ALTER INFO

Les faibles et les forts


Dans la même rubrique:
< >

Dans ce monde les gens ont tendance à croire que le fort est celui qui a le plus de force physique, qui a la meilleure armée, qui donc peut imposer ses opinions par la force, mais est-ce bien le cas ? Je considère moi que les forts pourraient être ceux qui se battent au niveau des idées et qui parviennent à convaincre les gens par la force de leur esprit. Je considère que la vraie force est spirituelle et j'essaierai de dire pourquoi. Malheureusement ce monde est un monde d'illusion et d'imposteurs et donc je crois qu'il va vers sa fin. Un monde où on appelle le mal, le bien et le bien, le mal est un monde qui marche sur la tête.


cybermoine3000@yahoo.fr
Dimanche 2 Novembre 2008

Les faibles et les forts
La loi du plus fort

On dit que la loi du plus fort est toujours la meilleure ! Pour moi elle est la meilleure pour les illusions de ce soi-disant plus fort. Certes la nature nous montre que seuls survivent les plus forts, est-ce pour autant que nous devons la suivre ? Nous sommes une espèce à part dans ce monde, il ne faut pas l'ignorer ! Nous sommes probablement la seule espèce qui peut faire de la surface de la terre, un désert où quasiment rien ne survivra. Sûr de notre apparente force, nous voulons imposer au reste de la nature notre règne. Pour autant il suffirait qu'un météore frappe notre planète pour que tous nos beaux rêves finissent en poussière, de la même manière que nous finirons tous. Notre prétendue force a donc de sérieuses limites et elle ne peut s'exercer que dans un certain cadre. Le lion n'est le plus fort que face à certains animaux mais doit lui même plier devant l'éléphant par exemple. Comme nous devons plier devant un ouragan ou un tremblement de terre. Alors la loi du plus fort est un concept plutôt biaisé et doit être remplacé par la loi du plus adapté. Ma chienne avait quand j'étais adolescent accouché de 5 chiots ! Mais curieusement c'est le plus laid, le plus faible en apparence qui a survécu ! Sans doute a-t-il eu de la chance, sans était-il plus malin, je ne sais pas, toujours est-il que c'est le seul qui a atteint l'âge adulte. Prenons les humains, supposons qu'une catastrophe nous fasse tous retourner à l'âge de pierre, quel peuple s'en sortira le mieux ? Est-ce la puissante Amérique, l'Europe ou certaines tribus dites peu avancées ? Je connais la réponse, vous connaissez la réponse. Est-ce que ce sera la survie des plus égoïstes ou des plus communautaires, des plus solidaires. Je ne nie pas qu'il y aura une sélection, mais est-ce l'humain qui fera cette sélection ou la nature ? Imaginons que le plus fort physiquement tue ceux qu'il estime faibles, pour se rendre compte après qu'il est stérile ! Ce genre de questions m'ont poussé à réfléchir à la notion de force et de faiblesse.


La force, les "forts" et les "rusés".

