Diplomatie et relation internationale

Les USA sont disposés à négocier avec l'Iran - sur la question irakienne-


Dans la même rubrique:
< >

Lundi 28 Novembre 2016 - 00:17 Analyse: L’impuissance de la Ligue Arabe


L'ambassadeur des Etats-Unis en Irak, Zalmay Khalilzad, a déclaré que son pays est disposé à négocier de manière bilatérale avec l'Iran sur l'insécurité en Irak, ce qui traduit un changement de politique du gouvernement de Washington.


IRNA
Mardi 6 Mars 2007



Dans une entrevue pour la chaîne de télévision CNN, depuis Bagdad, Zalmay Khalilzad a évoqué la possibilité de contacts bilatéraux dans le cadre d'une conférence régionale qui aura lieu dans la capitale irakienne le 10 mars.


Toutefois, il a précisé que rien n'avait été décidé encore quand à l'endroit ou auraient lieu ces négociations directes.


Le porte-parole de la Maison Blanche, Tony Snow, a précisé que des négociations directes étaient à exclure.


"Il n'y aura pas de conversations directes entre les Etats-Unis et l'Iran, ou entre les Etats-Unis et la Syrie dans le contexte de ces réunions" a-t-il annoncé.


Le président des Etats-Unis, George W Bush, avait rejeté en décembre toute idée d'entamer des négociations avec la Syrie et l'Iran pour améliorer la situation en Irak, présentée par le Groupe d'Étude sur l'Irak, un comité indépendant.


Zalmay Khalilzad qui doit représenter les USA lors de cette conférence, a indiqué hier que "nous sommes prêts à parler avec les iraniens".


"Ceci aurait du se produire il y a déjà longtemps", a dit à CNN le sénateur Christopher Dodd, aspirant à la candidature démocrate aux élections présidentielles de l'année prochaine. "J'espère qu'il n'est pas très tard"a-t-il ajouté.


Sa collègue Diane Feinstein, a déclaré "je suis très satisfaite

de voir ce changement dans l'Administration" dans une entrevue pour la chaîne de télévision Fox News.


L'idée a aussi reçu l'appui de quelques républicains, comme le sénateur John Kyl.


RÉACTION DE L'IRAN

Le porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères, Mohammad Ali Hosseini, a déclare hier dans la capitale iranienne que les représentants du gouvernement iranien ne se réuniront pas séparément avec leurs homologues américains homologues, comme les USA l'ont proposé à Téhéran "à travers plusieurs canaux".


Mohammad Ali Hosseini a déclaré que les allégations américaines étaient sans "fondement" selon lesquelles l'Iran fournirait des armes à des insurgés irakiens qui lancent des attaques contre les troupes américaines soulignant que "les USA n'ont pas pu apporter aucune preuve à ce sujet".



Mardi 6 Mars 2007


Commentaires

1.Posté par RAVELONANDRASANA Lothaire Marino le 05/12/2007 07:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je peux dir que les USA exagerent.Pour tous relations internationales ils ne laiseraient
jamai tomber les Israeliens, quoi qu'ils font les USA sont toujours du cote des ISRAELIENS.LE GRAND DIEU AMERICAIN C'EST L'ISRAEL

Géopolitique et stratégie | Diplomatie et relation internationale

Publicité

Brèves



Commentaires