ALTER INFO

Les démocrates du Congrès s'attaquent à présent à la liberté d'expression


Dans la même rubrique:
< >


Paul Craig Roberts
Vendredi 4 Janvier 2008

Les démocrates du Congrès s'attaquent à présent à la liberté d'expression


Par Paul Craig Roberts, le 3 janvier 2008


​​​​Quel a été le plus grand fiasco de 2007 ? La [fameuse] « déferlante » du President Bush en Irak ? Le déclin de la valeur du dollar étasunien ? Le prêt hypothécaire à haut risque ? Non Le plus grand échec de 2007 a été la nouvelle nomination des Démocrates au Congrès.


​​​​En novembre 2006, la tentative du peuple étasunien de serrer la bride au gouvernement voyou, qui a engagé les États-Unis dans de coûteuses aventures militaires tout en foulant aux pieds de manière incessante la Constitution, a échoué. Le remplacement des Républicains par les Démocrates à la Chambre et au Sénat n'a fait aucune différence.


​​​​L'attaque du Parti Démocrate contre la Constitution des États-Unis est aussi déterminée que celle des Républicains. Le 23 octobre 2007, la Chambre adoptait un projet de loi, parrainé par Jane Harman, député démocrate de Californie et présidente d'un sous-comité du Homeland Security, qui démoli les droits aux libertés : d'expression, d'association et de réunion, qui sont garantis par la Constitution.


​​​​La Chambre a adopté le projet de loi par 404 voix contre 6. Au Sénat, le projet de loi est parrainé par Susan Collins, républicaine du Maine, et il ne fait face apparemment à aucune opposition significative.


​​​​Le projet de loi de Harman est appelé « Loi de prévention contre la radicalisation violente et le terrorisme intérieur. » Quand le HR 1955 deviendra loi, une commission chargée d'identifier les gens, les groupes et les idées extrémistes sera créée. Cette commission tiendra des audiences dans tout le pays, recueillant des témoignages et compilant une liste de gens et de croyances dangereux.


​​​​En bref, ce projet de loi créera un terrorisme massif aux États-Unis. Mais les auteurs n'en seront pas des terroristes musulmans ; ce seront des agents du gouvernement et des compatriotes.


​​​​Nous commençons à comprendre qui seront les détenus des centres de détention qu'Halliburton est en train de construire sous contrat du gouvernement étasunien.


​​​​Quelle sera sur la liste des « croyants extrémistes » ? La réponse est : les défenseurs des libertés civiles, les critiques d'Israël, les sceptiques sur le 9-11, ceux qui dénoncent les guerres et la politique étrangère de l'administration, les adversaires de l'usage par l'administration de l'enlèvement, de la détention à merci à l'étranger, de la torture et des violations des Conventions de Genève, ainsi que les détracteurs de l'espionnage des Étasuniens par l'administration.


​​​​Quiconque entravant un groupe d'intérêt puissant, par exemple les écologistes opposés aux promoteurs liés aux politiques, sera aussi candidat à la liste.


​​​​La « Commission sur les croyances extrémistes » est le mécanisme d'identification des Étasuniens qui posent une « menace à la sécurité nationale » et une menace de « terrorisme dans le pays, » qui « ne peut être facilement évitée par le renseignement fédéral traditionnel ou les tentatives de lois de maintien de l'ordre. »


​​​​Ce projet de loi est une aubaine pour les mauvaises gens. Ce fumier qui vous a chouravé votre copine, cette femme adultère qui a vous a piqué petit ami, cet amateur d'arme à feu dans l'appartement d'à côté, il suffit de les signaler au Homeland Security comme tenant des croyances extrémistes. Le Homeland Security a besoin de suspects, ils ne vont donc pas vérifier. Sous le nouveau régime, l'accusation est la preuve.


​​​​De plus, « nos » élus n'admettront jamais avoir voté pour un projet de loi qui a créé une « Commission à conviction extrémiste » pour laquelle il n'y a ni besoin ni base constitutionnelle.


