Economie

Les cinq séquences de la phase de dislocation géopolitique globale



Jeudi 18 Mars 2010

Les cinq séquences de la phase de dislocation géopolitique globale
GEAB N°43 est disponible ! Les cinq séquences de la phase de   dislocation géopolitique globale
En cette fin de premier trimestre 2010, au moment où sur les fronts monétaires, financiers, commerciaux et stratégiques, les signes de confrontations se multiplient au niveau international, tandis que la violence du choc social de la crise se confirme au sein des grands pays et ensembles régionaux, LEAP/E2020 est en mesure de fournir un premier séquençage anticipatif du déroulement de cette phase de dislocation géopolitique mondiale.

Nous rappelons que cette phase ne peut être un prélude à une réorganisation pérenne du système international que si, d'ici le milieu de cette décennie, les conséquences de l'effondrement de l'ordre mondial hérité de la seconde guerre mondiale et de la chute du Rideau de Fer, sont pleinement tirées. Cette évolution implique notamment une refonte complète du système monétaire international pour remplacer le système actuel fondé sur le Dollar américain par un système basé sur une devise internationale dont la valeur dérive d'un panier des principales monnaies mondiales pondérées par le poids respectif de leurs économies.

En publiant l'année dernière à la même époque un message en ce sens sur une pleine page du Financial Times, à la veille du sommet du G20 à Londres, nous avions indiqué que la « fenêtre de tir » idéale pour une telle réforme radicale se situait entre le printemps et l'été 2009, faute de quoi le monde s'engagerait dans la phase de dislocation géopolitique globale à la fin 2009 (1).

L' « Anneau de Feu » des dettes souveraines - Répartition graphique   des Etats en fonction de leur dette et de leur déficit publics (en %   PIB) - Source : Reuters Ecowin, 02/2010
L' « Anneau de Feu » des dettes souveraines - Répartition graphique des Etats en fonction de leur dette et de leur déficit publics (en % PIB) - Source : Reuters Ecowin, 02/2010
L'échec du sommet de Copenhague en décembre 2009, qui met fin à près de deux décennies de coopération internationale dynamique sur ce sujet, sur fond de conflits croissants entre Américains et Chinois, et de division occidentale sur la question (2), est ainsi un indicateur pertinent qui confirme cette anticipation de nos chercheurs. Les relations internationales se dégradent dans le sens d'une multiplication des tensions (zones et sujets) tandis que la capacité des Etats-Unis à jouer leur rôle d'entraînement (3), ou même tout simplement de « patron » de leurs propres clients, s'évanouit chaque mois un peu plus (4).

En cette fin de premier trimestre 2010, on peut notamment souligner :

. la dégradation régulière des relations sino-américaines (Taiwan, Tibet, Iran, parité Dollar-Yuan (5), baisse des achats de Bons du Trésor US, conflits commerciaux multiples, …)
. les dissensions transatlantiques croissantes (Afghanistan (6), OTAN (7), contrats ravitailleurs US Air Force (8), climat, crise grecque, …)
. la paralysie décisionnelle de Washington (9)
. l'instabilité sans répit au Moyen-Orient (10) et l'aggravation des crises potentielles Israël-Palestine et Israël-Iran
. le renforcement des logiques de blocs régionaux (Asie, Amérique latine (11) et Europe en particulier)
. la volatilité monétaire (12) et financière (13) mondiale accrue
. l'inquiétude renforcée sur les risques souverains
. la critique croissante du rôle des banques US associée à une réglementation visant à régionaliser les marchés financiers (1)
. etc...

Evolution de la rentabilité (en %) du New York Stock Exchange de 1825 à 2008 - Sources : Value Square Asset Management / Yale School of Management, 2009
Parallèlement, sur fond d'absence de reprise économique (15), les confrontations sociales se multiplient en Europe tandis qu'aux Etats-Unis le tissu social est purement et simplement démantelé (16). Si le premier phénomène est plus visible que le second, c'est pourtant le second qui est le plus radical. La maîtrise de l'outil de communication international par les Etats-Unis permet de masquer les conséquences sociales de cette destruction des services publics et sociaux américains sur fond de paupérisation accélérée de la classe moyenne du pays (17). Et cette dissimulation est rendue d'autant plus aisée que, à la différence de l'Europe, le tissu social américain est atomisé (18) : faible syndicalisation, syndicats très sectorisés sans revendication sociale générale, identification historique de la revendication sociale avec des attitudes « anti-américaines » (19), … Toujours est-il que des deux côtés de l'Atlantique (et au Japon), les services publics (transports en commun, police, pompier, …) et sociaux (santé, éducation, retraite, ...) sont en voie de démantèlement, quand ils ne sont pas purement et simplement fermés ; que les manifestations (20), parfois violentes, se multiplient en Europe tandis que les actions de terrorisme domestique ou de radicalisation politique (21) sont de plus en plus nombreuses aux Etats-Unis.