La force peut s'exprimer de diverses manières, nous sommes les plus forts dans un domaine précis. Ainsi tel est très intelligent, tel est très fort physiquement, tel est rusé, tel s'adapte à toutes les situations etc... Le fort physiquement se montrera impuissant dans une situation donnée, situation où le rusé s'en sortira facilement. Ainsi ceux qui nous dirigent ont compris que par la ruse, ils pourraient arriver à leurs fins. Dans le domaine de la ruse ils sont (où ils se croient) sans doute imbattables, mais si on leur retirait leur technologie, ils seraient sans aucun doute impuissants. Mais ils sont pour le moment dans un système où leur ruse leur donne une avance indéniable sur les autres. Grâce à leur ruse ils utilisent les qualités des êtres humains pour arriver à leurs fins. Ils vont sans doute réaliser une "sélection", sélection à l'issue de laquelle ils vont se retrouver sans aucun doute entre rusés. Et là une autre "sélection" aura inévitablement lieu et nul ne peut en connaître l'issue. Rusés comme ils sont, ils ont sans doute prévus de garder des gens qui ont d'autres qualités. Car il est des choses qu'ils ne peuvent pas faire et ils auront toujours besoin d'autres types de personnes pour faire ces choses. Ils devront cependant garder une espèce de pouvoir sur ces gens et c'est sans aucun doute pour ça qu'ils voudront mettre des puces dans le corps des humains. Cette puce leur garantira à terme de garder une domination sur ces gens. Le problème de ces rusés est qu'ils se croient les plus malins, or sur cette terre il y a toujours plus malin que soit. Peu importe toutes leurs stratégies il y aura toujours des gens pour trouver des parades car la créativité humaine est tout simplement incroyable. Ils ont beau sans doute vouloir faire une "sélection", des rebelles passeront toujours à travers les mailles du filet. Et pour détruire ces rebelles ils feront sans aucun doute des actes irréparables comme rendre la terre invivable pendant un temps. Mais dans cette course à vouloir détruire les "nuisibles", ils se feront sans doute du mal aussi, de la même manière qu'en usant d'insecticide ou de pesticide nous nous faisons du mal. Car j'en suis persuadé dans ce monde, chaque chose a sa raison d'être. Ainsi ces gens se croient capables d'éliminer les "nuisibles" sans en payer le prix. Ils paieront cher cette folie soyons en sûr, ce sera juste une question de temps. La force est donc un concept qui répond à une situation donnée, mais ne pourra jamais répondre à toute situation, tout comme la faiblesse.


La faiblesse

Tout comme la force, la faiblesse répond donc à une situation précise. Il est tout de même curieux qu'au cours de catastrophes naturelles comme des tremblements de terre, on retrouve souvent vivants des bébés, eux qui sont sensés être faibles et sans défense. Il est donc des mystères dans ce monde que l'humain ne percera jamais et ceux qui pensent pouvoir tout expliquer font fausse route. L'humain est dans de nombreux cas faible, contrairement à ce qu'il croit. Le dicton dit que l'on a souvent besoin d'un plus petit que soi, affirmation au combien juste. Le fait est que quand on grandit trop on finit par ne plus voir certaines choses, et si nous n'avons pas avec nous des "petits' qui peuvent nous parler de ces choses que nous ne percevons plus ça peut mal finir. J'ai vu par exemple des gens qui ont atteint des postes importants dans l'armée mais qui faisaient tout pour être en très bons termes avec de simples soldats, histoire qu'on leur rapporte ce qui se disait dans les casernes. Sans ces informateurs, ils auraient pu avoir de sérieuses déconvenues. De la même manière j'ai vu des gens aider des gens dans le besoin et voire ces gens dans le besoin leur renvoyer l'ascensseur des années plus tard ! Un être "faible" aujourd'hui, pourrait être un "fort" demain, il faut donc se méfier des apparences. Imaginons que vous traitez mal votre servant, pensez-vous qu'il vous aidera quand vous aurez besoin de lui ? Il faut faire bien attention à ce que nous appelons la faiblesse, elle n'est qu'un état passager. On ne doit pas donc écraser les "faibles", mais trouver une espèce de symbiose avec eux. Je pense donc que la vraie force peut-être la force de l'esprit.


