Conflits et guerres actuelles

Les GI’s et les crimes perpétrés contre les Irakiens



Jeudi 20 Mars 2008

A l'occasion de la 5ème année de l'occupation de l'Irak, quelques anciens GI's ont décidé de révéler une partie des crimes commise par l'armée américaine pour éclaire l'opinion internationale. Selon l'IRNA depuis New York, Hart Viges est l'un d'entre eux. Il a participé à la guerre d'Irak et il affirme que « cette guerre n'est pas un conflit entre deux armées dans le sens classique du terme, mais une tuerie, un massacre à vaste échelle d'innocents ». Tireur de mortier de 81 mm, l'ex soldat Viges ajoute que « l'on nous demandait de raser les maisons et les bâtiments sans aucun égard pour ceux qui s'y trouvaient". Et il ajoute : " Je ne me suis jamais retourné pour voir les dégâts et les pertes que j'ai infligés ; la seule chose que je peux dire aujourd'hui, c'est que j'ai tué beaucoup d'innocents ». «Nous recevions l'ordre de tirer sur les taxis et de les incendier sans motif, conclut-il. Un autre ancien soldat, répondant du nom de Jason Washborn déclare que « lors de nos attaques contre les maisons de Bagdad, nous nous trompions toujours de cible et nous ne réussissions jamais à arrêter les personnes que nous recherchions. » Jason Washborn, caporal de la marine et sniper, a servi 4 ans dans l'armée et a séjourné trois fois en Irak. Il écrit dans ses mémoires qu'entre 2004-2005, il était en mission à Nadjaf et de 2005 à 2006, à Hadithah. Il précise que les ordres changeaient quotidiennement. « Les premiers jours, nos commandants nous recommandaient de connaître bien nos cible avant d'ouvrir le feu. Mais après, nous étions autorisés à tirer sur tout ce qui bougeait, presque à l'aveuglette". Ce fusilier américain poursuit : « Dans l'une de ces fusillades, nous avons criblé de balle une femme qui s'avançait vers nous, un grand sac en main. Quand nous nous avons approchés de son corps gisant dans le sang, nous avons découvert que son sac était plein de denrées alimentaires qu'elle avait apportés pour nous ». Washborn ajoute : « Quand des villageois voulaient passer par le poste de contrôle, nous les tabassions violemment ». Washborn regrette aujourd'hui d'avoir participé à ces crimes. " Beaucoup de marines portaient sur eux des pelles pour les poser à côté du dépouille des personnes qu'ils tuaient par erreur. C'était une astuce qui leur permettait d'accuser leurs victimes d'avoir cherché à creuser la terre pour y déposer des bombes". Les politiques maximalistes de Bush en Irak a coûté jusqu'à présent la vie de 700, 000 Irakiens et a mis en errance plus de 5 millions autres.

http://french.irib.ir http://french.irib.ir



Jeudi 20 Mars 2008


Commentaires

1.Posté par fred is back le 20/03/2008 12:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Cette guerre illégale est une horreure, c'est la honte de l'amérique, une tache qui ne s'éffacera jamais. Je souhaite que le jugement de l'histoire soit des plus sévère envers les instigateurs de cette boucherie inutile. Maudit soit ce pays de cowboy abrutis de nationalisme et de religion.

2.Posté par ROMANA le 20/03/2008 23:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

LA HONTE DE L'OCCIDENT ET SURTOUT D'ISRAEL SONT GOUROU, PEUPLE JUIF QUE DE CRIMES EN TON NOM. REVEIL TOI ET FAIT HONNEUR A TES ANCETRES LES PROPHETES DE LA THORA DE LA BIBLE ET DU CORAN.

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences

Publicité

Brèves



Commentaires