Géopolitique et stratégie

Les Etats-Unis cherchent à déstabiliser l'Iran par commandos pakistanais interposés (TV)



Ria Novosti
Mercredi 4 Avril 2007

L'administration de George W. Bush met en oeuvre un plan de déstabilisation du gouvernement iranien en recourant secrètement aux services de plusieurs commandos armés opérant depuis le territoire pakistanais et qui tuent et enlèvent des militaires et des officiels iraniens, a annoncé la chaîne de télévision américaine ABC se référant à des sources au sein des services de renseignement des Etats-Unis et du Pakistan.

La chaîne a diffusé un reportage sur l'organisation Jundullah (brigade divine) composée de membres d'une tribu de la province pakistanaise du Belujistan. Au mois de février la Jundullah a revendiqué un attentat à la bombe commis en Iran et qui avait coûté la vie à onze militaires de la Garde révolutionnaire.

Dans son reportage la chaîne ABC se référant à des sources au sein du gouvernement pakistanais indique également que cette campagne secrète contre l'Iran avec recours à la Jundullah avait été décidée au cours de négociations menées au Pakistan entre le vice-président des Etats-Unis, Richard Cheney, et le président pakistanais, Pervez Musharraf.

ABC rappelle également qu'au mois de mars la télévision nationale iranienne avait accusé la CIA de former des membres de l'organisation Jundullah, mais le porte-parole des services secrets américains, à qui ABC a demandé des explications, a déclaré que "les accusations lancées à ce sujet contre la CIA sont des faux" et que les Etats-Unis ne financent pas la Jundullah.

Soulignant que le gouvernement des Etats-Unis n'accordait aucun soutien financier direct à l'organisation Jundullah pour perpétrer des attentats en Iran, des représentants de la CIA ayant requis l'anonymat ont seulement confirmé à ABC que Washington recourait aux services de la Jundullah uniquement pour combattre les terroristes d'Al-Qaïda.

"Certains anciens officiers de la CIA disent que cela rappelle l'utilisation par le gouvernement des Etats-Unis d'armées fantoches, financées par d'autres pays, dont l'Arabie saoudite, pour déstabiliser le gouvernement nicaraguayen dans les années 80", annonce la chaîne de télévision.


Mercredi 4 Avril 2007

Géopolitique et stratégie | Diplomatie et relation internationale

Publicité

Brèves



Commentaires