La force de l'esprit

C'est par la force de son esprit qu'Hitler est arrivé là où il est, tout comme c'est par la force de l'esprit qu'un gourou ou un chef atteint sa position. Et même pour se maintenir il doit faire preuve de ruse et de pragmatisme. Il doit être aussi visionnaire, tout comme il doit pouvoir utiliser habilement les qualités de chacun. Il doit enfin maintenir un certain équilibre pour que le pays ne sombre pas dans l'anarchie. Il doit aussi faire rêver les gens, les maintenir dans l'espoir d'un lendemain meilleur. Car une fois que le peuple est sûr qu'il n'y a pas d'espoir on ne peut pas prévoir qu'elle sera sa réaction. Il se trouve que les dirigeants de nos jours ne sont (ou ne semblent) plus très futés, ou alors ils pensent que l'objectif est déjà atteint. Sans doute veulent-ils (les maîtres du monde) une révolution mondiale et dans cette folie, ils n'hésiteront pas à sacrifier les "idiots utiles" qui les ont suivi. Mais ces maîtres du monde ne tiennent pas compte de la chance, concept étrange qui leur causera beaucoup de désagréments. Car la chance est sans aucun doute une des manières dont Dieu intervient dans nos affaires terrestres. Même l'humain le plus intelligent doit tenir compte de la chance. Un volcan peut se réveiller, une tempête peut frapper, un grain de sable peut enrayer une machine, tout ça c'est la chance. Un homme averti tient forcément compte de la chance. La chance n'est pas tout, mais
sans un soupçon de chance on ne peut rien réussir. Tous les "grands hommes" ont eu de la chance à un moment donné de leur vie. Des crapules comme le Tsar de l'élysée nie la chance en sous-entendant que nous faisons absolument ce que nous voulons sur terre. Il devrait pour tant savoir qu'il y a de multiples choses que nous subissons tels que la maladie, les accidents, les phénomènes naturelles et j'en passe. Une arrogance telle que la sienne ne peut conduire qu'à la catastrophe. A moins bien sûr que cette arrogance soit habilement utilisée par ses vrais maîtres dans l'ombre.


Conclusion

Je dirais pour conclure que nous devons nous méfier de ce que nous appelons la "force", car elle est limitée par de nombreuses choses qui nous échappent. Nous croyants considérons Dieu comme le plus grand
parce que nous le concevons comme omniscient, omnipotent et Tout-Puissant. Nous humains sommes des êtres limités et devons être conscient de nos limites et donc de nos faiblesses. Je dis souvent que ma plus grande force est de reconnaître mes faiblesses et ma plus grande faiblesse est de ne pas reconnaître mes forces. Oui car qui que nous sommes nous avons aussi des forces, que nous devons utiliser pour nous en sortir. J'imagine si on avait utilisé tout le génie que l'on avait pris pour créer la bombe atomique pour oeuvrer pour le bien de la race humaine. L'intelligence peut aussi être une malédiction surtout quand elle est couplée à de l'arrogance. La vraie force est spirituelle, car le vrai fort reconnaît ses limites, reconnait ses forces et essaye de trouver un juste équilibre. Le faible est celui qui se croit à tort fort et qui ne reconnait absolument pas ses faiblesses. A nous de chercher le meilleur équilibre qui est le mieux pour notre survie.


Dimanche 2 Novembre 2008


Commentaires

1.Posté par mega le 02/11/2008 15:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

de toute façon ,un jour ou l'autre tout a une fin,les forts d'aujourd hui seront les faibles de demain(surtout avec les pays et ça sait vu avec l'histoire),chaque etre dans le monde a son quart d'heure de gloire aussi.......

2.Posté par Raven le 02/11/2008 17:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

super article , merci.

3.Posté par Thanatos le 02/11/2008 20:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

J'ai malencontreusement balancé le brouillon à la place du texte final, voilà le texte final, je m'excuse encore.

Les faibles et les forts
Dans ce monde, les gens ont tendance à croire que le fort est celui qui a le plus de force physique, qui a la meilleure armée, qui donc peut imposer ses opinions par la force, mais est-ce bien le cas ? Je considère moi que les forts pourraient être ceux qui se battent au niveau des idées et qui parviennent à convaincre les gens par la force de leur esprit. Je considère que la vraie force est spirituelle et j'essaierai de dire pourquoi. Malheureusement ce monde est un monde d'illusions et d'imposteurs (même s’il faut reconnaître que ces illusions sont dus à une certaine force d’esprit) et donc je crois qu'il va vers sa fin. Un monde où on appelle le mal, le bien et le bien, le mal est un monde qui marche sur la tête.