​​​​Ce patron qui vous harcèle pour venir travailler tard, voilà un bon candidat à signaler ; de même que cette minorité d'employés que vous ne pouvez virer avec une raison normale. Ainsi que le mari de cette belle femme que vous avez été incapable de séduire. Toute sorte de querelles et de jalousies pourront désormais être réglées par un simple coup de fil au Homeland Security.


​​​​Halliburton devra bientôt construire davantage de centres de détention.


​​​​Les Étasuniens sont si éloignées des racines de leur liberté qu'ils n'en ont tout simplement plus. La plupart des Étasuniens ne savent pas ce qu'est l'habeas corpus ni pourquoi il est important pour eux. Mais ils savent ce qu'ils veulent, et Jane Harman leur a donné un nouveau moyen de régler leurs comptes et de mettre leurs propres intérêts en avant.


​​​​Même les libéraux instruits pensent que la Constitution des États-Unis est un « document vivant » pouvant être modifié pour signifier ce qui doit être fait pour s'adapter à quelque nouvelle cause importante, telle que l'avortement et les privilèges légaux des minorités et des handicapés. Aujourd'hui, la Constitution doit tenir compte de la « guerre contre le terrorisme. » Demain, ça pourra être pour la guerre contre qui que ce soit ou pour quoi que ce soit.


​​​​Pensez à ça. Il y a plus de six ans que le World Trade Center et le Pentagone ont été attaqués. Le gouvernement en a rendu responsable Al-Qaïda. Des preuves insuffisantes ont été présentées. Le Rapport de la Commission sur le 9-11, et notamment le président et le coprésident de la commission, ont subi les critiques dévastatrices d'un grand nombre de gens qualifiés. (Stonewalled by the CIA (obstruction de la CIA), de Thomas H. Kean et Lee H. Hamilton, New York Times , (Op-Ed) 2 janvier 2008]


​​​​Depuis le 11/9/2001, aucune attaque terroriste n'a eu lieu aux États-Unis. Le FBI a tenté d'en orchestrer un petit nombre, mais les « complots terroristes » ne sont jamais allés plus loin que des exposés organisés et dirigés par ses agents. Il n'existe aucun groupe extrémiste visible autre que celui des néo-conservateurs qui contrôlent le gouvernement de Washington. Mais, pour une raison ou pour une autre, la Chambre des députés considère d'une manière écrasante qu'il faut créer une commission chargée de recueillir les témoignages et rechercher les opinions extrémistes (à l'extérieur de Washington, bien entendu).


​​​​Cette recherche d'opinions extrémistes arrive après que le Président Bush et le ministère de la Justice (sic) aient déclaré que le Président peut ignorer l'habeas corpus et les Conventions de Genève, arrêter les gens sans preuve, les détenir indéfiniment sans charge, les torturer jusqu'à ce qu'ils avouent quelque crime inventé, et prendre le pouvoir du gouvernement en déclarant une situation d'urgence. Bien entendu, pas un de ces « patriotes » n'a de point de vue extrémiste.


​​​​La recherche des opinions extrémistes suit aussi l'octroi de contrats à Halliburton pour construire des centres de détention aux États-Unis. Nul membre du Congrès ni de l'exécutif n'a jamais expliqué le besoin de centres de détention, ni qui sera détenu. Bien sûr, il n'y a rien d'extrémiste dans le fait de construire des centres de détention pour captifs anonymes.


​​​​Manifestement les centres de détention ne sont pas juste destinés à rester vides. Grâce au plus grand fiasco de 2007, les Démocrates au Congrès, il y a une « Commission sur les croyances extrémistes » pour garantir la présence de détenus dans les centres de détention de Bush.


​​​​Le président Bush nous promet que les guerres qu'il a lancées provoqueront un « feu indompté de liberté qui atteindra les recoins les plus sombres de notre monde. » Pendant ce temps, aux Etats-Unis, le feu de la liberté a été non seulement dompté, mais aussi éteint.


​​​​Aux États-Unis, la lumière de la liberté est éteinte.



