Actualité nationale

Les attenteurs du MRAP (Mouvement pour les racisme et enti-palestinien)


Dans la même rubrique:
< >


dakarmichel@yahoo.fr
Samedi 24 Février 2007

Voici un communiqué du MRAP, concernant une affaire de "menace de mort", à l'encontre de son président Mouloud AOUNIT, affaire qui a été jugée à la 17ème chambre du TGI de Paris, et qui a vue la condamnation du présumé coupable de ces menaces, Ismaël Bédrouni, lequel était réputé être le ou l'un des responsables du site internet stcom.net. Voici ce que pense le responsable du site aredam.net, Michel DAKAR de cette affaire, du MRAP, et des organisations dans son genre.

Michel DAKAR jouit aussi du privilège d'être menacé de mort, sur le site stcom.net (depuis presque une année), site bizarre, qui s'emploie à propager l'idée de la propagande siono-américaine, que Al Qaida existe, alors qu'il est de notoriété publique que c'est une invention de cette propagande.

Ismaël Bédrouni est de même un personnage bizarre, qui semble surtout être un pantin que d'autres manipulent, personnage tellement factice qu'il en est presque irréel, quasi virtuel.

Ismaël Bédrouni existe-t-il vraiment ? A-t-il une existence similaire à celle d'Al Qaida ?

En tout cas, pour Michel DAKAR, cette affaire sent le coup monté, et est à ranger dans la catégorie de celles des Redeker, rabbin Gabriel Farhi, et autre incendie de Gagny, sainte Marie-Léonie Leblanc du RER Dé, et autres et autres manipulations des bourreaux sionistes qui volent l'habit de leurs victimes pour se camoufler eux-mêmes en victimes de leurs vicitmes, et espérer ainsi (c'est sans espoir), tromper leur monde.

Que le MRAP se livre ouvertement à ce genre de mascarade est un signe intéressant de la radicalisation des sionistes et de leurs supplétifs, le MRAP et Mouloud AOUNIT n'étant que de simples supplétifs sionistes (on disait "harkis" pour ce type de personnes qui aidaient l'occupant du temps de l'Algérie colonisée, ou "collabos" du temps des nazis), le MRAP n'étant qu'une sorte d'appendice de la LICRA, au point que les vieux militants avaient surnommé le MRAP, non pas "Mouvement contre le racisme et pour l'amitié entre les peuples", mais "Mouvement pour le racisme et anti-palestinien".

On lira plus bas le communiqué "pitoyable" du MRAP, MRAP qui joue les persécutés alors qu'il ne s'agit que d'une officine de flics, de persécuteurs de la police de la pensée sioniste.

Qui, en effet, qui grands dieux ! ! ! pourrait gaspiller son temps et ses moyens pour s'occuper de ce genre d'ectoplasme, de "larbouffiat" qu'est son président Mouloud AOUNIT, une simple marionnette des sionistes, comme le parti communiste français, dont le MRAP dépend, n'est qu'un simple bureau du mouvement sioniste, comme la "convocation" récente obligatoire à la Mutualité à Paris par le CRIF, auquel le PCF a répondu présent "chef", meeting organisé par le CRIF pour commander à la classe politique française, classe politique toute entière (depuis l'extrême gauche - faux anarchistes de la Fédération anarchistes inclus jusqu'à l'extrême droite) totalement asservie par le CRIF, dont le PCF est l'un des éléments, d'obéir à l'ordre de guerre atomique lancé par les américano-sionistes, contre la population d'Iran, pour récupérer les toutes dernières réserves de pétroles existantes au monde, et aussi permettre à l'Entité Sioniste (l'ES), dite Israël en novlangue, ou langage totalitaire, de continuer à ravager tout le Proche-Orient.

Tout s'éclaircit, tout se dévoile, même les plus aveugles commencent à pouvoir enfin y voir clair.

