Géopolitique et stratégie

Les Etats-Unis renforcent leur système ABM aux frontières orientales de la Russie


Les Etats-Unis ont transféré des îles Hawaii, dans le Pacifique, sur les îles Aléoutiennes, en mer de Béring, plus près du Kamtchatka, le plus grand radar de stationnement maritime en vue de renforcer le système de défense antimissile (ABM).


RIA Novosti
Jeudi 8 Février 2007

Les Etats-Unis renforcent leur système ABM aux frontières orientales de la Russie
Les Etats-Unis ont "transféré le radar par mer vers son port d'attache d'Adak", lit-on dans la déclaration du général Henry Obering, directeur de l'Agence américaine de défense antimissile.

"Le plus grand radar de ce type est destiné à observer et à repérer de petits objets dans l'espace, ce qui le rend surtout efficace pour le système ABM", souligne la déclaration.

Selon le chef de la défense antimissile américaine, le radar "est capable de fournir des informations très précises pour lancer des missiles intercepteurs de stationnement terrestre et maritime dans un point déterminé de l'espace en vue de détruire les missiles ennemis".

"La mobilité du radar permet de le déplacer dans l'océan aussi bien pour appuyer les opérations militaires réelles et défendre les Etats-Unis et leurs alliés contre les attaques de missiles balistiques que pour effectuer de nouveaux essais du système ABM américain", lit-on dans la déclaration de Henry Obering.

Le radar avec sa plate-forme représente une structure de 74,4 m de large et de 120 m de long. Haute de 86 mètres, elle pèse environ 50000 tonnes.

Les Américains envisagent également de déployer des radars du système de défense antimissile américain sur le territoire de la République tchèque et de la Pologne. Le coût de la construction de la partie européenne du système au cours des cinq prochaines années est évalué à 1,6 milliard de dollars.

Ensuite, ce système peut être étendu en y incluant des éléments de stationnement en mer et en déployant des éléments de détection dans l'espace.

Les Etats-Unis affirment qu'ils créent le système ABM afin de se protéger contre une attaque éventuelle de missiles des Etats de "l'axe du mal". Washington range parmi ces Etats, entre autres, la Corée du Nord et l'Iran.


Jeudi 8 Février 2007

Géopolitique et stratégie | Diplomatie et relation internationale

Publicité

Brèves



Commentaires