VIDEOS

Les Vaccins sont inefficaces et dangereux




Dimanche 21 Juin 2009



Samedi 20 Juin 2009


Commentaires

1.Posté par helpman le 21/06/2009 05:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

salut...
la suite....

http://www.dailymotion.com/Dianequiose-3?hmz=6f776e6572696e666f73

2.Posté par njama le 23/06/2009 19:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il y a bien sûr des risques iatrogénes ... ils sont publiquement reconnus.
(Voir iatrogéne Wikipédia)

Si les CRCI ont été crées, c'est bien qu'il y a une reconnaissance publique des problèmes iatrogènes.
[Commissions régionales de conciliation et d'indemnisation
des accidents médicaux, des affections iatrogènes et des infections nosocomiales
http://www.commissions-crci.fr/ ]

Que dit le Guide des vaccinations Edition 2008
Direction générale de la santé - Comité technique des vaccinations -
page 89 du fichier PDF > voir dans Google "Guide des vaccinations Editions 2008" et sélectionner :

i[# [PDF] Guide des vaccinations 2008 - V2
Format de fichier: PDF/Adobe Acrobat
Direction générale de la santé, Comité technique des vaccinations. Guide des vaccinations. Édition 2008. Saint-Denis, coll. Varia, 2008 : 448 p. ...
www.inpes.sante.fr/CFESBases/catalogue/pdf/1133.pdf - Pages similaires
]i

Précautions générales avant toute vaccinationLa vaccination est un acte médical à part entière, qui engage la responsabilité
du médecin. Comme tout geste médical, la pratique de la vaccination
doit être
expliquée et consentie. Les explications données devraient éclairer
la personne et lui faire comprendre où se trouve son intérêt ; la possibilité
d’éventuels effets indésirables sera envisagée.
La loi n° 2002-303 du 4 mars 2002 relative aux droits des malades et à la qualité
du système de santé recommande que l’information soit donnée lors d’un entretien
individuel
.


Ceci reste valable même en cas de pandémie, et si une "proposition" de vaccination générale était faite.

Même en cas de pandémie, l'Avis 106 est déterminant et fait autorité (avis d'un collège d'experts mandatés) pour signifier que c'est tout à fait un droit ne pas accepter un vaccin, même en cas de pandémie grippale déclarée. On ne peut pas nous vacciner sans notre consentement.
http://www.ccne-ethique.fr/docs/Avis%20106.pdf

Cet Avis émane d'un comité "consultatif", et n'est pas une loi, mais il a valeur de Principe auquel même un décret du type « état d’urgence » (qui pourrait invalider toutes les lois et jurisprudences qui existent et ont préservé la liberté vaccinale jusqu’à aujourd’hui) devrait se référait. La loi n’invalide pas le principe déontologique.

i["S’agissant de la pandémie grippale, le respect de l’autonomie inclut pour chacun, le droit à une information précise sur les risques, les mesures de protection (traitement antiviral, vaccin) qui pourraient lui être proposées et la possibilité de les refuser."
"C’est en ce sens que l’article L 3131-1 du Code de la santé publique précité dispose que l’état d’urgence sanitaire ne dispense pas du respect de la vie privée des personnes et de la confidentialité des informations relatives à leur santé."
"Cela ne pourrait cependant dispenser les acteurs de santé de leur devoir d’écoute et de dialogue avec les sujets récalcitrants, pour essayer de les convaincre d’accepter un traitement préventif ou curatif, conformément au code de déontologie."

La conclusion de ce rapport reprend d'ailleurs ces aspects fondamentaux, et en recommande la diffusion médiatique:
Citation:
VI. CONCLUSION ET RECOMMANDATIONS

Le contexte, quel qu’il soit, ne peut modifier les valeurs éthiques. La situation d’urgence contraint seulement à les hiérarchiser provisoirement.
[...] Le droit au refus de soin devrait être pondéré par le devoir prioritaire de ne pas être contaminant pour son entourage.
[...]
Au terme de son analyse des questions éthiques relatives à la pandémie grippale, mais qui serait valide pour toute épidémie présentant les mêmes caractéristiques, le CCNE souhaite formuler les recommandations suivantes :

1. a. [...] La connaissance par la population des règles éthiques qui devront être appliquées en cas de crise sanitaire pandémique, conditionne, au contraire, l’efficacité de la stratégie de lutte contre la propagation virale.
[...]
4. Enfin, l’état d’urgence sanitaire ne saurait justifier, sauf circonstance d’une exceptionnelle gravité, le sacrifice du respect de la vie privée des personnes et de la confidentialité des informations afférentes à leur santé.

Paris, le 5 février 2009 ]i

Ces Recommandations sont valables autant pour le "corps politique" que pour le "corps médical", et le corps social (chacun), quel que soit le contexte ainsi que le précise la conclusion.

3.Posté par soakely le 23/06/2009 21:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Quelle différence avec les docteurs nazis !

4.Posté par Cristos le 23/06/2009 22:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Quel rapport ?
Encore un ultracommunautaire qui veut nous faire le coup de la culpabilité ?
eh... redk, on t'a reconnu, tu es pisté...


5.Posté par Gerald le 21/02/2011 10:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Enfin nous ouvrons les yeux,

" Une population malade rapporte plus d'argent au système dit de santé publique qu'une population en bonne santé "

Les Vaccins sont responsables de milliers de maladies graves. Onze pays d'Europe ont abandonné l'obligation vaccinale mais pas la France. Pourquoi ?
Voici d'incroyables révélations sur l'une des plus grandes escroqueries de notre époque en matière de santé.

Bien à vous.
Gérald
http://vaccins-pour-ou-contre.blogspot.com/

Nouveau commentaire :

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences

Publicité

Brèves



Commentaires