EUROPE

Les Irlandais disent OUI


Dans la même rubrique:
< >

Les Irlandais disent OUI au Nouvel Ordre Mondial


autodiktat@gmail.com
Jeudi 8 Octobre 2009

Les Irlandais disent OUI

Les Irlandais disent OUI

C'est fait! Voilà une nouvelle et dramatique preuve de l'inexistence de la démocratie européenne! La France avait dit non, Sarkozy a dit oui. L'Irlande avait dit non, la crise et la propagande lui ont finalement fait dire oui!
 
 http://autodiktat.eklablog.com/
 
 Le Traité de Lisbonne fait ainsi office de constitution Européenne et nous enferme à jamais dans le système financier qu'on connaît ( http://autodiktat.eklablog.com/article-120535-591271-le-nerf-de-la-guerre-les-banques.html
). La France n'a désormais plus le droit de faire autrement pour créer sa monnaie que de passer par la BCE et future Banque Mondiale. Nous sommes ainsi soumis au système de la dette esclavagiste jusqu'à ce que ce dernier implose sous le poids de ses incohérences fondamentales. Mais pour parler de tout cela mieux vaut écouter Etienne Chouard :
http://autodiktat.eklablog.com/article-120535-595980-dette-esclavagiste.html
 
   
 
 Notons que la Constitution Européenne rétabli la peine de mort, mais bon, quel importance?
 
 Enfin si quand même une précision, n'ayez pas l'intention de participer à une émeute ou toute manifestation pouvant être considérée comme telle...
 
 a) l’article 2, paragraphe 2, de la CEDH : « La mort n’est pas considérée comme infligée en violation de cet article dans les cas où elle résulterait d’un recours à la force rendu absolument nécessaire :
 
 a) pour assurer la défense de toute personne contre la violence illégale ;
 
 b) pour effectuer une arrestation "régulière" ou pour empêcher l’évasion d’une personne régulièrement détenue
 
 c) pour réprimer, conformément à la loi, une émeute ou une insurrection.
» l’article 2 du protocole no 6 annexé à la CEDH :
 
 « Un État peut prévoir dans sa législation la peine de mort pour des actes commis en temps de guerre ou de danger imminent de guerre ; une telle peine ne sera appliquée que dans les cas prévus par cette législation et conformément à ses dispositions ... ».
 
   
 
 Bonne continuation



Jeudi 8 Octobre 2009


Commentaires

1.Posté par Les culs de pyramide le 08/10/2009 14:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Qu' entendent-ils par violence légale ?

Abattre lors de son arrestation une personne béneficiant de la présomption d' innocence ou mitrailler un peuple en colère contre la vie chère, l' injustice, le chômage et la tyranie c' est ça alors, la définition de la violence légale de la cour européenne des droits de l' Homme ?

J' ai dû rater un épisode, CEDH ça doit vouloir dire Cour Européenne des Droits de l' Homme-viril.

Bah, de toutes façons comme les irlandais ont votés ouon (ou nouin je ne sais plus très bien) il devient nécessaire de les faire revoter une troisième fois car, aujourd' hui c' est 50-50.

Same player shoot again!

(cul de pyramide: résidu ou parasite de structure pyramidale archaïque)

2.Posté par Sauvons l'Europe le 08/10/2009 16:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Sur la peine de mort, je rassure. CEDH, c'est bien pour "droits de l'Homme":
http://www.agoravox.fr/actualites/europe/article/le-traite-de-lisbonne-mange-les-62774


3.Posté par Les culs de pyramide le 08/10/2009 21:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ Sauvons l'Europe,

Si ce texte ne veut pas dire ce qu' il veut dire (comme le suggère ton lien) alors, pourquoi l' avoir écrit ?

Au lieu de rassurer, tu ferais mieux de t' expliquer. Tes propos semblent aussi flous et sommaires que ta notion d' Europe.

(cul de pyramide: résidu ou parasite de structure pyramidale archaïque)

4.Posté par Sauvons l'Europe le 09/10/2009 19:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bien sur que si il veut dire ce qu'il veut dire.

Il signifie en le reformulant de la langue juridique en français, mais sans modifier l'ordre des mots: l'Etat n'a pas le droit de tuer un de ses concitoyens, cela peut néanmoins arriver dans des cas extrêmes lorsqu'il n'y a plus aucun autre moyen de mettre fin à une tentative de renversement de la démocratie (en ce qui concerne le passage sur l'insurrection). ça vous semble vraiment scandaleux? et si vous pensez que c'est autre chose, quelle significations donnez vous à ce texte?

5.Posté par Les culs de pyramide le 09/10/2009 22:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je lui donne la signification déjà précisée dans le post n°1 sous la forme d' une interrogation mais, tout dépend du contexte qui va lui donner son sens figuré.

Le contexte juridique, non scandaleux en lui-même, n' étant que son sens propre; de ce point de vue il a, en effet, le sens que tu sembles lui donner.

Dans un contexte politique et historique d' actualité, c' est-à-dire celui des états-unis, de la France, des pays atlantistes et dans l' Europe actuelle que Mr Barroso lui-même appelle "a non imperial empire" (ce qui me scandalise car, l' europe doit être au service des peuples et des nations et non l' inverse), l' interprétation peut alors, suivant les personnes et leur perception des évènements, changer du tout au tout.

6.Posté par Sauvons l'Europe le 10/10/2009 01:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

La partie importante est la locution "absolument nécessaire". Quand un policier a tiré lors d'une opération par exemple, les circonstances sont disséquées pendant le procès pour savoir si le policier avait le choix ou non. Si on oublie cette partie de la phrase en effet, le texte est potentiellement beaucoup moins protecteur. Mais il reste la protection nationale des droits de l'homme, Lisbonne s'ajoute au reste, il ne le remplace pas, hein!

Nouveau commentaire :

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES

Publicité

Brèves



Commentaires