commentaires