Palestine occupée

Les autorités de l'occupation commencent la destruction d’une partie de la mosquée al Aqsa, simultanément avec le sommet de la Mecque.


mardi 6 Février, les autorités d’occupation sionistes ont commencé la destruction criminelle de deux chambres de la mosquée sacrée d’al Aqsa ainsi que le chemin de « la porte des maghrébins », reconnu comme l’une des entrées historiques de la mosquée.


palestine-info.cc
Mercredi 7 Février 2007

Les autorités de l'occupation commencent la destruction d’une partie de la mosquée al Aqsa, simultanément avec le sommet de la Mecque.
Ces destructions viennent dans le cadre d’un plan sioniste visant à détruire complètement la mosquée, pour y construire à sa place leur prétendu
« Temple » juif.

Le Grand Juge de Palestine, Cheikh Taysir al Tamimi a expliqué que les forces d’occupation ont fermé dès les premières heures de l’aube l’ensemble des entrées et portes de la ville d’al Quds, tout en mobilisant des centaines de soldats et de policiers afin d’empêcher les palestiniens de parvenir à la mosquée d’al Aqsa pour la défendre.

Pendant ce temps, les bulldozers sionistes se dirigeaient ce matin vers le mur occidental de la mosquée afin de le détruire.

Il ajouté que l’entité sioniste souhaite profiter de la situation actuelle en Palestine et de l’insouciance du monde arabe et musulman envers la mosquée al Aqsa, pour exécuter ainsi son plan destiné à détruire al Aqsa.

Le Grand Juge a appelé l’ensemble du peuple palestinien à manifester massivement afin de stopper ces abus sionistes à l’encontre de la mosquée al Aqsa ; tout en incitant les participants au sommet de la Mecque à s’unir pour défendre al Quds et sa mosquée.

Tamimi a de même assuré qu’al Aqsa est en grand danger qui nécessite un soutien actif des musulmans afin de faire échouer les complots de l’occupant et l’empêcher d’arriver à détruire ce lieu saint.

Par ailleurs, le Haut Conseil de la Fatwa a exprimé sa crainte de voir les autorités d’occupation mettre en exécution leur plan en détruisant une partie de « l’entrée des maghrébins », et ce en profitant de la situation politique palestinienne tendue, et des regards détournés vers le sommet de la Macque qui réunira les mouvements Fatah et Hamas.

Le président du mouvement islamique dans les territoires palestiniens de 1948, Raed Salah, a révélé des documents et des plans visant à détruire une partie de la mosquée al Aqsa.

« Le danger de ce dessein que les autorités d’occupation veulent mettre en exécution aujourd’hui, réside dans le fait qu’il menace de destruction deux chambres situées sous le mur occidental de la mosquée d’al Aqsa. C'est-à-dire le mur du Bouraq. La destruction des deux chambres ouvrira la voix à la mosquée al Bouraq, qui sera alors, avec la mosquée al Aqsa, exposé ouvertement aux attaques potentielles. » explique Cheikh Salah.

Le cheikh rappelle par ailleurs que le plan prévoie la destruction du « chemin des maghrébins », qui « fut en un temps une route islamique historique. Celui-ci est actuellement menacé par les fouilles sionistes, et non par la neige comme le prétendent les sionistes. De même, une partie des ponts furent détruits à cause de ces fouilles. »

Cheikh Salah a enfin indiqué que le comité des lieux religieux a formulé plusieurs requêtes aux autorités d’occupation afin de rénover cet endroit, mais toutes ces tentatives furent refusées. Il se révèle maintenant que les autorités d’occupation préparent les bases d’un nouveau pont, pour remplacer le pont historique.

Du parlementaire Bahar :

Le porte-parole actuel du Conseil Législatif Palestinien et figure politique senior du Hamas Dr. Ahmed Bahar a appelé la Ummah arabe et musulmane à se lever en défense d’Al-Aqsa, avertissant "Israël" qu’elle paiera pour les crimes qu’elle a commis mardi contre la mosquée.

Des bulldozers israéliens ont démoli deux pièces et une voie historique menant à la porte de Magharba, une des portes de la Mosquée.

Une foule palestinienne a répondu aux appels urgents lancés par des savants musulmans en Palestine pour défendre la mosquée, et a marché en sa direction.

« Ce crime israélien haineux contre la mosquée d’Al-Aqsa ne passera pas impuni, car nous défendrons la mosquée avec nos âmes et notre sang », a affirmé Bahar.

Il a ajouté que les crimes israéliens contre la mosquée d’Al-Aqsa et la ville d’Al-Quds (Jérusalem) enflammeront clairement une troisième Intifada qui sera plus dure que les deux précédentes Intifadas palestiniennes en 1987 et 2000.

« Notre peuple palestinien ne permettra pas à ce crime haineux de passer impuni, car il se lèvera bravement en défense de la mosquée d’Al-Aqsa, et éveillera une troisième Intifada qui mènera à la fin d’Israël », a souligné Bahar.