En Chine, le contrôle croissant de l'Internet et des médias est avant tout un indicateur fiable de la nervosité accrue des dirigeants pékinois en ce qui concerne l'état de leur opinion publique. Les manifestations sur les questions de chômage et de pauvreté continuent à se multiplier, contredisant le discours optimiste des leaders chinois sur l'état de leur économie.

En Afrique, la fréquence des coups d'Etat s'accélèrent depuis l'année dernière.

Et en Amérique latine, malgré des chiffres macro-économiques plutôt positifs, l'insatisfaction sociale nourrit les risques de changements de cap politique radicaux, comme on l'a vu au Chili.

Evolution de la dépense nominale (22) dans l'OCDE (en % du PNB de   l'année précédente) - Source : MacroMarketMusings / David Beckworth,   11/2009
Evolution de la dépense nominale (22) dans l'OCDE (en % du PNB de l'année précédente) - Source : MacroMarketMusings / David Beckworth, 11/2009
L'ensemble de ces tendances est en train de former très rapidement un « cocktail socio-politique explosif » qui conduit directement à des conflits entre composantes de la même entité géopolitique (conflits états fédérés/état fédéral aux Etats-Unis, tensions entre Etat-membres dans l'UE, entre républiques et fédération en Russie, entre provinces et gouvernement central en Chine), entre groupes ethniques (montée des sentiments anti-immigrés un peu partout) et recours au nationalisme national ou régional (23) pour canaliser ces tensions destructrices. L'ensemble se déroulant sur fond de paupérisation des classes moyennes aux Etats-Unis, au Japon et en Europe (en particulier au Royaume-Uni et dans les pays européens et asiatiques (24) où les ménages et les collectivités sont les plus endettées).

Dans ce contexte, LEAP/E2020 considère que la phase de dislocation géopolitique mondiale va se dérouler selon cinq séquences temporelles, qui sont développées dans ce GEAB N°43, à savoir :

0. Initiation de la phase de dislocation géopolitique mondiale - T4 2009 / T2 2010
1. Séquence 1 : Conflits monétaires et de chocs financiers
2. Séquence 2 : Conflits commerciaux
3. Séquence 3 : Crises souveraines
4. Séquence 4 : Crises socio-politiques
5. Séquence 5 : Crises stratégiques

Par ailleurs, dans ce numéro du GEAB, notre équipe présente les huit pays qui lui paraissent plus dangereux que la Grèce en matière de dette souveraine, tout en présentant son analyse de l'évolution post-crise de l'économie financière par rapport à l'économie réelle. Enfin, LEAP/E2020 présente ses recommandations mensuelles (devises, actifs, …), y compris certains critères pour une lecture plus fiable des informations dans le contexte particulier de la phase de dislocation géopolitique mondiale.

---------
Notes:

(1) Joseph Stiglitz et Simon Johnson ne disent désormais pas autre chose quand ils estiment que la crise est en train de devenir une occasion ratée de réforme du système financier mondial qui va conduire rapidement à de nouveaux chocs. Source : USAToday, 12/03/2010

(2) Américains et Européens ont des positions diamétralement opposées sur ce sujet et l'arrivée au pouvoir de Barack Obama n'a fait que rendre plus compliqué le positionnement public des Européens (puisqu'ils se sont affirmés d'emblée « Obamaphiles ») sans changer la donne sur le fond.

(3) Même dans le domaine de la recherche, la place des Etats-Unis recule très rapidement. Ainsi le classement mondial des meilleures institutions de recherche ne compte plus que six institutions américaines sur les quinze premières contre quatre européennes et deux chinoises; et aucune dans les trois premières places. Source : Scimago Institutions Rankings 2009, 03/2009

(4) Comme l'illustre l'attitude d'Israël qui agit dorénavant de manière presque injurieuse vis-à-vis de Washington. C'est un indicateur important car personne mieux que les alliés les plus proches n'est en mesure de percevoir le degré d'impuissance d'un empire. Les ennemis ou bien les alliés récents ou éloignés sont incapables d'une telle perception car ils n'ont pas un accès aussi intime au pouvoir central, ni un recul historique suffisant pour pouvoir déceler une telle évolution. L'éditorial de Thomas Friedman dans le New York Times du 13/03/2010 illustre bien le désarroi des élites américaines face à l'attitude de plus en plus désinvolte de leur allié israelien, et également l'incapacité de l'administration américaine à réagir fermement à cette désinvolture.

(5) Le ton monte considérablement sur cette question qui devient un enjeu de pouvoir symbolique autant qu'économique pour Pékin comme pour Washington. Sources : China Daily, 14/03/2010 ; Washington Post, 14/03/2010.

