Actualité nationale

Les dernières élections présidentielles françaises hassaniennes


Dans la même rubrique:
< >

Dimanche 4 Décembre 2016 - 22:10 VOTEZ PANAMZA !



dakarmichel@yahoo.fr
Jeudi 17 Mai 2007

Les dernières élections présidentielles française hassaniennes.

Ces élections méritent le qualificatif d’hassaniennes, car comme sous le règne d’Hassan II, roi défunt du Maroc, elle exposent que la vie politique n’est vraiment plus qu’un simulacre, que tous les partis politiques en place ne sont que des émanations sous des apparences différentes d’une seule et même force, force qui commande réellement à la société, une force unique.



Sous Hassan II, lequel n’était que la marionnette des intérêts des groupes économico-financiers étrangers, principalement français, c’étaient ces mêmes groupes qui régnaient au Maroc. En France, il s’agit des multinationales françaises et étrangères, dont Sarkozy n’est ni plus ni moins que la marionnette obéissante, l’homme de paille, le simple prête-nom.



Pour la première fois, dans l’histoire de ce régime qui n’a toujours été que le régime des apparences, une démocratie de façade, tous la partis politiques apparaissent pour ce qu’ils sont, soit des objets inertes dont la seule utilité pour le régime des apparence démocratiques, est de meubler la vitrine démocratique de ce régime, faire illusion.



Ce régime a fait tomber le masque démocratique pour la première fois. Il n’a sans doute plus besoin de ce masque, à cause de l’état implicite de siège qui est le nôtre.



Ce régime avait fait le choix, pour la désignation de son factotum, de la marionnette Sarkozy, et il n’a pas pris le moindre risque que ce dernier ne fut pas désigné par sa population de quasi de domestiques. Ce régime ne veut plus de la plus infime incertitude, et il a fait la démonstration lors de cette élection, de sa capacité à contrôler intégralement son peuple de domestiques.



Ainsi, toutes les voix ont été canalisées vers Sarkozy.



Les médias qui apparaissent là, même pour les plus aveugles, comme de simples porte voix du centre du pouvoir, de simples organes de propagande et de manipulation, ont commencé la campagne de persuasion de la population environ une année avant la date des élections. On a ainsi entendu parler que de Sarkozy pendant un an, à la télévision, dans les journaux, à la radio.



Le principal parti d’opposition à Sarkozy, le Parti socialiste, a désigné pour l’affronter, un personnage choisi pour son inéligibilité intrinsèque, Ségolène Royal, sans caractère, reconnue comme quasiment tarée par ses proches, ridicule, qui n’avait aucune chance de remporter la majorité des votes, et qui avait au contraire toutes les chances de faire fuir ces votes vers Sarkozy.



On a fabriqué à la dernière minute un Bayrou, apparu magiquement de nulle part, chargé d’éponger les voix du PS et de la rabattre sur Sarkozy.

On a fabriqué un De Villiers, chargé d’éponger les voix du front National, et de les rabattre sur Sarkozy.



On a fabriqué un programme du Front National, ouvert sur les étrangers, afin de faire déplacer la partie la plus raciste de l’électorat du FN, vers Sarkozy.

On a amené un Bové, comme touche finale pour rafler si besoin était, quelque pour cent au PS.



Quant aux faux amis du peuple, soit ceux du PC et des trotskistes, pour bien dégoûter leur électorat captif d’aller voter, ils ont appelés à voter utile, soit socialiste, au second tour, et quant aux trotskistes et anarcho-trotskistes, ils ont assuré le service « après-vente », ou après élection de Sarkozy, en encadrant pour les neutraliser, les manifestations et émeutes diverses qui ont plus ou moins spontanément suivi son élection.



Pour finir, afin de récompenser la servilité de tous, Sarkozy, considéré comme la droite dure, embauche des ministres PS, qui acceptent de travailler avec lui, Bové, l’anti politicien de service, le faux martyr repris de justice, l’ex-taulard de luxe et de façade, est engagé au PS comme chargé de mission, et c’est le CRIF qui choisi les ministre, opposant son veto à la désignation de Védrine au poste des affaires étrangères.



Le chiffre hassanien de 85 % de dindons qui se sont déplacés pour choisir entre Gnabo et Bogna est un record, qui prouve que le niveau mental de la population est proche du néant, et que les instances de la propagande, du décervelage, grâce à la télévision, Internet, la publicité, la musique, les drogues divers, les médicaments, la consommation et autres, ont réduit les cerveaux à une bouillie, comme sans doute aucun régime n’y est jamais parvenu dans toute l’histoire de ce pays. Nous sommes donc en face pour la première fois, d’une population transformée en légume, ou plutôt en têtes de bétail, dont les maîtres peuvent disposer totalement à leur guise. La pose prévue d’implants neuronaux bio-électroniques ne sera même pas nécessaire pour téléguider comme une machine, une telle population.



Toutefois, comme le régime des apparences, de la démocratie, qui est devenu le régime des apparence de la vie, n’accepte plus la moindre déviance de son ordre, et que sont idéal est un peuple de robots programmé, il a commencé à installer ces fameuse machines électroniques à voter, qui ont fait leur preuve aux USA en assurant l’élection de Bush, et qui annuleront tous les risques de mauvais vote, par la capacité mathématique à frauder ainsi mise en place, et réduiront le déjà minable, honteux et pitoyable acte d’aller « faire entendre » sa voix pour les affaires publiques une fois tous les cinq ans, dans l’isoloir des « maisons du peuple » que sont soit disant les mairies républicaines, à une gestuelle atteignant le summum du comique de dérision.



Michel DAKAR, le 17 mai 2007, site Internet aredam.net


Jeudi 17 Mai 2007


Commentaires

1.Posté par Dwaynekiller le 18/05/2007 02:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Eh oui il y'a des rêves prémonitoires qui se réalisent : 1984 de George Orwell la solution pour ouvrir les yeux c'est de couper son tube cathodique.
Remarquez: Avant l'introduction de la télé les individus étaient plus réfléchis ils combattaient contre toutes les formes d'injustices, malheureusement maintenant les individus sont devenus aveugles et n'ont plus que le tube cathodique comme yeux pour voir.
Le XXI siècle = siècle de propagande de la pensée unique, et destruction de tout ce qui n'est pas dans ce moule.

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES

Publicité

Brèves



Commentaires