​​​​Paul Craig Roberts fut Secrétaire Adjoint au Trésor dans l'administration Reagan. Il est l'auteur de Supply-Side Revolution : An Insider's Account of Policymaking in Washington, Alienation and the Soviet Economy et Meltdown: Inside the Soviet Economy, et est coauteur avec Lawrence M. Stratton de The Tyranny of Good Intentions : How Prosecutors and Bureaucrats Are Trampling the Constitution in the Name of Justice. Clic ici pour l'entrevue [en anglais] de Peter Brimelow de Forbes Magazine avec Roberts au sujet de la récente épidémie d'inconduite des procureurs.



Original : http://www.vdare.com/roberts/080103_democrats.htm
Traduit au mieux par Pétrus Lombard pour Alter Info




Mardi 8 Janvier 2008


Commentaires

1.Posté par tomahaq le 05/01/2008 02:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Gagne de grosses limaces que sont les americains.Ne pas voir ce que leur gouvernement fasciste est en train de leur passer devant le nez est epouventable.Trop occuper a regarder leur tv avec leur nouvelles biaisés.Sa fait pitier,je dirais meme que ca fait peur.Les fascistes sont revunuent aux pouvoir,sous de beau atour.Satan ne ce deguise t-ilpas en ange de lumiere.Les communistes ont procedés de la meme facon avec leur peuple,et il en ai mort des millions dans les goulags.Pourquoi un peuple aussi imbut de lui meme,ne mériterait-il pas le meme sort.Malheurement celas risque d'etre le sel de la terre[les justes] qui risque d'etre sacrifier sur l'hotel du capitaliste sauvage.Les autres limases risque aussi de souffrir autant ,par ricochet.
Merci MR Roberts de nous eclairer et jai bien peur que la gestapo americain vous emprisonne bientot. Dieu vous protege.

2.Posté par PAPOU le 05/01/2008 13:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ne te fais pas d'illusion Sarcko l'américain est entrain de faire un copié collé de la politique américaine (intérieure et extérieure) alors sois patient notre tour viendra. Karen Hughes responsable de la com de Bush déclaré que Sarcko avait pendant un certain temps été formé par des officines US (ainsi que Gordon Brown entre autres). Christine Lagarde ministre de NOS finances (elle a les clés du coffre) sur 27ans de carrière en a effectué 24 dans l'un des plus grand cabinet d'avocat US et du monde. Son rôle était de défendre les intér^êt de sté US contre les stés européenne (Boeing contre Airbus). En outre elle oblige ses subordonnés au ministéere a communiquer en ANGLAIS. Elle a été interpellé à ce sujet par un député. Qant au services secrets je te laisse imaginer les changements en cours. Allez garde le moral

3.Posté par ZORRO le 05/01/2008 21:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Oui c est terrifiant c est histoire de centre de retention.Mais les Americains n ont que ce qu ils meritent.Les classes moyennes americaines n auraient jamais du abandonner les classes populaires dont elles sont issues et dont la desinformation alliée a un niveau educatif faible forment le terreau du fascisme d etat.
Les bobos de New York ou L A aurait du reflechir avant de se pincer le nez.Les Francais devraient faire attention bien que la construction de camps passeraient moins inapercue.

L election americaine sera determinante.Pour le moment il est difficile de voir de quel coté penchera la balance: fascime dissimulé ou dictature? Gageons que les grandes banques continueront a tourner quoi qu il arrive.

4.Posté par al akl le 06/01/2008 04:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler


S’ils construisent de tels camps, c’est qu’il y a une resistance active tant au niveau intellectuel qu’armé.

Et ça c'est une bonne nouvelle.

Qu'une illusion de liberté finisse par s'éteindre ne tue pas la liberté, bien au contraire c'est ce qui donne naissance à la resistance.

5.Posté par J.Michel le 06/01/2008 09:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

L'histoire n'est qu'un éternel recommencement?
Avant l'arrivée d'Hitler au pouvoir, le gouvernement de Weimar engagera la construction de camp de rétention (ex: Dachau) pour y enfermer ceux qui avaient des revendications politiques.
Le 1er mai 1933, y seront enfermés les communistes et autres extrémistes considérés.

