Conspiration

Les chemtrails; réalité ou fiction?



Panache100@hotmail.com
Mardi 15 Décembre 2009

Les chemtrails; réalité ou fiction?
"Les "Chemtrails"
 
 De nombreuses analyses pratiquées sur des échantillons de résidus de traces chimiques, répertoriées sur le Web, ont permis de regrouper ces substances dont voici la liste:
 
 Fibres polymer
 Globules rouges
 Érithrocites: Cellules de sang
 Baryum
 Aluminium
 + d'autres substances inconnues
 
 
 1) Bibromure d'éthlylène (bibrométhane) - Interdit en 1984 par la commission pour la protection de l'Environement (EPA), le BBE (C2H4Br2) est un additif cancérigène que l'on trouve dans les carburants et un insecticide dont l'odeur ressemble à celle du chloroforme. Il serait semblable à l'iodure d'argent qui fut utilisé pour provoquer la formation de nuages dans le but de modifier les conditions météorologiques. Après absorption, le BBE provoque une dépression du système nerveux central et un œdème pulmonaire, qui est une accumulation de liquide dans les poumons. Les symptômes de l'œdème pulmonaire se traduisent par un manque de souffle, de l'angoisse, une respiration sifflante et des quintes de toux. Ce produit est extrêmement irritant pour les muqueuses et les voies respiratoires. (Sans farcet, je l'ai eu moi-même et ça brûle en "sapristi")
 
 2) Pseudomonas aeruginosa - Une bactérie robuste, très répandue, que l'on trouve dans la boue (ce qui semble indiquer la possibilité d'une contamination des échantillons de sol de traces chimiques) mais que des laboratoires comme PathoGenesis obtiennent communément par manipulation génétique dans diverses optiques. Ce sont les souches naturelles qui ont été découvertes dans l'eau potable et les hôpitaux contaminés. (L'eau potable:propriété nationale bientôt, vous verrez...) Aprés inhalation par des sujets souffrant d'immunodépression pulmonaire comme les victimes de la muscoviscidose, elle forme des biofilms, amas gluants qui constituent des abris virtuels contre les attaques défensives du sytème immunitaire et des antibiotiques.Elle peut transférer horizontalement, c'est-à-dire d'une espèce à l'autre, des informations génétiques à son hôte par transduction et conjugaison.La conjugaison est lorsqu'une bactérie injecte un matériel génétique connu sous le nom de plasmide, par "établissement d'une liaison", dans la cellule hôte qui le reçoit et l'inclut à son propre ADN. La transduction est un procédé similaire, mais au lieu d'injecter un plasmide, la bactérie envoie des bactériophages (virus) qui contiennent des fragments d'ADN de la bactérie d'origine et les implantent dans l'ADN de la cellule hôte. (Et voilà, ça commence à s'éclaircir...)!
 
 3) Pseudomonas fluorescens - une autre souche de la famille des Pseudomonas (c'est toujours une bactérie) que l'on trouve le plus souvent dans la terre et sur les plantes. Sur ces dernières, elles produisent des antibiotiques qui les protègent des infections fongiques et bactériennes. Vraisemblablement un contaminant selon l'analyse. (Toujours intéressant mais ce n'est qu'un contaminant).
 
 4) Entérobacteries - Comprennent le E. coli et la salmonelle qui sont les principaux responsables dans les cas d'empoisonnement alimentaire. (C'est pour vous dire qu'on en parle et en trouve dans la province des cas "isolés"
depuis des années, mais ce doit être normal ou naturel, hey?). Le plus intéressant de la familles de entérobacteries est le genre Klebsiella, dont l'espèce est à l'origine des pneumonies infectieuses. (Ha! Ha! là ça commence à m'intéresser...retenez le nom de ce gène qui n'est pas trop gêné..).
 
 5) Serratia marcescens - un dangereux pathogène qui peut provoquer des pneumonies. (Comment s'appelle cette grippe que vous avez ? Les médecins n'en savent rien et continuent de vous injecter (pas moi, les amis) avec "leurs"
antibiotiques et pilules bidons par bidons, tuant à petit feu votre propre système immunitaire et tout ce qui est naturel tant qu'à y être et c'est très payant la guerre vous savez ?)
 
 Ce lien signale que "L'une des plus grandes expériences constitua à pulvériser du Serratia marcescens au-dessus de San Francisco. Cet organisme est surtout joli parce qu'il produit un pigment rose/rouge lorsqu'on le cultive dans un certain milieu, ce qui le rend très facile à identifier. (Juste pour voir où leurs poisons sont tombés et qui les a attrappés, pour des buts expérimentaux seulement, ben voyons).
 
