ALTER INFO

Les Palestiniens collectent des preuves des vols d’organes par les troupes israéliennes


Dans la même rubrique:
< >

Jeudi 8 Décembre 2016 - 13:05 Formidable reprise économique aux USA

Jeudi 8 Décembre 2016 - 12:40 Fidel et le Che : deux politiques différentes


Plusieurs Palestiniens en Cisjordanie ont réclamé une enquête internationale dans un communiqué publié par un quotidien suédois, suggérant que l’armée israélienne avait volé des organes dans les corps de Palestiniens.


Al Jazeera
Jeudi 27 Août 2009

Un jeune Palestinien gravement blessé lors de la dernière agression israélienne contre la bande de Gaza (décembre et janvier derniers) - Photo : Palestine Telegraph
Un jeune Palestinien gravement blessé lors de la dernière agression israélienne contre la bande de Gaza (décembre et janvier derniers) - Photo : Palestine Telegraph

Le communiqué, publié la semaine dernière dans « Aftonbladet », le plus important journal suédois, a accusé les forces israéliennes de vol d’organes sur des Palestiniens après qu’elles les aient abattus, une accusation qu’Israël a rejetée.

Cependant Jalal Ghanem, un habitant du village d’Immatain en Cisjordanie, a déclaré à Al Jazeera cette semaine que son frère, Bilal, avait été l’une des victimes du genre de vol en question après qu’il ait été assassiné par des tirs israéliens en 1992.

Ghanem a déclaré que les soldats israéliens avaient tué Bilal, un membre du Fatah et un militant de la deuxième Intifada, à la porte du domicile de sa famille.

« Ils [les soldats israéliens] l’ont appelé, ’Bilal, Bilal’. Machinalement, il s’est retourné et ils l’ont alors abattu », raconte M. Ghanem.

Une ambulance militaire avait alors transféré le corps de Bilal jusqu’à un hélicoptère à l’entrée du village, a indiqué sa famille.

« Le corps était ouvert »

Puis Ghanem a déclaré que les forces israéliennes ont renvoyé le corps à sa famille une semaine plus tard, mais qu’il avait été découpé et montrait bien des signes d’ouverture.

« Il était très clair qu’il n’y avait plus d’abdomen, et on voyait la façon dont il avait été ouvert. Et il n’y avait plus de dents dans la bouche », dit-il encore.

La mort de Bilal a été mentionnée dans l’article de Donald Bostrom, un journaliste indépendant, dans le quotidien suédois.

Bostrom affirme que l’article est basé sur son propre témoignage d’un raid de l’armée israélienne dans un village palestinien en 1992.

Il a déclaré à Al Jazeera qu’il n’était pas antisémite et il a insisté sur le fait que ce qu’il avait écrit était véridique.

« Le corps a été enlevé et les autorités [israéliennes] ont pratiqué une autopsie sur ce jeune homme contre la volonté de la famille », a déclaré Bostrom.

« Toutes ces choses sont effectivement vraies et sont arrivées. Lorsque les militaires ont retourné le corps, la famille avait déclaré : ’Nous pensons qu’ils ont volé des organes dans le corps’, parce que son ventre était vidé. »

Protestations israéliennes

L’article a soulevé l’indignation en Israël, avec de fortes réactions de la part de ministres et de commentateurs.

« Les déclarations dans la presse suédoise étaient scandaleuses », a déclaré Binyamin Netanyahu, le premier ministre israélien.

« Nous n’attendons pas des excuses du gouvernement suédois ... Nous attendons une condamnation. »

Le gouvernement suédois a refusé de s’excuser pour l’article, en disant que liberté de la presse dans le pays l’empêchait d’intervenir.

« Si je me consacrais à m’occuper de toutes les informations curieuses dans les médias, je n’aurais probablement pas beaucoup de temps à consacrer à autre chose, » a dit Carl Bildt, le ministre suédois des Affaires étrangères.

Le journal a commenté son article dimanche en reconnaissant qu’il n’avait pas de preuve de vol d’organes, mais en faisant valoir que l’histoire méritait la publication en raison des questions qu’elle soulevait.

Sur le même thème :

-  L’IDF ou le scalpel d’Israël - 23 août 2009
-  La vérité cachée sur le réseau israélien de trafic d’organes - 3 août 2009
-  La Roumanie enquête sur un trafic d’ovules, des médecins israéliens visés - 4 août 2009

25 août 2009 - Al Jazeera - Vous pouvez consulter cet article à :
http://english.aljazeera.net/news/e...
Traduction : Info-Palestine.net


Jeudi 27 Août 2009


Commentaires

1.Posté par Nouba le 27/08/2009 16:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Netanyahu: « Nous n’attendons pas des excuses du gouvernement suédois ... Nous attendons une condamnation». Nous aussi nous attendons une condamnation, éternelle et sans rémission... Pas de la Suède... On l'aura compris... Ce trafic d'organes, bien réel et connu depuis fort longtemps, ne devrait pas être bien difficile à parler. Certains médecins ont des remords... Quelques impliqués finiront bien par parler...

2.Posté par VISITEUR le 27/08/2009 17:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

test

Nouveau commentaire :

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS

Publicité

Brèves



Commentaires