Politique Nationale/Internationale

Les Chefs israéliens, des criminels de guerre



Après la guerre du Liban, le régime sioniste s'est vu confronter à une crise sans précédent, aussi bien au niveau régional qu'international, à tel point que le Ministère israélien des Affaires étrangères a mis, officiellement, en garde les autorités de haut rang militaires et politiques de ce régime, contre la vague de condamnations mondiales, à l'encontre de cette entité, protestations, sans précédent, à en croire ce ministère.


irib
Mardi 5 Septembre 2006


Les instances judiciaires du monde ont l'intention de porter plainte et de faire comparaître les autorités israéliennes devant la justice, pour crimes de guerre. Le Ministère des Affaires étrangères du régime sioniste a conseillé aux responsables israéliens d'éviter de se rendre à l'étranger, notamment, dans les pays européens, de crainte d'être arrêtés pour leurs crimes de guerre, au Liban. Déjà, et sur une échelle plus limitée, les autorités israéliennes avaient été présentées comme des criminels de guerre et le monde avait, déja, demandé leur jugement.

C'est ainsi qu' Ariel Sharon, qui est une figure éminente des criminels israéliens, a été jugé et condamné, en 2002, par contumace, comme criminel de guerre. Nombreux ont été les crimes commis, pendant les 58 années d'occupation de la Palestine, par les anciens et actuels chefs et responsables israéliens. Ariel Sharon, Menahem Begin, Isaq Rabin, Ehud Barak, Shimon Perez, Moshe Dayan et bien d'autres Chefs de cette entité ont planifié, durant ces décennies, des complots et des opérations criminelles, créant, ainsi, des tragédies sanglantes, qui restent gravées en lettres de sang, dans les annales de l'histoire, telles que les massacres perpétrés dans les villages de Deir Yassin et de Kafar Qassem, les camps de Sabra et de Chatila et le village de Qana.

L'entité sioniste est, ne l'oublions pas, le fruit des crimes, des assassinats, des agressions et de l'occupation. Et c'est, seulement, ainsi, qu'elle peut survivre. Les crimes du régime sioniste, qui ont été commis, avec l'aide des puissances colonialistes, ont conduit à la mise sur pied de ce régime occupant, en Palestine. Et, aujourd'hui, après 6 décennies, c'est ce même régime qui se trouve à l'origine des grandes crises qui ébranlent le Moyen-Orient. Il est certain que les crimes du régime sioniste ont, à chaque fois, bouleversé la Communauté mondiale, qui a, toujours, exprimé sa répugnance et son indignation vis-à-vis des démarches barbares des Sionistes, à l'encontre des nations opprimées, libanaise et palestinienne. Mais ce qui a gardé, jusqu'à présent, les autorités israéliennes à l'abri des accusations et des poursuites judiciaires et leur a assuré une certaine sécurité, c'est l'aide sans faille des puissances arrogantes, dont et avant tout, les Etats-Unis.

N'oublions pas, en passant, les mensonges et les falsifications historiques, ainsi que les aides financières et militaires ininterrompues, pour qu'Israël puisse jouer la carte de la "victimisation" et camoufler ses crimes, certains, encourageant, même, cette entité illégitime à commettre davantage de crimes. Mais, aujourd'hui, les crimes de guerre du régime sioniste ont pris une telle ampleur qu'ils arrivent à inquiéter le Ministère des Affaires étrangères de ce régime et à provoquer la réaction des instances judiciaires mondiales, les conduisant à présenter Israël, comme criminel de guerre, et à demander le jugement des Chefs de cette entité.


Mardi 5 Septembre 2006


Commentaires

1.Posté par André Tremblay le 07/09/2006 09:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Tout est malheureusement vrai dans cet article. Cependant, comme d'habitude, les sionistes trouveront bien le moyen non seulement se s'en sortir, mais aussi celui de se faire passer pour des victimes.

Hélas, ces crimes d'Israël, comme tous les autres qu'ils ont commis, sombreront vite dans l'oubli. De même en est-il, d'ailleurs, des crimes quotidiens commis par les États-Unis et ce, depuis leur création, laquelle s'est faite, elle aussi, dans le sang et les génocides des peuples autochtones.

André Tremblay, Québec.

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences

Publicité

Brèves



Commentaires