 À un moment donné, 5000 particules par minute furent pulvérisées sur les zones côtières et à l'intérieur des terres. Durant ce laps de temps, 1 homme est décédé (à l'hôpital) et 10 autres ont été victimes d'une infection qui fut qualifiée de "mystère pour la médecine". Bien que les militaires ne pratiquèrent pas de suivi de ces essais, un des résultats obtenus montra que quasiment tout le monde avait été contaminé par le l'organisme testé.
 
 Rétrospectivement, maintenant qu'une partie de ces informations a été rendue accessible, il a été démontré qu'au cours des périodes qui suivirent ces essais, on signala 5 à 10 fois plus de cas d'infections que la normale." (Cet incident est très bien rapporté et documenté et on continue de faire des expériences sur nous tous les jours).Visitez ce lien du Service de Sécurité des Renseignements Canadiens (Canadian Intelligence Security Service) pour davantage d'informations sur les essais biologiques de 1950 à San Francisco.
 
 Pour résumer, les militaires ont déversé du Serratia marcescens sur la population de San Francisco dans le but de tester son efficacité en cas d'attentat à l'arme chimique. Une épidémie de pneumonie s'est ensuivie, causant la mort d'un homme.
 
 6) Streptomyces - Les streptomyces entrent dans la fabrication de la majorité des antibiotiques utilisés en médecine humaine ou vétérinaire et dans l'agriculture, mais également comme agent anti-parasitaire, dans les herbicides et les métabolites pharmacologiquement actifs (ex :
immunodépresseurs). (En français c'est assez évident non?)
 
 7) Une enzyme de restriction utilisée par les laboratoires de recherche pour découper et combiner l'ADN -- une telle enzyme opère une fente dans l'ADN et permet d'y insérer les segments désirés avant de le recombiner. (Nous voici rendu dans l'assemblage génétique maintenant, les compagnies s'amusent à nos dépends...)
 
 8) D'autres bactéries et moisissures toxiques pouvant provoquer aussi bien des maladies cardiaques, des encéphalites et des méningites que des souffrances aiguës des voies respiratoires aériennes et du système gastro-intestinal. On sait que dans les trois jours suivant une pulvérisation particulièrement importante, on observe des épidémies de maladies respiratoires au sein la population exposée. Certains développent des pneumonies, d'autres des rhumes, des symptômes grippaux et une dépression des fonctions immunitaires. (Des cas de méningites et encéphalites ont également augmenté en corrélation avec les émissions de nuages des chemtrails)
 
 Notez qu'il n'est fait mention d'aucun virus dans la liste ci-dessus.
C'est parce que les virus sont difficiles à détecter en laboratoire et plus encore à identifier. Toutefois, pour la plupart des maladies qu'ils provoquent, les antibiotiques sont sans effet.
 
 Des points développés plus loin dans cet article indiquent que de tels virus sont vraisemblablement des rétrovirus comme l'adénovirus utilisé dans la sinistre "thérapie" génique.Divers objets, parmi eux les doubles cellules et les matériaux bleu et vert.  
 
 D'après le rapport breveté:"Il a également été envisagé d'envoyer de gros nuages de barium dans la magnétosphère afin que la photo-ionisation augmente la densité du plasma froid, produisant ainsi une précipitation des électrons par interaction accrue (whistler-mode)."
 
 Les chemtrails peuvent provoquer des problèmes respiratoires, voire seraient dans certains cas à l'origine de la maladie d'Alzeimer en raison de la présence d'aluminium.
 
 LEVEZ LES YEUX AU CIEL !  



Mardi 15 Décembre 2009


Commentaires

1.Posté par Pierre le 15/12/2009 14:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Pour moi ce n'est pas de la fiction. Je me souviens étant jeune et regarder la courte trainée de condensation émise par les avions. Maintenant ce n'est plus ce que l'on voit.

Cela fait près de deux ans que j’avertis mon entourage de ces trainées chimiques. On me regarde avec inquiétude ou l’on me traite de conspirationiste.

J’aimerais bien mettre la main sur des rapports indépendants prouvant ces substances illicites. Comprendre pourquoi ce mutisme complet des autorités.

