Propagande médiatique, politique, idéologique

Les agissements anti-iraniens de Tel-Aviv



Mardi 23 Juin 2009

Les agissements anti-iraniens de Tel-Aviv
Les responsables du régime sioniste ont commencé ces derniers jours de vastes campagnes médiatiques contre l'Iran. Récemment, lors d'une interview avec le journal allemand, Bild-Zeitung, le Premier ministre israélien, Benyamin Netanyahu a accusé l'Iran de soutien au terrorisme prétendant encore une fois que les activités nucléaires iraniennes représentent une menace sérieuse pour le monde entier déstabilisant aussi toute la région.

Les déclarations et les prises de position des milieux sionistes sur la 10ème présidentielle, en soutien, notamment, aux heurts et émeutes de ces derniers jours à Téhéran, visent, comme l'estiment les analystes, des objectifs particuliers. Les autorités israéliennes entendent, dans cette période délicate, provoquer l'opinion publique internationale contre l'Iran pour ainsi éclipser les exigences mondiales concernant le jugement des responsables de ce régime pour les crimes de guerre à Gaza. Il y a pourtant un autre objectif : les sionistes s'efforcent de camoufler les menaces de leurs centrales nucléaires au Moyen-Orient et faire détourner l'attention de la Communauté internationale des menaces que représente ce même régime pour la paix et la sécurité mondiale.

Ceci dit, les responsables du régime sioniste ont procédé aux campagnes d'intoxication sur les programmes nucléaires iraniens pour répéter leurs allégations non fondées concernant le soutien de l'Iran au terrorisme. Ils sont allés plus loin en s'exprimant sur les élections iraniennes et cherchent à organiser une nouvelle vague de guerre psychologique, s'alignant sur les campagnes et politiques interventionnistes américaines et britanniques. S'inscrit dans le même cadre, les déclarations d'hier dimanche du Président de l'entité sioniste, Shimon Pères qui a soutenu les émeutes en Iran et rappelé qu'il fallait faire des concertations pour la lutte contre les programmes nucléaires iraniens en dehors de l'Iran et la lutte contre les Iraniens opposant au gouvernement à l'intérieur du pays. N'oublions pas le Premier ministre et le ministre des Affaires étrangères du régime sioniste qui avaient, auparavant, indiqué, lors d'une interview avec Jerusalem Post, que le plus grand obstacle devant une solution globale au Moyen-Orient n'est ni Israël ni la Palestine mais l'Iran.

Cela montre que les responsables israéliens ne veulent que duper l'opinion publique mondiale. Les analystes estiment que les déclarations de Netanyahu sur l'Iran doivent être analysées et évaluées, en tenant compte du cadre de l'ambiance politique ambiguë et chaotique interne du régime sioniste. Il ne faut pas oublier pourtant les évolutions régionales. Les autorités israéliennes s'inquiètent, toujours, des changements éventuels que l'arrivée au pouvoir de Barack Obama pourrait introduire dans l'attitude américaine envers l'Iran.

Quoi qu'il en soit, il est tout à fait évident qu'avec la poursuite de ses politiques agressives et inhumaines, le régime sioniste menace, véritablement, le monde entier. Les responsables de ce régime doivent donc veiller à répondre les inquiétudes croissantes de la Communauté internationale quant aux menaces d'Israël pour la région voire le monde.

http://french.irib.ir http://french.irib.ir



Mardi 23 Juin 2009


Nouveau commentaire :

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences

Publicité

Brèves



Commentaires