La loi du plus fort
On dit que la loi du plus fort est toujours la meilleure ! Pour moi elle (cette loi du plus fort) est la meilleure pour les illusions de ce soi-disant plus fort. Certes la nature semble nous montrer (il faut se méfier des perceptions) que seuls survivent les plus « forts », est-ce pour autant que nous devons la suivre ? Nous sommes une espèce à part dans ce monde, il ne faut pas l'ignorer ! Nous sommes probablement la seule espèce qui peut faire de la surface de la terre, un désert où quasiment rien ne survivra. Sûr de notre apparente force, nous voulons imposer au reste de la nature notre règne. Pour autant il suffirait qu'un météore frappe notre planète pour que tous nos beaux rêves finissent en poussière et finir en poussière est notre destin à tous. Et si tout finit comme ça a commencé nous savons ce qui nous attend. Notre prétendue force a donc de sérieuses limites et elle ne peut s'exercer que dans un certain cadre. Le lion n'est le plus fort que face à certains animaux mais doit lui même plier devant l'éléphant par exemple. Comme nous devons plier devant un ouragan ou un tremblement de terre. Alors la loi du plus fort est un concept plutôt biaisé et doit être remplacé par la loi du plus adapté. Ma chienne avait quand j'étais adolescent accouché de 5 chiots ! Mais curieusement c'est le plus laid, le plus faible en apparence qui a survécu ! Sans doute a-t-il eu de la chance, sans doute était-il plus malin, je ne sais pas, toujours est-il que c'est le seul qui a atteint l'âge adulte. Prenons les humains, supposons qu'une catastrophe nous fasse tous retourner à l'âge de pierre, quel peuple s'en sortira le mieux ? Est-ce la puissante Amérique, l'Europe ou certaines tribus dites peu avancées ? Je connais ma réponse, vous connaissez (sans doute) la réponse. Est-ce que ce sera la survie des plus égoïstes ou des plus communautaires, des plus solidaires ? Je ne nie pas qu'il y aura une sélection, mais est-ce l'humain qui fera cette sélection ou est-ce la nature ? Imaginons que le plus fort physiquement tue ceux qu'il estime faibles, pour se rendre compte après qu'il est stérile ! Ce genre de questions m'ont poussé à réfléchir à la notion de force et de faiblesse.