(6) Le repli probable d'un grand nombre de troupes de l'OTAN hors d'Afghanistan en 2011 conduit ainsi la Russie et l'Inde à développer une stratégie commune, notamment avec l'Iran, pour prévenir un retour des Talibans au pouvoir! Source : Times of India, 12/03/2010

(7) Outre la chute du gouvernement néerlandais sur la question de l'Afghanistan, c'est maintenant d'Allemagne que vient l'idée d'intégrer la Russie à l'OTAN, une bonne vieille idée russe, au prétexte que l'OTAN n'est plus pertinente dans sa forme actuelle. Source : Spiegel, 08/03/2010

(8) Les Européens sont tous très remontés suite à la décision de Washington d'éliminer de facto l'offre européenne du grand contrat de renouvellement des ravitailleurs de l'US Air Force. Cette décision marque probablement la fin du mythe (en vogue en Europe) d'un marché transatlantique des armements. Washington ne laissera pas d'autres compagnies que les siennes gagner de tels grands contrats. Les Européens vont donc devoir envisager sérieusement de se fournir essentiellement eux aussi auprès de leur industrie de défense. Source : Financial Times, 09/03/2010

(9) Même le Los Angeles Times du 28/02/2010 se fait l'écho des inquiétudes de l'historien britannique Niall Ferguson qui estime que l' « empire américain » peut désormais s'effondrer du jour au lendemain comme ce fut le cas pour l'URSS.

(10) Et le fait que l'ensemble du monde arabe est désormais fortement affecté par la crise économique mondiale va ajouter à l'instabilité régionale chronique. Source : Awid/Pnud, 19/02/2010

(11) Le Vénézuela s'équipe ainsi d'avions de chasse chinois. Une situation de scénario de politique fiction il y a seulement cinq ans. Source: YahooNews, 14/03/2010

(12) Comme nous l'avions anticipé dans les précédents GEAB, la « crise grecque » se dissipant, on retourne aux réalités des tendances lourdes de la crise et comme par hasard, depuis quelques jours on commence à voir à nouveau des analyses qui mettent en perspective la perte par les Etats-Unis de leur notation AAA concernant leur dette; et la fin du statut de monnaie de réserve du Dollar. Sources : BusinessInsider/Standard & Poor's, 12/03/2010

(13) Le graphique ci-dessous illustre la volatilité toujours plus forte qui caractérise les places financières et qui, selon LEAP/E2020, est un indice de risque systémique majeur. Si on regarde la rentabilité du New York Stock exchange sur plus de 180 ans, on constate que les années de la décennie passée (2000-2008 et on pourrait certainement y ajouter 2009) figurent aux extrêmes des meilleurs et des pires résultats. C'est un résultat statistiquement improbable sauf à ce que les marchés financiers, et les tendances qui le animent, soient entrés dans une phase d'incertitude radicale, détachés de l'économie réelle et de son inertie. La taille des ordres passés sur les marchés financiers mondiaux s'est ainsi réduite de 50% en cinq ans, sous l'effet de l'automatisation et des méthodes à « haute-fréquence », accroissant donc leur volatilité potentielle. Source : Financial Times, 21/02/2010

(14) Le récent avertissement du Secrétaire d'Etat au Trésor US, Thimoty Geithner, concernant les risques de dérive transatlantique en matière de réglementation financière n'est que le dernier indice de cette évolution. Source : Financial Times, 10/03/2010

(15) Dernier exemple en date, la Suède qui pensait avoir traversé la crise se retrouve à nouveau plongée dans la récession au vu des très mauvais chiffres du 4° trimestre 2009. Source : SeekingAlpha, 02/03/2010

(16) Le taux de chômage US est désormais voisin de 20%, avec des pics à 40%-50% pour les classes sociales défavorisées. Pour éviter de faire face à cette réalité, les autorités américaines pratiquent à très grande échelle une manipulation des chiffres de la population active et de la population à la recherche d'emploi. L'article de Steven Hansen publié le 21/02/2010 sur SeekingAlpha et intitulé « Which economic world are we in? » offre une perspective intéressante à ce sujet.

(17) Une analyse certes radicale mais très bien documentée et assez pertinente de cette situation est développée par David DeGraw sur Alternet du 15/02/2010.

(18) Source (y compris les commentaires) : MarketWatch, 25/02/2010

(19) C'est la suspicion du « Rouge », du « Coco », qui dormirait dans chaque syndicaliste ou manifestant pour des causes sociales.

(20) Même aux Etats-Unis où les étudiants manifestent contre les hausses des droits d'inscription et où la population s'inquiète de la fermeture de la moitié des écoles publiques dans une ville comme Kansas City, tandis qu'à New York ce sont 62 brigades de pompiers qui vont être supprimées. Sources : New York Times, 04/03/2010 ; USAToday, 12/03/2010 ; Fire Engineering, 11/03/2010

(21) De Joe Stack aux Tea Parties, la classe moyenne américaine tend à se radicaliser très rapidement depuis la mi-2009.

(22) La dépense nominale est la valeur totale des dépenses dans une économie non corrigée de l'inflation. C'est en fait la valeur de la demande totale. On constate sur ce graphique que la crise marque un effondrement de la demande.

(23) Le terme régional est utilisé ici au sens géopolitique, d'ensemble régional (UE, Asean, …).

