ALTER INFO

Les bombes nucléaires d’Israël : La plus grande menace pour la paix mondiale


Dans la même rubrique:
< >

Le 12 décembre 2006, le premier ministre israélien Ehud Olmert a rangé Israël dans la liste des puissances nucléaires mondiales. Olmert a soutenu que l'Iran n'avait pas le droit d’imiter les puissances nucléaires comme Israël, les USA, la France et la Russie, car ces puissances nucléaires n'ont " jamais " menacé d'attaquer d'autres nations avec des armes nucléaires.


Khalid Amayreh
Dimanche 17 Décembre 2006

Les bombes nucléaires d’Israël : La plus grande menace pour la paix mondiale

Par Khalid Amayreh

C'est bien sûr un mensonge flagrant. Les USA, comme nous le savons, ont laissé tomber deux bombes nucléaires sur le Japon en 1945, tuant des centaines de milliers de japonais. Les USA ont laissé tomber des tonnes d'uranium appauvri sur l'Irak durant les années 90 et au début des années 2000, tuant ou causant la mort de centaines de milliers d'Irakiens, le plus souvent des civils innocents. La France aussi a récemment fait savoir qu'elle pourrait recourir à l’utilisation d’armes nucléaires contre les " terroristes. "

Quant à Israël, ses dirigeants (dont Shimon Peres, le père présumé de la bombe atomique israélienne) ont en plusieurs occasions menacé d’annihiler l'Iran dans le cas où ce dernier attaquerait Israël. En 1973, la premier ministre israélien Golda Meir aurait aussi à ce qu’on dit envisagé de recourir à " l’option Samson ", une allusion aux armes nucléaires, pour stopper l’attaque coordonnée des Égyptiens et des Syriens, destinée à récupérer leurs territoires occupés, respectivement la Péninsule du Sinaï et le Plateau du Golan.

Olmert n’a rien annoncé de neuf sur le fait nucléaire de l’État d’Israël. Chacun dans le monde, dont mon fils de 4 ans, sait qu'Israël possède un arsenal atomique considérable, des bombes à hydrogène et des ogives, avec leurs systèmes de lancement, incluant des jets de combat F-16 aussi bien que des missiles balistiques intercontinentaux d’une portée en milliers de kilomètres. Ces missiles nucléaires et ces avions de guerre avec leurs ogives nucléaires pourraient attaquer des villes et des pays éloignés d'Israël -- dont Rome, la Grèce, la Russie, l’Iran, le Pakistan, sans compter l’immense majorité des pays africains sub-sahariens et du nord.

Par conséquent, la vraie question n'est pas si Israël possède ou non des armes nucléaires. En effet, on serait mentalement attardé ou imbécile de croire les affirmations mensongères des dirigeants israéliens selon lesquelles le régime de ségrégation ne sera pas le premier à introduire les armes nucléaires au Moyen-Orient.

En vérité, les dirigeants israéliens ont menti et menti et menti à cet égard depuis le premier jour. Israël lui-même, on peut avec certitude le soutenir, est la sinistre personnification de grands mensonges, glorifiés par les sionistes et sanctifiés par l'Occident, grâce au puissant impact des médias contrôlés et influencés par les sioniste.

En fait, l'introduction de bombes nucléaires au Moyen-Orient par Israël a eu lieu il y a sans doute presque quarante ans, ce qui a été confirmé plus tard par le délateur nucléaire israélien Mordechai Vanunu.

Les Israéliens le savent, les européens le savent et, naturellement, les étasuniens le savent très bien. Plus tôt ce mois-ci (décembre 2006), Robert Gate, le propre Secrétaire de la Défense US, dans son témoignage devant un comité du Sénat, a reconnu Israël comme une puissance nucléaire.

Hé bien, pourquoi pratiquement tout le monde, dont la quasi émasculée Agence Internationale de l'Energie Atomique (AIEA), restent silencieux au sujet de cette très sérieuse menace à la paix et à la stabilité du Moyen-Orient et du monde dans son ensemble ?

