Société

Les Missions Trait d'Union


Ensemble pour agir dans l'Union de la fraternité, dans les domaines ci-dessous :

- Solidarités ;

- Écologie ;

- Paix.


bruno_berthelot@divine-attitude.org
Mercredi 24 Décembre 2008

Les Missions Trait d'Union

Expression d’une nouvelle fraternité citoyenne et consciente, les Missions Trait d’Union de l'association Divine Attitude permettront de créer l'Union dans la diversité.

Si ce monde n’existe que pour qu’il soit transcendé,

Si nous sommes incarnés pour aller quérir l’éveil de l’étincelle Divine,

Si depuis le big-bang le processus évolutif est toujours parfait,

Si l’infini en nous doit éprouver le fini, pour réaliser qu’il est l’infini,

Si nous sommes dans la totale acceptation de ce qui EST,

Alors pourquoi aider les autres et ne pas laisser aller le monde comme il va… ?

Parce que l’Amour est la source et la finalité de Tout…

Parce que l’infini est un lieu d’Amour inconditionnel,

Parc que le relatif et l’Absolu ne sont qu’Un dans l’Amour

Parce qu’il est impossible d’aimer vraiment si l’on a besoin d’être aimé,

Parce que vivre c’est apprendre à mourir,

Parce que la vraie liberté, c’est de n’avoir plus besoin d’être aimé,

Parce que l’Amour est l’ultime finalité de notre incarnation,

Parce que l’Amour est la voie et la réponse à toutes choses…

--------------------------------

Nous pouvons accepter ce qui EST, et cependant agir pour dispenser l’Amour, la Justice, la Vérité et la Paix.

L’établissement d’une civilisation fraternelle exige le rayonnement de l’amour et notre engagement dans l’action.

N’oublions pas que l’établissement d’un bonheur relatif, est le terreau d’un bonheur absolu.

N’oublions pas que pour dissoudre la négativité, issue des désordres individuels et collectifs, l’Amour est l’unique ciment de l’Union.

Agir dans l’Amour, c’est simplement faire son devoir d’humain. Nous pouvons émettre de la compassion à un niveau subtil, en se mettant en Présence par exemple.

Néanmoins, et même si nous sommes déjà en relation les uns avec les autres dans la globalité de la Conscience Universelle, l’expression de la compassion auprès de nos semblables prend une toute autre valeur. À l’origine, ceux qui pratiquaient la charité, recherchaient l’Unité dans le service des autres, où ils espéraient y perdre leur identité.

Il est exact que dans l’attention bienveillante de son prochain, dans son écoute distincte mais sans distances, dans le recueillement de notre disponibilité intérieure, notre absence égotique nous confère la joie de la Présence… Car pour gagner le goût des autres, il faut perdre le goût de soi, dans cette force de l’abandon que l’on pourrait nommer la foi !

Et là, dans la Présence surgit ce néant qui est le Tout, ce vide qui est nous, puisqu’il EST… Et là, dans l’abolition des frontières de la séparation, dans l’ultime recomposition des fragments, l’unité nous éclabousse de sa vérité…

Ainsi, comme l’archet donne la vie aux cordes d’un violon, l’Amour prend sa signification dans la relation à l’autre. Mais pour que toute action soit désintéressée, il convient de se garder d’y rechercher les fruits…

Tant de gens se croient charitables, alors qu’ils ne font que se sécuriser ou se valoriser. Car quand il y a intentions (mêmes cachée) c’est de l’égoïsme. L’amour doit se donner en demeurant libre et gratuit. Il est la force de Vie. Dans ce cas, beaucoup rentrent dans le triangle dramatique de Karpman (ou triangle SVP : Sauveteur, Victime, Persécuteur). Le « sauveteur en relation d’aide » peut devenir « victime », lorsqu’il dépasse son rôle, fait plus que nécessaire, et n’obtient pas la reconnaissance qu’il espère de son acte. Il devient ensuite « persécuteur » de la « victime » qu’il a voulu aider contre son gré et qui ne lui en est pas suffisamment reconnaissante…

Et à quoi servirait l’incarnation si l’on faisait porter toujours sa croix par quelqu’un d’autre ? Les épreuves de la vie sont comme des cailloux situés dans le sol. Pour la graine qui germe et qui pousse vers la lumière, le germe est bien obligé de contourner ces pierres pour atteindre la surface. Ainsi c’est en cheminant que la futur plante trouve ses caractéristiques et se vivifie individuellement.

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Concrètement c’est quoi agir dans l’Union de la Fraternité ?

Expression d’une nouvelle fraternité citoyenne, les Missions Trait d’Union de l'association Divine Attitude permettront de :

• Partager les épreuves, lors d’immersions au cœur des problématiques ;

• Dispenser notre compassion dans ce partage des difficultés ;

• Donner l’exemple de l’action désintéressée ;

• Apporter une aide matérielle ou logistique si besoin ;

• Agir de concert avec des associations de terrains déjà bien impliquées ;

• Effectuer des reportages vidéos complets sur les situations rencontrées, puis les mettre en ligne à travers notre site web,

• S’impliquer activement dans la recherche de solutions ;

• Dénoncer ce qui n’est pas éthique et les disfonctionnements rencontrés ;

• Alerter l’opinion publique ;

• Intervenir au niveau médiatique, administratif et politique pour solutionner ces problèmes ;

• Informer en temps réel sur les avancées de chaque cas traité ;

• Créer l’union, pour pérenniser des solutions concrètes.

---------------

Bruno Berthelot - Association Divine Attitude
www.divine-attitude.org


Mercredi 24 Décembre 2008


Commentaires

1.Posté par Plumeau le 25/12/2008 04:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler


Hé, Bruno ! C' est quoi ce baratin ?! Paroles, paroles.
Tu ne serais pas un adepte du " NEW-AGE" ? Quand on tombe sur toi, après avoir lu un article sur la Palestine, l' Afghanistan et autre théâtre de guerre, on a l' impression d' avoir à faire à un extra-terrestre !
Tiens, ça tombe bien ! Ce Dimanche-ci , on est une petite foule à lancer des godasses près du tombeau du soldat inconnu, sur les Champs à Paris, à 15 heures. Soit-y et fais nous ton baratin qu'on rigole un peu !
Salut, l' Abbé Bruno .

Nouveau commentaire :

Politique française | Société

Publicité

Brèves



Commentaires