(24) Ainsi en Corée du Sud, l'endettement des ménages continue de s'aggraver avec la crise tandis que les entreprises accumulent des réserves de liquidités au lieu d'investir car elle ne croit pas à la reprise. Source : Korea Herald, 03/03/2010



Jeudi 18 Mars 2010


Commentaires

1.Posté par fenrir le 18/03/2010 21:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

L'article est vrai, mais la géo politique n'est pas si simple que sa


A la sortie de la seconde guerre mondial, l'empire anglo saxon, gouvernait littéralement le monde, mais fictivement en vérité, car faisant concession, par ci et par la, donc cr'éation des lobbys.

La France n'avait pour role que de tenir en laisse l'Allemagne, qui a toujours représenté une menace, et la réalité montre que la crainte était légitime.

Israel crée, avait pour but d'etre un arriere ban, assurant au frontiere de celui ci, Hong Kong aussi, le Japon sous domination de la flotte naval du pacifique de l'armée américaine.

Mais aujourd'hui, nous sommes face a une crise global qui dépasse largement la simple nuance financière qui n'est en vérité que les cadets des soucis.

Il y a le changement de climat, la raréfaction des ressources energitiques, qui poussent a changer les alliances, l'effondrement de l'empire anglo/saxon qui pose de gros problemes, c'est un effondrement interieur et l'emergence d'empire exterieur.

Les USA ce sont trouvé rejeté par le nouveau gouvernement Japonnais, ce pays dit pacifique, a une immense flotte naval, terrestre, l'arme nucléaire, la Chine a tout aussi une forte capacité militaire et monétaire, les tigres d'Asie sont les alliés légitime de ces deux Dragons qui viennent de ce réveiller.

Un bémol pour l'Inde et le Pakistan qui sont neutralisé du a leurs animosité.

Ces deux pays n'ont que faire des pays arabes, de l'Islam, de l'Europe, de la religion, ils sont a mille lieux de nos cultures, de nos systeme de penser, ils sont a l"heure actuel, surtout la Chine, les nouveaux maitre du monde, les USA ne représentant absolument plus rien, c'est un autre systeme de penser.

Leurs poid en population, en comptant les Tigres d'asies, atteint au moin les 2 milliards d'habitants.

Les USA, maintenant, le pays est totalement éffondré, la crise entre les divers états et surtout si la monnaie du Dollars s'effondre, de gros risques de secession peuvent ce faire jour, surtout avec la crise énergitique et economique qui touche le pays, une nouvelle guerre de secession est en marche, les pays d'amérique du Sud, qui ce révoltent contre sont voisin du nord, de plus en plus flagrant.

Eux aussi n'en ont rien a faire de l'Europe, du monde musulman, d'Israel, sa ne les concerne pas.

Pour l'Europe de l'Ouest, la France et l'Angleterre sont totalement effondré, l'Allemagne, parcontre montre en gros jour son ambition, ce pays domine l'Europe, commençant a faire la pluie et le beau temps, Bruxelle ne peut pas aller a son encontre. L'Allemagne est le centre du monde Occidental.

La ville de Vienne a toujours été le centre idéologique de l'Occident, que sa a été en bien ou en mal, toutes les idéologies viennent de Vienne, les groupuscules de penser américains ne sont rien, meme les Francs Maçons ne représentent rien, la vrai force est la.

Les Allemands n'en ont rien a faire des problèmes extérieurs. Zemmour, Sarkozy, ont raison de craindre les Allemands.

Il n 'y a pas d'islamisation de l'Europe, c'est un changement de force qui est en marche, Israel ce retrouve isolé, mais les pays arabes aussi ce retrouvent totalement isolé.

La Chine, colonise l'afrique, ces entreprises au Gabon, déffrichant la foret tropical, racheté des raffineries en Irak, protegeant l'Iran. Ce sont la Chine et le Japon qui protégent l'Iran, car celui leurs apportent du pétrole, ils n'accepteront jamais une attaque de ce pays, et nous européens nous ne pouvons par nous permettre d'avoir ces deux géants comme adversaire, d'ailleurs, c'est la principal préoccupation de l'Europe sur le sujet de la Chine et de sa puissance économique, militaire, poids de population.

La Russie, ce retrouve isolé, une Europe Faible, dominé par l'Allemagne, elle ce voit contraint de renouer avec ces anciens alliés, qui se retrouvent déçu par leurs intégrations dans l'Europe.

Israel, avait le Mossad comme agence international qui pouvai tout controler, géré, mais les services secrets des autres nouvelles super puissances ressucité sont elle équivalente au Mossad et a la CIA.

La crise énergétique a crée la crise économique, mais cette situation était de toute manière inéluctable.

La France ne contrôle absolument plus rien , pas même les américains, le monde a changé, il est totalement différent.

Il y a une Bataille en Arctique, pour celui qui contrôlera les ressources énergétiques, l'Europe est grand perdant, une nouvelle guerre froide entre les USA qui a une armée moribonde et la Russie qui a une armée toute neuve.

Nous sommes réellement au bord de la 3 eme guerre mondial, il ne faut pas s'y tromper.