La réponse est évidente. Israël avec son arsenal de bombes et d’ogives nucléaires est un bâtard de l’Occident. Et la raison pour laquelle l'Occident reste silencieux à ce sujet est la même que celle qui lui cloue le bec à propos du comportement nazi d’Israël dans sa manière de traiter les palestiniens et les autres peuples du Moyen-Orient depuis la naissance illégitime d'Israël en 1948.

En d'autres termes, l'Occident, en particulier les USA, la Grande-Bretagne et la France, ont été de véritables complices dans ce scandale continuel. Donc, tout simulacre de surprise occidental, sans parler de l’ignorance à cet égard (l'UE a invité Israël à clarifier les remarques d'Olmert), n'est rien de moins qu'un exercice éhonté d'hypocrisie publique.

Plus de mensonges

Pour augmenter sa politique " d'ambiguïté nucléaire " (qui n’est qu’un euphémisme pour mentir et tromper le monde), Israël avait produit toutes sortes de déclarations et d’arguments évasifs, destinés à écarter et à détourner l'attention loin de l'arsenal nucléaire israélien.

Donc, les dirigeants d'Israël et les pontes défendent à chaque occasion le " droit " d’Israël à posséder des armes nucléaires en arguant qu’Israël est une démocratie et en tant que telle elle n'utilisera jamais ces armes " de façon irresponsable ".

Hé bien, pour commencer, Israël n'est pas une démocratie véritable. Un pays qui pratique l’occupation militaire et l’agression, et discrimine et maltraite systématiquement ses citoyens non juifs et les assujettit d’une manière ressemblant au comportement du Troisième Reich ne peut être considéré comme une vraie démocratie.

De plus, qui dit qu'une démocratie est incapable de se comporter en nazicratie ?

Enfin, les USA démocratiques n’ont-ils pas tué des millions d’innocents au cours de leurs multiples guerres d'agression dans de nombreuses régions du monde ? Que diriez-vous de la France en Algérie ? De la Russie en Tchétchénie [1] ? De la Grande-Bretagne dans ses anciennes colonies à travers le monde ? -- Et vous rappelez-vous, la Grande-Bretagne n’a-t-elle pas introduit de force la présence sioniste dans la région par-dessus la tête des palestiniens ?

En fait, l’immense majorité des crimes de guerre, des crimes contre l'humanité, des génocides et des nettoyages ethniques, ont été commis par les soi-disant " peuples démocratiques et civilisées ".

En effet, l’un des plus éminents intellectuels occidentaux, Samuel Huntington, a soutenu de manière convaincante que l'Occident a prévalu non pas grâce à l'excellence de ses conceptions, idéaux, ou même de ses religions, mais plutôt parce qu'il excellait dans la mise en œuvre de la violence organisée contre des nations plus faibles.

Vers la théocratie talmudique

Aujourd'hui, il y a des signes forts qu'Israël dérive lentement mais de façon constante vers le chauvinisme talmudique et la bigoterie religieuse [2]. Selon un consistent sondage d'opinion en Israël sur les six dernières années, une pluralité ou une forte majorité de citoyens juifs israéliens objectent contre l'égalité des droits pour les citoyens non juifs, avec plus de 40% demandant au gouvernement des mesures et des lois qui encouragent les citoyens arabes d'Israël à émigrer.

De plus, cette tendance, de considérer les non juifs comme de moindres citoyens et même des humains inférieurs, devient très évidente au gouvernement et dans l'armée.

Dans le gouvernement, les fonctionnaires israéliens, tels que le premier ministre Ehud Olmert, déclarent ouvertement que les juifs sont plus importants que les non juifs. De plus, le fait que les gouvernements israéliens successifs pendant les dernières trois décennies incluaient des fascistes catégoriques embrassant des idéologies et des doctrines semblables à celles des nazis est révélateur. En effet, la liste des législateurs et des ministres du conseil israélien prétendument ou explicitement fascistes est vraiment longue.