Ensuite pour les temps présents, savoir si le remplaçant de W. Busch en fera des camps de concentration, (rétention = retenir les indésirables à un endroit et concentration = regrouper en un endroit les indésirables) cela est une autre histoire dont le résultat des élections dépendra.

Du reste, dans la chronique du malheur annoncé, rien ne laisse envisager un changement d’orientation du prochain gouvernement. Les républicains ne changeront pas par essence et les démocrates ont tous fait leurs Coronation (allégeance) à l’AIPAC.

Zorro, tu es bien injuste de souhaiter le malheur aux habitants des Etats-Unis, un peuple ne mérite pas le malheur et la souffrance mais si tu y trouve une jouissance, tu peux toujours y aller chercher un emploi de miradorier.

Que Dieu protège les Etats-Unis de la folie fasciste.
J.Michel

6.Posté par P2P le 06/01/2008 12:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

A voir : Punisher Park

le film, obscurcit les mobiles mais éclaire les méthodes...

7.Posté par ZORRO le 06/01/2008 16:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Justement parlons en.Le peuple doit apres deux siecles de revolutions meurtrieres, passer une epreuve.La fin de regimes monarchiques a vu l avenement d un systeme de castes basé sur la proprieté et l argent, la fameuse lutte des classes de Marx.

Finalement apres ces 2 siecles sanglants de revolutions et contre revolutions plus personne n a rien a proposer.Donc ce systeme materialiste et empiriste qu on appelle capitalisme est notre systeme par defaut ou minimal.
Du coup aujourd hui les valeurs vehiculées par l enorme systeme mass media sont celles de l individualisme triomphant (celles des hautes elites) consacrant le divorce entre les classes "aisées" et les classes "populaire".Il y a donc 3 classes haute moyenne et populaire.

Les classes moyennes aisées sont responsables d une trop grande identification a l elite internationalisée.Les valeurs d en bas les degoutent.Comme le combat fondamental est celui des elites contre le petit peuple, le poid penche en faveur des elites.

Quand cette classe moyenne comprendra qu elle participe d un capitalisme financier fictif, le changement viendra.Les elites internationalisées ne lacheront jamais le pouvoir pour elles.Ils prefereront le Krach...pauvre democratie.

8.Posté par al akl le 06/01/2008 18:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Quand on analyse les choses d'après les mensonges des médias mainstream, on ne peut qu'avoir une vue limitée à la forme.

Le fond fait peur, et il plus simple de surfer sur la forme, car le consensus est plus large. Ca rassure les égos en quête de reconnaissance.

Pourtant la vérité ne réside nullement dans le voile qui recouvre le réel.

Se contenter de superficiel rend superficiel.

9.Posté par CANDIDE le 06/01/2008 20:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Al akl je t en prie di moi LA verité la seule l unique selon toi biensur.Le superficiel te ferai du bien parce ke t l air de te croire tres profond alors que t est juste parano et aigri.Ca aussi ca obscurcie le jugement grand.Une resitance...n importe quoi arretes de regarder des films.

10.Posté par redk le 06/01/2008 21:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

" parce ke t l air de te croire tres profond " , et tu veu doné des lecons d'ortographie au autres candide? , comme tu a fait pour anticons, et la ni zorro, ni j michel ou autre psedos défensseurs de la langue de moliere ne trouve a redire, tous les memes , des donneurs de lecons qui essais d'etres se qu'ils ne sont pas, que du paraitre , de l'éssbroufe, bref des gens faux ,vous me faite pitiées !

11.Posté par J.Michel le 07/01/2008 11:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Monsieur redk,
Je te remercie pour ta pitié et comme je suis cité parmi les internautes objets de ta compassion, je vais tenter de préciser une autre fois ma pensée ;
Je ne suis pas un défenseur de la langue de Molière mais un homme qui attache de l’importance à chaque mot ; car la signification de l’un n’est pas l’autre et sur un site ou les avis sont tranchants pour les pluparts, le mot précis et bien écrit est alors nécessaire.
J’ai déjà parlé d’harmonie dans les phrases comme liaison entre les 2 mondes.
Je peux aussi parler de l’amour du travail bien fait, une belle phrase ou un beau texte bien rythmé est une partition qui contient un message harmonieux.
Note que je ne suis pas un maitre d’école qui vérifie la conformité de vos textes.
J’ai simplement pris une position et à présent chacun est libre de s’exprimer suivant son évolution spirituelle.
Alors si vous revendiquez le droit aux fautes d’orthographes, je vous en prie faites comme chez vous, cela n’a d’importance que pour vous.
Simplement lorsqu’on présente un ouvrage mal réalisé, celui qui a l’amour du travail bien fait a au moins le droit de remuer une paupière.