Mais quoi qu'il en soit, les perdants, sont la France, Israel, USA, les Pays du maghrébine, l'Angleterre, les pays d'Afrique noir, l'Iran, etc etc etc, qui ne sont pas sur l'échiquier mondial.

PS: sa explique pourquoi l'Iran veut l'arme et l'energie nucléaire, pour évité d'etre mis hors jeu.

2.Posté par ishtar le 18/03/2010 22:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@fenrir
tu dit n'importe Quoi, la chine ne colonise Personne, la chine L'inde ne sont pas des pays agressif, ils veulent simplement Faire des affaires, Point barre
tu parle de L'iran grand perdant ,sa va pas bien dans ta téte,regarde une carte mondiale
et regarde comme L'iran est bien placer , Pakistant , afganistant,'inde ,chine, russie , pays du caucasse etc..etc, les pays du maghreb ne seront pas perdant



3.Posté par fenrir le 18/03/2010 23:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ishtar, c'est la cours des grands la, sa dépasse le business et la colonisation, il s'agit de Domination, il n'y a pas colonisation dans le sens conquête de territoire, mais plutôt appropriation des ressources énergétiques et matériels, et oui, les chinois des entreprises qui coupent la foret tropical africaine, le Gabon par exemple auquel il y a de vive tensions entre les autochtones et les entreprises chinoises.

Les 50 dernières années, c'était la cours des petits du bac a sable, auquel le Business et l'argent faisait tourné la Terre, maintenant nous retournons dans la Cours des Grands, celui des super puissances militaires et économiques, qui ce font une guerre souterraine de plus en plus ouverte pour s'accaparer les dernières ressources naturel et énergétiques de la planète.

Faut arrêter de croire que l'argent fait tourner le monde, c'est fini ce temps la, sa n'a été qu'une pose de 50 ans dans l'histoire de l'humanité, et celle ci reprend.

L'Allemagne contrôle l'Europe, prêt a renvoyer tous pays de l'union, si l'Allemagne quitte l'Europe, celle ci tombera, la France a perdu toute ces influences a cause de nos élites qui sont des gagne petit, pensant qu'au fric et au bling bling, ils se réveillent avec un sévère mal de crane.

Les USA sont tombé, la géo stratégie mondial est tombé, et les bloques asiatiques n'en ont absolument rien a faire de Israel, de l'Europe, des pays du Maghrebe, des religions juives, musulmanes, chrétiennes, ils ont d'autres croyances, une autre manière de penser, nos problèmes ne sont pas les leurs, et leurs problèmes ne sont pas les nôtres.

Parcontre, ils sont nombreux, puissant, extrêmement intelligent, la Chine domine le monde et ne craint pas nous simple Occidentaux qui avons regarder notre nombril.

L'Europe avait pour ambition, d'etre une Europe de peuple, avec une Armée commune, rivalisant avec l'Otan, un marché économique intérieur, au lieu de sa, ce fu l'Europe du fric et du bling bling, sans armée, une Europe de la Finance.

L'argent ne crée pas, l'argent ne nourrie pas, l'argent ne permet que d'acheter des richesses et d'acheter de la nourriture, l'argent n'a que peut de role, juste celui du troc moderne.

Il faudrait regarder un peut le monde autour de nous, Israel est totalement isolé, l'Iran aussi, la France est pris entre le marteau et l'enclume.


4.Posté par ishtar le 19/03/2010 00:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Fenrir

pour les nouvelles grandes puissances, chine,inde etc ..etc.. je suis d'accord avec toi,L'écroulement des usa et de L'europe je suis toujours d'accord avec toi
les chinois,et les indiens sont respectueux des autres civilisations,puisque eux méme on été colonisé,maintenant c'est vrai qu'il peut avoir des problémes entre L'inde et la chine,La Chine est devenue le premier partenaire économique de l'Iran avec d'importants investissements dans le secteur pétrolier.



5.Posté par Kalix le 19/03/2010 02:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Fenrir,

Ton analyse est intéressante ! mais il en reste pas moins que le centre nerveux du système financier mondiale reste sous le joug des juifs sionistes, c'est qui l'ont créé, c'est eux qui sont en train de le détruire. Ils anticipent donc cette dislocation géopolitique et ses conséquences, et sont préparés depuis longtemps...

Si Israël n' intéresse pas le future pôle émergents, il intéresse grandement les fondateurs du N.O.M., ainsi, s'apprêtant à transgresser un lieu sacré de l'Islam (Alqsa), ils ont synchronisé cette action avec la crise systémique global qu'ils ont amorcé , comme dans toutes crises transitoires, l'humanité est désemparé, et la violation (d'Alqsa et d'Israel en générale) qu'ils s'autorisent apparait dérisoire et sans aucune réel importance vu les nouveaux challenge de survie posé sur la table mondiale...