2.Posté par Intellecterroriste le 15/12/2009 15:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

De nombreuses analyses pratiquées sur des échantillons de résidus de traces chimiques, répertoriées sur le Web, ont permis de regrouper ces substances dont voici la liste:

Oui bon, bien. A part ça, ces échantillons, on les a récupérés où SVP et selon quelle méthode!?!? Parce que s'il devait y avoir un échantillon valable, il se trouve dans l'atmosphère, non?

ce qui semble indiquer la possibilité d'une contamination des échantillons de sol de traces chimiques

Donc vous nous racontez qu'on a analysé des échantillons de sol??????? Donc, qu'on espérait retrouver des traces de ces chemtrails!?!?

Non là sérieux, faut arrêter de planer! Surprenant que l'on retrouve des bactéries et autres enzymes dans un échantillon de sol!? Affligeant...

Personnellement, j'ai moi aussi des doutes concernant ces chemtrails, car comme Pierre, je regardais le ciel gamin. Mais je me demande aussi si, plus simplement, il ne s'agirait pas d'un additif que l'on colle au kérosène, histoire de diminuer la colossale facture de carburant de nos avions. Resterait à savoir ce qu'ils y foutraient.

De là à nous coller des échantillons de sol contenant des bactéries comme preuve que l'on nous pulvérise des saloperies au dessus de la tête... Il y a... Comme un monde!!!

Amicalement

3.Posté par Pierre le 16/12/2009 07:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il y a cette avenue d’essais et expériences de contrôle sur le climat et sur l’effet du soleil sur notre planète. À date, c’est la théorie la plus probable que j’ai vu et reste non divulgué à la population.

Voir cette excellente vidéo du professeur David Keith, de l’Université de Calgary.

http://www.chemtrails-france.com/geoingenierie/2007-09_conference_david_keith/index.htm





4.Posté par aurical le 16/12/2009 11:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

bonjour ! quand vs. voyez des chemtrails ou des avions militaires rapides passer sur vos têtes ,ils vous" vident une louche "de poisons attaquant vos poumons dire à haute voix en alpha-méditation les mains levées au ciel: je demande que ces produits mauvais soient transmutés par la Lumière et dirigés vers les plans inférieurs de la Terre où ils seront recyclés et alchimisés,que cela soit cela est maintenant!....; Ca marche car les énergies qu'on reçoit actuellement le permettent; si vous etes un peu branchés vous pouvez voir de travail se faire ou même apercevoir un engin semi éthéré detruire les toxines!! ne riez pas, apprenez à voir et sentir au-delà des formes matérielles!

5.Posté par Pierre le 16/12/2009 13:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ aurical
……. transmutés par la Lumière et dirigés vers les plans inférieurs de la Terre où ils seront recyclés et alchimisés,

Alchimisés ? Ouais ! J’aime ça l’Alchimie, c’est bien avec ce truc que l’on fait de l’or ? Au prix qu’il est maintenant, je descendrai bien vers les plans inférieurs de la Terre pour le récolter.

6.Posté par PanacheDom le 16/12/2009 14:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Posté par Intellecterroriste le 15/12/2009 15:34

De nombreuses analyses pratiquées sur des échantillons de résidus de traces chimiques, répertoriées sur le Web, ont permis de regrouper ces substances dont voici la liste:

Oui bon, bien. A part ça, ces échantillons, on les a récupérés où SVP et selon quelle méthode!?!? Parce que s'il devait y avoir un échantillon valable, il se trouve dans l'atmosphère, non?


b[http://www.dailymotion.com/video/x51ng7_preuve-de-baryum-dans-les-chemtrail_tech

Problèmes respiratoires ? Les puvérisations de chemtrails pourraient en être une des causes importantes. Un citoyen américain a fait analyser l'eau de pluie suite aux chemtrails et le taux de baryum était de 3 fois plus éleveé que celui accepté pour la toxicité. Il est assez rare que les médias couvrent ces nouvelles.


7.Posté par sormiou le 16/12/2009 17:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Merci à AlterInfo de maintenir ce sujet d'actualité même si ici le dossier "à charge" est quelque peu confus. Les recherches liées à la géo-ingénierie (manipulations climatiques, tient tient ...), aux détection des radars militaires "hors horizon", à l'activité des systèmes HAARP suffisent déjà à de nombreuses investigations.

Un grand nombre de pièces importantes sont disponibles sur le forum des Insoumis.
http://forums.lesinsoumis.org/viewforum.php?f=78
Bonne lecture

8.Posté par Patrice le 18/12/2009 03:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Les Morgellons, ce texte explique comment créé des morgellons... maladie qui apparait pas mal en même temps que les chemtrails.