Les autorités de l'occupation commencent la destruction d’une partie de la mosquée al Aqsa, simultanément avec le sommet de la Mecque.

Le Hamas : Toucher à la mosquée d'Al-Aqsa fera sauter un volcan sous les pieds des Sionistes et mettra la trêve en danger

Ismaël Ridwan, porte-parole du mouvement du Hamas, a averti l'ennemi sioniste de toute agression contre la mosquée de Al-Aqsa. Elle ne ferra qu'exploser un volcan en dessous des Sionistes.

Dans un grand défilé organisé à Gaza hier, le mardi 6 février 2007, par le mouvement de la résistance islamique "Hamas", Ridwan a averti l'ennemi en lui faisant rappeler que toute agression contre la mosquée est considérée comme une agression contre le peuple palestinien tout entier. La conspiration sioniste destinée à démolir le mur adjacent au mur Al-Boraq de la mosquée d'Al-Aqsa ne passera que sur "nos âmes et nos corps", a-t-il ajouté.

La mosquée d'Al-Aqsa constitue une partie importante de la doctrine de tous les Musulmans. Elle n'appartient pas aux seuls Palestiniens.

Ridwan a aussi appelé les pays arabes et l'Organisation de la Conférence Islamique à travailler pour stopper l'agression sioniste à l'encontre de la mosquée d'Al-Aqsa. Il a également appelé tous les peuples arabes à prendre une position avec la Palestine pour arrêter les attaques entamées contre la mosquée.

Haniyeh appelle à sauver la mosquée d’Al-Aqsa

Ismail Haniyeh, le premier ministre de l’autorité palestinienne, a lancé un appel urgent aux masses palestiniennes, notamment ceux habitants dans les territoires occupés en 1948, pour se diriger en direction de la mosquée d’Al-Aqsa et la protéger face aux actes israéliens de démolition.

Haniyeh, qui parlait à des reporters avant de partir pour la Mecque, en Arabie Saoudite, pour assister à une conférence de conciliation nationale palestinienne, a dit que les agressions israéliennes rappelaient aux leaders palestiniens se rencontrant à la Mecque que « notre bataille est avec l’occupation israélienne ».

« Cela appelle tous les participants aux discussions de la Mecque à prendre la responsabilité pour préserver Al-Quds (Jérusalem) et la mosquée d’Al-Aqsa, pour unir les rangs et fermer la porte devant les conflits », a-t-il affirmé.

Un grand chercheur israélien de ruines prétend que les opérations de creusement sur le chemin d'Al Maghariba ont pour but de trouver des monuments historiques

Un grand chercheur israélien de monuments dans la ville occupée d’Al-Quds a affirmé que les opérations israéliennes de creusement sur le chemin historique de la porte d’Al-Maghariba pour trouver des ruines juives.

Le chercheur israélien, Ufal Baroukh a dit à la radio hébreu que les antiquités retrouvées dans cet endroit reviennent à trois religions et que les autorités de l’occupation israélienne vont exposer certains d’entre eux dans la ville d’Al-Quds, en prétendant l’existence de ruines juives historiques.

Baroukh a ajouté que ces opérations de creusement respectent la loi; en prétendant également que ces travaux ne vont pas s'approcher de la mosquée d’Al-Aqsa.

D'autre part, une chercheuse archaïque israélienne avait averti de l’intension des autorités de l’occupation israélienne de creuser devant la porte Al-Maghariba en menaçant les bases de la mosquée d’Al-Aqsa.

De son côté, le Cheikh Raed Salah, le président du mouvement islamique dans les territoires occupés en 1948, avait découvert un plan sioniste qui vise à démolir une partie de la mosquée d’Al-Aqsa.

Il a ajouté que ces décombres vont permettre aux extrémistes de menacer la mosquée d’Al-Aqsa.

Le Cheikh Raed Salah a également mis en garde de ce plan qui vise aussi le chemin historique d’Al-Maghariba qui a été endommagé par les opérations de creusement sionistes et non par la neige comme le prétend les autorités israéliennes.

On note que les autorités de l’occupation continuent leurs creusements sous la garde et la protection des forces israéliennes qui se sont déployées dans la région de la porte d’Al-Maghariba et les alentours de la mosquée d’Al-Aqsa.

Un témoin oculaire a dit que trois bulldozers israéliens ont détruit le chemin historique sous la garde d'une grande force israélienne.


Mercredi 7 Février 2007


Commentaires

1.Posté par ALI14 le 08/02/2007 01:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

YA 'ALI

2.Posté par ALI14 le 08/02/2007 01:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

ALLAH MAUDISSE LES SIONISTES ET LEURS ALLIES

3.Posté par ozlem le 08/02/2007 09:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Yen a assez des menteurs de sionistes , ils agressent , yunt et pillent et eprsonne dit rien;qUEL honte.

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES

Publicité

Brèves



Commentaires