Palestine occupée

Les après-secousses de la guerre libanaise atteignent responsables israéliens


Dans la même rubrique:
< >

Dimanche 11 Mai 2008 - 13:13 Les derniers développements au Liban

Dimanche 11 Mai 2008 - 11:25 Liban : au seuil d'une crise incontrôlable?


Bien que la guerre estivale du régime sioniste contre le Liban ait pris fin, les responsables israéliens ne restent pas épargnés de ses après-secousses. A la suite de la mise à l'écart et à la démission de deux commandants militaires de haut rang du régime sioniste, c'est maintenant au tour du ministre de la Guerre du régime sioniste d'être la cible des attaques verbales des milieux sionistes.


IRIB
Mardi 2 Janvier 2007

Les après-secousses de la guerre libanaise atteignent responsables israéliens
Prenant la parole devant les parents des soldats israéliens tués dans l'opération militaire contre le Liban, le ministre de la Guerre du régime sioniste, Amir Peretz a déclaré que si le comité chargé par le gouvernement d'enquêter sur la guerre contre le Liban, le présentait responsable de la défaite des forces israéliennes, il démissionnerait.

A rappeler que sous pressions de l'opinion publique, Ehud Olmert a chargé en septembre 2006, après la fin de la guerre libanaise, de mener une enquête sur les causes de l'échec de l'armée sioniste au Liban.

Et avec la démission de deux commandants de l'armée militaire du nom de Oudy Adam et Gall Herich, les enquêtes sont tournées vers d'autres responsables du régime sioniste.

D'après les sondages effectués, l'opinion publique israélienne considère Ehud Olmert, Amir Peretz et Dan Haloutz comme les responsables de l'échec de l'armée du régime sioniste au Liban.

Aux yeux des milieux politiques et médiatiques, l'incompétence des responsables israéliens et le caractère non militaire de ces derniers constituent l'échec de l'armée du régime sioniste.

La guerre libanaise a brisé le mythe de l'invincibilité de l'armée du régime sioniste après environ 6 décennies. La Résistance libanaise a arrêté la machine de guerre d'Israël, qui a dû regretter son fol aventurisme.

A présent, 4 mois après le bellicisme du régime sioniste, l'opinion publique du régime sioniste exige qu'on lui présente les auteurs de cet échec cuisant et il paraît que Peretz figure sur la liste des accusés du Comité d'enquête du régime sioniste.

C'est pourquoi, Amir Peretz, leader du parti travailliste et ministre de la Guerre du régime sioniste a annoncé auparavant qu'il n'attendait pas le rapport final du Comité d'enquête et que si les rapports provisoires de ce comité confirment son incompétence dans la guerre, il démissionnerait.


Mardi 2 Janvier 2007


Commentaires

1.Posté par al akl le 07/02/2007 16:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

on dirait que le vrai but est de mettre en place le gouvernement de guerre réel.

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES

Publicité

Brèves



Commentaires