Politique Nationale/Internationale

Les dix réponses les plus surprenantes de Vladimir Poutine



Ria novosti
Jeudi 26 Octobre 2006

 	Les dix réponses les plus surprenantes de Vladimir Poutine


A propos des pauvres et des riches

Nous devons éliminer la distorsion entre les gens qui vivent très bien et ceux qui vivent très pauvrement.

Sur les conflits extérieurs

Il faut qu'il ne vienne à l'idée de personne d'entraîner la Russie dans aucun conflit que ce soit. Il faut aussi que l'on sache bien que nous nous montrerons très conséquents, appliqués et intraitables dans la défense de nos intérêts nationaux.

Les ambitions économiques

La Russie ne sera pas le pourvoyeur de matières premières de l'Occident. Notre objectif numéro un est de diversifier l'économie, de la moderniser en faisant appel aux technologies inédites.

A propos de la politique dans l'espace postsoviétique

Nous ne songeons pas à une expansion territoriale. Après l'éclatement de l'Union soviétique la Russie reste encore la plus grande. Du territoire, nous en avons suffisamment, cependant nous ne saurions tolérer des effusions de sang dans cette région.

Au sujet des frères ukrainiens

En cas de nécessité, si le peuple ukrainien ou les dirigeants ukrainiens nous le demandaient, la Russie pourrait garantir la non ingérence dans les affaires intérieures de l'Ukraine et je vous assure que la présence de la flotte russe en Crimée ne serait pas de trop. Mais ce choix, c'est à nos collègues ukrainiens, à nos frères ukrainiens de le faire.

A propos des tentations

Il faut réunir des conditions dans lesquelles les gens attacheront à leur place davantage de valeur qu'à l'argent qu'ils pourraient obtenir sous forme de pot-de-vin.

Du statut et de l'honneur de la femme

Les droits des femmes réclament une protection particulière. En réglant le problème démographique nous mettrons l'accent sur le rehaussement du statut social de la femme. Abuser de son pouvoir pour contraindre une femme au concubinage est intolérable.

La rose des vents

Nous estimons que ces actions (les essais nucléaires) sont préjudiciables à nos relations avec la Corée du Nord pas seulement parce que les tests ont lieu à proximité immédiate de nos frontières, à 177 kilomètres. Ce qui est bien, c'est que là-bas la rose des vents est telle que ces derniers soufflent tous en direction de l'océan et pas de notre territoire. Nous continuerons d'avoir l'oeil sur la situation écologique. Ce ne sont pas les moyens nationaux de contrôle qui nous manquent pour cela.

A propos du sud

En Abkhazie, en Ossétie du Sud, en Russie on est préoccupé face à la militarisation de la Géorgie. La détérioration des relations russo-géorgiennes a pour origine les préparatifs entrepris en vue de régler les problèmes sud-ossète et abkhaze par la force.

Sur la prohibition

Il n'y aura pas de réitération de l'expérience des années 1980, quand on avait eu recours aux interdits pour réduire la consommation d'alcool. Rien de tel n'est envisagé.

Article préparé par la rédaction internet www.rian.ru sur la base d'informations de l'agence RIA Novosti.


Jeudi 26 Octobre 2006

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences

Publicité

Brèves



Commentaires