9.Posté par dan le 17/03/2010 13:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

En effet, il y a en ce moment beaucoup de chemtrails - ils sont plus présents par beau temps - c'est une nécessité pour leur épandage

Il faut interroger les médias locaux (vos journaux) afin qu'ils en parlent publiquement mais vous verrez que vous aurez du mal à obtenir une réponse à vos questions et pourtant on la connait la réponse

10.Posté par Felipe le 24/03/2010 19:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Qu'elle est ta source pour lancer de telle affirmation?

On sait fabriquer des nuages...


Les traînés de condensation qui apparaissent parfois dans le ciel après le passage des avions constituent le plus visible et peut-être le plus important des effets de l'aviation sur l'atmosphère et le climat. Les avions fabriquent donc des nuages.




Cirrus (Ci)


Nuages séparés, en forme de filaments blancs et délicats ou de bancs ou de bandes étroites, blancs ou en majeur partie blancs. Ces nuages ont un aspect fibreux (chevelu) ou un éclat soyeux, ou les deux.



Voyons comment se forment ces traînés de condensation:

Les moteurs d'avions émettent du dioxyde de carbone, de la vapeur d'eau, des oxydes d'azote, des composés soufrés et des particules de carbone-suie dans l'atmosphère. En 1990 l'aviation contribuait à hauteur de 13 pour cent des émissions de CO2 du secteur des transports et de deux pour cent de la totalité des émissions anthropiques de CO2.

En ce qui concerne les oxydes d'azote, les modèles s'accordent à prédire qu'ils conduisent à une légère augmentation de la concentration d'ozone s'ils sont émis dans la haute troposphère et la basse stratosphère.

Cette augmentation de la concentration d'ozone n'est pas mesurable actuellement, en raison de la grande variabilité naturelle des concentrations dans cette région de l'atmosphère.


Les traînées d'avions, ou traînées de condensation, représente le plus visible, et sans doute le plus important, des effets des émissions des moteurs d'avion sur l'atmosphère. Souvent ces traînées de condensation fraîches coexistent avec des traînées plus anciennes qui évoluent au fil des heures vers des nuages de type cirrus.



Si les conditionsthermodynamiques nécessaires à l'apparition de ses traînées dans le ciel sont relativement bien comprises, leurs propriétés microphysiques fines et leur impact sur le climat de la Terre font actuellement l'objet de recherches intensives.

Nous savons que les nuages sont constitués de gouttelettes d'eau liquide ou de cristaux de glace. Il arrive que les gouttelettes et les cristaux coexistent dans un même nuage.

Il faut savoir que les gouttelettes peuvent exister à des températures bien inférieures à 0 degrés: on parle alors d'eau liquide surfondue.

Ce n'est que vers moins 40 degrés qu'une gouttelettes se congèle de manière homogène, c'est-à-dire sans l'intervention d'une particule d'aérosol qui déclenche la congélation par contact ou immersion.

En dessous de moins 40 degrés, les nuages sont donc constitués uniquement de cristaux de glace. Par ailleurs la pression d'équilibre au-dessus d'une surface plane d'eau liquide est plus grande qu'au-dessus d'une surface plane de glace.

Là où volent les avions, entre 10 et 13 km de haut, il est courant que l' atmosphère soit sursaturé en vapeur d'eau par rapport à la glace, mais non saturé par rapport à l'eau liquide. Ces régions de l'atmosphère ne donnent pas forcément naissance à des nuages en raison de leur carence en noyaux de condensation.


La combustion du kérosène chauffe le mélange formé d'air et de carburant et produit de la vapeur d'eau, mais aussi du CO2, des oxydes d'azote, du SO2 et des aérosols de carbone-suie.

L'air chaud et humide qui sort du moteur se dilue progressivement dans l'air froid et sec de l'atmosphère. Le mélange devient alors sursaturé par rapport à l'eau liquide et il y a condensation puis congélation.

Si le ciel est clair ce phénomène donne lieu à l'apparition de traînées de condensation à une certaine distance derrière l'avion. Peu à peu l'humidité et la température du mélange tendent vers celles de l'air voisin.

Là où il n'y a plus saturation par rapport à la glace, là traîné se sublime. Là, où l'air ambiant et sursaturé par rapport à la glace la traînée peut persister pendant plusieurs heures, s'étendre, voir évoluer en une nappe de cirrus. À terme, la traînée et constituée en grande partie de la vapeur d'eau ambiante qui s'était déposée sur les cristaux de glace apparus peu après le passage de l'avion.

