Conspiration

Les Attentats et … Le Mossad



Dimanche 14 Septembre 2008

Les Attentats et … Le Mossad
Après les attentats du 11 Septembre, nombre de gens se sont posés nombres de questions sur la responsabilité potentielle des services de renseignement israéliens dans l’affaire….
On se souvient en effet, que les juifs travaillant dans les tours jumelles à Washington, n’étaient pas présent lors de l’attentat sans précédent qui a couté la vie, on s’en souvient à plus de 3000 personnes et qui avaient été les facteurs déclencheurs de l’invasion américaine en Afghanistan puis en Irak…

Au niveau des finances, il est parfois bon de faire monter les enchères…..
Ainsi, il y avait déjà eu une tentative d'utiliser un attentat terroriste sous « fausse bannière » pour manipuler les marchés internationaux afin de faire des profits rapides. Selon le Washington Post, deux individus, Jay Aubrey Elliott et Rolf Dunbier, ont été arrêtés autrefois à New York pour avoir projeté de faire sauter le pont sur le fleuve Kafue en Zambie, le seul pont pourvoyant aux besoins de la province zambienne de Copperbelt.
A la même époque, Violet Elliott, sa femme, Efraim Ronen, Benjamin Edoui, Yitzhak Markovitch, et Raphaël Tseriano, furent arrêtés à Tel-Aviv par la police israélienne après que le Shin Bet, le service de sécurité d'Israël, et le FBI aient découvert le projet de faire sauter le pont en Zambie afin de faire grimper le cours mondial du cuivre. Jay Elliott avait visité plus tôt Tel-Aviv pour engager des experts en explosifs afin de faire sauter le pont zambien. Les autorités du maintien de l'ordre en Zambie et aux Etats-Unis avaient été tuyautées au sujet du projet.

Bien que la machination des ressortissants israéliens et étasuniens contre le pont de chemin de fer en Zambie semblent avoir fait les gros titres récemment, cette histoire avait été publiée dans le Washington Post du 9 novembre 1966.

En 1954, Pinhas Lavon, le Ministre israélien de la Guerre, organisa secrètement une attaque terroriste contre la bibliothèque du service d'information des Etats-Unis au Caire, en Egypte, montée de manière à ce que les Etasuniens en rende responsable le gouvernement égyptien de Gamal Abdel Nasser.

En novembre 1968, le roi Hussein de Jordanie découvrait qu'Israël était derrière le groupe du commando Kateb Al Nasr qui avait attaqué l'ambassade étasunienne à Amman, tuant 29 civils et agents de la sécurité. Israël espérait que les Etats-Unis porteraient la responsabilité de l'attentat sur la Jordanie.

Ilich Ramirez Sanchez, connu également sous le nom de « Carlos la Hyène, » a soutenu que c'était le Mossad qui avait tué les deux agents de police français et l'informateur libanais en 1975. Les deux policiers, Raymond Dous et Jean Donatini, et l'informateur libanais, Michel Moukharbal, enquêtaient sur une attaque terroriste contre El Al Airlines à l'aéroport d'Orly. « Carlos » a déclaré que le Mossad tentait de monter un coup pour le faire accuser des meurtres.

En 1986, le Ministre libyen de l'Information, Mohamed Sharafeddin, a déclaré que des agents du Mossad avaient effectué des attentats terroristes dans l'ouest de l'Europe contre des objectifs étasuniens, afin que la Libye en soit accusée. Il a précisé qu'Israël espérait que la sixième flotte les Etats-Unis frappe la Libye en représailles.

Des agents du renseignement israéliens, certains se faisant passer pour des « déménageurs de meubles, » ont été vus se réjouissant des attentats du 11/9 dans le New Jersey et à New York. Quelques-uns étaient déguisés en Arabes. Attirant l'attention sur le fait que le Shin Bet ne coopère plus avec les services de l'ordre occidentaux, comme il l'a fait dans le complot de 1966 en Zambie, Bell a déclaré que des agents du Shin Bet, munis de passeports canadiens, ont effectué des opérations sous fausse bannière à Gaza en 2002 et en Jordanie en 1997. Le résultat de l''opération en Jordanie a été le retrait de l'ambassadeur du Canada à Tel-Aviv. L'affaire de 1997, avec des agents du Mossad se faisant passer pour des Canadiens, était d'empoisonner le dirigeant du Hamas Khaled Meshal à Amman. Quand le Roi Hussein a menacé de riposter contre cet incident, Israël a été forcé de fournir l'antidote pour sauver la vie de Meshal.

En 1991, le Mossad a dissimulé ses empreintes en armant et formant le groupe de guérilleros libyens au Tchad qui a tenté de renverser Muammar Kadhafi. Le Mossad s'était arrangé pour que l'Arabie Saoudite finance l'opération. Ce n'était ni la première ni la dernière fois que le Mossad et les Saoudiens coopéraient dans une action risquée sous fausse bannière comme en témoignent les événements du 11/9.

En 1997, un agent supérieur du Mossad chargé de surveiller la Syrie, Yehuda Gil, a été trouvé envoyant de faux rapports faisant du matraquage publicitaire sur la « menace » syrienne. Ceux-ci étaient approuvés par le Premier Ministre Binyamin Netanyahou pour Washington et le lobby d'Israël opérant dans la capitale étasunienne. Il a aussi été découvert que Gil gardait l'argent affecté par le Mossad à un agent syrien à Damas longtemps après que l'agent syrien ait été trouvé mort.

Un document classé confidentiel de la CIA sur le Mossad, saisi par les militants iraniens qui avaient pris le contrôle de l'ambassade étasunienne à Téhéran en 1979, et plus tard publié dans son intégralité, présentait les activités du Mossad à travers le monde, notamment les stratégies « sous fausse bannière » et les tactiques de chantage des responsables étasuniens. Isser Harel, l'ancien chef du Mossad, a dénoncé le rapport de la CIA, le comparant à l'œuvre antisémite du 19èmee siècle, « Les Protocoles des Sages de Sion. »
Article conçu à partir de celui de onlinejournal.com/artman/publish/article_3739.shtml, traduit par alterinfo.net


Lundi 15 Septembre 2008


Commentaires

1.Posté par 1200μgrammes le 14/09/2008 18:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

voys avez oublié les deux agents israeliens capturés par les russes recemment en georgie et portant sur le dos des documents secret sur une eventuelle frappe des sites nucleaires iraniens de la georgie.

mais sur le 11/9, il ya rien ??

2.Posté par Meda le 15/09/2008 01:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

pour le 11/9 c'était l'oevre de la CIA,de la FBI,du MOSSAD et du M16 avec objectif donner une mauvaise image à l'Islam et de saisir l'occasion pour s'istaler dans le caucase pour controler la Russie et la Chine d'une eventuelle attaque contre ces deux géants de cette region dans les années à venir et surtout pour etendre leur influence partout dans le monde.comment se fait il pour qu'un seul homme peut percer la defence yankke une defence bien proteger avec des radars HI-TECH avec un budget de 30 milliard de dollard par an ça c'est bizarr les yankees sont des gens très dangereux des grands menteurs ce ne sont pas êtres humains.

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS

Publicité

Brèves



Commentaires