Politique Nationale/Internationale

Les éléments terroristes au service des Etats-Unis contre l’Iran



IRIB
Dimanche 8 Avril 2007

CNN a diffusé un reportage sur le groupuscule terroriste des « Monafeghins », dont les éléments sont au service de l’administration américaine, pour mener des activités d’espionnage contre l’Iran. Même s’il ne s’agit pas d’un fait nouveau, cependant, ce reportage est une autre preuve de la politique ambivalente de Washington, face au phénomène du terrorisme.

Après les événements du 11 septembre 2001, l’administration américaine a instrumentalisé le Conseil de sécurité et exploité le traumatisme de la Communauté internationale engendré par lesdits événements, pour prétendre au leadership mondial de la lutte anti-terroriste. Dans ce droit fil, le Président Bush a lancé sa phrase controversée : « Dans cette lutte, vous êtes avec nous ou contre nous ». C’est, d’ailleurs, sous prétexte de la lutte anti-terroriste, que l’Afghanistan et l’Irak ont été envahis. Or, non seulement, le gouvernement américain n’a rien fait, dans ce domaine, mais encore, Washington a adopté une position ambiguë, préparant, ainsi, le terrain à l’extension du terrorisme, dans le monde.


L’Irak occupé s’est, dès lors, transformé en un foyer du terrorisme. L’hostilité des dirigeants américains, à l’égard de la RII, a conduit ses derniers à avoir recours à des moyens divers et même à des éléments terroristes du groupuscule des Monafeghins contre notre pays, un groupuscule, inscrit, pourtant, sur la liste des organisations terroristes, aussi bien, par les Etats-Unis, en 1994, que par la plupart des pays membres de l’U.E, en 1997. Mais tous ses agissements n’avaient pour objectif que de tromper l’opinion publique et de faire croire à la Communauté internationale que Washington est déterminé à lutter contre le terrorisme. Mais, dès 1994, certains membres du Congrès américain avaient appelé à nouer des contacts avec les Monafeghins, alors même que le département d’Etat avait reconnu, cette année là, la nature terroriste de ce groupuscule impliqué dans de nombreux attentats, détournements d’avions, rapts, prises d’otages, actes de tortures et autres sévices inhumains. Les éléments de ce groupuscule ont été engagés, par la Maison Blanche, pour accomplir des actes d’espionnage et de terrorisme, en Iran.

Depuis l’invasion de l’Irak, l’administration américaine protège les éléments de ce groupuscule terroriste basés dans ce pays. Une partie du budget annuel des Etats-Unis est versée à ces derniers. Cette somme est consacrée au renversement de l’Ordre islamique d’Iran. L’expulsion des membres du groupuscule terroriste des Monafeghins est, désormais, devenue une question épineuse entre l’administration américaine et le gouvernement irakien, qui veut, justement, se débarrasser, au plus vite, de ces terroristes, protégés, par les Américains, qui s’y opposent. En outre, l’administration américaine s’est octroyée les services d’un autre groupe terroriste, appelé, "Jundullah", dans les régions Est de l’Iran, dont le Chef, un certain Abdelmalek Rigui, est, depuis 2005, un protégé de Washington. En tout état de cause, il est vraiment scandaleux de voir que les dirigeants américains sont prêts à tout, absolument tout, y compris le recours au terrorisme, pour arriver à leurs fins.


Dimanche 8 Avril 2007

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences

Publicité

Brèves



Commentaires