Une vraie machine à chantage en règle, de portée mondiale qu'ils ont mis sur pied, après que l'humanité, dans des conflits en chaine, se sera éreinté et consumé, ils auront mis en place, les puce RFIDs et la dématérialisation de l'argent, Jérusalem sera fin prête pour prendre le statut de CAPITALE MONDIALE

La configuration apparente de l'après dislocation géopolitique est bipolaire, voir tétrapolaire, elle est en réalité prévu et préparé à n'être qu'Unipolaire.. Ça brule les yeux !

6.Posté par ConspiRight le 19/03/2010 10:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il ne faudrait pas oublier que les USA representaient encore en 2008 41.5% des depenses mondiales d'armements.

Ils ne faut pas tomber dans le panneau de dire que les USA sont finis. Sa population oui, son economie interieure oui, mais son armee est puissante et ses gros financiers ont investit partout dans le monde.

Si on analyse les relations geopolitiques comme une lutte entre Etats on se trompe en partie car les etats doivent repondre a leurs patrons : les banquiers.

Obama est entoure de banquiers de Goldman Sachs et suit la meme politique economique que Bush. The change we can believe in est en fait la droite continuation de l'administration Bush. Sinon il se serait pris une balle dans la tete comme JFK apres la signature de Executive Order 11110.

En externalisant les cols bleus en Chine et aujourd'hui les cols blancs en Inde (ou l'on peut embaucher un titulaire de MBA a 5$/h : www.brickworkindia.com ), les actionnaires se font des couilles en or. La consequence en est que le modele occidental social s'ecroule au profit d'un modele de classes semblable au pays du tiers-monde. Le reve americain ou l'on pouvait devenir riche sans etre ne riche est fini, retour a la domination du travail par le capital.

Le debat des bonus des banquiers est a ce sujet completement surrealiste. Si on limite les bonus des banquiers, y en a pas un pour remarquer que ca va juste augmenter les dividendes des actionnaires ? L'argent devant un outil appartenant au peuple tout entier, c'est les profits bancaires et speculatifs qu'il faudrait taxer a 100%. Plus de speculation, du coup le prix du petrole serait diviser par 3.

Il est aussi curieux que l'on entende jamais debattre de taxes sociales entre zones aux fiscalites differentes qui rattraperaient les inegalites sociales et fiscales et qui eviterait de mettre en competition directe des modeles sociaux occidentaux et des dictatures ou les ouvriers sont quasiment des esclaves. C'est en fait une decision politique extrement lourde qui fait que si vous etes ouvrier et gagnez plus de 50 EUR par mois, vous etes une erreur temporaire du systeme. Si vous etes un manager a plus de 400 EUR par mois aussi.

Pour eviter les conflits sociaux et revolutions qui en decoulent, on nous prepare une jolie 3eme guerre mondiale pour mettre les peuples a genoux et les obliger a accepter ce nouvel etat des choses, ce nouvel ordre mondial.

D'ailleurs je suis persuade que les livres d'histoires du 22eme siecle feront commencer la 3eme guerre mondiale le 11/09/01. Et oui, ca fait bientot 10 ans que le monde est en guerre et que des civils sont tues tous les jours...

7.Posté par ConspiRight le 19/03/2010 11:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

J'ai oublie ce lien :

http://en.wikipedia.org/wiki/List_of_countries_by_military_expenditures


8.Posté par bob le 19/03/2010 15:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

ConspiRight ;il faut de l argent pour entretenir une armée mon ami

9.Posté par nyassine le 19/03/2010 22:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ConspiRight Comme la si bien dit Fenrir, l'argent n'est plus aussi important aujourd'hui qu'hier.
Les Etats-unis font certes le plus de dépenses militaires, mais la plupart d'entre elles sont inutiles, et il faut maintenant voir le résultat:
-leur armée n'est pas plus nombreuse que celle de la Corée du Nord ou de la Russie et 10 fois moins que celle de la Chine.
-leurs armements actuels stagnent et sont presque du même niveau que ceux d'il y a 20 ans, résultat les armements russes sont environ aussi efficaces mais bien moins chers, et les Chinois comme les Indiens les utilisent.
-Ces dépenses ont engendré des croyances chez la population américaine que leurs armements sont surpuissants et qu'ils sont invincibles, ce qui a entrainé un ramolissement général de cette population , qui est aujourd'hui bien moins motivée et déterminée que celles des armées chinoises ou indiennes, et on ne peut vaincre avec un moral aussi faible.


Quand aux alliés de l'OTAN, disons que leurs armées sont encore plus faibles et plus mal équipées, et que leur population est encore plus molle que celle des USA
.
En bref, sauf si la France change immédiatement de politique, nous sommes foutus.