La force, les "forts" et les "rusés".
La force peut s'exprimer de diverses manières, nous sommes les plus forts dans un domaine précis. Ainsi tel est très intelligent, tel est très fort physiquement, tel est rusé, tel s'adapte à toutes les situations etc... Le fort physiquement se montrera impuissant dans une situation donnée, situation où le rusé s'en sortira facilement. Ainsi ceux qui nous dirigent ont compris que par la ruse, ils pourraient arriver à leurs fins. Dans le domaine de la ruse ils sont (où ils se croient) sans doute imbattables, mais si on leur retirait leur technologie et leurs avantages actuels, ils seraient sans aucun doute impuissants. Mais ils sont pour le moment dans un système où leur ruse leur donne une avance indéniable sur les autres. Grâce à leur ruse, ils utilisent les qualités des êtres humains pour arriver à leurs fins. Ils vont sans doute réaliser une "sélection", sélection à l'issue de laquelle ils vont se retrouver sans aucun doute entre rusés. Et à ce moment une autre "sélection" aura inévitablement lieu, sélection dont nul ne peut connaître l'issue. Rusés comme ils le sont, ils ont sans doute prévus de garder des gens qui ont d'autres qualités (que les leurs). Car il est des choses qu'ils ne peuvent pas faire et ils auront toujours besoin d'autres types de personnes pour faire ces choses. Ils devront cependant garder une espèce de pouvoir sur ces gens et c'est sans aucun doute pour ça qu'ils voudront mettre des puces dans le corps des humains. Cette puce leur garantira à terme de garder une domination sur ces gens. Le problème de ces rusés est qu'ils se croient les plus malins, or sur cette terre il y a toujours plus malin que soit. Peu importe toutes leurs stratégies il y aura toujours des gens pour trouver des parades car la créativité humaine est tout simplement incroyable. Ils ont beau sans doute vouloir faire une "sélection", des rebelles passeront toujours à travers les mailles du filet. Et pour détruire ces rebelles ils feront sans aucun doute des actes irréparables comme rendre la terre invivable pendant un temps. Mais dans cette course à vouloir détruire les "nuisibles", ils se feront sans doute du mal aussi, de la même manière qu'en usant d'insecticide ou de pesticide nous nous faisons du mal. Car j'en suis persuadé dans ce monde, chaque chose a sa raison d'être. La preuve ? Cette île où l’on a voulu éliminer les serpents, ce qui provoqua une invasion sans précédent de rongeurs. On dut importer des serpents ! Ainsi ces gens se croient capables d'éliminer les "nuisibles" sans en payer le prix. Ils paieront cher cette folie, cette arrogance (qui est une forme de bêtise) soyons en sûr, ce sera juste une question de temps. La force est donc un concept qui répond à une situation donnée, mais ne pourra jamais répondre à toute situation, tout comme la faiblesse.

La faiblesse

Tout comme la force, la faiblesse répond donc à une situation précise. Il est tout de même curieux qu'au cours de catastrophes naturelles comme des tremblements de terre, on retrouve souvent des bébés vivants (en plus dans des endroits improbables), eux qui sont sensés être faibles et sans défense. Il est donc des mystères dans ce monde que l'humain ne percera jamais et ceux qui pensent pouvoir tout expliquer font fausse route. L'humain est dans de nombreux cas, faible, contrairement à ce qu'il croit. Le dicton dit que l'on a souvent besoin d'un plus petit et/ou modeste que soi, affirmation au combien juste. Le fait est que quand on grandit trop on finit par ne plus voir certaines choses, et si nous n'avons pas avec nous des « petits » qui peuvent nous parler de ces choses que nous ne percevons plus ça peut mal finir. J'ai vu par exemple des gens qui ont atteint des postes importants dans l'armée mais qui faisaient tout pour être en très bons termes avec de simples soldats, histoire qu'on leur rapporte ce qui se disait dans les casernes. Sans ces informateurs, ils auraient pu avoir de sérieuses déconvenues. De la même manière j'ai vu des gens aider des gens dans le besoin et ont vu ces gens dans le besoin leur renvoyer l'ascenseur des années plus tard ! Un être "faible" aujourd'hui, pourrait être un "fort" demain, il faut donc se méfier des apparences. Imaginons que vous traitez mal votre servant, pensez-vous qu'il vous aidera quand vous aurez besoin de lui ? Il faut faire bien attention à ce que nous appelons la faiblesse, elle n'est qu'un état passager. On ne doit pas donc écraser les "faibles", mais trouver une espèce de symbiose avec eux. Je pense donc que la vraie force peut-être la force de l'esprit.