Fais ce que doit, advienne que pourra.

J.Michel

12.Posté par JP le 07/01/2008 12:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler


Merci à alterinfo de supprimer les commentaires un peu critiques, et opposés à la ligne éditoriale du site... et après ça vient se plaindre de la "censure" et des "big brothers" (cf. la ligne "Votre adresse IP sera enregistrée avec votre message" sous ce formulaire)... vous êtes encore pires que ceux que vous critiquez.

Avec tout mon mépris.




13.Posté par redk le 07/01/2008 12:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

j michel, je t'es nomé car tu a participée a la curée faite sur anticons , je revendique juste le droit a s'exprimées librement dans la limite du respects des autres bien sur.
je ne crois pas que fair de petites fautes d'ortographes est un manque de respect vis avis des autres, ou dénature le message que l'ons a envie de fair passer, je préfere le fond a la forme, apres bien sur libre a vous d'en fair toute une histoire.

14.Posté par P2P le 07/01/2008 12:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler



Ne voir une chose que lorsque elle atteint son apogée, ne signifie pas qu’elle ait germé et grandit en un instant, mais plutôt qu’on est incapable d’appréhender le réel.

Superficiel est bien le mot qui convient.

Ce film illustre bien la progression parallèle entre la répression et la résistance. Et ce principe est universel.

The Palestinian Hamas - Behind The Mask Freedom Fighters Against The Zionist Israeli Terror--- By The Canadian Cbc ---(en anglais.)

15.Posté par Eric le 07/01/2008 15:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Mais bien sûr, les extrémistes de l'avortement et les extrémistes destructeurs de la famille qui souhaitent détruire celle-ci en légalisant le "mariage" homosexuel, et, infâmie suprême, confier à ces gens des enfants, ceux-là ne seront pas répertoriés dans cette liste. Sans parler des bouchers sionistes qui vantent leurs oeuvres en Palestine occupée.

Ces monstres du NWO sont des assassins, des criminels de guerre qui doivent être jugés comme les nazis et les communistes.

En attendant, il s'agit de les ruiner, par exemple en ôtant notre argent des banques de la zone OTAN.

16.Posté par Eric le 07/01/2008 15:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Nul doute en tout cas que le petit peuple génocidaire est encore derrière ça. Que ce soit hier en URSS ou aujourd'hui aux USA, on reconnait les mêmes méthodes :

- manipulation médiatique
- création de délit d'opinion
- surmilitarisation


17.Posté par redk le 07/01/2008 17:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

"Sans parler des bouchers sionistes qui vantent leurs oeuvres en Palestine occupée." a je vois que tu es anti sioniste eric, donc tu n'en n'est pas un , finalment tu est quoi ? un chretiens de l'église Saint-Nicolas-du-Chardonnet , bien connue comme proche de l'extrême droite, se qui se comprend par ton poste precedent ou tu compare le judaisme et l'islam comme mêmes poisons et anti-religions.

18.Posté par Eric le 07/01/2008 17:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

"L'extrême droite" définition sioniste, ou définition communiste cher redk ?

Ah tu me diras, ce sont les mêmes dans les deux cas, des internationalistes comme par hasard... Et les pauvres prolétaires caucasiens déracinés qui tombent dans le panneau, tantôt du communisme et tantôt du mondialisme.

19.Posté par redk le 07/01/2008 19:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

message supprimé!

20.Posté par waheb le 07/01/2008 19:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

message supprimé !

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS

Publicité

Brèves



Commentaires