10.Posté par cielétoilé le 19/03/2010 23:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

"(8) Les Européens sont tous très remontés suite à la décision de Washington d'éliminer de facto l'offre européenne du grand contrat de renouvellement des ravitailleurs de l'US Air Force. Cette décision marque probablement la fin du mythe (en vogue en Europe) d'un marché transatlantique des armements. Washington ne laissera pas d'autres compagnies que les siennes gagner de tels grands contrats."
Ils rêvent ou bien ils sont naïfs, ou ils font semblant d'y croire ou pire , ils sont nunuches , ces politiques qui y ont cru ! Les USA n'ont jamais voulu prendre d'autres compagnies que celles de leur territoire ! Mais voilà comme toute entreprise en situation avantageuse aura tendance à faire payer le prix fort pour des contrats publics alors les européens n'ont servi que de lièvre à suivre .On fait semblant de courir derrière le lièvre et on demande une baisse des prix .Tous ces apôtres du nouvel ordre mondial n'ont pas compris qu'ils ne seraient que la deuxième roue du carrosse dans le meilleur des cas ou plutôt que la roue de secours !Voilà pourquoi, il ne faut pas tomber dans les normes américaines avec le marché transatlantique , cela sera à la défaveur des européens et voilà pourquoi aussi la structure nationale est un petit havre de paix qui permet de bien défendre ses intérêts . Or , on aurait pu garder une structure nationale avec des participations à une structure internationale mais pas faire péter les Etats-nations ! Ils le regretteront mais j'attends de voir les coups qu'ils vont se prendre et cela sera trop tard !

11.Posté par Kalix le 20/03/2010 00:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Que l'Europe soit hors course, c'est indéniable, mais en vrai ils s'en fichent, que la monnaie-papier dévaluera en chute libre également, finalement, tous ces vecteurs volontaristes et finement pronostiqués concourent au même processus, celui de l'homogénéisation globale des habitant de la Terre en vu de l'établissement du N.O.M.

Le réseaux des structures de ce dernier dans leur ensemble ( OMC, OMS, ONU,OTAN, FMI,...) sont comparable à un des mécanismes du système immunitaire humain qui lorsque qu'un de ses corps composants s'aliène dans un élan de survie personnelle, il est automatiquement asphyxié, des acides pathogènes lui sont envoyé...

C'est nous qui allons prendre des coups, qu'on se décide à nous détacher ou pas !

Le chaos globalisé n'a qu'un seul but, celui de la création (ou renaissance), y en a qu'un seul qui aura le privilège d'en prendre les commandes (en l'occurrence celui qui a piloté la destruction) , toute la mouvance mondialiste va dans ce sens, aveugle des dommages collatéraux, elle avance et ne reviens jamais en arrière comme le temps le fait !

12.Posté par cielétoilé le 20/03/2010 00:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Mais non Kalix, ils vont tous se suicider dans le chaos , ces aveugles sauf la Chine qui va devenir première puissance mondiale et qui va réinventer le système de A à Z pour les autres puisque cela sera le seul pays à garder une cohérence suffisante .

13.Posté par Anita1945 le 20/03/2010 02:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

7. Posté par ConspiRight le 19/03/2010 11:00
J'ai oublié ce lien :


14.Posté par Le Futile le 20/03/2010 13:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bonjour,

Toutes ces analyses me semblent tout à fait judicieuses. je suis incapable de dire lequel est le plus proche de la réalité tant les possibilités et les inconnues sont variées, mais le fond et la forme sont biens dessinés, on voit dans quelle direction on va.
Pour ma part, je m'intéresse pas mal à la recherche et il y a des points que je voudrais soulever, notamment sur l'armement et les stratégies.

Les troupes déployées en ce moment sont « standard », il n'y a pas de grosse évolution, on en est encore à la poudre et aux balles pour l'immense majorité, plus quelques test ici et là d'armes chimique.

De tout temps, les armées ont essayé d'avoir des atouts dans leur manche, comprenez des armes, troupes, espions... cachés, dormant.

Dans le lot des systèmes cachés il y a :
les armes météorologique (pas besoin de troupes armée cf. journal officiel Communauté européenne en date du Jeudi, 28 janvier 1999 où il est entre autre fait référence à HAARP),
les armes électromagnétique ( armes micro-ondes anti-foules, armes et propulsions MHD, armes laser très puissantes à amorces par compression de flux Magnétique... ),
et tout un travail sur les nanotechnologies ( par exemple: http://www.transfert.net/Les-Americains-militarisent-les:// ).
Il y a encore d'autres choses, certaines sont farfelues et d'autres doivent encore montré leur efficacité.

Peut-on imaginer :
Que ces armements soit à disposition d'un groupe privé plutôt que d'un état ?
C'est à dire que même financer par un état, en temps voulu le contrôle puissent être facilement pris par le fabricant privé travaillant sur place si le gouvernement n'est pas de leur côté.

Créer volontairement une situation d'enlisement afin de canaliser toutes les énergies ( 3eme guerre...) , et sortir son atout lorsque tout le monde se retrouve dans l'incapacité de bouger et n'ayant plus les ressources disponible pour se défendre...?

Il me semble que l'idée serait une sorte de paris fou sur un « One Shot ». Comme dans une partie d'echec où on crée un super bourbier où toutes les pièces adverses se gênent, pour finalement sortir sa dame en plein milieu du plateau et mettre le roi en échec de telle manière que la dame n'a rien à craindre car il faut à tout pris sauver le roi.
Et dans cette version, il y a plusieurs adversaires, plus un qui est invisible ( pas d'état/nation) et qui guide réellement la partie, en changeant régulièrement les règles ecrites.