Des observations montrent que le passage par la phase liquide est nécessaire à la formation des traînées.

Les traînées de condensation apparaissent à des températures généralement comprises entre moins 40 et moins 57 degrés suivant l'humidité ambiante.

Des mesures microphysiques et physico-chimiques in situ, au moyen d'avions de recherche atmosphérique, montrent qu'à quelques centaines de mètres dans le sillage d'un avion, les particules du nuage sont des cristaux de glace de petites dimensions, quelques microns de diamètre, en très forte concentration (quelques milliers par un centimètre cube). Selon l'humidité de l'air ambiant, ces particules vont s'évaporer ou au contraire croître et persister pour former des nuages de type cirrus.

On peut dire que l'impact de l'aviation sur les cirrus est potentiellement le plus important des impacts possibles de l'aviation sur le climat.


Deux mécanismes bien distincts peuvent augmenter la couverture nuages de haute altitude.

D'une part les traînées de condensation peuvent persister pendant des heures si les conditions ambiante sont favorables, voir se transformer en cirrus.

D'autre part les particules de carbone et de suie émises par les moteurs se recouvrent d'acide sulfurique (présent dans le sillage de l'avion). Elles deviennent alors des noyaux glaçogènes pouvant favoriser l'apparition de cirrus longtemps après le passage de l'avion.


On observe une augmentation de la fréquence d'occurrence des cirrus sur les continents de l'ordre de 1,7 pour cent. Au-dessus de l'océan Atlantique Nord, on observe une augmentation continue de la fréquence d'occurrence des cirrus, plus marquée sur le couloir aérien nord-Atlantique (+7% par décennie) que sur l'ensemble du bassin océanique.


En résumé, il est possible que l'aviation commerciale ait un impact sur la couverture nuageuse à haute altitude ce qui contribuerait à un forçage radiatif positif au sommet de l'atmosphère, tout du moins à l'échelle régionale.

L'estimation de ce forçage est encore incertaine et il est vrai que d'autres processus peuvent être à l'origine des variations observées de la couverture nuageuse de haute altitude. Des projets alternatifs à l'utilisation du kérosène comme carburant (avion électrique ou avion fonctionnant à l'hydrogène) ne sont pas sérieusement envisagés par les constructeurs).

Nous verrons donc encore, et pendant longtemps, et même de plus en plus, notre beau ciel bleu, bariolé par les traînées de condensation.

11.Posté par sormiou le 02/04/2010 17:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Tout ça pour nous faire passer des "chemtrails" pour des "contrails" ! bonne blague ...

Tentatives totalement inopérantes pour moi qui est souvenir d'observations de jets en hautes altitudes avant la mise en œuvre des opérations aéroportées du NOM :
JAMAIS AUCUNE TRAINÉE PERSISTANTES OBSERVABLES !

Nous verrons d'ici peu se pointer des solutions "miracles" pour sauver l'humanité du pseudo réchauffement anthropique comme la géoingenierie et son cortèges d'actions insensées dont la pratique est déjà maitrisée et mise en œuvre par les militaires US depuis plus de 25 ans.

A lire absolument, la traduction du rapport d'ETC-group sur la géoingenierie :
http://supahumandignity.blogspot.com/2010/01/retooling-planet.html
http://supahumandignity.blogspot.com/2010/03/traduction-du-rapport-detc-group-sur-la.html

12.Posté par redk le 04/10/2010 20:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Les chemtrails, une fiction bien réel


http://www.dailymotion.com/video/xf1tb8_chemtrails-geoingenierie-aviation-v_news?start=3#from=embed

http://www.dailymotion.com/video/xev51t_environmental-deception-stfr-1-2_news?start=0#from=embed

13.Posté par vicenté le 05/10/2010 00:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'est marrant nos dirigeant machiavélique,nous empoisonnes chaque jour un peu plus,les faits sont avérés,faut pas sortir de saint cyr pour comprendre l'incompréhensible de se qu'ils foutes,cette bande de dégénérées cela se passe sur tous les continents je pense,car de retour d'un voyage du Maroc le ciel au dessus de Casablanca c'était un damier bleu et blanc; l'arnaque de la grippe et passer sans qu'il y et des suites,a quant le réveil du troupeaux avant qu'il ne tombe dans le précipice !!!!

Nouveau commentaire :

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS

Publicité

Brèves



Commentaires