Géopolitique et stratégie

Les USA s’apprêtent à attaquer les sites nucléaires iraniens à partir de bases en Bulgarie et en Roumanie


Le Président Bush se prépare à attaquer les installations nucléaires de l'Iran avant la fin avril et les nouvelles bases de l’US Air Force en Bulgarie et en Roumanie seraient utilisées pour cette attaque, selon un rapport officiel de Sofia.


Gabriel Ronay

Traduit par Dany Quirion et révisé par Fausto Giudice


Gabriel Ronay
Vendredi 2 Février 2007

Les USA s’apprêtent à attaquer les sites nucléaires iraniens à partir de bases en Bulgarie et en Roumanie
«Les Forces armées usaméricaines pourraient utiliser leurs deux bases aériennes en Bulgarie et une autre sur la côte roumaine de la Mer Noire pour lancer une attaque contre l'Iran en avril», indique l'agence de presse bulgare Novinite.
Le déploiement militaire usaméricain le long de la Mer Noire, couplé avec le déploiement récent dans le Détroit d’Hormuz de deux groupes expéditionnaires de porte-avions US, semblent indiquer que le Président Bush a manqué de patience face aux déclarations frauduleuses de Téhéran [concernant le dossier] nucléaire de même qu’à son insoumission à la résolution du Conseil de sécurité de l'ONU. [Pour sa part,] le Président iranien Ahmadinejad a fait monter la tension dans la région en exposant publiquement son système de défense antimissiles russe de dernier cri TOR-MI, récemment acquis. Que les nouvelles publiées en Bulgarie soient une tactique de diversion ou un événement stratégique est difficile à discerner à ce stade. Mais, en même temps que sont renforcées des bases US en Italie et que la République Tchèque et la Pologne acquièrent des systèmes de défense antimissiles, ces développements dans les Balkans semblent indiquer une nouvelle phase dans la guerre globale contre le terrorisme de Bush.
Les nouvelles de Sofia sur les préparatifs avancés de guerre le long de la Mer Noire sont confirmées par quelques détails effrayants. L’un concerne l'établissement de nouvelles stations de réapprovisionnement en combustible pour les bombardiers US Stealth, qui seraient le fer de lance d’une attaque contre l'Iran. «Le positionnement dans des endroits inhabituels des équipements vitaux de ravitaillement en combustible pour les bombardiers B-2, y compris la Bulgarie, entre dans la perspective d'une telle attaque», a déclaré, selon Novinite, le colonel Sam Gardiner, «un officier des services secrets US posté en Bulgarie ».
Curieusement, bien que le rapport souligne que Tony Blair, l'allié principal de Bush dans la guerre globale contre le terrorisme, est sur le point de quitter ses fonctions, le président a choisi d’insister sur le projet d’attaque contre l'Iran en avril.

Avant fin mars, il est prévu que 3000 hommes de troupe US arrivent «par rotation» sur les bases US en Bulgarie. Selon l’accord de coopération militaire USA-Bulgarie, signé en avril 2006, une base aérienne à Bezmer, un deuxième terrain d'aviation à Graf Ignitievo et une aire de tir à Novo Selo ont été loués au USA. De manière significative, les négociations de l’année dernière sur ces bases ont à un certain point achoppé sur la demande de Sofia «de savoir à l’avance si Washington prévoit utiliser le sol bulgare pour attaquer d'autres nations, en particulier l’Iran».
La Roumanie, l'autre pays hôte de la Mer Noire pour les militaires US, bénéficie d’un pactole de dollars depuis que sa base de Mihail Kogalniceanu à Constanza est transformée en «place d’arme (1)» usaméricaine. Cette base est également vitale dans le scénario [d’une guerre contre] l'Iran.

La semaine dernière, le quotidien de Bucarest Evenimentual Zilei a indiqué que l’US Air Force est sur le point  de diriger plusieurs vols d'avion F-l5, F-l6 et Al0 sur la base de Kogalniceanu. L’Amiral Gheorghe Marin, chef d’État-major de l’armée roumaine, a confirmé que «jusqu'à 2000 hommes de troupe usaméricains seront temporairement postés en Roumanie».
En Europe centrale, la République Tchèque et la Pologne se sont également trouvées dans la mire de la stratégie du Pentagone. La semaine dernière, le Premier ministre tchèque Mirek Topolanek de même que le Conseil de sécurité nationale du pays ont donné leur accord pour le déploiement d'un système US de défense antimissiles par radar à Nepolisy. La Pologne a également donné son accord pour avoir une base US de missiles antimissiles et une force d’interception aérienne postés dans le pays.
Cependant, la Russie ne perçoit pas cet ensemble de nouvelles bases US à sa porte comme un « bouclier défensif ». Le chef de la défense russ a blâmé les sites d’emplacements prévus de missiles antimissiles sur le sol tchèque et polonais comme étant une « menace ouverte envers la Russie ».
Sergueï Ivanov, ministre de la Défense russe, a été plus circonspect en exprimant les inquiétudes de Moscou. Il a dit : «La Russie n’est aucunement inquiétée. Ses forces nucléaires stratégiques peuvent assurer en toute circonstance sa sécurité. Mais puisque ni Téhéran ni Pyongyang ne possèdent des missiles intercontinentaux capables de menacer les USA, de qui ce nouveau bouclier de missiles est-il censé protéger l'Ouest? Tout ceci ne vise qu’à une chose : démontrer la loyauté de Prague et Varsovie à l’égard à Washington. »
Le plan d'attaque contre l'Iran de Bush a mis en lumière le prix qu’auraient à payer l’Europe Centrale et de l’Est pour être des « piliers de la Pax Americana ».

(1)      En français dans le texte.


Original : http://www.sundayherald.com/international/
Traduit de l’anglais par Dany Quirion et révisé par Fausto Giudice, membre de
Tlaxcala, le réseau de traducteurs pour la diversité linguistique. Cette traduction est en Copyleft pour tout usage non-commercial : elle est libre de reproduction, à condition d'en respecter l’intégrité et d’en mentionner sources et auteurs.
URL de cet article : http://www.tlaxcala.es/pp.asp?reference=1982&lg=fr


Vendredi 2 Février 2007


Commentaires

1.Posté par moncef le 02/02/2007 10:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Jamais l'Europe n'a aussi bien servi les plans criminels des USA. L'on se demande a quoi servent les "commissions européennes" ??? Peut être et simplement des appendices
Des congres américains ???? Quand on dit que l'Europe est vasalisee on ne se trompe pas
Surtout avec des politiciens comme Sarko et Lelouch ......
....

Géopolitique et stratégie | Diplomatie et relation internationale

Publicité

Brèves



Commentaires