Je suis d'accord avec vos analyses, c'est indispensable pour comprendre ce qui arrive et se préserver au mieux des effets néfastes, mais je pense que ce qui est décris, n'est que le décorum, que la mise en place du N.O.M. sera brutale, se fera à un moment critique, un point d'inflexion, chose que connaissent bien les mathématicien du chaos. Tout ce que l'on voit depuis plusieurs décennies est là pour amener l'apparition de ce point critique.

Les personnes qui mettent en place ce genre de projet s'appuie une philosophie, une compréhension universelle de la nature, mais cherche à reproduire de leur main un schéma d'ordre naturel.
Pour faire simple: « Le feu est la transformation, le renouveau vient de la destruction ».
Ce principe fait autant partie de l'ésotérisme, de la Kabbale, de l'Alchimie que de la franc maçonnerie, du Yi-King ou du TAO. Pour eux le changement n'est que succession de création et de destruction. Comme ils désirent le pouvoir ( du moins on le suppose ), et qu'ils le désire le plus absolu possible, il leur est nécessaire de contrôler l'intégralité du processus de transformation pour qu'à l'issu de la transformation ces êtres soient au sommet du pouvoir.

Voilà pour aujourd'hui!
A+

15.Posté par adel ferrara le 20/03/2010 14:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Comment se fait il que personne ne bouge, on dirais que la gangrène a fait son chemin et que l'on ne peut plus l'arrêter, cela me fait penser a un corps malade qui sait qu'il est attaqué par un virus mais qui fait rien pour se soigner, faisant comme si rien ne se passait, tout au plus a émettre un diagnostic.

Ah plus dur sera la chute !!!!

16.Posté par cielétoilé le 20/03/2010 14:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bonjour Futile : pour connaître qui fait quoi , il faut s'orienter et débrouiller qui finance quoi . Cherchez déjà qui a avancé une partie de sa fortune pour fiancer la guerre d'Irak , puis qui a mis des moyens pour quadriller l'Irak ( intérêts privés) . Vous avez déjà là une piste .

17.Posté par Kalix le 20/03/2010 17:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bonjour à tous,

Futile, votre appoint est subtile. La destruction systémique globe n'est que l'affaire de Dieu, pas celles de vulgaires opportunistes servile de Satan ( pour mon opinion personnelle).

S'agissant du factuel, la Nature nous le montre si bien, les fourmis ont une aptitude à supporter des variations de température même brutales (du feu). Il en sera de même parmi les communautés humaines, Certaine survivront la transformation (le feu), d'autre non.

L'axe chine-Asie semble réunir les critères de survie, quoique les conditions d'une survie ne s'en tiennent pas au simple fait d'être une communauté à fort potentiel, à partir du moment où la communauté est localisé, circonscrite géographiquement, les ADMs qui sont prévu pour, feront l'affaire...

Là, où les déglingués satanistes du N.O.M. se cassent les dents, c'est pour des communautés à fort potentiel également, mais dont la localisation cadastrée est impossible, des communautés transnationales ( disparates), fragmentés et assimilés, et dont le critère d'unité protocolaire est rapide,solide, et désaligné, TEL QUE (à vous de voir !).

Bonne fin de journée
A +

18.Posté par freeeeeeeeeeeeeedom for PALESTINE le 21/03/2010 10:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

the ILLUMINATI RULES THE WORLD
les illuminati contrôlent le monde

19.Posté par Conspiright le 21/03/2010 12:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Commentaire tres interessant de Le Futile qui est a mettre en relation avec l'emergence des societes prives de mercenaires depuis la refonte de Black Waters.

Ceux qui fabriquent les armes sont deja les declencheurs de guerre et les faiseurs d'opinion. Car ce sont aussi les patrons de la finance et de la presse. Le trio magique pour controler entierement la potitique d'un pays en laissant a d'autres le fatiguant travail de la mise en scene democratique et de la mascarade electorale.

L'oligarchie financiere sait bien qu'il est illusoire de vouloir matriser un monde si complexe totalement dans l'ombre, et il bien plus simple de gouverner par le chaos et d'utiliser le bon vieil adage de diviser pour mieux reigner.

Les chretiens contre les musulmans, la droite contre la gauche, etc...

Ils construisent des ennemis au peuple pour ne pas que son doigt se pointe vers eux.

20.Posté par dan le 21/03/2010 17:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@conspiright-------j'invite chacun à visiter votre blog qui est très documenté

afin qu'il soit accesible au plus grand nombre il faudrait un sous-titrage en français

Il est tellement important que la vérité soit connue par un maximum de gens que je permets de vous donner cette idée!!!!-


Nouveau commentaire :

Actualité en ligne | International | Analyse et décryptage | Opinion | Politique | Economie | Histoire et repères | Sciences et croyances

Publicité

Brèves



Commentaires