ALTER INFO

Les Russes sont en désaccord avec l'avis des USA sur leurs affaires internes


Dans la même rubrique:
< >


english.pravda.ru
Mardi 22 Mai 2007

Les Russes sont en désaccord avec l'avis des USA sur leurs affaires internes


English Pravda, 21 mai 2007


​​​​De fréquents rapports du Département d'État US sur la situation opprimante des droits de l'homme en Russie ne sont rien de plus que le mécontentement des Etats-Unis au sujet de l'indépendance de la Russie. De pareils rapports peuvent aussi être considérés comme une interférence dans les affaires internes de la Russie.


​​​​Selon le Centre Russe de Recherches sur l'Opinion Publique, la majorité des Russes partagent le point de vue mentionné ci-dessus. Environ 50 pour cent des Russes pensent que la critique est sans fondement. Les Russes acceptent un seul point de la critique étasunienne : le bizutage chez les militaires.


​​​​Le Département d'État US a récemment critiqué la Russie pour violation des droits de l'homme. Ce n'était pas la première fois que la Russie était critiquée, pourtant, cette fois cela a amené une réaction assez impétueuse. La critique a même été discutée à la Douma d'État de la Fédération Russe. Le Centre de Recherches a décidé de découvrir l'opinion Russes sur la critique US.


​​​​Quarante-sept pour cent des Russes pensent que cette critique est sans fondement et vingt-sept pour cent l'acceptent. Ce point de vue prévaut chez ceux qui soutiennent Vladimir Poutine : 50 pour cent n'admettent pas la critique et 25 pour cent l'acceptent.


​​​​Les sociologues ont demandé aux sondés les possibles raisons de ces critiques. Quarante pour cent des Russes sont sûrs que les préoccupations étasuniennes est basé sur leur mécontentement envers l'indépendance de la Russie. Environ 27 pour cent pensent que la raison est en rapport avec une attitude influencée des États-Unis envers le peuple Russe. Seize pour cent supposent qu'en critiquant la Russie, l'administration US a l'intention de soutenir les forces de l'opposition pro-occidentales en Russie. Et seulement 14 pour cent pensent que des droits de l'homme sont vraiment bafoués en Russie, et que les États-Unis ont toutes les raisons de s'inquiéter à ce propos. L'idée du mécontentement US en raison de l'indépendance Russe est particulièrement populaire à Moscou et à St. Petersbourg : 55 pour cent.


​​​​Environ 57 pour cent des sondés croient que la critique US devrait être interprétée comme une interférence dans les affaires internes Russes. Vingt-trois pour cent ne partagent pas ce point de vue, ils considèrent que la critique de la situation dans un autre pays est une attitude normale.


​​​​Le seul point de la critique US que la plupart des Russes (73 pour cent) admettent est le bizutage de triste notoriété dans l'armée.



Strana.ru

Traduit par Alexandre Timoshik

Pravda.ru

http://english.pravda.ru/world/americas/21-05-2007/91824-us_state_department-0

Traduction de Pétrus Lombard pour Alter Info




Mardi 22 Mai 2007

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS

Publicité

Brèves



Commentaires