La force de l'esprit
C'est par la force de son esprit qu'Hitler est arrivé là où il fut, tout comme c'est par la force de l'esprit qu'un gourou ou un chef atteint sa position. Et même pour se maintenir il doit faire preuve de ruse et de pragmatisme. Il doit :
• Etre un visionnaire
• Pouvoir utiliser habilement les qualités de chacun
• Maintenir un certain équilibre pour que le pays ne sombre pas dans l'anarchie
• Faire rêver les gens, les maintenir dans l'espoir d'un lendemain meilleur
Car une fois que (l’écrasante majorité du) peuple est sûre qu'il n'y a pas d'espoir on ne peut pas prévoir qu'elle sera sa réaction. Il se trouve que les dirigeants de nos jours ne sont (ou ne semblent) plus très futés, ou alors ils pensent que l'objectif est déjà atteint. Peut-être que ça fait partie du plan, le fameux ordo ab chao. Sans doute veulent-ils (les maîtres du monde) une révolution mondiale et dans cette folie, ils n'hésiteront pas à sacrifier les "idiots utiles" qui les ont suivis. Mais ces maîtres du monde ne tiennent pas compte de la chance, concept étrange qui leur causera beaucoup de désagréments. Car la chance est sans aucun doute une des manières dont Dieu intervient dans nos affaires terrestres. Même l'humain le plus intelligent doit tenir compte de la chance. Un volcan peut se réveiller, une tempête peut frapper, un grain de sable peut enrayer une machine, tout ça c'est la chance. Un homme averti tient forcément compte de la chance. La chance n'est pas tout, mais sans un soupçon de chance on ne peut rien réussir. Tous les "grands hommes" ont eu de la chance à un moment donné de leur vie. Des crapules (j’essaie d’être gentil) comme le Tsar de l'élysée nie la chance en sous-entendant que nous faisons absolument ce que nous voulons sur terre. Il devrait pour tant savoir qu'il y a de multiples choses que nous subissons tels que la maladie, les accidents, les phénomènes naturelles et j'en passe. Il peut ainsi être heureux de ne pas avoir été victime d’un accident grave qui aurait mis fin à ses « rêves ». Une arrogance telle que la sienne ne peut conduire qu'à la catastrophe. A moins bien sûr que cette arrogance soit habilement utilisée par ses vrais maîtres dans l'ombre. Il n’est sans doute lui aussi qu’un « idiot utile », un « outil » que l’on jettera après usage tels des gens comme Mobutu ou Saddam, qu’il profite donc de son apparente (et éphémère) force.

Conclusion
Je dirais pour conclure que nous devons nous méfier de ce que nous appelons la "force", car elle est limitée par de nombreuses choses qui nous échappent. Nous croyants considérons Dieu comme le plus grand parce que nous le concevons comme omniscient, omnipotent, éternel et Tout-Puissant. Nous humains sommes des êtres limités (dans tous les sens du terme) et devons être conscient de nos limites et donc de nos faiblesses. Je dis souvent que ma plus grande force est de reconnaître mes faiblesses et ma plus grande faiblesse est de ne pas reconnaître mes forces. Oui, car qui que nous sommes nous avons aussi des forces, que nous devons utiliser pour nous en sortir. J'imagine si on avait utilisé tout le génie que l'on avait mis (et tous les moyens) pour créer la bombe atomique pour œuvrer pour le bien de la race humaine. L'intelligence peut aussi être une malédiction surtout quand elle est couplée à de l'arrogance. La vraie force est de nature spirituelle, car le vrai fort reconnaît ses limites, reconnait ses forces et essaye de trouver un juste équilibre. Le faible est celui qui se croit à tort fort et qui ne reconnait absolument pas ses faiblesses. A nous de chercher le meilleur équilibre pour notre survie. Soit nous le trouvons, soit nous ferons partie de l’histoire.

4.Posté par Thanatos le 11/11/2008 07:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bon les amis c'est pour dire que je vous quitte, j'ai bien aimé discuter sur ce site mais comme qui dirait j'ai autre chose à faire. J'ai notemment à essayer d'amener les gens à se poser des questions avec un effort pédagogique particulier. Contrairement à certains ici qui font preuve de certitudes effrayantes, je pense qu'il faut constamment se poser des questions. Je pense d'ailleurs que mes prochains textes n'ont pas leur place ici, sans doute créérais-je mon blog, on verra. Voilà je vous souhaite à tous bonne continuation !

Nouveau commentaire :

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS

Publicité

Brèves



Commentaires