Voici une liste partielle de certains dirigeants fascistes d'Israël : Meir Kahana, Rahbaam Ze'evi, Mechael Kleiner, Uzi Landau, Yitzhak Levy, Beny Elon, Eifi Eitam, Michael Eitan, Geula Cohen, Ariel Sharon, Moshe Ya'alon, AMOs Yaron, Yitzhak Shamir, Avigdor Lieberman, etc. etc. Il va sans dire que ces racistes agréés ne sont pas des figures marginales en Israël. Ils ont des centaines de milliers de partisans, sinon ils ne seraient pas représentés au gouvernement et au parlement.

Plus important, il est de plus en plus évident que l'armée israélienne soit plus ou moins dominée par des soldats et des officiers messianiques, dont nombre sont diplômés des écoles talmudiques. Il va sans dire que ces écoles enseignent que le messie ou le rédempteur juif n'apparaîtra pas sans carnage à échelle gigantesque. En d'autres termes, le rachat et le salut des juifs dépend de la conjoncture du génocide.

Vraiment, quand un groupe de colons juifs cherchant à faire sauter les lieux saints islamiques à Jérusalem ont été arrêtés par le Shin Beth vers la fin des années 70, ils ont dit aux interrogateurs qu'ils voulaient seulement déclencher un état de turbulence et de violence dans l’ensemble du Moyen-Orient parce qu'un grand événement pareil induirait l'apparition du messie.

Par conséquent, il est loin d’être peu probable qu'une junte talmudique de généraux et de dirigeants, agissant sur ordres de leurs rabbins, puissent décider d'attaquer un voisin Arabe ou un pays islamique avec les bombes nucléaires, surtout en absence de dissuasion crédible.

Ceux qui pensent que ce scénario est tiré par les cheveux devraient juste examiner l'idéologie du fondamentalisme messianique juif. Ces individus sont plus que de simples cinglés. Ils sont très dangereux, surtout s’il leur était permis, même par voie démocratique, d’obtenir des prérogatives sur les bombes atomiques d'Israël.

Il y a quelques mois, j'ai parlé avec un éminent journaliste israélien, Pinhas Inbari, et lui ai demandé s’il craignait que l'arsenal nucléaire israélien puisse tomber dans les mains d'une junte talmudique, gouvernementale ou de l’armée.

Inbari a dit que pour le " temps présent " et sans doute " pour les dix années à venir, " l'arsenal nucléaire israélien resterait en " mains sûres et laïques ".

" Cette société, la communauté des soi-disant porteurs du secret ou les gardes du secret, est en réalité un état dans l’état, et elle ne permet à quiconque n’ayant sa confiance de seulement venir auprès d’elle. "

Inbari décrit la perspective d'un changement fondamentaliste juif au gouvernement israélien comme " éloigné au moins pendant les dix prochaines années. "

" Dans dix ans, Dieu sait ce qui arrivera. "

Bien, très peu de gens savaient qu’Hitler deviendrait le chancelier de l'Allemagne dix ans avant qu'il s’asseye effectivement à la barre du Troisième Reich.

Holocauste nucléaire

Il n'y a aucun doute que les peuples du Moyen-Orient, dont la Turquie, l'Iran et les pays Arabes, sont la cible potentielle des armes nucléaires d'Israël. (à moins qu'Israël envisage le bombardement nucléaire de l’Allemagne pour venger l'holocauste). Par conséquent, il est très important que les gouvernements des pays musulmans de cette partie du monde notent que c’est vraiment " la plus directe menace stratégique " envers la survie physique de centaines de millions de turcs, d'iraniens, et d'arabes.

Nous ne devrions jamais nous permettre de continuer à vivre dans l'ombre de 300 bombes et ogives nucléaires israéliennes.

Qui doit nous protéger de ce danger ? Nous savons que les USA sont bien contrôlés par le lobby juif. Là-bas, des politiciens, les médias et même les forces armées sont aussi plus ou moins contrôlés par les juifs. Alors, ne laissons pas les musulmans ou les arabes se fier à eux parce que le prix de l'inaction pourrait être plus que désastreux.

Seule une force de dissuasion nucléaire crédible fera qu'Israël y pense à deux fois avant de lancer un holocauste nucléaire contre notre peuple et nos enfants.

