Conflits et guerres actuelles

Les aides israéliennes aux forces géorgiennes



Jeudi 14 Août 2008

Les aides israéliennes aux forces géorgiennes
Certaines sources du régime sionistes ont révélé la coopération des responsables de haut rang de l'armée sioniste avec les forces géorgiennes qui tentent de prendre le contrôle de l'Ossétie du Sud. La plupart d'armements que les forces géorgiennes utilisent dans leur combat contre l'armée russe, sont made in Israël. Samedi dernier, les responsables diplomatiques russes ont officiellement protesté contre l'implication d'Israël dans les conflits entre la Russie et la Géorgie. La Russie a menacé de procéder à des démarches de représailles et de vendre ses armes sophistiquées à l'Iran et aux pays arabes. Israël a vendu les chars anti-chars à guidage laser et les drones et les armes à rayon rouge.

Les aides israéliennes aux forces géorgiennes

La présence des ministres israéliens au cabinet géorgien

Les bonnes relations entre la Géorgie et Israël ont un rôle de premier plan dans les dernières troubles en Abkhazie et en Ossétie du Sud. Figurent parmi d'autres ministres du cabinet géorgien, le ministre de la Réintégration, Temur Yakobashvili, et le ministre géorgien de la Défense Davit Kezerashvili. Ils jouent un rôle important dans le rapprochement entre la Géorgie et Israël, notamment dans le domaine de l'achat d'armements. Selon le quotidien israélien "Yediot Aharonot", les tensions entre la Russie et la Géorgie ont atteint son paroxysme, alors que le ministère israélien des Affaires étrangères a demandé aux responsables défensifs du régime de Tel-Aviv de prendre une attitude plus sélective envers ses contrats militaires avec Tbilissi pour que ses contrats plus importants avec Moscou ne soit pas mis en danger.

http://french.irib.ir http://french.irib.ir



Jeudi 14 Août 2008

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences

Publicité

Brèves



Commentaires