Croyances et société

Les chameaux viennent de l’Arctique


Dans la même rubrique:
< >


Mikhaïl Aristov
Lundi 11 Mars 2013

Les chameaux viennent de l’Arctique
Il y a très longtemps, les chameaux habitaient au pôle Nord. Les paléontologues canadiens ont présenté des preuves de cette découverte, grâce aux restes d’un dromadaire qui vivrait il y a 3,5 millions d’années sur l’île d'Ellesmere, loin derrière le cercle polaire. Ils considèrent cette région comme un foyer d’où les chameaux se seraient éparpillés sur toute la planète.

Un petit village de pêcheurs, qui s’appelle Alert, se trouve sur l’île d'Ellesmere. Le pôle Nord est à quelques 800 kilomètres d’ici. Dans cette zone, la nuit polaire dure cinq mois, et en hiver, les températures y chutent jusqu’à -50 degrés Celsius. Comment les chameaux, qui sont habitués à vivre dans les déserts chauds, auraient-ils pu survivre dans de telles conditions ?

Il y a trois millions d’années, le climat sur Terre était beaucoup plus chaud. Les traces des plantes anciennes retrouvées près du cercle polaire par les paléontologues en sont la preuve.

« Les ancêtres des chameaux actuels n’ont jamais vécu dans les froids », explique Evgueny Machtchenko, chercheur au Laboratoire des mammifères de l’Institut de paléontologie. « L’Arctique est froide seulement actuellement. A l’époque, c’était une zone de climat tempéré avec des forêts de feuillus. Les froids sont venus beaucoup plus tard dans cette région. D’ailleurs, les dinosaures pénétraient dans l’Arctique à la fin de la période du Crétacé pour y passer une partie de l’année. Ils migraient vers le Sud à la tombée de la nuit polaire. Apparemment, les chameaux se déplaçaient suivant le même schéma ».

Des restes des chameaux étaient trouvés précédemment en Alaska et dans le Yukon. Mais selon les scientifiques, la découverte des restes des chameaux dans l'Arctique canadien est plus importante, car ce nouveau site se trouve à 1200 kilomètres plus au Nord. Les chercheurs supposent que les chameaux seraient arrivés en Eurasie depuis l’Amérique du Nord par l'isthme de Béring - une zone de terre qui reliait l'Alaska à la Tchoukotka pendant l’époque préhistorique. Et aujourd’hui, ils vivent dans les déserts et les savanes d’Afrique et en Asie.

« Il y a aussi des chameaux primitifs qui vivent en Amérique du Sud »,explique Vladimir Babenko, professeur de zoologie et de l’écologie à l’Université pédagogique de Moscou. « Il s’agit des lamas, des guanacos et des vigognes. Ces animaux n’ont pas de bosse et vivent dans des régions avec un climat rigoureux, par exemple en Patagonie. La fourrure de ces animaux est très chaude, tout comme celle des chameaux. On fabrique des couvertures très chaudes à partir de cette fourrure ».

L'endurance des chameaux les aide à survivre dans n’importe quel climat difficile. Ce « chameau arctique », découvert par les chercheurs du musée canadien de la nature à Ottawa est 30% plus grand que les dromadaires actuels. Il possédait une taille de 2,70 mètres et un poids de 900 kilogrammes. Selon les chercheurs canadiens, les caractéristiques actuelles des chameaux – des pattes larges, des grands yeux et la fameuse bosse - seraient apparus dans le processus de leur adaptation à la vie en Arctique.

http://french.ruvr.ru



Lundi 11 Mars 2013


Commentaires

1.Posté par Lecteur le 11/03/2013 11:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Malgré une quantité d'études et de recherches realisées pendant plus d'un siècle; accompagnant un progrès scientifique sans précédent, les préjugés et le racisme (la croyance en plusieurs races au lieu d'une seule: celle des humains) restent intactes. Pour dire finalement que ca ne sert à rien du tout, de savoir que les chameaux viennent du pôle nord ou les Indiens d'Amérique sont originaires d'Asie.

Lorsqu'un president d'un pays dit developpé fait un discours en fustigeant l'homme qfricain avec des propos à la limite de respect de l'etre humain: "L'homme africain n'est pas rentré dans l'Histoire" ; on se demande pourquoi toutes ses recherches et ses découvertes?

Nouveau commentaire :

Coup de gueule | Croyances et société | Reflexion | insolite, humour, conspiration...

Publicité

Brèves

VIDEO
Hicham Hamza | 01/04/2014 | 3604 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 158


Commentaires