Diplomatie et relation internationale

Les actes de Moscou incitent à se demander qui définit la politique du pays (Rice)


Dans la même rubrique:
< >

Lundi 28 Novembre 2016 - 00:17 Analyse: L’impuissance de la Ligue Arabe



Vendredi 19 Septembre 2008

Les actes de Moscou incitent à se demander qui définit la politique du pays (Rice)
Non seulement le "comportement agressif" de la Russie compromet son prestige international, mais il nous amène aussi à nous demander qui définit la politique du pays, a déclaré jeudi la secrétaire d'Etat américaine Condoleezza Rice dans un discours à Washington, dans le bureau local du German Marshall Fund (GMF).

Selon Mme Rice, ce comportement incite la communauté internationale à "mettre en cause la vision de l'avenir qui préside à la politique de Moscou".

"Il n'y a pas longtemps, le nouveau président russe a présenté une vision -très positive - de l'avenir de son pays, [...] une vision fondée sur des innovations, des investissements, des réformes institutionnelles et des améliorations infrastructurelles. Cette vision attestait que la Russie ne pouvait pas se permettre de bâtir avec le monde des relations reposant sur l'antagonisme et l'hostilité", a rappelé la secrétaire d'Etat.

Or, les récentes activités de la Russie ont montré qu'un "sinistre tournant" s'était opéré dans le développement du pays et que son comportement obéissait à "une impulsion paranoïaque et agressive", a-t-elle fait savoir.

Le plus inquiétant, d'après Mme Rice, c'est que "le comportement de la Russie ne cesse de se dégrader depuis quelques années. [...] Je pense, entre autres, à ses tentatives d'intimider ses voisins et d'utiliser le pétrole et le gaz comme arme politique, à sa décision de suspendre unilatéralement l'application du Traité sur les forces conventionnelles en Europe, à sa menace de pointer des armes nucléaires contre des Etats pacifiques, à la vente d'armes aux pays et aux groupes qui mettent la sécurité internationale en péril, ainsi qu'aux persécutions et - pire encore - aux assassinats de journalistes, de dissidents et d'autres Russes".

"Ce comportement atteste que la politique intérieure de la Russie est de plus en plus autoritaire et sa politique extérieure, de plus en plus agressive", a constaté la chef de la diplomatie américaine.

Elle a souligné que les actes de Moscou vis-à-vis de la Géorgie constituaient une "cristallisation" de la politique appliquée par les leaders russes, "politique qui ne restera pas sans réponse de la part des Etats-Unis".

"En Géorgie, la Russie n'a pas accompli et n'accomplira pas ses desseins stratégiques. Les leaders russes n'atteindront pas le principal objectif de leur guerre: le renversement du gouvernement géorgien", a souligné Mme Rice, ajoutant que l'objectif stratégique de Washington "consistait à montrer aux leaders russes que leur choix poussaient la Russie sur une voie conduisant vers un auto-isolement et une perte d'autorité sur la scène internationale".

"Ni les Etats-Unis ni l'Europe ne doivent permettre à l'agression russe d'aboutir. Ni en Géorgie ni ailleurs", a-t-elle conclu.

http://fr.rian.ru/ http://fr.rian.ru/



Vendredi 19 Septembre 2008


Commentaires

1.Posté par remo le 19/09/2008 15:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

J'ai comme une vague impression que Mme Rice et sa clique de vautours veulent s'emparer du pétrole et du gaz russe. Quant au fait que la Russie pointe des armes nucléaires contre des états pacifiques, ç'est presque comique d'entendre ce discours lorsqu'on voit l'arsenal mis en place par les US pour rayer l'Iran de la carte.

2.Posté par Charles le 19/09/2008 15:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il faut lire "Washington" au lieu de "Moscou" et "USA" au lieu de "Russie" (et on est à peu près dans le vrai), car Rice ne fait qu'inverser les choses, prouvant que l'essoufflement des USA est tel qu'ils ne savent que parler d'eux-mêmes, qu'ils ne peuvent voir les autres que comme une projection d'eux-mêmes.

3.Posté par toto le 19/09/2008 21:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Trop d'Illuminati conduit à l'éblouissement voir à l'aveuglement .....reprenez vous CONDO !

4.Posté par goy le 19/09/2008 21:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Cela ne mérite même pas de commentaires il ne faut pas perdre son temps pour ce genre d'âneries.

5.Posté par ciborg le 20/09/2008 10:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Et oui madame la saltimbanque, vous pouvez ajouter a çà les deux milions de morts Irakiens et plus de 500 000 infirmes et gravement atteints avec un pays totalement devasté et detruit que les mechants Russes ne veulent pas reconstruire ,?? . Ou encore, vous pouvez ajouter les missiles Russes pointées vers l'europe et menacant meme le pays que vos anciens esclavagistes ont volaient aux indiens en exterminant plus de 30 millions d'entre eux ???? . A votre place madame , comme disait un certain homme d'etat qui vous a fait chier , vous avez rater l'occasion de vous la BOUCLEE. On a tres bien compris par contre que vos agressions peuvent et doivent aboutir . Sachez madame et soyez surtout rassurée que les agressions des autres n'aboutirons pas parceque les autres celles auquelles vous faites allusions n'agressent pas !!!!!!! . Mais madame sachez enfin que grace au reveil des Russes les carrotes seront cuites pour vous.

6.Posté par ali le 20/09/2008 13:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

les russes s en foutent de la georgie, ils ont atteint leur objectif avec les provinces separatistes. Le president georgien n a plus aucune credibilite, c est une question de temps si l a democratie n est pas entravee pour suivre son cours ! le president georgien va gicler dans de futures elections, ce sera un pro russe qui prendra le sa place et les relations avec la russie reprendront un train normal, et surtout, les ricains vont se barrer, ils iront peut etre en Armenie, puis au Turkmenistan, ... et puis qd ils auront fait le tour et se seront fait gicler du territoire,ils s en prendront a d autres ...
De toute facon, ils s en foutent, ils veullent juste faire durer la guerre et la justifier aupres du congres credule americain qui depense ainsi des sommes faramineuses chaque annee ( plusieurs milliers de milliards de dollars ! , a cote, la crise financiere, c est secondaire ! ), ca remplit les caisses des banques, ponctionnant a souhait grace a des impots illegaux, le peuple americain qui est de toute facon completement emprisonne ...

7.Posté par ciborg le 20/09/2008 14:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

non je regrette les russes ne s'en foutes pas de la georgie , puisqu'il y a un gouvernement corrompu et entierement
devoué au USA . Depuis que ce pays est devenu une basse militaire US ainsi q' un tremplin pour les visées
expansionnistes des yankees, les Russes doivent legitimement s'inquiéter .. Parceque les criminels gringos ne respectent rien , voila ou nous en sommes. Les accords Russo-americain donnaient une garantie sur le non
engagement a l'OTAN des anciennes republiques de l' URSS et en contre partie la Russie accepter la réunification de la RDA avec la RFA ce qui etait tout a fait naturel. Il faut savoir que cet accord n'a jamais etait respecter par les assasins americains.




8.Posté par Floydrose le 25/09/2008 07:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

"Ce comportement atteste que la politique intérieure de la Russie est de plus en plus autoritaire et sa politique extérieure, de plus en plus agressive", a constaté la chef de la diplomatie américaine."

à mourir de rire... l'église qui se fout de la charité!

Géopolitique et stratégie | Diplomatie et relation internationale

Publicité

Brèves



Commentaires