Je sais que certaines personnes pourraient être incitées à écarter mes idées comme phobiques ou même hystériques. Hé bien, j'espère qu'elles seront prouvées phobiques et historiques. Cependant, dans une situation de vie ou de mort, les nations ne devraient pas prendre de risques.

Nous ne pouvons simplement pas compter sur les bonnes intentions d'Israël. Israël est une entité fourbe et menaçante qui pense que l'holocauste lui donne tous les droits et les justifications pour massacrer, attaquer et exterminer en invoquant simplement l'incantation " jamais plus ".

Je ne suggère pas qu'Israël va laisser tomber dix bombes nucléaires sur Damas ou sur Le Caire demain ou après-demain.

Cependant, je suis sûr à un million pour cent qu'Israël continuera à utiliser le spectre de la menace de ses bombes nucléaires pour nous faire du chantage, pour nous intimider et pour nous contraindre à la soumission et à l'infériorité perpétuelles.

Sommes-nous disposés à vivre dans la soumission et l'infériorité perpétuelles vis-à-vis d'Israël ?

En bref, les nations arabes et musulmanes du Moyen-Orient (comme l'Égypte, l'Arabie Saoudite, la Turquie et l'Iran) ont seulement deux choix quant à la façon dont elles devraient être concernées par l'arsenal nucléaire de Israël : Soit elles permettent à Israël de propager son hégémonie talmudique partout dans la région et de créer un empire juif s'étendant du Nil à l'Euphrate, soit elles cherchent promptement à se doter d’une force de dissuasion nucléaire.

Pendant les années de guerre froide entre l’Occident et l'ancienne Union Soviétique, une Destruction Mutuelle Assurée (FOU) [3] a préservé plus ou moins la paix. Ce FOU travaillait même pendant la crise la plus dangereuse entre les USA et l'URSS, à savoir la crise des missile cubains en 1961. Au moins, ni la Russie ni les USA n’ont tiré de missiles à ogives nucléaires.

Ça peut marcher au Moyen-Orient.

Je souhaiterais vraiment que le Moyen-Orient, et même le monde entier, se débarrasse de ces armes infernales et sataniques et fasse d’elles une chose du passé. Cependant, nous devons vivre dans l’évidence et avoir un rapport réaliste à elle.

Le monde d’après le 911 ressemble beaucoup à une jungle. Si vous êtes faible, vous serez écrasés. C’est aussi simple que ça. Nous avons vu comment Israël a récemment sauvagement attaqué et ravagé le Liban et Gaza avec sa machine de mort dernier cri pendant que les dirigeants des plus grandes démocraties occidentales encourageaient les criminels de guerre de Tel Aviv au massacre de masse des civils palestiniens et libanais et à la destruction de leurs maisons et villages.

D'autre part, nous avons vu comment la dissuasion nucléaire du Pakistan a forcé l’Inde à de la retenue et à négocier par la suite une solution pacifique à leur confrontation il y a quelques années. C'est la même Inde qui avait envahi et humilié le Pakistan dans deux guerres précédentes, un peu comme Israël l’a fait aux Arabes en 1967. Le Pakistan est l'un des pays musulmans les plus pauvres, comme nous le savons. Pourtant, au milieu des années 70 du siècle passé, son dirigeant, Zulfikar Ali Butto, déclara, " Nous aurons la bombe même si nous sommes forcés de manger l'herbe de la Terre. " Et ils l'ont obtenue.

Alors, si le pauvre Pakistan où le revenu par tête n'excède pas quelques cent dollars a pu le faire, pourquoi " Ummu Donya " (Égypte) ne le peut-il pas ? Pourquoi ne le peut pas l'Arabie Saoudite qui seulement cette année (2006) a gagné plus de 250 milliards de dollars de ventes pétrolières ? C'est une vraie honte comment ceux-là ont échoué et les impuissants dirigeants peuvent regarder leurs citoyens dans les yeux ? Ont-ils perdu tous sens de dignité et de moralité nationale ? L'Amérique les a-t-elle transformé en robots entièrement soumis ? Honte à eux !

