Proche et Moyen-Orient

Les Palestiniens sont la priorité : une déclaration publique d’engagement pour la cause de la solidarité palestinienne




Pétition collective à signer

Traduit par Fausto Giudice


Zeynel CEKICI
Mardi 21 Novembre 2006

Les Palestiniens sont la priorité : une déclaration publique d’engagement pour la cause de la solidarité palestinienne

Certains individus cherchent à créer des divisions dans le mouvement de solidarité avec les Palestiniens en :
* détournant délibérément l’attention des crimes de guerre d’Israël et de son idéologie suprématiste;
* imposant des ordres du jour unilatéraux présentant les deux côtés comme victimes;
* sabotant le service à la juste cause du peuple palestinien ;
* ignorant la question du droit au retour pour les Palestiniens ;
* utilisant le discours palestinien comme plateforme pour argumenter contre l’antisémitisme, qui n’est pas un problème de Palestiniens et n’a pas été créé par les Arabes;
Notre préoccupation première et unique est la solidarité avec le peuple palestinien.
En tant qu’êtres humains, nous considérons comme une obligation morale de :
* faire tout ce qui est en notre pouvoir pour permettre la diffusion de l’information de manière aussi large et rapide que possible;
* nous assurer que le thème de l’oppression et de l’affranchissement du peuple palestinien reste une priorité;
* présenter une image aussi claire et honnête que possible du sionisme et de l’État juif;
* surmonter les divisions et nous unir dans notre guerre contre le crime sioniste;

Nous acceptons et croyons en l’égalité de toutes les personnes, indépendamment de leur “race”, religion, orientation politique ou autre. Nous croyons qu’un soutien entier et inconditionnel au peuple palestinien est la condition sine qua non à adopter par les militants, et nous reconnaissons que l’attachment des Paletiniens à leur patrie est une condition fondamentale et inaltérable. Dans ce but, nous défendons l’idée d’un seul État unifié avec des droits égaux pour tous ses citoyens.
Toute tentative de censurer des critiques raisonnées d’Israël et du sionisme doit être rejetée a priori, dans la mesure où elle entre en conflit avec l’objectif consistant à chercher à protéger et soutenir le peuple palestinien, considérant que l’accès à la souveraineté du peuple palestinien est le seul moyen de parvenir à une coexistence pacifique au Moyen-Orient. Il faut être circonspect et suspicieux vis-à-vis de toute tentative de dicter aux Palestiniens ce qu’ils devraient faire. Les Palestiniens souhaitent constuire leur propre avenir par eux-mêmes et ne sont pas des pions qu’on déplace sur un échiquier.
Nous demandons la liberté de parole pour les critiques sincères du sionisme et demandons qu’il soit mis fin aux campagnes lancées pour ostraciser ses critique les plus éloquents. Les campagnes de diffamation ne seront pas tolérées, car elles sont l’instrument de choix de sionistes et elles détournent notre énergie. Nous n’hésiterons pas à dénoncer leur usage instrumental, quels que soient les principes affichés par ceux qui s’engagent dans de telles campagnes. D’autre part, le dialogue ouvert et l’argumentation raisonnée sont bienvenus et fortement encouragés comme outils de compréhension et de collaboration.
Le peuple autochtone de Palestine fait face à une extermination menée par l’État juif et le monde garde le silence. Plus nous parviendrons à attirer l’attention publique sur cette destruction inutile et impudente et plus nous parviendrons à mettre un terme à cette situation horrible et insupportable.






Poster de Ben Heine, Bruxelles

Traduit de l'anglais par Fausto Giudice, membre de Tlaxcala, le réseau de traducteurs pour la diversité linguistique. Cettte traduction est en Copyleft.



Mardi 21 Novembre 2006

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES

Publicité

Brèves



Commentaires