Palestine occupée

Les Mots de mes Maux ô Palestine


Dans la prose de mes mots, une douleur viscérale de ma condition en exclamation
Dans les rimes de mon texte, une dérive qui illustre mon état sans habitat
Dans la légèreté de mon style, un désire d’envole sans retenu mais avec éclat
Dans ma griffe, une constance et une détermination pour une ambition sans trahison


info.critique@gmail.com
Mercredi 17 Mars 2010

Les Mots de mes Maux ô Palestine
Dans la prose de mes mots, une douleur viscérale de ma condition en exclamation  Dans les rimes de mon texte, une dérive qui illustre mon état sans habitat  Dans la légèreté de mon style, un désire d’envole sans retenu mais avec éclat  Dans ma griffe, une constance et une détermination pour une ambition sans trahison
 
 Entre le mythe et le martyre désiré, un combat éternel pour l’existence temporelle  Entre la rue et l’hémicycle, une épreuve de force sans fin mais perpétuel

 Entre les anciens et les jeunes, un défit de vision et une divergence de sagesse habituelle  Entre les mots de mes maux, une étrange soif de justice éternelle
 
 Dans la précellence de mes instincts, une jouissance vaine et éphémère  Dans le miroir de mon ego, un orgueil de malheur à l’état primaire  Dans le désarroi de ma solution une réflexion sans mère  Dans la solitude de ma patrie, une once de résistance fait de moi un courageux téméraire
 
 Ni vos avions ni vos chars ne viendront à bout de notre soif de liberté  Ni vos armes ni vos stratagèmes ne pourront agenouiller un peuple plein de fierté  Ni votre armée ni vos alliés ne peuvent contenir l’Intifada de la vie  Ni vos ambitions ni vos injonctions ne peuvent tenir la fougue d’un peuple plein d’envie
 
 Par ma vie et mon sang la résistance est notre raison de vivre en ces temps d’occupation  Par ma dignité et mon honneur ces terres imbibées de notre sang retrouveront paix et justice  Par ma foi et ma famille nos martyres sont devenus nos constellations  Par Allah l’unique le retour est auprès LUI sans aucun doute pour le meilleur de l’au-delà.
 
 R.A
http://laparoledujeunemusulman.blogspot.com/



Mercredi 17 Mars 2010


Commentaires

1.Posté par ABC le 17/03/2010 17:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Que les sionistes israëliens sachent que la partie n' a pas encore été gagné,s'il ont remporté une bataille, ils n'ont pas encore remporté la guerre et ils ne la remporteront jamais puisque il y aura toujours des palestiniens vivants et resistants.

Violences israëliennes sur les palestiniens (video) :

Nouveau commentaire :

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES

Publicité

Brèves



Commentaires