Chacun, même les plus naïfs, est maintenant en position de comprendre ce qu'est ce genre d'organisations, tel le MRAP, et dont les autres parmis les plus connues, se nomment Amnesty international, Ligue des droits de l'homme, Reporters sans frontières, et autres 'humanitaires", tels Médecins du monde ou sans frontières (sortes d'agents auxiliaires de renseignements à l'étranger, sur place dans les zones de conflits, ou plutôt d'invasion). La liste est interminable, car il ne faut pas oublier les faux-pro-palestiniens tels Boussouma, Ravenel, Zémor, Attala, Oméya, et les sionistes-pseudo-anti-facho tels Ras le Front, Scalp Réflex et autres Daeninckx. C'est à chacun de compléter cette liste. Attention, il ne se passe pas un semestre sans qu'ils en créent de nouvelles (le CRAN par exemple).



Voici le texte du croustillant communiqué du MRAP :



De : MRAP-Secrétariat de Direction <secretariat-direction@mrap.fr>

À : communiques@lists.mrap.fr



LE PRÉSIDENT DU MRAP MENACÉ

Le 26 janvier 2007, la 17ème Chambre Correctionnelle du Tribunal
de Grande Instance de Paris a condamné Monsieur Smain Bedrouni alias ISMAEL à une peine d’emprisonnement de 6 mois avec sursis et
à 1000 euros d’amende pour menace de mort et pour propos antisémites, faits prévus et réprimés par les articles 222-17, 222-44, 222-45 du code pénal et R625-7 du code pénal.

En effet, au mois de novembre 2003, M. Smain Bedrouni alia ISMAEL a envoyé au siège du MRAP une menace de mort envers Mouloud Aounit, Président du MRAP, dans un courrier anonyme comportant la photographie d’un homme menaçant avec une arme de poing, une munition de calibre 7,65 browning, envoi accompagné de ces mots :

« la prochaine sera pas par la poste » et « les juifs dehors ».

Le MRAP estime que ce jugement est bien en deçà de la gravité des faits.

Il entend faire appel de cette décision de justice.

Ce dossier fait suite à diverses menaces de mort, injures et actes d’intimidation par courrier, par téléphone et surtout par les sites extrémistes d’Internet dont fait l’objet quotidiennement Mouloud Aounit.

Le MRAP estime que le degré de menace à la sécurité et à la sûreté de la personne du Président du MRAP connaît en ce moment un niveau très élevé.

Malgré les demandes réitérées auprès du Ministère de l’intérieur et devant les menaces toujours présentes, le MRAP déplore l’attentisme des pouvoirs publics, qui ne sont pas en mesure de répondre à la sûreté de sa personne dont devrait bénéficier Mouloud Aounit.

Aussi le MRAP, pour la cinquième fois consécutive, saisit le ministre de l’Intérieur pour qu’une protection policière à la hauteur des risques encourrus soit assurée au Président du MRAP.

Paris, le 31 janvier 2007


Message transmis Secrétariat de Direction

Mouvement contre le Racisme et pour l'Amitié entre les Peuples
43 bd Magenta - 75010 Paris


communiques site list

communiques@lists.mrap.fr

http://lists.mrap.fr/cgi-bin/mailman/listinfo/communiques



Ce texte n'engage que son auteur...


Samedi 24 Février 2007


Commentaires

1.Posté par Pierre Villard le 13/07/2007 10:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

On peut penser ce qu'on veut des organisations et de leurs animateurs, de tels propos s'apparentent plus à des procès d'intention que de la véritable information.
Cela ne fait guère avancer le débat.

2.Posté par Wallid Divrai le 24/08/2007 11:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ce Pierre Villard sent de sioniste, et le désinformateur à plein nez.

C'est curieux un mec qui accepte comme lui la magouille des juges; du MRAP et de la LICRA envers le frère Bédrouni.

Dénonçons les gens comme Pierre Villard, qui au contraire de ce qu'ils disent, ne veulent surtout pas qu'on pense ce qu'on veut, et qui travaille pour les organisations sus nommées.

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES

Publicité

Brèves



Commentaires