Palestine occupée

Les envahisseurs barbares sont encore passés par là



CIREPAL (Centre d’Information sur la résistance en Palestine
Mercredi 1 Juillet 2009

Umm al-Fahem, ville arabe occupée en 1949 par les envahisseurs israéliens, située dans la partie appelée Triangle, en Palestine occupée. Ville qui a fait face à l’invasion des colons sionistes, il y a quelques mois, dans un élan généralisé de sa population et des Palestiniens de 48, refusant de les laisser entrer dans la ville ; ville qui a affronté la police sioniste venue protéger les colons et qui a arrêté des dizaines de ses fils.

Aujourd’hui, les bulldozers de l’Etat criminel sont entrés en action : ils ont démoli un marché de la ville, s’étendant sur 1800 mètres carrés. Le comité régional de l’Etat sioniste est intervenu à l’aube avec ses bulldozers pour commettre cet acte voyou et barbare, quelques heures après la visite du ministre israélien Herzog.

Cet acte de destruction vient en complément des ordres de démolition qui touchent la région du Triangle, région proche de la ligne verte, qui sépare la Cisjordanie de la partie de la Palestine occupée en 1948-49. En effet, la mosquée et trois maisons sont menacées de destruction à Taybé, et 70 ordres de destruction immédiate ont été prononcés depuis le début de l’année, et à Umm al-Fahem, trois magasins sont menacés par la machine de destruction israélienne, au moment où les colonies juives sont en train de s’agrandir et de pousser dans cette région.

Dès que la population a été au courant de la nouvelle, elle a accouru sur les lieux visés par la destruction, mais les forces sionistes avaient encerclé les lieux, empêchant quiconque d’intervenir. Le conseil municipal a appelé à une grève demain, jeudi 2 juillet et envisage la riposte.

 

Jeunes palestiniens de Shefa ‘Amr : criminalisés parce qu’ils ont mis fin au massacre

 

D’autre part, une manifestation des Palestiniens de 48 a eu lieu à Haïfa, ce  mercredi 1er juillet, pour protester contre l’intention de la cour israélienne de juger les  douze jeunes Palestiniens de Shefa Amr, accusés d’avoir tué le terroriste Zadeh qui a commis un massacre au mois d’août 2005, tirant sur les occupants d’un bus et les passants. Quatre Palestiniens avaient été assassinés de sang-froid et des dizaines avaient été blessés avant que la population ne mette fin à ce massacre, commis lors du retrait sioniste de la bande de Gaza.

Aujourd’hui, l’Etat sioniste veut juger les jeunes qui ont mis fin au massacre. Mais les Palestiniens de 48, unis autour de leur direction politique, refuse de le laisser faire. Le député Jamal Zahalka a d’ailleurs proclamé : ce ne sont pas les douze jeunes qui sont accusés de s’être défendus, mais tous les Palestiniens de 48.



Mercredi 1 Juillet 2009


Commentaires

1.Posté par VIRGILE le 01/07/2009 22:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Encore et toujours de criminelles provocations.
Le minimum que devrait faire l'ONU (conformément aux Conventions), c'est d'installer un cordon de casques bleus pour freiner toutes ces bavures. Cela protègerait autant les Israéliens sincères que les victimes palestiniennes du sionisme.
Je crois me souvenir que les Israéliens avaient refusé cette proposition. M. Obama qui souhaite un Etat Palestinien indépendant a le pouvoir de l'imposer, mais voilà...

2.Posté par dik le 02/07/2009 10:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

L'ONU, ce machin, a été racheté par les USA qui sont supervisés par l'AIPAC . Ban kimoon ne dit ni ne fait que sur prescription étasunienne (Visite à Gaza, Sdérot!). Le Pape lui-même est encadré aussi serré (visite à Gaza, Israël!). Tout cela coûte si cher que le dénouement ne pourrait venir, peut-être, que d'une grave crise économique où les démunis n'ont rien à perdre!

Nouveau commentaire :

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES

Publicité

Brèves



Commentaires