MONDE

Les Hmongs sont à nouveau abandonnés. Par la Thaïlande cette fois.



legrandvillage@gmail.com
Mardi 29 Décembre 2009

Les Hmongs, cette ethnie montagnarde du nord de la péninsule indochinoise, sont à nouveau trahis. Après les USA par la CIA à la fin de la guerre du Vietnam, les réfugiés qui ont fui les répressions communistes vers la Thaïlande vont être expulsés vers leur bourreaux. Effectivement, malgré les condamnations internationales, le royaume de Thaïlande s’apprête à renvoyer 4200 Hmongs au Laos.

Entre 1952 et 1975, la CIA a entrainé et armé un grand nombre de Hmongs vivant à la frontière nord du Vietnam. Cela pour enrayer la marche des soldats d’Hanoï à travers les collines boisées de la région. La zone d’habitation de cette ethnie a été la plus bombardée par les américains de toute l’histoire. En effet l’aide de la CIA n’était pas officielle. Lorsque les américains en déroute ont fui, leurs alliés ont beaucoup souffert de s’être trompé de camp. Les Hmongs, depuis la prise de pouvoir des communistes sont persécutés, exacerbant leur désir ancien d’indépendance. Les populations ont fui vers le seul pays non communiste de la région, la Thaïlande.

Aujourd’hui, la Thaïlande ne veut plus supporter ce poids de réfugiés. Il est vrai que toute la frontière que partage la Thaïlande avec ses voisins laotiens et cambodgiens est truffé de camps de réfugiés devenus de petites villes pauvres (avec quelques exceptions pour quelques camps en bordure de voies commerciales). Les nombreux cambodgiens ayant fui les khmers rouges s’ajoutent aux Hmongs et aux birmans au nord. Autant dire que la Thaïlande est « envahie » et que depuis que l’ONU ne finance plus ces camps (sauf pour la Birmanie en partie), le royaume assume seul (ou presque) la dépense.

Cependant il me semble que l’on ne peut pas rendre des victimes à leur bourreau sans être complice de ce qu’il va advenir à ces réfugiés. La Thaïlande ne peut agir que d’un point de vue économique (même si le coût est élevé), elle doit prendre en compte le sort de ceux qu’elle expulse. Cette décision est à l’opposé des traités internationaux signés par la Thaïlande.

Même si le régime s’est assoupli au Laos, il reste au main d’une dynastie communiste. Il est vrai que depuis peu, le pays s’est ouvert au marché mondial, mais les rancœurs de la guerre du Vietnam sont encore vives. Les vainqueurs punissent encore ceux qui ont eu la naïveté de croire en la protection des États-Unis comme de la France. Même s’il n’y a plus d’exécutions massives, les Hmongs demeurent bannis de la société. Leurs terres sont exploités et les populations déplacées sans ménagement (et c’est un faible mot !).

La communauté internationale a réagit et tente de faire pression sur le royaume. Mais les déclarations restent discrètes et ne prouvent pas une solidarité internationale. Les intérêts divergent. Malgré tout de nombreux diplomates tentent de faire changer d’avis le gouvernement de Bangkok. La Thaïlande de son coté, en plus de tenter d’alléger une charge financière importante, tente, par ce geste d’adoucir ses relations de voisinage. Des marchés lui restent fermés au Laos et les relations avec le Cambodge sont au plus bas pour cause de disputes de frontières et de chamailleries politiques. Mais je m’éloigne du sujet…

source : LGV



Mardi 29 Décembre 2009


Commentaires

1.Posté par Al damir le 29/12/2009 12:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Encore une fois la démonstration est de nouveau faite que les Américains et leurs alliés européens ne peuvent constituer une véritable défense ou recours des Droits des peuples . Ceux-ci sont toujours utilisés dans le seul intérêt de ces puissances. S'ils s'en écartent ils sont dénoncés comme étant , tel de nos jours, des bases de terroristes et deviennent des ennemis. l'exemple de l'Iran est très significatif : comparer entre l'époque de leur valet le Shah et actuellement.
Il n'y a jamais photo, les exemples sont multiples et nombreux dans l'histoire des hommes.

Nouveau commentaire :

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS

Publicité

Brèves



Commentaires