Aujourd'hui, Israël possède des centaines d'armes nucléaires braquées sur nos villes et nos centres de population. Mekka et Medina ne sont pas hors de danger. Soyons clairs à ce sujet, et si vous ne le croyez pas, lisez et vérifiez simplement ce que les fanatiques sionistes et les néoconservateurs disent dans leurs journaux et sur leurs sites Internet.

Plus précisément, il n’existe aucune garantie qu’Israël n'utilisera pas ces armes de destruction et d'extermination de masse. Quelqu’un croit-il vraiment Olmert quand il dit qu’Israël ne sera pas le premier à introduire des bombes nucléaires au Moyen-Orient ?

Hé bien, c'est soit que nous sommes de stupides ignorants soit l'homme ment à travers ses dents.

Vraiment, tromperie et mensonges représentent la caractéristique principale définissant le discours israélien entier, du passé et du présent.

De plus, nous ne devrions jamais compter sur les USA. Les USA sont un pays asservi et contrôlé par les sionistes juifs. C'est un pays qui a perdu son libre arbitre depuis longtemps déjà, devenu simple outil au service du caractère belliqueux et de l'hégémonie sionistes.

Nous avons vu comment les USA jettent veto après veto au Conseil de Sécurité de l'ONU chaque fois que les pauvres palestiniens y cherchent réparation. Alors, que pourrions-nous sérieusement attendre des USA au cas où Israël nous attaquerait avec des armes nucléaires ? Hé bien, je suis sûr que les USA ne feraient pas plus qu’inviter les deux côtés de la retenue. -- Désolé, mais pour nous autres ce n'est tout simplement pas assez sage.

Original

Traduction de Pétrus Lombard

Notes du traducteur

1- Le problème tchétchène peut être vu différemment. Le mouvement de libération de la Tchétchénie, vieux d’au moins 30 ans, a été détourné depuis les années 90 par l’Occident comme un moyen (avec les " révolutions colorées " déclenchées par des mouvements soutenus par des ONG occidentales) servant à dépecer la Fédération de Russie pour la mettre au pillage (ce qui fut une réussite sous Elsine, avec, par exemple, les 12 milliards de dollars des fonds russes prêtés à Youkos et détournés dans les coffres des Rothschild à Londres).

Objectivement, dans le contexte moyen-oriental, Poutine apparaît plutôt comme un défenseur du faible, un modérateur des prétentions occidentales. Et il semble que ce soit pour cela que les médias occidentaux dominants le diabolisent constamment. Mais, sait-on jamais ?

2- L’aspect majeur du Talmud est son racisme actif envers le goy (le non juif). Le goy est désigné comme du bétail qu’il faut traiter (tromper, voler, exploiter, massacrer…) de toutes les pires manières pour plaire à " dieu " (qui semble au premier abord être les rabbins qui ne cessent de fabriquer de nouveaux interdits, obligations et dérogations, afin de garder leurs sujets sous dissipation mécanique).

Objectivement, le Talmud se révèle être une méthode d’avilissement ou de mécanisation de l’homme. Une méthode d’amputation des hauts principes humains (plus précisément, de ce que les anciens égyptiens appelaient le Ka, ce conseiller personnel qui fait que chacun a une certaine retenue devant les actes déloyaux, déshonorants, traîtres à sa nature, comme mentir, voler ou tuer), afin d’obtenir une " race " de psychopathes qu’aucune horreur ne fera reculer.

Ce fait, qui émerge lentement à la conscience depuis quelques années, n’est pas nouveau : Il y a presque 2000 ans, les enseignements gnostiques (Nag Hammadi) disaient que le " dieu " juif est le maître archonte, c’est-à-dire le prédateur en chef de l’homme (l’ange assigné sur Terre qui, dans sa déchéance, se réjouit du malheur et de la misère de l’homme).

3- Il s’agit d’un jeu de mot de l’auteur : Mutual Assured Destruction (MAD) dans le texte. Les initiales, MAD, de l’expression se traduisent par fou, folle, dément(e)…



Lundi 18 Décembre 2006

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS

Publicité

Brèves



Commentaires