Analyse et décryptage

Les Turcs sont au jus


Dans la même rubrique:
< >


Jeudi 25 Octobre 2007

Tom Lantos - Photo Minghui
Tom Lantos - Photo Minghui

on Uruknet.info, 24 octobre 2007

www.uruknet.info?p=37486

J’ai fait récemment observer [pointed] un fait étonnamment évident – tellement évident, de fait, que vous ne le verrez mentionné nulle part ailleurs – à savoir que ce n’est pas je ne sais trop quel « puissant lobby arménien » qui aurait motivé la décision bizarre de Tom Lantos de soulever la question du génocide arménien en cette période particulièrement délicate. Les Turcs pigent parfaitement bien ce qui est en train de se passer.

Citons la Jewish Telegraphic Agency : [JTA] :

« Une commission du Congrès américain ayant approuvé une résolution reconnaissant le caractère de génocide du massacre d’Arméniens perpétré durant la Première guerre mondiale par l’Empire Ottoman, la réaction de la Turquie fut immédiate et cinglante : « C’est un coup des juifs ! » ».

Dans une interview publiée par le quotidien turc musulman libéral Zaman à la veille de l’approbation de cette résolution, le 10 octobre, par la Commission des Affaires étrangères de la Chambre des Représentants, le ministre turc des Affaires étrangères, Ali Babacan, a dit aux dirigeants juifs américains qu’une loi reconnaissant le génocide ne ferait que convaincre un peu plus l’opinion publique turque que les « lobbies arménien et juif unissent leur forces contre les Turcs ».

Babacan a ajouté : « Nous leur avons dit que nous n’étions pas en mesure d’expliquer cette chose en Turquie, si par malheur une tuile se produisait. Nous leur avons dit que nous ne parviendrions certainement pas à maintenir le peuple juif en-dehors de ce problème… »

Et, plus loin :

« Un sondage online publié par le site en anglais du quotidien Zaman, demandant aux Turcs ce qui avait fait, à leurs yeux, que la loi américaine avait été adoptée, a montré que, sur un des points soulevés, 22 % des répondants avaient choisi la réponse : « Ce sont les juifs qui ont légitimé les allégations de génocide » - ce qui était la plus forte réponse, précédée seulement de l’option : « C’est la négligence de la Turquie qui est en cause ».

Pensez-vous qu’il relève de la plus pure coïncidence qu’Israël entraîne les Kurdes et que les Kurdes, tout soudain, aient saisi l’opportunité de cette provocation de l’agent israélien Lantos pour monter une attaque majeure contre les Turcs, en Turquie ? Les Kurdes, couvés par les Israéliens, veulent que les Turcs attaquent le Kurdistan irakien, car ils pensent qu’il s’agit là de la seule façon d’entraîner, au final, l’éclatement de l’Irak et la création du Grand Kurdistan. Manifestement, ce scénario convient aussi parfaitement aux Israéliens. Les Turcs sont parfaitement au jus de cette manip’ ; c’est la raison pour laquelle ils sont en train de s’efforcer de mettre sur pied une alliance avec les dirigeants irakiens, afin de trouver une issue raisonnable de la difficulté présente.

Il s’agit d’un complot sioniste typique, se moquant totalement de la dévastation qu’il risque de causer, dès lors qu’il y a la plus infime perspective de faire avancer la cause de la domination juive…

Traduit de l’anglais par Marcel Charbonnier



Jeudi 25 Octobre 2007

Actualité en ligne | International | Analyse et décryptage | Opinion | Politique | Economie | Histoire et repères | Sciences et croyances

Publicité

Brèves



Commentaires